topblog Ivoire blogs

vendredi, 10 janvier 2014

INELIGIBILITE D’ALASSANE OUATTARA POUR 2015 - L’EMBROUILLAMINI DU POUVOIR OUATTARA


KONE BRUNO.jpg

Koné Nabagné Bruno

LAURENT GBAGBO

(Extrait du Message à la nation , 25 Avril 2005)

« …C’est pourquoi, mes chers compatriotes, après avoir écouté toutes les couches socioprofessionnelles du pays, prenant acte de l’Accord de Pretoria et des recommandations du Médiateur, j’ai consulté le Président de l’Assemblée Nationale et le Président du Conseil Constitutionnel. Après quoi, j’ai décidé de mettre en oeuvre, l’article 48 de notre Constitution. A partir de maintenant, je prendrai les mesures exceptionnelles exigées par la situation. Dès cet instant, je décide:

Premièrement.

Uniquement pour l’élection présidentielle d’octobre 2005, conformément à la lettre du Médiateur Sud africain, les candidats présentés par les partis politiques signataires de l’Accord de Marcoussis sont éligibles. En conséquence, Monsieur Alassane Dramane Ouattara peut, s’il le désire, présenter sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre 2005.

Pascal Affi N’Guessan, Président du FPI (Présentation des Vœux, 7 Janvier 2014)

«J’ai entendu dire dans un de ses discours (Ouattara, ndlr) que lui il préfère les actes et que les états généraux, c’est du bavardage. Mais quand il cherchait à être candidat, là il était d’accord pour les bavardages. Il a été partout, à Pretoria, à Accra, à Ouagadougou. Ce n’était pas pour bavarder ? Maintenant il n’aime pas bavardage ? Mais il ne sait pas qu’il y a bavardage devant parce que lui- même il n’est pas éligible. En 2010, c’est Laurent Gbagbo qui l’a fait candidat. Mais Laurent Gbagbo n’est plus là. Et c’est la constitution qui va s’appliquer. Or la constitution actuelle, c’est son totem».


Bruno Koné, Porte parole du Gouvernement: (8 Janvier 2014 à la sortie du Conseil des ministres)

« Monsieur Affi est responsable de ce qu’il dit. Nous lui laissons la responsabilité de ce qu’il a dit. Cela dit, les Ivoiriens savent, toutes les crises que notre pays a vécues sont venues. Et les Ivoiriens sauront le moment venu faire le tri entre ceux qui veulent réellement un avenir radieux, positif pour ce pays et ceux qui ont d’autres desseins ».

Joël N’Guessan, Porte-parole principal du RDR (8 Janvier 2014)

« …Le Président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Monsieur Pascal Affi N’Guessan a, lors de la présentation des vœux de leur parti, montré une fois de plus son arrogance pour les nombreuses victimes de la crise postélectorale. Les thèmes forts de son message ainsi que le ton employé pour le dire démontrent à souhait le désir du FPI de Affi N’Guessan de replonger la Côte d’Ivoire dans le cycle de violences que nous avons connues sous le règne désastreux des refondateurs…«Monsieur Affi N’Guessan tente maladroitement de convaincre ses militants que la Président Alassane Ouattara n’est pas éligible pour l’élection présidentielle de 2015. Le disant, il veut faire ressurgir un vieux débat qui a empoisonné la vie politique ivoirienne de 1994 à 2010. Nous disons à Monsieur Affi N’Guessan que le rêve lui est permis. Les militants du RDR se demandent comment Monsieur Affi N’Guessan et ses camarades de parti vont opérer pour empêcher la candidature du Président Alassane Ouattara. Pour le RDR, ce vieux débat est clos et ne saurait prospérer. Le Président Alassane Ouattara est candidat un point un trait»,

Amadou Soumahoro, Secrétaire Général du RDR (RFI - Edition du 9 Janvier 2014 à 18H30)

«… Cette déclaration d’Affi N’Guessan n’a aucun intérêt car M. Ouattara avait promis de modifier tous les articles confligènes de la constitution, dont l’article 35 qui fixe les conditions d’éligibilité… Alassane Ouattara est un homme qui tient tous ses engagements. Je n’ai aucun doute que l’article en question sera modifié pour permettre à Alassane Ouattara d’être candidat étant donné que le RDR dispose d’une majorité confortable à l’assemblée nationale. Mais en plus, nous avons une alliance avec le Pdci-Rda, ce qui nous donne une majorité écrasante au parlement alors que le Fpi n’y est pas représenté …»

AUGUSTIN KUYO (Notre Voie du 10 Janvier 2014)

«… Amadou Soumahoro a apporté hier de l’eau au moulin d’Affi N’Guessan au sujet de l’élection présidentielle de 2015. Interrogé par Radio France internationale (Rfi), le secrétaire général du Rassemblement des républicains (Rdr) a déclaré qu’Alassane Dramane Ouattara sera bel et bien candidat à l’élection présidentielle de 2015 puisqu’il va modifier l’article 35 de la constitution qui le rend inéligible. Laissant clairement sous-entendre que si la constitution n’est pas modifiée, M. Ouattara ne pourra pas être candidat. »

CONCLUSION DU DEBAT

Affi N’guessan a donc raison. Au regard de la constitution ivoirienne en vigueur, Alassane Ouattara n’est pas éligible à l’élection présidentielle de 2015… Allons donc aux Etats généraux de la République pour en parler.


