topblog Ivoire blogs

mercredi, 08 février 2012

PROPHETESSE NAOMIE BETHEL: LETTRE POUR MONSIEUR LAURENT GBAGBO


LAURENT GBAGBO 11.jpg

 

Malachie 3/8:  Un homme trompe-t-il Dieu?


Shalom à vous tous qui lirez cette "lettre" que j'adresse à Monsieur Laurent Gbagbo.

Il y a bien des jours, j'ai reçu sur ma boite e-mail une évocation : celle de contacter par écrit "le prisonnier de Dieu" ce que je n'envisageais pas avant cela.

Le temps est passé, puis depuis plus d'une semaine, jour après jour, mes yeux se porte sur cette injonction : écris à L. Gbagbo.

C'est donc ce que je fais aujourd'hui; non pas un courrier de ma volonté, mais un courrier de la volonté divine. Ce courrier est sobre, mais n'est-il pas dit : si tu dis un mot... pas cinquante, pas dix, pas cinq; mais un seul mot et vient la guérison. C'est de cela qu'à besoin cet homme; il n'a pas besoin d'autre chose que de savoir que le Seigneur ne l'a pas oublié, et que ce n'est pas de la part des hommes qu'il est ainsi prisonnier, mais que Dieu a permis cela afin que L.Gbagbo le trouve enfin.

Soyez bénis vous tous, de la bénédiction qui provient du ciel dont la porte s'est ouverte un jour alors qu'à Golgotha des yeux se fermaient et que le salut pouvait être enfin acquis par les hommes de bonne volonté.

Shalom. Naomie.

-------------------------------------------------


En recevant votre adresse, j'étais loin de penser que je serai amenée à vous écrire autrement que par le passé ; vous ayant déjà contacté à maintes reprises et ce dès 2005.


A Cette époque, je vous avais signifié ce qui en serait de votre sort et de celui de la côte d'Ivoire si vous persistiez à ne pas vous soumettre à la loi de Dieu, non pas celle des hommes, alors que vous aviez proclamé être de sa maison.

Avez-vous un seul instant oublié que l'on ne se moque pas du Seigneur Dieu Eternel selon ce qui est écrit ? Galates 6/7 - Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi.

Chacune des paroles prononcées a trouvé son accomplissement, et aujourd'hui, qu'en est-il ?

La Côte d'Ivoire est en souffrance, nul ne peut dire le contraire, à part les menteurs.
Vous êtes en souffrance, nul ne peut dire le contraire, à part les méchants.

Mais moi je ne cherche pas à vous satisfaire par des paroles mielleuses;  simplement vous rappeler ce qui en a été et ce qui sera.

Dieu, que vous avez méprisé, au risque de subir votre sort présent, est toujours le même Dieu d'amour, et sachez qu'il fait toujours grâce à celui qui crie vers lui.

Ce que je veux vous dire aussi, avec affirmation, c'est qu'un jour devant lui est égal à son temps et que rien ni personne ne saura se mettre au travers de sa seule volonté.

Un jour, vous connaîtrez sa vérité, et vous pourrez dire tout comme Job :
J'avais entendu parler du Seigneur, mais maintenant je le connais personnellement. - Job 42/5.

Je ne veux pas rajouter à votre peine, ce serait inutile et méchant, je veux simplement à ce jour vous dire que notre Seigneur à un plan pour la Côte d'Ivoire, et que celui qui sera présent sur le devant de la scène est l'égal du « Bon Samaritain » biblique qui pris soin de celui qui se mourrait.

Il en sera ainsi pour votre Nation, et aussi pour vous ! Vous sortirez de ce lieu, sur la demande de cette personne qui se recommandera du Seigneur Dieu.

(Attention, ne pas confondre de la magnanimité et de la miséricorde avec la faiblesse; il sera meilleur pour vous un siège à la droite du Seigneur qu'un trône ici-bas).

Jamais je ne vous ai dis autrement que la seule vérité qui sortit du cœur de Dieu, tout comme il en a été de même pour le Chef de la Libye, auquel le Seigneur disait, après sa visite en territoire de France, que s'en était fini de lui ; également comme le Seigneur m'avait montré que l'Afrique se doterai « d'un roi couronné comme empereur » et que cet homme était bien le colonel Kadhafi.

