topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

vendredi, 05 juillet 2013

80 POINTS POUR DISTRIBUER LE BEPC AUX EX-COMBATTANTS

KANDIA CAMARA.jpg

La ministre de l'Education nationale, Kandia Kamissoko Camara

 

« Monsieur ouvrez bien les yeux ! Car, cette année, le pouvoir est en train de manœuvrer pour distribuer le Bepc à ses ex-combattants, pour faciliter leur insertion au sein de la police et de la gendarmerie nationale. Ne vous étonnez pas si le taux de réussite de cette année est élevé que les autres années…». Ces propos sont de Koné O., qui s’est présenté comme militant du Rdr.

Des propos tenus en avril dernier, après qu’il ait constaté le recrutement massif des ex-combattants au sein des régies financières (Douanes, Impôts et Trésor). En son temps, nous n’avions pas accordé de crédit à cette information. «Monsieur, la dernière fois, je vous avais dit que le régime s’organisait pour distribuer le Bepc aux ex-combattants, mais vous n’avez pas considéré cela. Vous avez vu les résultats du Bepc? C’est la preuve de ce que je vous disais la dernière fois…». Cette déclaration est encore de Koné O. Il l’a faite, hier mardi 2 juillet, 24 heures après la proclamation des résultats de cet examen. Nous rappelant son avertissement du mois d’avril 2013.

Mais aujourd’hui, après la publication des résultats du Bepc, les faits lui donnent raison.

En effet, pour la première fois en Côte d’Ivoire, dans l’histoire de l’Éducation nationale, avec seulement 80 points, les candidats ont décroché le Bepc, moins que les points du Cepe (85 points). 70 points pour les dispensés des épreuves physiques et sportives et 68 points (avec une moyenne annuelle de classe de 10). Dévalorisant ainsi ce précieux diplôme, même s’il n’a plus la même valeur qu’avant.  

A la réalité, cette «générosité» de Kandia Camara n’est pas innocente. En effet, selon des sources bien introduites, c’est une opération qui a été très bien manœuvrée par le régime, pour non seulement avoir un bon taux de réussite, mais aussi et surtout pour permettre aux ex-combattants d’avoir ce diplôme afin de permettre leur insertion au sein de la police et de la gendarmerie nationale. De sorte que leur recrutement au sein de ces écoles, où on exige au moins le Bepc, ne crée pas une polémique entre les responsables de ces écoles et leurs hiérarchies.

Cela, pour surtout éviter qu’on ne dise pas demain «des démobilisés sans diplômes à la police ou à la gendarmerie». Ces ex-démobilisés, à en croire nos sources, ont gonflé le nombre des candidats libres et les candidats dits officiels. A ce niveau, renseignent les mêmes sources, certains ont été insérés aux candidats officiels via des écoles privées du Nord. C’est pourquoi, dit-on, Kandia Camara s’est même réjouie et a jubilé sur sa page Facebook de l'augmentation du taux d'admis au Bepc, après avoir revu les conditions d'admission.

Et madame se réjouit de son travail, qui malheureusement ne pourra pas masquer la réalité des faits qui choquent la conscience nationale.


Ferdinand Bailly

In le quotidien ivoirien "LG INFOS" N° 478 du mercredi 3 juillet 2013.

BEPC 2013.jpg


BEPC des résultats à la hauteur de la Kandiattitude - L'école se meurt en Côte d'Ivoire


40,17% de réussite au BEPC avec 80 points cette année, contre 17,17% avec 140 points l'année dernière. Dites-moi où est le progrès?

Bon, si l'admissibilité est à 80 points avec une moyenne pondérée, je me dis pour être repêché, il faut 65 points. Le pays est vraiment dans l’abîme! 80 points pour avoir le BEPC alors que c'était 140 points à l'époque! Kô (Je dis, en langue malinké), pays émergeant à l'horizon 2020 ! (Rires).

Pays émergeant, malgré ces mesures à encourager la mort de l’éducation et faire l'apologie de la fainéantise, pour faire de nos enfants, la fine fleur de notre nation devant assurer la relève, de véritables cancres à l'image de l’équipe qui l'entoure.

Je confirme que Dramane Ouattara est venu pour rétrograder notre pays à l’ère du précambrien.

Jugez-en vous-mêmes par les premiers résultats; les résultats n'ont même pas atteint les 50% (malgré ce boulevard ouvert par Kandia Camara, Ndlr).

 

Lavane Murphy

 

M'Bahiakro: un véhicule transportant des copies du BAC fait un grave accident.

Deux gendarmes tuées. (Source AIP).

 

Frank Toti


Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL

Commentaires

Ils ont distribué des "fusils" sans munition à ces vauriens. Ce sont des joujoux qui ne serviront à rien, peut-être seulement à conduire des "gbakas". On n'entre pas dans la Fonction publique sans laisser de trace.

Écrit par : sily camara | vendredi, 05 juillet 2013

Rien à rajouter. Toute la vérité est dite.
Voici ce qu'on appelle "le nivellement par le bas". Magie-magie! :-) Vive la prestidigitéducation nationale!
Enfin, il faut les comprendre: ils se sentiront plus à l'aise en étant entourés de gens qui ont leur niveau! :-)

Écrit par : darchangel | lundi, 08 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.