topblog Ivoire blogs

dimanche, 30 juin 2013

HOMOSEXUALITE A ABIDJAN: QUAND PARIS S’EN MELE…

GAY PRIDE PARIS 2.jpg

Gay pride Paris, juin 2013.

 

La France vient de s’incruster dans le milieu de l’homosexualité en Côte d’Ivoire. La question était sur toutes les lèvres à Abidjan lorsque le premier mariage de personnes de même sexe a été célébré en France. «Bientôt le tour d’Abidjan?», se demandaient les Ivoiriens. C’est clair, aujourd’hui, que les choses pour imiter les paternels français sont bien engagées. Pousser Abidjan à suivre Paris, c’est ce qui transparaît dans la première action d’envergure menée dans cette affaire. Alors que les Ivoiriens devraient pouvoir mener leur propre débat avec leur loi et leurs valeurs.

GAY PRIDE PARIS.jpg

Mais non. Le  25 juin dernier, la France a accordé un financement pour le projet d'une association ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et personnes du métier du sexe. 30 millions de francs Cfa, c’est le montant de ce projet intitulé "Weteminan" qui signifie «Ensemble et tous égaux». Le but de ce projet révolutionnaire, la promotion et la vulgarisation des droits de l'homme concernant les minorités sexuelles à Abidjan. En Côte d’Ivoire, la question de l’homosexualité n’est pas abordée de façon officielle; la loi ivoirienne ne condamne pas mais ne donne pas non plus le feu vert à cette orientation sexuelle. L’appui de la France à ce projet vient donc ouvrir les vannes d’une lutte "pro" et "anti" mariage pour tous à l’ivoirienne. Et pourtant les Français n’ont pas eu de «pressions» de Washington, ou encore Bruxelles, pour accorder le droit du mariage à tout le monde. L’Etat de Californie, qui vient de renouer avec les mariages de personnes de même sexe après quelques années de suspension, n’a pas eu non plus d’influence du pouvoir fédéral américain. Vous avez dit ingérence?   

GAY PRIDE PARIS 3.jpg

Désormais, quelque soit l’issue de ce projet, la main de Paris dans ce suivisme souvent systématique d’Abidjan sera toujours visible. Dans l’hexagone, le gouvernement a eu beaucoup de mal à faire passer le projet de loi sur le mariage pour tous. Mais ce n’est certainement pas en Côte d’Ivoire qu’elle pourrait le faire haut la main. La France n’a pas fini de soigner son image encore trouble dans les esprits de bon nombre d’Ivoiriens, à l’issue de la crise qui a secoué le pays. Et l’ancien (?) colonisateur vient se jeter, pieds joints, dans un bourbier qu’il a fabriqué lui-même. La loi sur le mariage a perturbé, il y a quelques mois, le parlement et la société ivoirienne, et une autre bombe vient d’être lancée.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE


Source: Le blog de Williams Akiré

Commentaires

Ouattara est certes leur obligé, mais que la France de la pourriture sache que la Côte d'Ivoire, ce n'est pas Ouattara. Ici, il y a encore de la morale, de l'éducation. Tous leurs "produits" ne sont pas exportables. Ce dont il est question (que je ne peux pas nommer par pudeur) en est un. Si cette communauté (de moins que les animaux sauvages) leur tient à coeur, il faudra que leurs ambassades leur octroient des visas afin qu'ils aillent sur leur "terre promise": la France de l'immoralité. A vouloir s'entêter, ces ordures vont être surpris de croiser encore le peuple sur leur chemin. Je répète, tout n'est pas exportable. Il n'est pas tard.

Écrit par : sily camara | dimanche, 30 juin 2013

Oui, homme frère SILY CAMARA,

Tout n'est pas exportable! Ceux qui ont défendu Ouattara jusqu'à ce jour vont comprendre (enfin?) que ce monsieur s'inscrit dans un plan global de l'Occident luciférien pour décomposer de façon irréversible la morale dans le monde (en tout point de vue, avec la politique et l'économie en première place).

Hollande qui est une marionnette américaine, s'est empressé d'imposer le MARIAGE POUR TOUS aux Français et intime littéralement l'ordre à Ouattara de s'exécuter à son tour.

Le monde entier s’aplatit devant le Nouvel Ordre Mondial et les oligarchies occultes qui la sous-tendent contraignent les peuples à se mettre au pas. Avec l'aide de chefs d'Etats sans étoffe, qui obéissent au doigt et à l’œil à ces lucifériens qui les ont installés au pouvoir, pour leur cause et en vue de leurs objectifs de destruction de l'humanité.

Un premier pas, dans cette obéissance servile et honteuse, a été la nouvelle loi homosexuelle de l'assemblée nationale pitoyable de Côte d'Ivoire sur le mariage, qui a fait disparaître les termes "époux" et "épouse" de notre dispositif législatif et juridique. Désormais, n'y figure que le terme "les époux", très générique (et c'est fait exprès, pour les besoins de la cause: faire disparaître le genre!), qui admet, en plus du mariage des "époux" pédérastes et des "époux" lesbiennes, le mariage des transsexuels et des zoophiles. Nous sommes tombés bien bas avec ce régime.

Comme dit la Bible, "on reconnait l'arbre par son fruit". Ce monsieur (Ouattara) et son régime sont à solde d'une cause secrète et exécute un agenda inavouable.

Chapeau à tous ceux qui ont vu en lui un messie pour la Côte d'Ivoire. DIEU vous bénira certainement!

Écrit par : Dindé | dimanche, 30 juin 2013

Le jour où ouattara se permet d'introduire cette infamie dans notre pays, je vous le jure que plus Moubarak et Morsi en Egypte et Gbagbo en CI, il s'en ira sans complaisance, même si nous devrons sombrer encore dans cette tragique guerre pour retrouver notre souveraineté.

Écrit par : dezlepharaon | mardi, 09 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.