Monsieur, si je vous nomme « président, c'est que vous avez occupé ce poste et qu'en France celui qui a été une fois Président garde son appellation quand bien même il ne l'est plus.

C'est par respect que je vous nomme ainsi, non par déférence ni obséquiosité; je ne me prosterne que devant mon seul Seigneur.

Que ces temps soient pour vous des temps appelés à la réflexion et que votre réflexion vous conduise sur la voie de la sagesse, il n'est jamais trop tard pour revenir d'où l'on a chuté.

J'en ai fais l'expérience pour ma propre vie.

Comme je l'ai souvent fait, je vais vous bénir, par le nom tout puissant qui est au dessus de tous les autres noms, du plus petit au plus grand. Ce nom est Yéshua.

Que le Seigneur déverse sur vous ses fraîches rosées afin que votre âme altérée ne le soit plus et que vous puissiez jouir des jours de votre vie comme un enfant de la maison du Seigneur, comme un de ses rachetés.

Nul ne peut servir deux maîtres à la fois, c'est ce que vous fîtes par le passé, qu'il n'en soit plus ainsi et que la vérité soit votre partage chaque jour.

J'espère que les nouvelles que vous pouvez recevoir de votre famille sont des nouvelles bonnes ; Dieu gardant chacun de ceux que le Père Eternel lui a confié jusqu'à l'accomplissement se toutes ses promesses. 

Luc 19/10 -  Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Jean 17/12 - Lorsque j'étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J'ai gardé ceux que tu m'as donnés, et aucun d'eux ne s'est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l'Ecriture fût accomplie.

Jean 18/9 -  Il dit cela, afin que s'accomplît la parole qu'il avait dite: Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés.

Monsieur, tous nous paraîtrons devant le trône de la grâce, et sachez que ce qui a été sera pesé dans la balance divine. Les œuvres que nous accomplissons seront évaluées, et les mains que nous tendrons seront vides de toutes nos espérances. Vous comme moi !

Seule, la foi que nous aurons manifesté dans le Fils, qu'il faut « embrasser » avant qu'il ne se mette en colère, sera notre passeport pour la vie éternelle, et son rejet notre passeport pour la mort éternelle.

Mais cela vous le savez très bien, c'est en cela que vous avez été trouvé coupable devant le Seigneur, c'est d'avoir su, d'avoir connu les bontés de Dieu à votre égard et de faire comme si cela n'était pas.

1 Corinthiens 4/7 -  Car qui est-ce qui te distingue? Qu'as-tu que tu n'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu?

Apocalypse 3/3 -  Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi.

Monsieur le Président, je pourrais vous dire des paroles humaines, mais en cela je n'aurais pas l'approbation de Yéshua, aussi je veux simplement vous rappeler ce qui en était, ce qui en est, et ce qui sera ; le Seigneur Dieu de dire : JE SUIS CELUI QUI ETAIT QUI EST ET QUI SERA , parce qu'il est écrit ceci : Ecclésiaste 3/15 - Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, et Dieu ramène ce qui est passé.

Je vous dis : shalom !

Que la paix du Très Haut qui surpasse toute chose soit votre partage et que votre vie soit mise en harmonie avec lui et sa parole.

NAOMIE,
Servante du Seigneur, le 2 Février 2012.


Source: Le Site du Ministère de Naomie

dimanche, 29 janvier 2012

UNE REVELATION VENUE DU CAMEROUN POUR LA COTE D'IVOIRE


COTE D'IVOIRE POUR JESUS.jpg

Cette nouvelle révélation sur la Côte d'Ivoire et les acteurs de la crise ivoirienne (états et individus) m'a été transmise, il y a bientôt une semaine de cela, dans ma boîte e-mail par un internaute (peut-être son auteur?), sous un nom d'emprunt, dans le souci de garder son anonymat. Il ne fait pas bon, en ce moment, être un livreur de révélations (attaques verbales, agressions physiques, suspensions ecclésiales, mandat d'arrêt international). Dans tous les cas, le message fait actuellement le tour du Net. Pour que mes lecteurs ne soient pas les seuls à ne pas en avoir connaissance, je me suis décidé, après beaucoup d'hésitations, à le publier sur ce blog. Tout juste pour information. Il appartient à chacun de s'en faire une opinion. Bonne lecture!

