topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

jeudi, 28 novembre 2013

EN TOURNEE DANS LES REGIONS DE BOUAKE ET YAMOUSSOUKRO: OUATTARA, OU SONT LES MILLIARDS PROMIS?


ALASSANE OUATTARA A BOUAKE.jpg


Au moment où Alassane Ouattara entame une tournée dans les régions de Bouaké et de Yamoussoukro, il est bon de se souvenir de la pluie de milliards qu’il avait annoncée pour ces régions.

Une propagande qui n’a rien à envier aux régimes les plus autocratiques. Depuis quelques semaines, tous les médias à la solde du régime sont mis à contribution pour préparer les esprits. Certains n’ont pas craint de blasphémer en annonçant l’arrivée du « messie » à Bouaké et à Yamoussoukro. Les préfets et sous-préfets, les maires, les présidents de conseils régionaux, les cadres…c’est à qui aura tenu les propos les plus élogieux. On rebat les oreilles des populations avec des travaux de renforcement de l’électrification, de bitumage et tutti quanti. Ainsi, selon les propagandistes du pouvoir, Ouattara aurait réalisé en un mois, à Tiébissou, Bouaké, Béoumi, Sakassou, Yamoussoukro et autres, ce que ni Houphouët n’a pas pu faire en 33 ans de règne. Quelle injure à la mémoire collective !

Et tous les superlatifs tentent malheureusement de camoufler les promesses mirobolantes faites par Alassane Dramane Ouattara durant sa campagne pour la présidentielle. En effet, en parcourant la Côte d’Ivoire dans le cadre de la campagne présidentielle de 2010, Ouattara avait été extrêmement généreux. Il avait annoncé des pluies de milliards pour chaque localité ivoirienne. Les régions où il séjourne depuis hier n’avaient pas été oubliées. C’est au minimum 1518 milliards qu’il avait promis d’investir dans ces deux régions.

Selon Le Patriote, organe du Rdr, Alassane Ouattara a promis la bagatelle somme de 310 milliards de francs à Bouaké au cours de sa tournée du 4 au 7 juin 2009.

Somme à consacrer à l’agriculture, l’eau, l’éducation, l’électrification, la santé et aux infrastructures routières.

Les autres départements de la région ont eu leur part de promesses. Il s’agit des départements de Béoumi et Sakassou. Pour Béoumi, Ouattara a annoncé 77 milliards et un pont qui doit relier Kounahiri à Béoumi. Le coût de ce pont est estimé à 4 milliards francs. Quant au département de Sakassou, c’est la somme de 37 milliards qui a été promise.

A Yamoussoukro où il avait promis de s’installer dès sa prise du pouvoir, Ouattara avait annoncé1000 milliards de francs.

Trois ans après son avènement au pouvoir, les populations attendent encore et toujours la concrétisation de ces promesses. Il est clair qu’elles ne pourront pas se satisfaire de quelques couches de peinture et de bitume réalisées à la va-vite et qui ne brilleront que le temps de la visite du Prince. Comme d’ailleurs les couches de bitume posées comme des sparadraps sur certaines voies à Abidjan en 2011 et 2012 et qui n’ont nullement résisté à la première pluie. La commune de Yopougon étant la parfaite illustration de ce qu’on peut appeler le «blaguer tuer».

 

Benjamin Koré, in le quotidien ivoirien "Notre Voie".


Source: IVOIREBUSINESS.NET

Commentaires

Toujours à la pointe des événements le Blog de Fernand bravo et continués comme votre lecteur assidu Claude la victime des brouteurs et du régime

Écrit par : ollivier | mercredi, 04 décembre 2013

bien continué comme ça bravo

Écrit par : ollivier | mercredi, 04 décembre 2013

Les commentaires sont fermés.