topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mercredi, 26 juin 2013

LETTRE OUVERTE A MANDELA: VOUS AVEZ TRAHI ET VENDU LE PEUPLE NOIR


NELSON MANDELA FRANC-MAçON.jpg

Nelson Mandela, franc-maçon de l'Ordre des chevaliers de Malte

 

Cherokee Gérard - Ces traîtres qui ont vendu l'Afrique: le cas Nelson Mandela



La Famille, voici un article qui, je crois, va mettre à l'eau toutes les convictions que vous pensiez avoir sur l'Histoire de l'Afrique. Je l'ai dit une fois, sur cette tribune, que Nelson Mandela était un traître pour l'Afrique, vous avez refusé de me croire. Eh bien, voici la lettre ouverte parue dans un journal Sud-africain qui le démontre bien.

Comme je le dis souvent sur cette page: "Si vous voulez connaître l'Afrique véritable, il faut vous débarrasser au préalable de TOUTES les connaissances antérieures que vous avez de ce continent", car l'Afrique véritable est un TERRIBLE SECRET que les mêmes gens qui nous oppriment ne veulent pas que nous sachions. Mais malheureusement pour eux, j'ai juré de dénicher tous ces petits secrets et de les exposer à la lumière de mes frères Kamites.

A la fin de l'article, je vous expliquerai en détail pourquoi j'ai choisi cette photo pour illustrer mon article. Je vous le promets; il est un peu long, mais soyez forts et patients, il faut souffrir pour s'instruire. Et en plus, je suis sûr que vous sortirez de là, mieux instruits que beaucoup de nos frères Africains qui préfèrent rester dans l'illusion de vérité que la caverne dans laquelle ils vivent au quotidien veut bien leur montrer (Cf. Allégorie de la Caverne).


Cherokee Gérard


Cher ancien président Nelson Mandela,



J'avais seulement 5 ans quand vous avez été libéré de prison. Je viens d'un milieu pauvre, comme tous les enfants noirs d'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid et j'ai été élevé par ma grand-mère. En 1994, l'Afrique du Sud a eu ses premières élections démocratiques, je me souviens que tout le monde, y compris ma grand-mère, était ravi à l'idée de pouvoir voter pour vous et pour le gouvernement de l'ANC. Malheureusement, ma grand-mère est décédée avant d'avoir pu voter en début d'Avril en 1994.

J'ai cru comprendre que vous aviez des rencontres secrètes entre 1985-1990 avec P. W. Botha (ancien président de 84-89) pour avoir un règlement négocié. Ceci nous a été révélé plus tard par le président de l'ANC, Oliver Reginald Tambo, se référant à vos réunions avec le régime colonial-apartheid dans les années 1980, années cruciales. Il avait déclaré: "Les prisonniers ne peuvent pas négocier leur liberté". Tambo semblait perturbé sur le fait que des hautS cadres du parti, y compris vous, auraient pu avoir compromis l'organisation.

En 1990, avant que vous ne sortiez de prison vous aviez assuré vos partisans que la nationalisation des mines, des banques et des minéraux étaient vos objectifs premiers. Cette croyance avait formé la doctrine de base de l'ANC et avait même été inscrite dans un document connu sous le nom "Freedom Charter" (La Charte de la Liberté).

"La richesse nationale de notre pays, le patrimoine et l'héritage des Sud-Africains, seront rendus au peuple: Les richesses minérales du sous-sol, les banques et les industries qui ont un monopole doivent être transférées à la propriété du peuple dans son ensemble et en entier. Toutes les autres industries et commerces doivent être contrôlés par le gouvernement afin d'aider au bien-être du peuple". Disait "La Charte".

Or il est apparu plus tard que vous et d'autres dirigeants de l'ANC vous étiez affairés à réinterpréter avec créativité l'un des engagements les plus forts contenus dans cette Charte, à savoir "une nationalisation des industries qui conforterait le monopole des capitaines d'industries blancs".

LA NATURE DE LA TRAHISON

Lorsque vous négociez avec le Nationaliste De Klerk (ancien président 1984-89) avec l'intention d'obtenir un compromis qui garantit le maintien du pouvoir Blanc en Afrique du Sud et surtout le maintien des profits tirés des masses noires exploitées, et qui laisse le pouvoir entre les mains des capitalistes blancs dans un avenir prévisible. Comme il le disait fermement: "Je n'ai pas l'intention de négocier quoi que soit qui me fera quitter le pouvoir". Bien au contraire, les négociations ont eu pour but d'empêcher la victoire des masses noires. De Klerk avait tendu un piège pour les noirs et nous avons été pris dans ce piège grâce à vous, M. Nelson Mandela. Vous le saviez bien que toute "négociation" faite avec le Diable DOIT, par défaut, nous conduire en Enfer! A vrai dire, vous vous êtes fait rouler dans la farine par les nationalistes et nous avec.

Echec du transfert du pouvoir lors des négociations

Les négociations ont porté sur deux aspects: l'un politique, l'autre économique. Quand vous négociez avec les Nationalistes, et à partir du moment où vous avez choisi de séparer le pouvoir politique et économique, là était votre plus grande erreur et c'est de là que la trahison du peuple Noir est partie. Le transfert de propriété des richesses et des terres est au cœur d'un transfert de pouvoir. Raison pour laquelle il a été CLAIREMENT stipulé dans la Charte de la Liberté. Mais vous, M. Nelson Mandela, avez choisi de l'ignorer.

Lors de vos négociations toute intelligentsia sud-africaine avait l'oeil rivé sur les tractations d'ordre politiques et négligeait l'aspect économique. Vous craigniez le fait que si les négociations politiques échouaient, il y aurait des manifestations de masse. Les gens n'étaient pas intéressés par les négociations économiques et lorsque les négociateurs économiques rendaient des comptes au peuple, les gens pensaient que c'était trop technique, du coup personne ne s'y intéressait par manque d'éducation. Mais vous, M. l'ancien président, vous étiez plus instruit que le peuple. Vous auriez dû le savoir que ces deux aspects du pouvoir étaient intimement liés. C'est là que nous avons raté à jamais l'occasion d'obtenir notre liberté totale et vous l'avez vendue aux Nationalistes.

=> Ici, Nationalistes, réfère au fait que le parti Blanc au pouvoir (Afrikaner National Party) ne voulait pas un éclatement de l'Afrique du Sud, même bien qu'ils pratiquaient ouvertement une ségrégation raciale. Comme quoi, on voit qu'un parti politique peut s'appeler "Nationaliste", mais en fait il ne vise qu'a la destruction de la Nation qu'il prétend pourtant défendre.

Poursuivons la lecture de la lettre...

Echec des négociations économique et nationalisation de la Banque Centrale Nationale de l'Afrique du Sud.

M. l'Ancien Président, votre mandat obtenu par le peuple était de vous assurer que les valeurs de la Charte soient mises en œuvre, y compris la nationalisation des actifs du pays. Mais au lieu de nationaliser les mines vous vous réunissiez régulièrement avec Harry Oppenheimer, ancien président de la géante compagnie minière anglo-américaine et De Beers, la 1ère compagnie Sud-africaine productrice de Diamant au monde, or ces deux compagnies étaient les symboles économiques même du régime de l'Apartheid.

Peu de temps après l'élection de 1994, vous avez même présenté le programme économique de l'ANC à Oppenheimer pour approbation et fait plusieurs révisions clés pour répondre à ses préoccupations, ainsi qu'à celles des autres grands industriels du pays. Honte à vous pour la vente de minéraux et des terres aux Impérialistes. Les résultats de ces réunions étaient que vous pourriez garder le pouvoir politique, mais l'or et les diamants de l'Afrique du Sud resteraient dans les mains des personnes qui la contrôlaient auparavant. Avez-vous oublié ce que la Charte de la Liberté disait ?

