topblog Ivoire blogs

samedi, 30 novembre 2013

COTE D'IVOIRE «OPACITE»: LA BM ET LE FMI VEULENT LA FIN DU PPU, PROGRAMME PRESIDENTIEL D'URGENCE

 

OUATTARA TENE BIRAHIMA.jpg

Ouattara Téné Birahima



Dans son essence, le Programme présidentiel d’urgence (PPU) est une belle opportunité offerte aux populations pour bénéficier d’investissements rapides dans cinq secteurs considérés comme prioritaires. A savoir, l’eau potable, la santé, l’éducation, l’électricité et la salubrité urbaine. Tiré du Fonds présidentiel spécial d’un montant initial de 45 milliards FCFA, il a permis de réaliser quelques investissements ciblés. Là s’arrête son « bon côté ».

Le revers de la médaille est que la gestion du PPU est décriée depuis sa mise en place parce que enveloppée d’une opacité insupportable. Il y a d’une part, une gestion des fonds centralisée à travers le Fonds spécial présidentiel dont le frère cadet du chef de l’Etat, Birahima Téné Ouattara, est le seul gestionnaire. C’est lui qui détient la bourse et qui décide de l’affectation des fonds. Il ne rend compte qu’au chef de l’Etat seul. Des sources soutiennent qu’il ne produit pas de justificatifs aux dépenses effectuées. D’autre part, en raison du caractère urgent des interventions, la majorité des marchés, s’il y en a, sont passés en gré à gré. Dans le contexte des collectivités décentralisées, ce sont les pots de vin qui déterminent les choix. De 45 milliards FCFA à plus de 200 milliards FCFA, le budget du PPU a connu un bond formidable. Géré de la mauvaise manière. Trop c’est trop, semblent dire le Fmi et la Banque mondiale, pourtant soutiens principaux de Ouattara. Ces deux institutions estiment que la barre du tolérable a été franchie. Selon la dernière édition de La Lettre du Continent, elles «exercent d’amicales pressions auprès d’Alassane Ouattara pour obtenir la dissolution du Programme présidentiel d’urgence » pour «gestion jugée trop opaque». Que va faire Alassane Ouattara ?

In le quotidien ivoirien "Notre Voie" et "La Lettre du Continent".

Les commentaires sont fermés.