topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

vendredi, 06 septembre 2013

«LA FRANCE VA SE REINVENTER!» - JEAN-MARC AYRAULT NOUS A-T-IL ENTENDU?

 

côte d'ivoire,france,«LA FRANCE VA SE RéINVENTER!»,JEAN-MARC AYRAULT NOUS A-T-IL ENTENDU?,MON ARTICLE "LA FRANCE DOIT SE RéINVENTER OU PéRIR", REPRIS SUR DE NOMBREUX SITES

 

Le Premier ministre français nous aurait-il entendu? Jean-Marc AYRAULT a dit, le matin du dimanche 25 août 2013, à la clôture de l'Université d'Eté du Parti Socialiste (PS) à La Rochelle, comme pour répondre à notre article "LA FRANCE DOIT SE REINVENTER OU PERIR": "LA FRANCE VA SE REINVENTER!".

Ah bon!?, n'avons-nous pu nous empêcher de nous écrier. Avec quelles recettes miracles? Malheureusement, en proposant tout, sauf les vraies solutions qui doivent refonder la France, en faire une nation paisible et travailleuse plutôt qu'un Etat guerrier, sanguinaire et prédateur, reflet de son hymne national.

Jean-Marc AYRAULT est demeuré dans le registre des promesses pieuses de campagne qui ne seront pas suivies de réalité, dans les mêmes clichés de suffisance et d'arrogance envers le reste du monde, notamment en ce qui concerne l'actualité internationale. L'arrogance et les mensonges de l'exécutif français prennent des tournures dramatiques quand il s'agit de la Syrie. Des rebelles qui utilisent du gaz sarin contre d'innocentes populations au nom de la diabolisation hémiplégique du régime de Bachar Al-Assad, sont soutenus contre un Etat souverain; des islamistes drogués et des cannibales sans âmes appartenant à Al Qaïda sont adulés, après avoir été prétendument combattus dans le monde sous le prétexte des attentats du 11 septembre 2001, magistralement pilotés par la CIA.

Bravo à la France et bravo aux Etats-Unis, "punisseurs" internationaux, pour le tour de force de réussir à faire passer les peuples opprimés pour les méchants loups et les oppresseurs, les tyrans et les impérialistes pour les sauveurs de l'Humanité et les champions des droits humains et de la démocratie. Avec l'aide de leurs médias caniches, véritables caisses de résonance impérialiste à la morale douteuse, qui se passent bien de la déontologie et de l'éthique journalistique quand il s'agit des intérêts, non pas de leur pays, mais de nébuleuses financières mafieuses à la solde desquelles ils s'inscrivent.

C'est fichu! Il faudra peut-être désespérer de la France, car il n'y a vraiment plus rien à faire, à notre sens. Ce n'est pas une prophétie. C'est désormais une réalité tangible. Une conviction inextinguible. Une conviction partagée par les Africains et les Français.

Apprécions, à présent, ce qu'on pensé des Africains et des Français de l'article "LA FRANCE DOIT SE REINVENTER OU PERIR", leur avis sur la politique française dans le monde, et les perspectives qu'ils entrevoient pour l'avenir de la France, en l'état actuel de sa gouvernance. Notons que cet article a été envoyé à 185 députés et sénateurs français, grâce au travail de fourmi d'un ami malgache, partagé abondamment sur Facebook, Twitter, Google Plus, Linked In et publié sur une vingtaine de sites de renoms et de blogs moins connus, parmi lesquels Algerie1.com, Irib Radio Francophone (french.irib.ir), Tchadonline.com, Algeriepatriotique.com, Eburnienews.net, Abidjandirect.net, Alterinfo.net, Palestine-solidarite.org, Algerie24.info, Afrik53.com, Cameroonvoice, Mediapart, Alvinet.com, Resistancisrael, Regardscroises...

Un commentateur sur le site "Algérie patriotique", Nasser, commentait ainsi notre article: «Maintenant, ce sont les africains qui donnent des conseils à la France. Ce n'est pas de l'ingérence, mais de simples conseils à un pays "ami" en dérive économique et morale qui persiste dans son arrogance, même les pieds dans la m... Qu'ils apprennent les bonnes leçons de l'Afrique. Cet article va les mettre en boule! Fernand, on vous salue d'Algérie!».

Un autre commentateur, chroniqueur algérien, D. Amar, n'a pas manqué de dire avec beaucoup de justesse: «Quant à ce que dit Jean-Marc AYRAULT, je pense que c'est trop tard. Oui, ce sont les mêmes "clichés" et "suffisances" qui détruiront la France. Ce sera un bon débarras pour l'Afrique. Elle n'apporte que des ennuis et le malheur. Dieu les aveuglera même si la solution est devant leurs yeux, car ils ont causé trop de malheur aux autres. Le faux prétexte de "démocratie" et de "liberté", n'est bon que pour eux, pour les classes dominantes, et non pour les autres peuples ou le leur propre!».

Pour l'ivoirien Yao Kacou, l'article est: «Anthologique! Papier d'archive qui doit servir de bréviaire à tous africains et français, pour la fin de cet esclavage éhonté!».

Lahflamme Trabi, quant à lui, s'exclame: «Quel chef-d’œuvre! Mon frère, tu as tout dit. La France serait restée colonie allemande qu'elle n'aurait pas eu besoin de se jucher sur nos épaules pour pousser son ennuyeux cocorico. Merci pour ta contribution. J'espère que les Français te comprennent. Pour leur propre bien. Car bientôt, nous demanderons à la France de nous restituer toutes nos devises et leurs intérêts avec. C'est bien de jouer les arrogants. Mais dans ce cas, il faut avoir ses choses à soi!».