Je vous le rappelle : « La richesse nationale de notre pays, le patrimoine et l'héritage des Sud-Africains, sera rendu au peuple: Les richesses minérales du sous-sol, les banques et les industries qui ont un monopole doivent être transférées à la propriété du peuple dans son ensemble et en entier. Toutes les autres industries et commerces doivent être contrôlés par le gouvernement afin d'aider au bien-être du peuple. »

Un des aspects les plus révélateurs de la transition économique a été la propriété de la Banque Centrale d'Afrique du Sud. Sans aucun doute l'institution la plus puissante du pays. Son sort nous a été expliqué par un homme d'affaire de Durban, Vishnu Padayachee, a qui vous aviez demandé de rédiger un document pour votre équipe de négociation sur les avantages et les inconvénients d'avoir une Banque Centrale autonome, gérée en totale autonomie par votre gouvernement.

Padayachee ne pouvait pas croire ce qu'il entendait : "Quelle question ?!!! Mais bien sûr que nous devons prendre contrôle de cette Banque". Lui et son équipe ont rédigé et présenté le document avec des recommandations claires de ne pas autoriser la Banque Centrale à rester une institution autonome (!). Mais plus tard, il a révélé, que votre équipe de négociation: "N'avait pas le choix de faire une concession sur cette revendication pourtant centrale".

M. Nelson Mandela, à l'époque, la Banque Centrale était une propriété privée appartenant aux Blancs et aujourd'hui elle compte quelque 650 actionnaires qui sont à 99% Blancs. Pourquoi avez-vous laissé cette Banque Centrale aux mains des mêmes Blancs impérialistes qui profitaient de l'Apartheid dans notre pays ?

Au cours des négociations que vous avez accepté et qui non seulement stipulait que la Banque Centrale devait être gérée comme une entité autonome au sein de l'Etat sud-africain, avec son indépendance inscrite dans la constitution Sud Africaine, mais en plus, elle serait dirigée par le même homme qui la dirigeait sous l'Apartheid: Chris Stals. Une autre figure de proue de l'Apartheid, le Ministre des Finances Derek Keyes, a également conservé son poste dans la nouvelle administration. M. Nelson Mandela comment avez-vous permis aux mêmes personnes qui nous ont opprimés d'être en charge de la Banque Centrale du pays ?

Padayachee a déploré qu'avec la perte de la Banque Centrale, « tout serait perdu en termes de transformations économiques ». C'est bien vrai: Tout a été perdu lorsque vous avez vendu la Banque Centrale, réserve de notre pays !!! L'un des engagements de la Charte était aussi la redistribution des terres, ce qui est devenu impossible à réaliser à cause d'une autre clause que vous avez inscrite dans la Constitution et qui protège la propriété privée.

Echec du mythe de la Nation arc-en-ciel !

Vous avez prêché ce mythe de la Nation arc-en-ciel au monde entier, or il n'existe pas; seulement dans votre tête. Réconciliation n'a signifié rien d'autre que "les Noirs doivent pardonner aux Blancs ce qu'ils leur ont fait pendant plus de 300 ans de dépossession, d'humiliation et de souffrance". Je ressens une douleur indescriptible à chaque fois qu'un Sud-africain Blanc - à la boutique, dans un bar, à la Radio ou sur des forums en ligne - dit que : « Nous devons oublier le passé et nous tourner vers l'avenir." C'est comme nous dire à nous, Noirs, que nous devons "oublier notre douleur et nos souffrances". Et surtout venant de gens qui ont bénéficié de ce système raciste et ségrégationniste! Nous avons subi des injures et des abus racistes et nos agresseurs sont aujourd'hui parmi nous. Et vous voulez que tout aille bien ?!!

Vous et Desmond Tutu, un autre chantre de ce foutu mythe de la nation arc-en-ciel, avez passé sous silence notre douleur et notre peine - au grand soulagement des Blancs. Ces mêmes Blancs qui ne parviennent pas à reconnaître leur tort : notre douleur et notre souffrance - et surtout leur rôle en tant que principaux bénéficiaires de ce système. Vous étiez trop préoccupé à ne ne pas semer le trouble dans la mesure où les Blancs auraient été les principales victimes de représailles. C'est l'unique raison pour laquelle vous faites l'objet d'un véritable culte de la personnalité dans la communauté blanche, plutôt que dans la communauté noire, votre propre communauté.

Résultat des courses, les Blancs de ce pays croient que vous êtes la seule personne noire honorable tandis que le reste des Noirs, nous autres, sommes des corrompus, des criminels, des violeurs, des ivrognes et des bouffons incultes.

=>Eh oui !!! Voilà comment les Sud-africains ont été..., sans préservatifs et sans vaseline, par ces gens et surtout, par la faute de quelqu'un qu'on prenait comme l'un des nôtres.

L'article 94 de la Constitution Sud-Africaine qui garantit un "environnement LIBRE et JUSTE" pour tous les sud-Africains est encore un de vos mythes de la Nation arc-en-ciel: Les Noirs ne sont pas libres (sauf si vous décrivez la liberté comme étant la capacité d'être en mesure de voter et le fait de ne pas avoir à transporter un carte d’identité 24h/24 comme au temps de l'Apartheid). Nous ne sommes pas libres et il existe très peu de justice en Afrique du Sud! Tout cela, grâce à vous. Monsieur Nelson Mandela.

L'ETAT ACTUEL DE L'AFRIQUE DU SUD

Etes-vous conscient que les Noirs restent sans terres, sous-alimentés, sans abris, sous-employés et mal représentés dans les postes de cadres supérieurs? L'état de santé et d'éducation pour les noirs reste tel qu'il était, si ce n'est pire que durant l'Apartheid.

Vestiges de l'Apartheid et des structures économiques coloniales, la propriété et le contrôle restent intactes malgré l'acquisition du pouvoir politique dont vous rêviez tant. Etes-vous conscient que la liberté politique sans émancipation économique est vide de sens?

La crise de l'emploi est également définie selon des critères raciaux en raison du fait que, dans le troisième trimestre de 2010, 29,80% des Noirs étaient officiellement au chômage, contre 22,30% de métis, 8,60% d'Asiatiques et seulement 5,10% de blancs. Environ 12 millions de personnes vivent avec moins de 0,25$ par jour (!!!) , tandis que 16 millions de Sud-africains reçoivent des allocations sociales sur une population totale du pays de 50.59 millions.

En termes de répartition raciale du revenu par habitant, le niveau de revenu des Noirs et des personnes de couleurs (métis, indiens, chinois) en 2008 n'était que de 13% et 22% du revenu par habitant des Blancs, comparativement à 10,9% et 19,3% en 1993. L'écart de revenu pour les Indiens a diminué, le revenu par habitant indien en 2008 étant à 60% de celui des Blancs contre 42% en 1993.

=> Il faut savoir que sous l'Apartheid, les Blancs avaient établi une société de caste en Afrique du Sud, comme en Inde où il étaient aussi aux affaires. Elle se composait comme suit: les Blancs étaient au sommet de la pyramide des êtres humains, suivi des chinois qui étaient les plus blancs après eux, venaient ensuite des Indiens qui étaient moins noirs que les noirs, et enfin venait les Noirs à la fin de la pyramide. Mais comble des combles, il y avait des individus en dessous de ces noirs: Les Noirs non Sud-africains, les noirs des autres colonies Britanniques - Zimbabwe, Namibie, Nigeria, Ghana, etc - qui avaient été emmenés de force en Afrique du Sud pour construire le chemin de fer et toutes les infrastructures du pays.