Une contribution particulière

Commentaires

Malheureusement, le FPI a raison. Si l'on parle de modifier la constitution pour que OUATTARA ait le droit de se présenter à l'élection de 2015, çà veut dire que sa présence actuelle à la tête de l'état est illégale. Je crains que la Côte d'Ivoire ne replonge dans les troubles, car il y a beaucoup de frustrations. La france et le burkina se sont emparés de ce pays en installant OUATTARA au pouvoir. C'est pas fini!!!
Un ami de la Côte d'Ivoire originaire du Gabon.

Écrit par : jakafane | samedi, 11 janvier 2014

"Embrouillamini", c'est le cas de le dire. Il faut le dire tout net: personne au monde, pas même l'avocat le plus chevronné ne peut défendre Ouattara, dans ce qu'il a fait lors de son aventure en Côte d'ivoire. Tout au plus, il peut vite plaider coupable pour bénéficier de circonstances atténuantes. Comme vous voyez, ni son gouvernement, ni son parti ne peut le défendre. Ils tournent tous en rond et déplacent le débat sur d'autres terrains. Ils devraient plutôt dire:
- pourquoi Ouattara a dit en 1995 que les lois de "son" pays ( CIv) l'empêchaient de briguer la Présidence, et pourquoi se porte-t-il maintenant candidat.
- Pourquoi, connu depuis toujours comme Allassane Dramane Ouattara, il est réapparu Allassane Ouattara en 2010.
- pourquoi il a usé toute sa vie de la nationalité voltaÏque alors qu'il est "ivoirien".
- pourquoi son frère et ses soeurs, de mêmes mère et père, Bouréhima, Rokya et Assita se sont naturalisés "ivoiriens", si tant est que Nabintou Ouattara égale Nabintou Cissé (ivoirienne).
-pourquoi il a déboursé 50 millions pour que Zoro Bi Balo ( le "petit" juge de Dimbokro) lui délivre un certificat de nat

Écrit par : sily camara | samedi, 11 janvier 2014

-pourquoi il a déboursé 50 millions pour que Zoro Bi Balo ( le "petit" juge de Dimbokro) lui délivre un certificat de nationalité, une pièce qu'on peut obtenir à moins de 2000 francs CFA. Et puis les doc sortiront qui éclaireront sur sa double naissance à Dimbokro et à Bobo-Dioulasso, sa scolarité au lycée Zinda Kaboré à Ouaga, son parcours en Pennsylvanie, au FMI et à la BCEAO. Evidemment, personne ne pourra le défendre. Ceci n'est qu'un minuscule échantillon des "découvertes" que les ivoiriens et le monde feront sur l'homme.

Écrit par : sily camara | samedi, 11 janvier 2014

Ne vaut-il pas mieux s'interroger sur les enjeux de ce débat avec Affi N'Guessan comme épicentre, au lieu de se conforter dans des arguments sclérosés depuis 10 ans ? Pour vous tout le monde paye pour n'importe quelle chose. Pour vous la vérité n'a qu'une couleur, celle de votre sentiment (haine ou amour). Souvenez vous, certains qui se targuaient d'avoir toutes les légitimités n'ont pas daigné prouver pourquoi il n' avait que 12 ans de différence d'âge avec leur géniteur mâle. D'autres, n'ont pas daigné justifier pourquoi leur mère n'avait qu'un prénom (pas de nom de famille) comme si on pouvait naitre de rien. Par contre, il y a eu des gens qui ont réussi à présenter des papiers d'identité de tous leurs parents, des papiers établis alors que la progéniture n'avait pas la prétention de se présenter comme candidat à quelque élection que ce soit. Je crois qu'il faut aller de l'avant. Le pays est grand et peuplé. Il faut éviter d'emprisonner tout le monde dans des élucubrations improductives. Comparaison n'est pas raison, dit-on. Mais je dirai comme cette vieille femme de M'Batto, entre celui qui essaie de faire quelque chose pour les ivoiriens et celui qui essaie de leur prendre toujours quelque chose, qui est mieux ?

Écrit par : Babtiene | vendredi, 17 janvier 2014

J'ai l'impression que certains de nos frères de la sous region ne veullent pas qu'on dise que cette CI appartient a un peuple, a des tributs. Ils veulent plutot qu'on parle de la CI de tous mais de leur pays a eux seuls. Faites attention frères de la sous region c'est vrai vous pouvez tisser des alliances avec certains de nos frères pour nous denier pendant un certain temps nos droits de disposer de la terre de nos ancetres (aieux), cependant sachez que cela ne durera pas eternellement. il arrivera un temps ou vous allez vous demandez pourquoi avons nous fait cela a nos frères qui nous ont ouvert grand leur bras et leur coeur en un mot leur patrie. Alors ce serait deja trop tard. Pour conclure il est encore temps pour vous ressaisir mes chers amis car aucune position ou situation n'est jamais definitivement acquise.
Que Dieu veille sur ma belle CI ainsi que son beau peuple

Écrit par : IntelligenciaHomme | samedi, 18 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.