 

A SON EXCELLENCE MONSIEUR LAURENT GBAGBO: « VOICI LA REVELATION DU SEIGNEUR JESUS-CHRIST POUR VOUS »

LAURENT GBAGBO 8.jpg

Le Seigneur m'a révélé que votre régime allait être renversé par un coup d'état militaire au cours duquel vous serriez blessé. A la suite de ce coup, vous devriez être transférez à la CPI où vous devriez mourir. De tels malheurs devraient vous arriver parce que vous vous êtes détourné de la voie de l'ETERNEL DIEU. Mais seulement votre repentance sincère et votre mise en œuvre de la volonté de JESUS-CHRIST vous blanchiraient de tous les chefs d'accusation dont vous êtes l'objet. Cela aurait pour conséquence votre retour triomphal en Côte d'Ivoire pour finir votre mandat.

Votre histoire, Président Gbagbo, est semblable à celle d'un homme que l'ETERNEL DIEU a élevé dans la gloire et qui par la suite a été rempli d'orgueil et croyait avoir tout fait par sa propre force. Il avait oublié son origine et refusait de s'humilier devant le DIEU TOUT-PUISSANT créateur des cieux et de la terre. Aussi l'ETERNEL a-t-il brisé son orgueil, tel le cas de l'histoire de Nébucadnetsar, roi de Babylone, que je vous conseille de lire (voir Daniel 4 :1-37).

Tous ces malheurs vous ont atteint, Mr le Président Gbagbo, afin que vous sachiez que le règne des rois appartient à DIEU et qu'il le donne à qui il veut. L'humilité précède la gloire et l'orgueil précède la chute. L'ETERNEL DIEU fait grâce aux humbles mais il résiste aux orgueilleux.

En son temps, lorsque j'ai reçu cette révélation, plusieurs fois j'ai cherché à vous rencontrer pour vous faire part de cela mais hélas mes efforts sont restés vains ; car personne n'écoutait «les petites églises ou les petits hommes de DIEU».

Aujourd'hui que la prophétie s'est accompli et que, abandonné de tous vous, êtes plus facile à joindre, voici ce que dit l'ETERNEL DIEU : Maintenant que son Excellence Laurent Gbagbo s'est humilié et a confié son sort à l'ETERNEL DIEU par le jeûne et la repentance, voici la parole de DIEU d'abord pour lui, ensuite pour ses ennemis.

JACOB ISRAEL prononce son oracle : Parole du fils de l'homme des quatre vents des cieux de celui qui a l'œil ouvert, de celui qui entend les paroles de DIEU, de celui qui voit la vision du TOUT-PUISSANT, de celui qui connait les desseins du Très-Haut, et qui se prosterne devant le seul vrai DIEU, le Seigneur JESUS-CHRIST : le Président Laurent Gbagbo sera blanchi de toutes les charges qui pèsent contre lui. Il reviendra de la CPI dans la gloire, sur le trône de la Côte d'Ivoire, et sera honoré par l'ETERNEL DIEU.

Le Président Laurent Gbagbo reviendra au pouvoir pour un seul mandat présidentiel après quoi il se retirera pour se reposer. Ainsi, il rentrera dans l'histoire des grands hommes politiques et restera gravé dans la mémoire de la génération présente et future, des fils et filles de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique. L'on parlera du Président Laurent Gbagbo avec respect et il sera une référence de paix dans le monde entier. La paix reviendra en Côte d'Ivoire et la Côte d'Ivoire sera la tête de toutes les nations d'Afrique. Toute l'Afrique sera libérée et même les puissantes nations se prosterneront devant ce petit pays choisi par Dieu. Tout le monde entier verra que la GLOIRE de DIEU est sur la Côte d'Ivoire et saura que ce pays est béni de l'ETERNEL DIEU.

En ce qui concerne vos ennemis, ceux de la Côte d'Ivoire et partant ceux de l'ETERNEL DIEU, voici la réplique de l'ETERNEL : La France entière saura la vérité sur les actions réelles de la Françafrique de Nicolas Sarkozy en Afrique et surtout en Côte d'Ivoire, elle aura tellement honte de lui qu'elle va le lui faire payer par tous les moyens ; dans le même temps, toute l'Afrique criera son ras-le-bol et ainsi la France perdra la majorité de ses colonies Africaines.

La France subira toute cette débâcle parce qu'elle a osé s'attaquer aux peuples et oints de Dieu. Nicolas Sarkozy perdra les élections en France au profit de François Hollande que l'ETERNEL suscitera pour punir Sarkozy en le poursuivant en justice pour détournement de fonds de l'état Français.