Et avec ça, il y a certaines personnes qui vous diront que la colonisation et autres ségrégations raciales qui ont eu lieu dans l'Histoire étaient des accidents de parcours ??? Ce n'était pas des accidents, c'était des systèmes de pensée bien planifiés et bien étudiés. Ils avaient des gens qui travaillaient afin de perfectionner le système et le rendre optimal. Les Blancs ne nous ont pas fait du mal par accident, c'était un acte conscient et bien pensé (...).

En tout cas, terminons la lecture de cette lettre, désolé je sais que c'est très long, mais je suis sûr que vous sortirez d'ici plus instruits que la grande majorité de nos frères. Il faut souffrir pour s'instruire n'est-ce pas ? Ça fait près de 6h de temps que je suis en train de traduire et d'écrire ce texte en même temps, alors imaginez à quel point j'ai souffert; je souffre en ce moment pour sortir ce texte central pour notre culture Kamite].

En 1995, la médiane des dépenses par habitant parmi les Noirs était de R333 par mois par rapport à celui des Blancs qui était à R3443 par mois (1000 fois plus !!!). En 2008, les dépenses médianes par habitant pour les Africains étaient de R454 par mois par rapport R5668 par mois pour les Blancs.

Source: [Leibbrandt, M. et al. (2010), "Tendances de la Distribution des revenus et pauvreté en Afrique du Sud depuis la chute de l'Apartheid".

L'économie n'a pas réussi à créer des emplois au rythme nécessaire pour réduire le chômage extrêmement élevé, et le système éducatif n'a pas réussi à faire en sorte que les dépenses publiques égalisé sur la scolarisation se traduise par une amélioration de l'éducation des enfants noirs pauvres.

REFLEXIONS FINALES

Monsieur Nelson Mandela, la démocratie n'a pas apporté ce qui était promis, vous en tant qu'ancien président de l'ANC et du pays êtes le premier responsable de cette diversion. M. l'Ancien président qu'avez vous fait des Noirs ? Si ce n'est de poser la dernière brique de notre trahison suprême en vendant notre lutte afin de réaliser votre rêve de victoire politique. Votre rêve qui est devenu le pire cauchemar des Noirs dans notre pays.

Vous nous avez vendus en tant que nation noire pour un "Prix Nobel de la Paix" et c'est la raison pour laquelle il y a ce manque patant de prestation de services et ce manque de prestation de service tout court => en droit, ça s'appelle "Faux, usage de faux et tromperie".

Notre Constitution tant saluée comme la meilleure du monde, vu qu'elle fut l'une des dernières écrites sur la planète (1990) ne favorise que les Blancs alors qu'elle opprime les Noirs. Merci pour rien M. Nelson Mandela. Merci d'avoir transformé les négociations de Kempton Park en une solution à huis-clos pour sauver le capital Blanc et le pouvoir de quelques-uns, et qui a conduit à une telle démocratie dans laquelle la souffrance de la majorité noire devrait se poursuivre.

J'ai un problème avec les gens qui donne un "statut messianique à Madiba" comme un Jésus noir quand nous savons tous que vous avez profondément trahi la nation noire.

Quand j'ai commencé cette lettre, je vous ai parlé de ma grand-mère qui est décédée avant d'avoir pu voter pour vous. Eh bien, je suis content qu'elle n'aie jamais voté pour vous, comme elle aurait voté pour un traître. Ce que vous avez fait est d'avoir continué le travail que le gouvernement de l'Apartheid avait commencé en laissant et creusant les trous de la pauvreté et de l'oppression profonde.

Avant de quitter cette terre, je voudrais que vous preniez vos responsabilités et présentiez des excuses pour vos actes et ce que vous avez fait aux noirs. Vous avez vendu notre terre aux impérialistes, si vous ne parvenez pas à vous excuser avant de mourir, cela signifie simplement que vous êtes un complice pour eux.

Lorsqu'enfin vous finirez par mourir, je vous souhaite de rencontrer des gens comme le Dr Verwoerd Hendrink et P. W. Botha et surtout, je vous souhaite d'avoir du bon temps avec eux et de rire de la façon dont les Noirs continuent de souffrir. Je n'ai que haine pour ce que vous nous avez fait.

Lettre écrite depuis un des trous de l'Enfer sombre et profond dans lequel vous avez laissé vos semblables Noirs.


Cordialement,

Un Sud-africain noir



(c) Lettre ouverte parue dans un Journal Sud Africain.


----------------------------------

Ahhh, que dire de plus ??? Malcolm X nous avait pourtant déjà prévenus "Si vous ne faites pas attention, les médias vous feront aimer les oppresseurs et détester les opprimés". Et c'est exactement ce qui se passe dans le monde, aujourd'hui. Le nom de Mandela est chanté partout sur toutes les télévisions occidentales, car eux mêmes, ils savent comment il nous a trahis.

Donc pour revenir à la photo que j'ai choisie, et je crois que c'est la réponse à la question que l'auteur de cette lettre pose sans cesse: "Pourquoi nous avez-vous trahis?". Ici, on voit Nelson Mandela et son grand ami, le Grand Maître de la loge des "Knights of Malta - Les chevaliers de Malte". Il s'agit d'une des nombreuses société secrètes qui compose la Franc-maçonnerie. Tout comme l'église catholique. Vous ne me croyez pas? Regardez ceci :

1. Voici la structure de la Franc-Maçonnerie, faites un zoom et vous verrez cette organisation. Ils sont juste avant le sommet de la pyramide, vers la droite :

http://sx44.ca/wp-content/uploads/2010/11/structure-of-freemasonry-by.jpg

2. Baladez-vous sur cette page, vous verrez tous les membres affiliés à cette loge: le Pape Benoît 16, la Reine d'Angleterre, le Roi Juan Carlos d'Espagne, et Mandela:

www.wesleytyler.com/2013/02/did-knights-of-malta-fire-pope-benedict.html

3. Baladez-vous aussi ici, et vous verrez la Reine d'Angleterre lors de son intronisation:

www.davidicke.com/forum/showthread.php?t=169225

4. Thabo Mbeki, le successeur de Mandela, lors de son intronisation à la même secte. Et sachez que la plupart des dirigeants Sud-Africains ont appartenu à cette secte :

http://i43.photobucket.com/albums/e372/tlthe5th/knights/ThaboMbeki.jpg

5. Un timbre a même été sorti à la mémoire de Nelson Mandela. Les citoyens Sud-Africains lambda utilisent ce timbre, mais sont-ils seulement conscients de ce qu'il représente ? :

www.redicecreations.com/winterwonderland/orderstjohnmandela.jpg

6. Cerise sur le gâteau, la liste des personnalités appartenant à cet ordre. Vous trouverez les noms de Thabo Mbeki, Georges Bush, Bill Clinton, Valery Giscar d'Estaing, Tony Blair, Berlusconi, etc.:

a. www.biblebelievers.org.au/kmlst1.htm

b.www.orderofmalta.int/wp-content/uploads/2011/08/Chevalier-de-Malte-château-de-Versailles-Joel-Flescher.jpg

Qu'en pensez-vous la Famille, quelle vision du monde avez-vous à présent? Dans un prochain article, je déconstruirai l'image de Dictateur qu'on a collé à Robert Mugabe. Car l'Occident fonctionne toujours avec les mêmes méthodes : mettre les méchants ou tous ceux qui ont trahi leur peuple en avant, tandis que tous ceux qui ont combattu pour leur peuple, sont salis, insultés, traités de tous les noms et ensuite jetés aux oubliettes de l'Histoire.