L'Africain Viny le reconnait: «Bel article! Que des vérités à faire lire à des millions d'africains. Cela participerait à une grande révolution vis-à-vis de cette escroquerie intellectuelle et économique et cette chape de plomb que la France a posé sur les africains».

Princesse, une Africaine résidant en France, nous exprime sa reconnaissance: «Merci, Fernand Dindé, cher frère. Merci pour ta contribution imprégnée de vérités implacables. En effet, à travers ta réflexion, tu as dépeint la société française et la France entière comme si tu y vivais. La grande majorité des français ignorent tout ce que tu expliques-là comme tares de leur propre société. Simplement, parce qu'ils n'ont pas droit à l'information vraie. Leurs médias leur font de la surenchère dans le mensonge. Ils se croient à l'abri de la crise alors que chaque jour, le chômage va grandissant et que nombre d'entreprises mettent la clé sous le paillasson, sous leurs yeux. Bientôt, ils s'en iront tous pour l'Afrique (partager le petit pain des africains), comme leurs voisins espagnols et portugais, frappés par la galère, méchants ex-colonisateurs (si cela n'a pas déjà commencé)».

Un internaute français sur le blog d'Allain Jules, Le Caïd, qui a reçu en partage dans un commentaire le lien de cet article sur le site d’Irib Radio Francophone, d'ajouter: «Merci..., pour le pertinent article de Fernand Agbo que tu viens de proposer, il tombe à point nommé. Une fois de plus, il fallut attendre un étranger (en l’occurrence, un Africain) pour dresser un constat sans complaisance sur l’inquiétante réalité française. Les médias dominants eux évitent d’inviter les intellectuels honnêtes et préfèrent berner le peuple avec les Christophe Barbier, Apathie et autres types compromis avec l’oligarchie».

Nous fermons la boucle avec la réaction d'un autre Français, Monsieur Du Pasquier, qui nous a honnêtement pétrifié et permis de mesurer l'ampleur du mal français. Voici ce qu'il nous a écrit: «Bonjour, Monsieur Dindé! J'ai lu, ce matin, votre article dans "Le Nouveau courrier" et il m'a travaillé, je dois dire, toute la journée... Vous avez su exprimer ce que j'ai envie de dire à mes compatriotes et je vous félicite et vous remercie pour cet article grave et prophétique. Est-ce qu'avec votre accord, je pourrais le diffuser auprès de mes connaissances? Dans l'affirmative, je vous serai reconnaissant...».

La France gagnerait à faire de la prospective et à prêter une oreille attentive à ces Africains et à ces Français (à l'image de Monsieur De Pasquier) qui tirent la sonnette d'alarme. C'est un signe des temps. Une lame de fond est en branle, qui menace d’emporter l’Hexagone. Si la France la méprise et affiche ses habituelles suffisance et arrogance, elle aura l'occasion de constater de visu sa chute et sa déchéance. A bon entendeur,... Salut!

 

Que DIEU sauve le peuple français!

 

DINDE Fernand AGBO


In le quotidien ivoirien "Le Nouveau Courrier" du jeudi 5 septembre 2013.

Mon article "La France doit se réinventer ou périr" repris sur de nombreux sites - Une partie des liens

(Cliquez sur les sites:)


côte d'ivoire,france,«la france va se réinventer!»,jean-marc ayrault nous a-t-il entendu?,mon article "la france doit se réinventer ou périr",repris sur de nombreux sites


Commentaires

Apparemment mon premier commentaire n'a pas été enregistré. Je disais à peu près ceci : le PS ne peut qu'affirmer cela puisque les socialistes sont dans l'impasse.

Ne me souvenant plus de la totalité de ce que j'ai dit lors de mon premier commentaire, je voudrais te dire ceci : ton précédent article était excellent. Il est l'exacte conclusion de toutes les recherches que les uns et les autres faisions pour montrer à la France qu'il y a une autre voie entre la France et l'Afrique. Je vais bientôt publier un article allant dans le même sens que toi mais avec - selon moi - un préalable à cette réinvention de la France absolument nécessaire. Pour moi, cette "réinvention" - le mot est juste - ne pouvait venir que des socialistes. Je dis "ne pouvait" car maintenant je ne suis pas certain qu'ils en soient capables.

Encore bravo pour ton article. Pour moi, il fait partie des meilleures productions de cet été 2013 et l'une des belles pièces de la Résistance ivoirienne et panafricaine. Tu devrais réagir plus souvent. +

Amitiés.

Écrit par : St-Ralph | samedi, 07 septembre 2013

Merci, cher frère ST-RALPH!

"Pour moi, (ton article) fait partie des meilleures productions de cet été 2013 et l'une des belles pièces de la Résistance ivoirienne et panafricaine", dis-tu? Waaaw! Quel honneur! Je n'en espérais pas tant! C'était des pensées qui me trituraient les méninges depuis de longues semaines et n'ayant pas le temps de les "coucher sur papier", j'ai renoncé à les écrire et les fuyais tout bonnement.

Puis, un samedi matin, encore couché à faire la grasse matinée, les idées me venant dans tous les sens, j'ai dû me résoudre à me saisir de mon ordi pour commencer à écrire. J'ai dû le faire jusqu'au lendemain, pour peaufiner mes idées, écrire, défaire, réécrire, corriger... C'est le résultat que vous avez pu lire.

Quant à "réagir plus souvent", ce sont les multiples occupations qui m'en empêchent. Il y a un temps, je le faisais toutes les semaines. Je n'ai plus la même fraîcheur. Cela ne m'empêche pas de rester toujours aussi engagé dans la lutte.

Merci pour ces mots fraternels et vraiment plaisants, cher frère!

Bien à toi.

Écrit par : Dindé | dimanche, 08 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.