Il sera aussi jugé pour crime contre l'humanité pour les guerres qu'il a provoquées en Afrique. Au finish, la colère de DIEU contre Sarkozy sera tellement forte à travers François Hollande que Sarkozy va se retrouver enfermé à la CPI à la place du Président Gbagbo. La famille du Président Gbagbo a été huée et lynchée, il en sera de même pour la Famille de Sarkozy par les français du fait de l'humiliation de lèse-majesté qu'il leur a fait subir en ternissant l'image de la France aux yeux du monde entier.

Quant à Barack Obama, la colère de l'ETERNEL DIEU sur lui sera tellement forte qu'il fera la honte de la peau noire ; contraignant ainsi ses parents à le renier (Barack mourra à la suite d'une grave maladie mentale ou se suicidera à moins qu'il se repente). Les USA seront frappés de grêles de feu qui descendront du ciel ; ce feu consumera une grande partie de leur principale ville. Il en sera ainsi parce qu'ils aiment faire descendre le feu du ciel pour bombarder les autres nations faibles pour mieux les piller mais aussi parce qu'ils ont encouragé la France à bombarder la Côte d'Ivoire, pays béni de DIEU.

L'ETERNEL permettra toutes ces choses et pire encore, afin que tout le monde entier sache qu'il y a un DIEU, JESUS-CHRIST, Tout-puissant, qui délivre un faible d'un plus puissant que lui. Les USA verront une de leurs principales bases militaires et la Maison Blanche frappées par DIEU, en réponse au bombardement de la résidence du Président Gbagbo et des bases militaires ivoiriennes; selon qu'il est écrit dans Daniel 8 :10-12 : « Elle (la corne qui est l'Amérique) s'éleva jusqu'à l'armée des cieux, elle fit tomber à terre une partie de cette armée et des étoiles, et elle les foula.

Elle s'éleva jusqu'au chef de l'armée, lui enleva le sacrifice perpétuel, et renversa le lieu de son sanctuaire. L'armée fut livrée avec le sacrifice perpétuel, à cause du péché ; la corne jeta la vérité par terre, et réussit dans ses entreprises ». L'évidence est nette car les deux témoins du diable des derniers temps sont Obama et Sarkozy ; leur notoriété est sans pareil aux yeux du monde car mandatés par Lucifer lui-même, cela est illustré dans Apocalypse 13 :11-18.

Mais il est écrit que les ténèbres ne règneront pas toujours, car toute chose a une fin. Aussi DIEU frappera-t-il la Maison Blanche et le Pentagone, de sorte que les USA ne soient plus une puissance mondiale qui terrorise les petites nations par la guerre et l'injustice en se prenant pour les maîtres de la terre. Ainsi, toutes les nations de la terre sauront que c'est JESUS-CHRIST seul qui est DIEU et que c'est à lui qu'appartiennent le monde, le règne, la justice et le jugement.

JESUS s'est choisi un pays, la Côte d'Ivoire, avec lequel il s'est fait un nom grand, puissant et redoutable et partant, les Africains, pour exercer le jugement sur toutes les nations du monde. Selon qu'il est écrit dans le Psaume 46 :6-12 : « DIEU est au milieu d'elle ; elle n'est point ébranlée ; DIEU la secourt dès l'aube du matin ».

Des nations s'agitent, des royaumes s'ébranlent ; il fait entendre sa voix : La terre se fond d'épouvante. L'ETERNEL des Armées est avec nous. Le DIEU de Jacob est pour nous une haute retraite. Venez contempler les œuvres de l'ETERNEL, les ravages qu'il a opérés sur la terre ! C'est lui qui a fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre ; il a brisé l'arc, et il a rompu la lance, il a consumé par le feu les chars de guerre. Arrêtez et sachez que je suis DIEU : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. L'ETERNEL des armées est avec nous, le DIEU de Jacob est pour nous une haute retraite ».

L'ETERNEL, dans Apocalypse 18 :5-10 comparent la France et les USA à Babylone ; je cite : « car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et DIEU s'est souvenu de ses iniquités. Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versé lui au double. Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit dans son cœur : Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, je ne verrai point le deuil ! A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur DIEU qui l'a jugée.

Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. Se tenant éloignés dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement ! ». C'est ainsi qu'il jugera les USA dont l'emblème est la statue de la liberté de la prostitution ; l'ETERNEL détruira cette statue et son pouvoir maléfique.

La France connaîtra le même sort par la destruction de sa Tour Eiffel qui symbolise sa puissance spirituel et son autorité en référence à la Tour de Babel, et le peuple Français sera dispersé dans différentes nations, suite à la famine qu'il connaîtra et bien d'autres malheurs comme elle la fait pour le peuple Ivoirien ; selon qu'il est écrit dans Genèse 11 :1-9 : « Toute la terre avait une seule langue et les même mots. Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent. Ils se dirent l'un à l'autre : Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les au feu.

Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment. Ils dirent encore : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre. L'ETERNEL descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. Et l'ETERNEL dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous un même langage, et c'est là ce qu'ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté. Allons descendons, et là, confondons leur langue, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres. Et l'ETERNEL les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtirent la ville. C'est pourquoi on l'appela du nom de Babel, car c'est là que l'ETERNEL confondit le langage de toute la terre, et c'est là que l'ETERNEL les dispersa sur la face de toute la terre ».

Le profond désir du Président Abdoulaye Wade de voir la Côte d'Ivoire détruite par la guerre et son Président Gbagbo tué, sera lui-même son propre châtiment. L'ETERNEL DIEU endurcira le cœur de Wade afin qu'il se présente coûte que coûte aux élections présidentielles de 2012. Cet entêtement soulèvera le peuple Sénégalais et même une grande partie de l'armée se mutinera et entraînera une rébellion générale.

Le Président Wade connaîtra la mort au cours de ces évènements. Dieu suscitera un nouveau Président, celui des « pauvres » pour mieux diriger le Sénégal dans la justice et l'équité. Ce Président se nomme Youssour N'dour, qui a trouvé grâce aux yeux de l'ETERNEL suite à ses bonnes actions envers les pauvres et les démunis. La France, dans sa logique malsaine de la Françafrique, cherchera à contrôler le règne du Président Youssour N'dour. Mais ce sera en vain car le Président Youssour N'dour privilégiera les intérêts des Sénégalais selon que l'ETERNEL parle de lui : « Cet homme (le Président N'dour) ne vient pas au pouvoir comme un affamé, mais comme un ange qui a un cœur bon de libéralité et qui depuis toujours a eu de la compassion pour son prochain, toujours près à aider tant qu'il le peut ».

Quant au Burkina Faso, il connaîtra une rébellion très violente et très sanglante, de sorte que toutes les bâtisses qui ont été faites à partir des richesses piller en Côte d'Ivoire seront totalement détruites. Le Président Blaise Compaoré ira en exil où il mourra très pauvre comme l'ex-Président de la RDC, Mobutu, car ses biens et comptes bancaires seront confisqués.

La Côte d'Ivoire ne sera pas en reste de ces évènements tragiques. Un vent très violent, cent fois supérieur à celui que nous avons connu durant les évènements de l'année 2011 soufflera sur elle. Le 43ème BIMA sera assiégé et détruit. Le Président Alassane Ouattara sera trahi par les dix « com-zones » et lynché par le peuple dont il a beaucoup fait couler le sang; il connaîtra le même sort que l'ex-Président du Libéria Samuel Doe. Dominique Ouattara subira les mêmes souffrances atroces qu'a subies Mme Simone Gbagbo. Soro Guillaume se retrouvera à la CPI où il mourra. Les faux hommes de DIEU seront également châtiés de mort à moins qu'ils se repentent.

L'ETERNEL DIEU exhorte le peuple Ivoirien à beaucoup prier, car il a déjà excité l'esprit des rois de médis pour exercer sa colère ; selon qu'il est écrit dans Apocalypse 6 :15-16 : « Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochets des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau ». Les Ivoirien doivent faire une repentance sincère et abandonner leurs mauvaises voies et toutes sortes d'idolâtrie (fétichisme, maraboutage, occultisme, astrologie, etc.). La Côte d'Ivoire entière doit prier le seul vrai DIEU qui est JESUS-CHRIST DE NAZARETH car ce vent violent soufflera en cette année 2012.

Voici, Excellence Monsieur le Président Gbagbo, le Peuple Ivoirien, l'Eglise de DIEU et tous ceux qui désirent connaître les événements à venir, ces quelques mots que le SEIGNEUR JESUS-CHRIST m'inspire pour vous.