Mugabe est tout le contraire de ce Nelson Mandela. Je vous expliquerai pourquoi, dans une prochaine publication. Et c'est la raison pour laquelle quand les médias ont annoncé que ses deux filles le poursuivaient en justice pour une affaire d'argent, il y a 3 semaines, je n'ai rien dit. Car elles seules savent qui étaient réellement leur père.

Méfiez-vous aussi de ce Martin Luther King et de ce Ghandi que tous les médias occidentaux nous présentent comme les libérateurs de leurs peuples respectifs. Eux aussi, il a une histoire sécrète derrière eux. Je vous le démontrerai prochainement... promis, juré !

Si vous avez encore un peu de jus, j'ai mis une petite vidéo intitulé "Afrique du Sud: Que la Chasse aux Blancs commence!" qui illustre bien la situation explosive de l'Afrique du Sud dont on nous vend le mirage économique.

Les amis, juste un détail que je n'avais pas précisé. Pour faire simple la richesse en Afrique du Sud est distribuée de cette façon: La minorité Blanche (8% de la population) possède 80% des richesses de ce pays et le reste (les Noirs 79%, les Colorés 8%, les Indiens et Asiatiques 2.5%) doivent se partager les 20% restants. Si vous ne connaissiez pas bien l'Afrique du Sud, voici à quoi elle ressemble. Les Noirs ont conquis le pouvoir politique, mais le pouvoir économique reste aux mains des Blancs.

=>http://4.bp.blogspot.com/-cLnVWHJFp6c/T0Vhyoa5f1I/AAAAAAAAAN0/UYe2Ta2iQM4/s1600/poverty-and-social-unrest-in-south-africa+(1).jpeg

Tout ceci grâce à ce Nelson Mandela!


Par King Shabaka

Commentaires

Merci...

Écrit par : LAPEYRE | vendredi, 28 juin 2013

SA M ETONERAI PAS QUE DERIERE C ET ARTICLE SE CACHE UN FRANC MACON OU UN BLANC JE VOUS DIS VOUS SEREZ CONFONDUS CAR CE QUE CET HOMME A FAIT VS LE FEREZ JAMAIS MEME POUR VOS PROPRE ENFANT C QUE DE LA DIFFAMATION POUR SALIR LIMAGE D UN GRAND HOMME NOIR

Écrit par : KAZ | vendredi, 28 juin 2013

KAZ,

Arrêtons d'être naïfs! Tout ce que relate cet article est basé sur des faits objectifs et des chiffres scientifiquement vérifiables.

Va devant le Mediclinic Heart Hospital où se trouve en ce moment, agonisant, MANDELA, tu feras le constat, avec toute la presse internationale, que les blancs n'y font pas la queue pour apporter leur soutien et leur sympathie à "leur héros national": «DEVANT L'HOPITAL, PAS UN BLANC POUR RENDRE HOMMAGE A MANDELA, UNE HONTE!»

http://regardscroises.ivoire-blog.com/archive/2013/06/26/devant-l-hopital-pas-un-blanc-pour-rendre-hommage-a-mandela.html

Pourquoi crois-tu que la fameuse "communauté internationale" qui diabolise des nationalistes et souverainistes comme MUGABE, GBAGBO ou encore récemment CHAVEZ, lui lance des fleurs et l'encense à longueur d'année et a fait de lui un "Prix Nobel de la paix" adulé?

MANDELA leur a fait beaucoup de concessions aux impérialistes blancs. Il a refusé à son peuple, pour leur faire plaisir, d'effectuer les indispensables réformes agraires, la nationalisation des mines (et DIEU sait si l'Afrique du Sud en possède en grand nombre!) et la réquisition définitive de la banque centrale qui était et demeure encore une institution AUTONOME qui échappe au contrôle de l'Etat sud-africain.

Bilan des courses, les blancs détiennent entièrement le pouvoir financier avec sa complicité et les réformes qui devaient sortir le peuple sud-africain, et singulièrement les noirs, de la misère n'ont jamais eu lieu. La nation arc-en-ciel reste un mythe dans les faits (pas d'osmose entre les différentes races, en plus des profondes et scandaleuses disparités sociales entre elles).

MANDELA aura donné le pouvoir politique aux noirs mais certainement pas de quoi sortir de la dèche. Après lui, qui pourra impulser ces réformes sans que la nation ne parte en éclat? Il aurait fallu négocier ces choses de son vivant, pour que ça se passe en douceur. Au lieu de quoi, il a préféré entrer dans l'Ordre des Chevaliers de Malte de la Franc-maçonnerie internationale et faire une impasse sur ces questions essentielles liées à la survie du peuple sud-africain, aux profits de ses nouveaux amis mystiques impérialistes blancs.

Au final, MANDELA n'aura pas rendu service à son peuple. Après sa mort, le sujet reviendra sur la table à coup sûr, si les noirs ont un peu de courage et de dignité, et là, il y aura du grabuge entre blancs et noirs, sois en sûr! A moins que tous les chefs d'Etat sud-africains deviennent des franc-maçons comme MANDELA et THABO MBEKI pour perpétuer cet accord secret.

MANDELA a bradé le pays pour la paix et le pouvoir politique. Une paix somme toute passagère, éphémère. Voici ce qui lui vaut sa si grande renommée en Occident. Après lui, on ne pourra éviter le clash. Du moins si le peuple noir s'instruit et se rend effectivement compte de la supercherie. Apparemment, aujourd'hui, ce peuple est encore naïf et se laisse berner par son élite, se contentant et se satisfaisant de miettes.

Et c'est vraiment dommage ! ! !

Écrit par : Dindé | vendredi, 28 juin 2013

Soyons sincères sil vous plait! Qu'est- ce qu"un noir ferait si on lui donnait la gestion de l'Economie d'un pays comme l'Afrique du Sud? Faites un tour en RDC, au Zimbabwe, au Congo Brazza etc... Sachez reconnaitre la gràce des autres. L'Afrique du Sud est tel aujourd'hui gràce à l'homme blanc c'est tout! Sans les blancs, ce pays deviendra de la merde, ''l'enfer.''

Écrit par : kalenga | vendredi, 28 juin 2013

Quelle article de ..., Remballe, un peu de respect pour le grand Mandela.

Écrit par : Chapi | vendredi, 28 juin 2013

LE ROUX C'est normal que dans certains pays africains c'est la merde, vu que c'est ces même hommes blancs qui y foutent la merde!! Au Zimbabwe tout irait bien si l'Angleterre n'avait pas causé des soucis à Robert Mugabe
La RDC n'ont parlons pas. Bref demande au multinationale européenne et tu remarquera que dans chaque pays ou ces multinationales sont implantées il y a la guerre, des famines et des dirigeants corrompus, et pas seulement en Afrique.

Écrit par : Aliyaah | vendredi, 28 juin 2013

j'aimerai savoir quel est le but de exacte de cet article,qui laisse a desirer.Nelson Mandela est un dignitaire et la figure la pluis emblematique de la lutte contre le racisme et les egalites entre noirs et blancs.est ce ca en fais un Dieu?non je ne crois pas,ca reste un homme ,mais le moindre puisque ce qu'il a fais est incomptable et jamais au grand l'humanite ne l'oubliera.on lui sera toujours reconnaisant pour son combat eternellemnt.cela dit qu'il soit dans une secte ou pas est ce que cela efface ses confictions?est ce que ca empecher qu'il donne sa vie pour notre combat?je cris que non.alors au lieu de vouloir nous dire ou montrer ce que un grand homme faisais dans sa vie privee et qui ne nous concerne en rien.demandez vous si meme toute votre vie pourrai suffir pour que vous fassiez au moins la moitie de ce qu'il a fais je crois que non.

