topblog Ivoire blogs

mercredi, 15 mai 2013

VOIRIE URBAINE, EAU POTABLE, RAMASSAGE DES ORDURES: VOICI LA PREUVE QUE OUATTARA EXECUTE LES PROJETS DE GBAGBO

 

côte d'ivoire,voirie urbaine,eau potable,ramassage des ordures…,voici la preuve que ouattara exécute les projets de gbagbo,laurent gbagbo,alassane ouattara,voirie urbaine,ramassage des ordures… :voici la preuve que ouattara exécute les

 

Le Projet d’urgence d’infrastructures urbaines (PUIUR) a été initié, en 2008, par le gouvernement ivoirien sous le Président Laurent Gbagbo. Il s’agit du fruit d’un partenariat avec la Banque mondiale. Qui a fait un don initial d’un montant de 94 millions de dollars US (environ 47 milliards fcfa hors taxes) à notre pays, en vue d’intervenir sur cinq secteurs sensibles : eau potable, assainissement urbain, déchets solides, voirie urbaine et contrats de villes. Ce projet a été exécuté, à bien des égards, sous le régime Gbagbo, avec l’appui de la Banque mondiale. Parvenu au pouvoir, Alassane Ouattara poursuit l’œuvre de son prédécesseur. Pourtant les supporters du nouveau régime continuent de crier partout que Laurent Gbagbo n’a rien fait. Nous proposons la preuve du contraire.


OBJECTIFS ET COMPOSANTES OBJECTIFS:

• Améliorer la disponibilité et la qualité du service d’alimentation en eau potable

• Accroitre l’accès au réseau d’assainissement des eaux usées et limiter les rejets des effluents dans la lagune d’Abidjan

• Améliorer la collecte, l’évacuation et l’élimination des déchets solides ménagers de la ville d’Abidjan afin de sauvegarder la santé publique et l’environnement

• Améliorer la mobilité urbaine et l’accès aux services de transport ainsi que le réseau routier

• Aborder méthodiquement les problèmes des villes à moyen et long terme et redynamiser les fonctions municipales largement dévolues à l’Etat pendant la période de crise.

COMPOSANTES:

• Alimentation en eau potable

• Assainissement urbain (eaux usées)

• Gestion des déchets solides

• Réhabilitation des voiries urbaines

• Contrats de ville

ACQUIS MAJEURS ALIMENTATION ET RENFORCEMENT DU RESEAU D’EAU POTABLE A ABIDJAN ET BOUAKE:

(i) Réhabilitation et équipement de l’usine Zone Nord à Abidjan ;

(ii) 5 nouveaux forages à grand diamètre réalisés et équipés, 3 anciens forages entièrement équipés et fonctionnels et 1 ancien forage en cours d’équipement ;

(iii) 38 écoles primaires raccordées au réseau d’eau potable et 65 bornes-fontaines en cours d’installation dans les quartiers précaires ;

(iv) Renforcement en cours du réseau d’eau potable de l’île de Petit-Bassam (alimentant les communes de Treichville, Koumassi, Port-Bouet ;

(v) 20.000 branchements sociaux réalisés à Abidjan et à l’intérieur du pays ;

(vi) 58 kilomètres linéaires de réseau d’eau potable et 27 bornes-fontaines réalisés dans 12 quartiers et villages périphériques de Bouaké.

REHABILITATION DES STATIONS D’ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES A ABIDJAN:

(i) Acquisition de matériel électromécanique, mécanique et de télégestion de pointe, répondant aux normes internationales de qualité et de sécurité pour la réhabilitation des 04 grandes stations du collecteur principal et des 17 petites stations de quartiers ;

(ii) Travaux de raccordement des quartiers au collecteur principal en cours dans les communes suivantes : Abobo, Adjamé, Cocody, Marcory et Koumassi.

AMELIORATION DE LA GESTION DES DECHETS SOLIDES A ABIDJAN:

(i) 996.000 tonnes d’ordures collectées et mises en décharge pour un montant de 6,13 milliards FCFA hors taxes, sur la période du 13 mars 2009 au 15 avril 2010, dans les 13 communes du District d’Abidjan ;

(ii) 4 coopératives de précollecteurs informels, employant en moyenne 200 personnes, structurées et formalisées en entreprises, et bénéficiant de contrats pour la précollecte, le curage et le balayage payés sur les budgets communaux de Bingerville, Port-Bouet, Songon et Yopougon ;

(iii) Circuits et horaires de collecte identifiés et testés depuis décembre 2009 dans les 13 communes afin de garantir l’enlèvement quotidien des ordures ;

(iv) Plusieurs travaux réalisés à la Décharge d’Akouédo notamment un quai spécial aménagé pour faciliter le pesage des camions de transport d’ordures, un bureau de contrôle pour les agents vérificateurs de l’ANASUR réhabilité et équipé et le site de la décharge équipé en matériel d’éclairage de nuit ;

(v) Un nouveau bâtiment composé de six (06) classes, de deux (02) bureaux d’éducateurs et d’un (01) bloc sanitaire réalisé à 85 % et bientôt équipé au sein de l’Ecole primaire du village d’Akouédo ;

(vi) Trois (03) nouveaux bâtiments abritant les services de médecine, de pédiatrie et de suites de couches avec les infrastructures suivantes : huit (08) bureaux, quatre (04) salles de consultation, cinq (05) salles d’hospitalisation de 24 lits au total, vingt-deux (22) salles d’eau, une (01) salle de garde et une galerie piétonne, entièrement achevés au sein du dispensaire du village d’Akouédo et au stade de la pose d’équipements et

(vii) 10781 doses de vaccins (Tétanos, Méningite A et C, Fièvre jaune, Typhoïde, Hépatite B) administrés aux populations d’Akouédo pour un montant de 28 millions de francs CFA hors taxes.

REHABILITATION DE LA VOIRIE URBAINE:

(i) 389 Kml de signalisation horizontale appliquée (marquage de bandes blanches au sol) ainsi que 716 panneaux posés (signalisation verticale) sur les artères principales du District d’Abidjan, le tout sur un linéaire total de 116 km à Abidjan ;

(ii) 13 km de voies supportant le transport en commun réhabilitées à Abidjan (dans les communes d’Abobo, Adjamé, Koumassi et Yopougon) ;

(iii) Deux (02) nouvelles voies construites à Abidjan : la voie Carrefour Zoo – Carrefour Williamsville, distante de 2,2 km et celle d’André Malraux – Centre de Santé Urbain Riviéra Palmeraie, distante de 2 km;

(iv) Travaux en cours de construction d’un pont de 120 m de long, devant relier les 7ème et 9ème tranches à Cocody, exécutés à 50%, à Abidjan;

(v) Deux (02) voies, d’un linéaire total de 3,6 km, entièrement réhabilitées : la route de Katiola (tronçon Pharmacie Aboussouan-Gare Gesco) et celle du Carrefour SITAB-Pharmacie Château (fin du bitume) à Bouaké.



In Cotedivoiredeveloppement.com


Source: AFRIK53.COM

Les commentaires sont fermés.