Que le SEIGNEUR DIEU, Créateur, JESUS-CHRIST qui change les temps et les circonstances, qui établit et renverse les rois, vous bénisse et accomplisse ses paroles en leur temps ! Amen !

 

Prophète Jacob Israël


Fait à Douala, le 03 décembre 2011.

mardi, 24 janvier 2012

2012 PROPHETIQUE: COTE D'IVOIRE, REÇOIS LA VERITE DU SEIGNEUR!


COLOMBE-DE-LA-PAIX.gif


Pour toi va venir le temps de la douce pluie de l'arrière saison, celle qui va permettre que ton sol altéré soit imprégné de cette eau vive qui va te fertiliser et de stérile te rendre féconde, c'est de par la grâce du Seigneur que cela sera possible, mais non pas par la volonté de l'homme ; c'est lui qui t'affranchit de ta rude servitude et qui met fin à ton service d'esclave, en brisant de dessus ton cou ton joug qui te tient enserré dans le fer ; après cela le joug qui sera déposé sur toi te paraîtra si léger que tu ne voudra plus en changer ; le joug du Seigneur est léger - Mathieu 11/30.


Shalom - et moi je dis : il s'est élevé comme une faible plante et n'avait rien pour nous plaire... rejeté, isolé, seul? Mais la gloire du Très Haut reposait sur ses épaules et à l'heure fatale il s'écrit : PERE TOUT EST ACCOMPLIT!


Enfants! Comprenez cela : TOUT EST ACCOMPLIT ! En ces mots la globalité spirituelle de l'Ecrit saint incarné dans le Fils, le VERBE VIVANT, était ainsi accomplie!


Alors, qu'Abidjan se taise, que la lumière satanique se ternisse et se voile, que l'astre invoqué pâlisse et que ses rayons ne soient plus trouvé, que l'œil soit fermé afin que LA SEULE LUMIERE DU MONDE SOIT VUE DE TOUS ET TOUTES.


Jean 8/12 -  Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.


JE DIS MAINTENANT A LA COTE D'IVOIRE ET A SES ENFANTS : QUI CHERCHEZ-VOUS?


Jean 1/38 -  Jésus se retourna, et voyant qu'ils le suivaient, il leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi ce qui signifie Maître, où demeures-tu?


JE DIS A LA COTE D'IVOIRE : QUI DITES-VOUS QUE « JE SUIS? »


Marc 8/29 -  Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.


SI CHRIST EST DIEU ADOREZ-LE et sachez que Babylone, s'effondre sous la puissante vague d'amour du Fils béni.


Apocalypse 14/8 -  Et un autre, un second ange suivit, en disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité!


Apocalypse 18/2 - Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux.

COTE-D-IVOIRE-POUR-JESUS.jpg

COTE D'IVOIRE ! TON LIBERATEUR VIENT !

Apocalypse 1/7  - Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen!

Mais il vient EN TRIOMPHE POUR TE DELIVRER QUAND LE TEMPS DES LARMES SERA TERMINE.

1 Jean 5/4  - parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi.


COTE D'IVOIRE

JE TE BENIS PAR LE SAINT NOM DE CHRIST YESHUA ET QUE CETTE BENEDICTION SOIT SUR LES COEURS CONTRIS DE CEUX QUI ESPERENT ENCORE.

Alors que le monde charnel se vautre telle la truie dans ses ordures mille fois vomis, alors qu'il patauge dans ses excréments, alors que l'homme aveugle s'écrie « je vois » les yeux toujours fermés, que l'homme sourd de dire « j'entends » les oreilles toujours sans résonance ; que le paralytique pense être indépendant, toujours engoncé dans son fauteuil de handicapé ; Le mensonge est entretenu par ceux-là même qui leur ressemble, criant qu'ils sont libres, mais qui pourtant ne sont, en réalité, que des pourvoyeurs d'illusions.


Pour nous, qui sommes au milieu de tout cela, nous ne devons pas nous laisser entacher de cette pourriture.


Notre robe doit être blanchie et lorsque la poussière sur nos pieds est trop importante, allons à Siloé afin de nous nettoyer parce qu'arrive le temps de la bénédiction sur ceux qui seront envers et contre tout demeurés fidèles et qui se seront sanctifiés comme nous l'enseigne le Divin Sauveur.