Écrit par : olivier zeh | samedi, 29 juin 2013

j'aimerai savoir quel est le but de exacte de cet article,qui laisse a desirer.Nelson Mandela est un dignitaire et la figure la pluis emblematique de la lutte contre le racisme et les egalites entre noirs et blancs.est ce ca en fais un Dieu?non je ne crois pas,ca reste un homme ,mais le moindre puisque ce qu'il a fais est incomptable et jamais au grand l'humanite ne l'oubliera.on lui sera toujours reconnaisant pour son combat eternellemnt.cela dit qu'il soit dans une secte ou pas est ce que cela efface ses confictions?est ce que ca empecher qu'il donne sa vie pour notre combat?je cris que non.alors au lieu de vouloir nous dire ou montrer ce que un grand homme faisais dans sa vie privee et qui ne nous concerne en rien.demandez vous si meme toute votre vie pourrai suffir pour que vous fassiez au moins la moitie de ce qu'il a fais je crois que non.

Écrit par : olivier zeh | samedi, 29 juin 2013

@ olivier

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."

Explication:
L’idiot ne comprend pas le vrai sens des choses, il n'en voit que la surface.

Tu devrais méditer la dessus...
Et relire l'article...

@ LE ROUX

Quel niveau !

Écrit par : Makaveli | samedi, 29 juin 2013

Un peu de décence s'il vous plaît. Quand un grand homme meurt, la majorité des gens se précipitent pour l'encenser. En fin de compte, le grand homme avait toute les qualités. Il en est d'autres qui ne peuvent s'empêcher de nager à contre courant et de lui cracher dessus, de salir sa mémoire. On veut se faire remarquer en tant que franc tireur. Les premiers ne sont pas meilleurs que les seconds.
Toutefois, la moindre des choses serait de respecter les proches du grand homme. Ce soi disant reportage est honteux et n'est évidemment basé sur aucun fait vérifiable. Ciao Madiba, malgré tout le vomi que tes détracteurs vont lancer sur toi, tu resteras un grand homme.
Thierry (un homme qui a beaucoup de respect et d'admiration pour un homme qui a fait changer les choses, qu'elle que soit sa et ma couleur)

Écrit par : Thierry | samedi, 29 juin 2013

Un afrik du sud sans les blancs serai pur que le congo ! Sachez que vs etes bien avc les blancs !

Écrit par : prosperite | samedi, 29 juin 2013

@Makaveli - @Aliyaah Je vous informe que je me suis contentée de mettre le lien de la très bonne la vidéo concernant l'attribution du prix "Nobel de la Paix". Quand aux commentaires qui sont justes en dessous de mon nom ce sont ceux de Kalenga. Merci de bien vouloir en prendre note car je ne peux en aucun cas adhérer à ses propos qui me choquent profondément. Il y a confusion dans l'ordre, en effet, il y a le commentaire et juste en -dessous le nom.

Je pense que pour faciliter la lecture il serait souhaitable de mettre le nom suivi immédiatement du commentaire, modèle( facebook).

Écrit par : LE ROUX | samedi, 29 juin 2013

Salut Fernand.

Moi, ca, ca me fait rire ce genre d'articles. Quand Mandela est sorti de prison, avait il une armée? Pouvait il négocier en position d'égalité? Ou devait il négocier une petite victoire, en espérant que dans un autre futur, proche on espère, on en aurait d'autres.

Steve Biko, Nkrumah, sont ils la pour encore discuter leurs positions intransigeantes. Plus près de nous, ou est Gbagbo? En plus, le pays est passe sous le joug du Pdci, et ensuite du Fpi, et maintenant du Rdr.

Une chose l'on peut remarquer, c'est tous des voleurs, avec le dernier arrive, plus voleur et mechant que le précédent, malgré ses beaux discours. Nationaliser les compagnies sud africaines? Chaos total ca aurait été! Avec le niveau de corruption qu'il y a? C'est une communauté diverses qu'on veuilleou non qu'ils apprenne a travailler la main dans la main. Pour pouvoir reussir, ils ont besoin les uns des autres. Ils sont tous sud africains aujourd'hui. Dans les nations ou on a redonné les moyens de production aux autochtones, ca ne se passe pas forcément bien passer. Nationaliser-boh boh! Avec notre gestion a l'africaine? Déjà le pays est assez mal en point now! Laissez Mandela tranquille.

Dans la lutte de nous autres gens de couleur, les radicaux ne gagnent jamais. Edgar Mevers, Malcom X sont ou? Seuls les super diplomates arrivent a faire bouger les choses un peu avant qu'on les descendent, comme Ghandi et. Martin L King. Et nous peuples noirs, on change quoi a notre niveau. On pourraitpeut être changer les choses en disant a nos enfants de bosser durs a l'école au lieu de payer pour le bac. Nous les profs aussi arrêtons de vendre les corrections du bac. Disons aux policiers qu'on n'a pas 500f quand ils nous arrêtent pour rien. A ce niveau-la, ce ne sont plus les blancs deh. Il faut un mouvement d'intégrité nouveau qui parte de chaque individu. Nous n'avons plus de valeurs morales et de garde fous tant qu 'on peut se faire de l'argent.

L'affaire des blancs ca se reglera plus tard. Changeons la mentalité de sous développés dans laquelle nous nous complaisons. Le problème d' vient pas toujours des blancs ou de nos leaders. Parfois c'est notre propre tendance au gain facile et malhonnête qui pose problème.

Écrit par : La Reine Pokou | lundi, 01 juillet 2013

Bien dit, LA REINE POKOU!

Merci pour ce commentaire plein de sagesse et de pertinence!

Je voulais juste un autre son de cloche que ce concert unanime et "œcuménique" d'encensement béat de MANDELA; ça n'augure jamais rien de bon, ce genre de "messes".

Je pense simplement qu'avec le poids qu'il avait pendant sa gouvernance, il aurait pu négocier beaucoup mieux que ce qu'il a offert à son peuple.

En toute objectivité! On n'est pas une icône internationale pour rien. Tout de même.

Sois bénie!

Écrit par : Dindé | lundi, 01 juillet 2013

Shalom tout ce que je lui souhaite c'est qu'il se repente ,quant au reste je ne me suis jamais fait d'illusions.

Écrit par : ninacecilereine | lundi, 01 juillet 2013

"Ce soi disant reportage est honteux et n'est évidemment basé sur aucun fait vérifiable", dis-tu, THIERRY???

Tu sais, ce n'est pas la première fois que je lis de tels "REPORTAGES" (comme tu dis), sur MANDELA. Et ce dernier n'est pas fait en l'air.

Les faits que relève ce monsieur, KING SHABAKA - lui-même sud-africain et touchant leur réalité (contrairement à nous, douillettement assis dans nos salons à discuter) - sont facilement vérifiables, bien au contraire:

1 - MANDELA a trop cédé au pouvoir blanc. Conséquence: Il y a un unanimisme dérangeant sur MANDELA à travers le monde, et pire, de la part de ceux qui en temps ordinaires, nous brisent les rotules au nom de notre désir d'affranchissement et de souveraineté. Pourquoi MANDELA, lui, est encensé par ces mêmes impérialistes criminels et pilleurs internationaux? Je n'arrêtais pas de m'interroger. Jusqu'à cette année. Quand j'ai lu ce qu'a dit le président GBAGBO sur cet homme (j'extrapole): "Avant de le proclamer héros, il faudrait savoir ce qu'il a négocié et cédé. Or on ne le sait pas encore". Cela a enclenché beaucoup de questions chez moi et a confirmé mes doutes sur ce monsieur, ajouté à quelques petites lectures antérieures sur lui.

