topblog Ivoire blogs

jeudi, 10 août 2017

AFFAIRE «PUBLICATION DES PHOTOS D’AWA EHOURA SUR FACEBOOK»: LES PRECISIONS ET EXCUSES DE FERNAND AGBO DINDE

 

GADJI IBRAHIM. MEILLEUR AGENT RVM 2017.jpg

 

Depuis la semaine dernière (samedi 05 août 2017), des photos de notre bien-aimée sœur, Awa EHOURA, sont publiées sur les réseaux sociaux, Facebook notamment. Comme il fallait s’y attendre, cela a suscité un tollé général. Je subis un véritable lynchage médiatique. La presse nationale n’est pas en reste. Pour l’amour que j’ai pour notre sœur Awa, je voudrais faire les précisions suivantes, non sans m’excuser auprès des uns et des autres.

A la vérité, je n’ai fait aucune publication sur Facebook concernant Awa, ces jours-ci (après ce que j’ai fait il y a belle lurette, pour lancer et conduire notre opération de secours à son profit et pour démentir les fréquentes rumeurs de sa mort répandues sur le Net).

S’agissant des photos qui courent en ce moment sur la toile, je les ai prises au début de ce mois d’août, avec le consentement d’Awa. Nous avions aussi convenu de les transmettre exclusivement aux donateurs de notre réseau, mis en place pour la soutenir. Ces derniers en avaient été préalablement avertis. C’est ainsi qu’après ma dernière visite à notre sœur, le 1er août, j’ai écrit un mail aux donateurs, pour leur donner de ses nouvelles, en y joignant les photos prises.

Je le répète, avec l’autorisation d’Awa, le courriel et les photos jointes ont été exclusivement adressés aux seuls membres de notre réseau de donateurs. Ce réseau a été mis en place, il y a cinq ans. Il est composé de personnes résidant en Côte d’Ivoire, au Gabon, aux Etats-Unis, en Suisse, en France, en Allemagne, en Haïti et en Grande-Bretagne. Elles sont de toutes les catégories sociales, professionnelles, confessionnelles et politiques. Je communique ainsi, et de façon régulière, avec eux pour leur donner les nouvelles les plus récentes de notre bien-aimée soeur Awa EHOURA et leur faire les différents points financiers.

Malheureusement, voulant peut-être bien faire, un des destinataires de mon mail a pris sur lui de le faire publier sur Facebook, avec les photos jointes. Je suis profondément attristé et désolé par ce qui a été fait. Il m’en aurait demandé l’autorisation que je la lui aurais refusée. Dommage et mille fois dommage !

Les photos et les nouvelles de notre sœur courent les rues, avec des commentaires désobligeants sur ma personne. Je voudrais rassurer les uns et les autres que c’est de façon malencontreuse que cela est arrivé. N’empêche, je voudrais m’en excuser, très sincèrement. Je me suis déjà excusé auprès de notre sœur Awa et de sa famille. Je voudrais le faire publiquement, pour montrer toute la bonne foi qui m’animait lorsque j’adressais le courriel litigieux aux seuls membres de notre réseau de donateurs.

Je prie que l’Eternel, notre Dieu, Maître des temps et des circonstances, fasse concourir cette situation désastreuse au bien de notre sœur et des siens.

 

Jeudi 10 août 2017

Fernand AGBO DINDE