On dira qu'il a choisi cette option à cause du rapport de force initial très défavorable. Mais pendant sa gouvernance, je pense qu'il aurait pu continuer à négocier mieux pour son peuple. A moins qu'il aie définitivement cadenassé la porte après lui, après la signature des clauses du premier contrat avec le pouvoir blanc.

2- La Banque centrale sud-africaine est encore et toujours autonome, et entre les mains du "white power". Depuis sa création en 1921, La South African Reserve Bank a toujours été sous contrôle privé. Sous l'Apartheid, on pouvait le concevoir. C'est impensable, aujourd'hui.

3- Il n'y a pas eu de réformes agraires en Afrique du Sud et, naturellement, les blancs continuent à détenir la majeure partie des terres sud-africaines.

4- Les mines sud-africaines, détenues exclusivement par les blancs depuis l’Apartheid continuent à leur appartenir en propre. Une nationalisation, même partielle, aurait pu aider à casser un tant soit peu les disparités profondes entre les riches blancs et les autres peuples d'Afrique du Sud, pauvres à en pâlir.

5- La refonte réelle des peuples sud-africains, pour en faire VERITABLEMENT une nation, n'a pas eu lieu. Certes, c'est une question de temps, les nations se constituant sur la durée. Mais le départ est déjà faussé. Les blancs, hégémoniques, continuent à vivre en vase clos avec leurs biens et leurs richesses.

L'Afrique du Sud n'est pas une nation, c'est un cloisonnement de peuples. De très riches d'un côté et de très pauvres de l'autre; ce genre d'injustices ne crée par l'amour mais la haine et la méfiance. La paix sud-africaine est un équilibre précaire. Et là, MANDELA aurait pu peser de son poids. Je prie DIEU que l'après MANDELA ne soit pas un champ de mines pour ce peuple et pour ce pays.

Ces faits-là, me semble-t-il, sont tout à fait têtus. Tout ce que je veux donc savoir de toi, cher ami THIERRY, c'est si ce que dit KING SHABAKA est vrai ou non; s'il a raconté des mirages, prouve-le moi. Je reste à l'écoute.

Bien à toi!

Écrit par : Dindé | mardi, 02 juillet 2013

L'extrémisme mène à la haine. Il faut être vraiment bouché pour ne pas comprendre que négociations riment avec concessions de part et d'autre. Ce que Mandela a pu réussir je doute fort que quelqu'un d'autre puisse le faire.Sacrifier plus de 26 ans de sa vie dans les geôles sud africaines pour l'émancipation des noirs et donner le pouvoir ne serait-ce que politique à la majorité noire est une attitude plus que révolutionnaire. Je suis sur que le père du rédacteur de cet article n'aurait ni le courage ni l'intelligence de Mandela pour y parvenir.

Écrit par : Bernard | mercredi, 03 juillet 2013

Encore et encore , Voilà un dirigeant qui a compris qu'il faut éviter les erreurs des autres et partir a tant , un pays est composé de plusieurs communauté donc il faut composer pour l’intérêt générale sinon ce sera la destruction .
Oui l'ANC a un problème elle est malade de son elite qui n'a pas la vision du grand leader comme dans bien des pays Africain ,Zuma n'est pas une référence de probité mais bon j’espère une chose que l’Afrique du sud ne sera pas un Zimbabwe de Mugabé ou un certain façon Gbagbo Ethniciste.

Écrit par : Farmboro | mercredi, 31 juillet 2013

L'Afrique du Sud a eu deux président en même temps de 84 à 89? Quelle grosse erreur!!!!!

Écrit par : Alghoubas | vendredi, 06 décembre 2013

L'Afrique du Sud a eu deux président en même temps de 84 à 89? Quelle grosse erreur!!!!!

Écrit par : Alghoubas | vendredi, 06 décembre 2013

Mais quel tissu de conneries!

Écrit par : marseillais13005 | vendredi, 06 décembre 2013

Je viens de republier cette lettre sur mon blog RevActu avec une présentation. Si vous nous donnez le nom de son auteur, je l'ajouterai
http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/12/vous-avez-vendu-notre-terre-aux.html
VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013
"Vous avez vendu notre terre aux impérialistes, si vous ne parvenez pas à vous excuser avant de mourir, cela signifie simplement que vous êtes un complice pour eux." Un activiste Sud-Africain écrivait à Nelson Mandela
Ce texte, qui provient du site regards croisés de Fernand Dindé et qui a été publié en juin 2013 sur ce site est très documenté.
Bien que le nom de son auteur ne soit pas donné sur le site d'origine, cette lecture aidera beaucoup de nos cousins naïfs à quitter la chorale des pleureurs impérialistes - de Obama à Cameron en passant par BanKiMoon, le bourreau de la Côte d'Ivoire et du Mali.

Écrit par : Yanick Toutain | vendredi, 06 décembre 2013

Au delà de la lettre que je ne suis pas à même de juger. Je pense que tout ceci est un tissus de mensonges à commencer par la légende et commentaires de cette photo. Franc maçon de l'ordre de Malte, n'importe quoi. L'ordre de Malte n'est pas une société secrète ou je ne sais trop quoi, il s'agit d'un vieil ordre militaire et religieux qui continue d'oeuvrer dans le monde entier auprès des plus pauvres. Ca n'a rien de fermé du tout d'ailleurs n'hésitez pas ils ont besoin de bénévoles...

Écrit par : damien | vendredi, 06 décembre 2013

A dire qu'on cite même l'eglise catholique! cessez de donner du pouvoir au diable quand il n'en a pas chers amis. au zaire, on a nationalisé les entreprises, massacré les blancs, les envoyer chez eux, quand on disait qu'il fallait un plan de trente ans pour la maturité de la population, on pensait qu'on nous marchait dessus, where are we now guys? mandela n'était qu'un début, ne vous arretez pas là, il a quand même commencé. c'est dur, voir même impossible pour certains, quand on répond la violence, la haine contre le pardon. certes c'est mal perçu pour certains , il n'a pas eu tord en voulant la paix, la vengeance nous menera à rien, le disait Ghandi, ne salissons pas la mémoire de ceux qui ont voulu faire du bien, ne nous basons pas sous les préjugés ou la colère! faut pardonnez et repartir à nouveau, certes ces blancs on fait beaucoup de peines, pas tous, ne pensais pas que y'a seulement les blancs qui sont méchants, les noirs le sont aussi, et je dirais plus que même les blancs... continuons à nous battre, un jour l'histoire reconnaîtra notre mémoire le disait Tshombé

Écrit par : djasy | samedi, 07 décembre 2013

Très intéressant ! Merci ! voir mes commentaires de la www.la-bme.fr

Écrit par : Leclercq | dimanche, 08 décembre 2013

seul le commentaire de la reine POKOU EST PLEIN DE PERTINENCE ET DE REALISME heureusement il y a eu MANDELA ET SES COMPAGONS qui ont su apprecier avec lucidite le rapport des forces existants en afrique du sud ... CELUI QUI A COMMIS CETTE LETTRE EST UN PARFAIT IMBECILE QUI RESONNE SUR DE VRAIES DONNEES ..c est vrai qu en afrique du sud il y a encore une GRANDE INEGALITE ECONOMIQUE...MAIS SI ON AVAIT SUIVI LA THEORIE DE CE CRETIN ..IL Y AVAIT QU A....ON AURAIT EU LE CHAOS LA GUERRE CIVILE LA REGRESSION...ALORS QU ON A MAINTENANT UNE MONTEE INEXORABLE D UNE CLASSE MOYENNE DE NOIRS QUI DANS MOINS DE 20 ANS POURRA EFFACER TOUTES LES INEGALITES CRIARDES...

Écrit par : hammiche | dimanche, 08 décembre 2013

Shalom à tous ,que de belles prises de positions de part et d'autres , mais si seulement on regardait au fruit de l'homme pour reconnaître son arbre , laissez moi vous dire ceci hommes frères , être franc-maçon au plus haut degré c'est assumer en toute conscience et ouvertement servir Satan , qui est le prince de ce monde et le Dieu de ce siècle , n'aspirez pas aux convoitises de ce monde , car si vous êtes appelez a régner , ce n est pas sur cette terre mais dans le royaume de Dieu , hé oui , suis croyant et je l'espère aussi pour toi qui me lie.
A l'image du sprinter qui s’entraîne depuis tout petit de 8 ans et pendant toute sa jeunesse jusqu'à ses 20 ans et quelque peu au delà , pour une course voir quelques courses de 10 seconde sur un 100 m ,et il accroche une médaille et des honneurs et c'est tout , à plus forte raison comment ne concentrions nous pas tous nos efforts pour des choses éternelles, car tout n'est que vanité de vanité sur terre.
Oui , je vis sur terre et je me contente du peu que le Seigneur me donne en n'aspirant ni aux choses tel que la gloire et honneurs des hommes.
Pour toi qui aurait accepter le Christ dans ta vie comme Seigneur et Sauveur , tu comprendrais parfaitement , mais cela serait une folie pour l'incroyant de me lire.
Que le Paix du Seigneur soit sur vous , sinon qu'elle revienne a moi selon sa volonté.

Écrit par : HERVE | lundi, 09 décembre 2013

Nul n'est prophète dans son pays.

Alors que toutes les prestigieuses figures du monde entier rendent hommage à l'homme qui traduit le niveau de dépassement et de magnanimité de l'homme noir, souvent ignoré par les professionnels de l'ostracisme; ceux qui devraient parmi les premiers à en être fiers sont, par jalousie et égoïsme, les premiers à chercher à le dénigrer. Nelson Mandela est ce monument mondial dont nous, noirs du monde entier, en sommes fiers. Si quelqu'un est à la recherche d'un coup de projecteur, ce doit être le plus ignoble des moments de le chercher. C'est à la fois une attitude suspecte et odieuse.

Dans un compromis politique, on ne peut pas tout avoir. C'est d'ailleurs naïf de comprendre que les blancs d'alors, détenteurs de tous les pouvoirs et privilèges en Afrique du Sud, se seraient laissés du jour au lendemain édentés par de jeunes militants politiques.

Nelson Mandela a fait le meilleur des choix: la paix, la trève politique pour son pays et son peuple. Il revient aux citoyens Sud Africains, majoritairement noirs, à partir du pouvoir politique, de continuer à effectuer des conquêtes, en éliminant graduellement les inégalités sociales.

Le combat politique pour un changement social en profondeur doit continuer en Afrique du Sud, à travers la démocratie. Ce doit être un processus gagnant-gagnant au bénéfice de tous les fils et filles Sud Africains.

Nous, citoyens haïtiens dignes de la race, nous courbons pour saluer le départ vers l'orient éternel de Nelson Mandela qui, à l'instar de Jean-Jacques Dessalines et de Toussaint Louverture, n'appartient pas seulement à l'Afrique, mais à tous les citoyens libres du monde entier et aux âges.

Dans nos rangs, point de traitres!

GJM
12/09/2013

Écrit par : Guillaume Jean-Mary | mardi, 10 décembre 2013

mandela et la charte de lanc

Écrit par : coulibaly | jeudi, 12 décembre 2013

Pourquoi tenez-vous à nous faire croire que Mandela nous aurait trahi, nous autres Africains?

Écrit par : Primus | jeudi, 12 décembre 2013

Concernant la légitimité de Mandela, moi je pense qu'il faut vraiment être un aveugle si non malhonnête pour refuser d'admettre qu'on ne passe pas 27 ans en prison pour ses propres intérêts. 27 ans de sa vies. Il faut vraiment avoir des raisons plus nobles que son propre intérêt pour sacrifier tant d'année de sa vie. Concernant la nationalisation des compagnies et le partage des richesses moi je pense que Mandela comme lui meme l'a déclaré lors de son tout premier interview à sa sortie de prison a eu le temps de lire largement.et il a du comprendre que les idéologies communistes de l'ANC étaient une erreur et qu'il fallait s' y distancer. Les communistes qui prônent toujours la violence comme seule moyen de lutte ne seraient jamais capable de trouver un compromis pour amener la paix en Afrique du sud. Mandela a pris conscience de la nécessité de trouver un compromis pour avancer et c'est que qu'il a fait avec succès. Disons, aujourd'hui entre la Russie ou encore le Cuba et l'Afrique du sud quel pays est plus démocratique? Le probleme de L'inégalité économique et l'apartheid ne pouvant être résolus à la fois il fallait resoudre le problème politique et continuer la lutte contre les disparités économiques. Et c'est justement ce que l'homme de paix Mandela et a réalisé. Et même la nationalisation des compagnies aurait même aggravé les inégalités économique vue aujourd'hui la corruption qui gangrène le gouvernement sud africain. Le communiste est mort par ce que les peuples ont compromis c'est une erreur. Oui nous avons que le capitalisme n'est pas parfait mais le communisme est encore pire.

Écrit par : Malick | jeudi, 12 décembre 2013

JEUDI 5 DÉCEMBRE 2013
http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/12/mandela-et-120-des-nouveaux-nes-sud.html
Mandela et 1/20 des nouveaux nés sud-africains sont morts hier: Le terroriste préféré de l'impérialisme laisse un pays pire que l'Erythrée et le Zimbabwe !
par Yanick Toutain
Le Rapport sur le Développement humain 2008 indique que l'Afrique du Sud se place à la 121e place sur 177 avec un IDH de 0,674. Ce chiffre reste en fait très faible si on le compare aux indices des pays développés.

L'espérance de vie à la naissance n'est que de 50,8 ans. Le taux d'alphabétisation des adultes est de 82,4 % et le PIB par habitant (en PPA) est de 9.800 $ US. Wikipédia


La grève des mineurs à Marikana désigne une grève sauvage survenue enaoût 2012 près d’une mine de platine, propriété de Lonmin, dans la région deMarikana, près de Rustenburg, en Afrique du Sud.
Le 16 août 2012, trente-quatre ouvriers sont tués par la police. Ces agissements sont décrits sous le terme de « massacre » par l’ensemble des médias internationaux et comparés aux événements qui se sont déroulés à Sharpeville en 19601,2. (...) . Selon le New York Times, Frans Baleni, secrétaire général de l’Union nationale des mineurs, a défendu l’action de la police sur les ondes de la station radio Kaya FM disant : « La police était patiente, mais ces gens étaient extrêmement armés avec des armes dangereuses »19. Le Parti communiste sud-africain soutient le Congrès national africain(ANC) et le COSATU auquel NUM est affilié ont demandé que les leaders de AMUne des plus grande lumière de notre monde: "David CU soient arrêtés pour avoir manipulé les mineurs20.

LIRE AUSSI

LUNDI 19 MAI 2008
Les staliniens et leur icône Mandela ont détruit la révolution anti-impérialiste en Afrique du Sud : larbins corrompus !
Il faut être totalement naïf et aliéné pour ne pas s'interroger sur la liste des supporters larmoyants de Mandela que sa mort entraine à multiplier les déclarations dithyrambiques

"Une des plus grande lumière s'est éteinte dans le monde"
"un héros de notre temps":

"David Cameron,

Écrit par : Yanick Toutain | vendredi, 13 décembre 2013

Celui qui parle de la montée de la classe moyenne ANC formoise a raison ! C'est pour ces moins de 10% de traitres formois que le régime fasciste ANC COSATU PARTI COMMUNISTE a créé un APARTHEID OFFICIEUX pour REMPLACER l'apartheid officiel !
La RECONCILIATION c'est égal à APARTHEID CONTINUE !
La pauvreté est PIRE pour les enfants ici que CHEZ LES SIONISTES !!!
VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2013
http://revolisationactu.blogspot.fr/2013/12/deux-fois-plus-de-survivants-gaza-quen.html
Deux fois plus de survivants à Gaza qu'en Afrique du Sud ! Les bébés ne pleurent pas Nelson Mandela.... ni le régime sioniste !
Dans ce commentaire sur Mediapart sous l'article pro-Mandela, je commençai par rectifier une erreur.
06/12/2013, 14:24 | PAR YANICK TOUTAIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SOPHIE RENAULT LE 06/12/2013 À 14:12


Euh... les Hébreux étaient là avant les Palestiniens et les Turcs Déçu il y a très très longtemps
Les Hébreux de l'Antiquité sont devenus les Palestiniens. Je vous conseille la lecture urgente de l'historien israelien Shlomo Sand.
Ceux que vous appelez les "Palestiniens" sont les descendants de JUIFS DE L'ANTIQUITE.
Alors que les prétendus juifs ancestraux ne sont que des descendants de Khazars et de Berbères convertis..... et dont le sionisme les entraine à "revenir" dans un pays où aucun de leurs ancêtres n'avait habité.
Cela dit, ce débar hors sujet m'incite à aller comparer les MORTALITES INFANTILES de Gaza et de l'Afrique du Sud. Comme je viens de rédiger un article avec celles d'Afrique du Sud, il ne me reste qu'à aller relire un autre de mes articles mentionnant celle de Palestine, Gaza, Israel etc... (SAMEDI 20 FÉVRIER 2010 Quartiers, Afrique, Palestine (Pierre-Louis Basse Abd al Malik sur Europe 1 samedi 20 février 2010))
extrait
Dans la Bande de Gaza, la mortalité infantile est de 2,5 bébés morts avant l'âge de un an pour 100 naissances

Mortalité infantile : 24,76 morts /1 000 naissances(Wikipédia bande de Gaza)

En Israël, la mortalité infantile est de moins de UN bébé mort pour 100 naissances parmi les Israéliens arabes

Écrit par : Yanick Toutain | vendredi, 13 décembre 2013

peut importe qu'il soit franc maçon .mais qui vs dit que tout les franc maçon sont mauvais. vraiment vous intellectuels kamites devez arreter de vous pleindre chercher lees bêtes partout et au finish vous devenez ridicule parce que vous ne proposer rien pour le reveil africain et chaque dimanche on vous retrouve entrai d'adorer le dieu de vos ex- colonisateur. il faut feliciter Mandela et purifier sa mémoire car s'il avait choisi de pactiser avec le "diable" pour sauver son peuple et aboutir à un nation libre et democratique alors c'est vraiment un sage mieux un CHRIST qui a accepter de sacrifier sa vie pour sauver son peuple. Sacher le genre de Kamite que vous incarner ne surait servir le continent noir. l'heure est à la recherche scientifique , l'invention et l'innovation technologique. là franc-maçon ou pas ça ne sert à rien car la science est universelle et appartient à ceux qui savent rêver. moi je suis inventeur et j'invente pour une afrique ( kama) nouveau debarrasser de vos bequilles religieuses et de tout mysticisme....

Écrit par : zikahi | lundi, 03 mars 2014

" l'heure est à la recherche scientifique , l'invention et l'innovation technologique"
@Zikahi
Ce passage est très INTELLIGENT et correspond à mes DECOUVERTES POSTMARXISTES..... la conscience de STRATE des Innovants...
Mais le reste est un ramassis de stupidités arrogantes....
COUSIN, ne RESTEZ PAS BLOQUE dans le CONFORMISME COLLABO !
Mandela était un imbécile qui EGARA le peuple dans la LUTTE ARMEE.
Il craignait une VRAIE révolution à la tunisienne ou à l'égyptienne.
Il voulait devenir BOURGEOISIE NOIRE.
ET les IMPERIALISTES l'ont libéré quand ils eurent PEUR d'une REVOLUTION DE SOWETO....
Le résultat ?
Ces voyous STALINO-CAPITALISTES TUENT LES MINEURS !
Et leurs propagandistes sur Internet sont COMPLICES DE CES MEURTRES !

Écrit par : Yanick Toutain | lundi, 03 mars 2014

J’ai obtenu l’explication d’un frère apparemment sérieux (via plusieurs intermédiaires) et qui mérite d’être lue (1) :

« Il n’a pas fallu attendre longtemps après l’annonce du décès de Nelson Mandela pour que circule une photo « prouvant » son appartenance maçonnique.
Cette photo le représente en costume avec la croix de Malte, à côté du duc Richard de Gloucester, cousin de la reine Elisabeth et Grand Prieur de l’Ordre de Saint-Jean (Order of St John). Un timbre sud-africain imprimé à l’occasion du 900e anniversaire de cet Ordre représente d’ailleurs Nelson Mandela, chevalier de grâce de l’Ordre (Knight of Grace of the Order), portant le manteau à la croix. On peut lire sur le site de l’Order of St John un message d’adieu et de remerciement à Nelson Mandela.
Il ne faut cependant pas confondre cet Ordre de chevalerie de la Couronne britannique avec l’Ordre (catholique) des Chevaliers de Malte ou avec le Degré de Chevalier de Malte (Degree of Knight Malta) dans le système du Rite York. Autrement dit, cette photo ne prouve aucune appartenance maçonnique (ou illuminatiste ! ) de l’ancien président sud-africain.

Franc-Maçon « à vue » : Une autre information circule selon laquelle Nelson Mandela aurait été fait Maçon at sight (par communication) par le Grand Maître de la Prince Hall Grande Loge de Caroline du Nord William C. Parker Jr le 28 juin 1990 lors de la tournée de Mandela accompagné de sa femme aux USA. Le site de cette Grande Loge ne fait aucune allusion à cet événement. La source citée est, à chaque fois, The History of the M.W. Prince Hall Grand Lodge of North Carolina and Jurisdiction, 1864-2000 (pp. 268-272) mais cet ouvrage n’est pas trouvable en ligne. Son épouse Winnie aurait, par la même occasion, était faite membre de l’Ordre de l’Etoile d’Orient ‘Order of the Eastern Star).
Cette prérogative d’un Grand Maître de faire un Maçon « à vue » est une ancienne coutume américaine décrite par le Dr. Albert Mackey en 1858 dans ses Twenty-Five Landmarks of Free Masonry. Il s’agit du 8e landmark.«

Écrit par : Heritier | lundi, 29 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.