Nous sommes au sein de la gangrène du monde, mais la gangrène ne s'attrape pas alors à nous d'apporter au monde la guérison, la volonté de la pureté et l'assurance que le péché peut être pardonné.


La pourriture de ce monde que nous respirons n'est pas une fatalité, il nous appartient de dire qu'il existe un puissant antidote et qu'il est grand temps d'être vacciné avant qu'il ne soit trop tard.


Rien n'est fatalité, tout est péché et le péché se combat à Golgotha,  là où plus beaucoup se rendent, alors que c'est le lieu de la rencontre d'avec celui qui demeure à jamais VIVANT.

Les pécheurs de tout genre, de toute sorte peuvent aussi obtenir le salut, c'est possible, sauf pour ceux dont le nom n'est pas inscrit dans le LIVRE DE LA VIE.

Tous vous pouvez vous désengluer des agissements spirituels de cette engeance pécheresse, mais pour cela, il vous faut renoncer aux œuvres de votre maître afin de vous soumettre au Maître de la Vie, puisqu'il est LE ROI DES ROIS - LE VIVANT FORT ET PUISSANT QUI NOUS REGARDE!


Frères  et sœurs !


Ceci est l'expression de l'amour de Christ pour nous tous, et en vous adressant ce message, JE SAIS QUE CE SONT LES « VOEUX » (si je puis ainsi m'exprimer » QUI VIENNENT DU CIEL comme une eau claire venant nettoyer la porcherie mondiale dans laquelle nous sommes, mais dont nous ne sommes pas.


MARANATHA !


Criez-le à tue-tête parce que c'est la vérité et parce qu'au son de votre voix, l'ennemi tremblera sur ses assises !

C'est à nous qu'appartient la victoire, Christ l'a acquise pour nous !

SHALOM !


Criez-le de toutes vos forces et dites à celui qui ne vous aime pas qu'en vous est le SHALOM de Dieu !


IL EST VIVANT !


Au son de votre voix, par votre foi exprimée, Satan va s'en retiré de devant vous, car lui sait que Christ Yéshua, Sauveur et Rédempteur, est vivant ! S'il est vivant, à nous la victoire !


EGLISE ! LEVE-TOI ET VA DE L'AVANT SOUS SA BANNIERE !

Ce sont là mes vœux pour toi !



Naomie




Source : Le Site du Ministère de Naomie

lundi, 26 décembre 2011

ABIDJAN: VILLE CONSACREE AUX DIVINITES EGYPTIENNES!


SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - ABIDJAN.jpg

C’est fait, la Côte d’Ivoire est enfin prostituée. Et le nouveau slogan maçonnique fait la pluie et le beau temps à la veille des fêtes de fin d’année 2011 : « Abidjan, perle des lumières ».

Les frères de lumière ont « triomphé » par la fraude et par la guerre. Ils ont triomphé et hissent sur toutes les artères d’Abidjan, les symboles dévoués aux divinités de l’ancienne Égypte formant la base rituelle et mystique de la franc-maçonnerie, notamment l’obédience Memphis-Misraï dont les rites mystiques se sont imposés dans toutes les loges maçonniques africaines et du reste du monde.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - PALAIS DE JUSTICE.jpg

Regardez les luminaires sur les lampadaires. Leur bizarrerie toute particulière a attiré votre attention ces derniers jours à Abidjan. Ils sont laids et rien ne justifie leur utilisation.

Hier mercredi 21 décembre dans la soirée, nos sources nous ont confirmé que ces luminaires maçonniques ont été allumés par Dominique Ouattara. Et tous les symboles maçonniques d’origine égyptienne ont envahi Abidjan.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - CATHEDRALE ST PAUL.jpg

Vous y trouvez le serpent, le compas, le triangle flamboyant, l’œil d’Osiris, le compas, l’équerre maçonnique, la règle graduée, l’étoile flamboyante ; bref, toutes les divinités sont invoquées et symbolisées à travers une large fresque de symboles égyptiens en forme de luminaires décoratifs.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - PONT FELIX HOUPHOUET-BOIGNY.jpg

Alors Abidjan est consacrée aux divinités maçonniques de l’ancienne Egypte. Comme du temps de Moïse, les pharaons d’un genre nouveau, installés à Abidjan par leurs frères maçons de l’Occident, rendent grâce et consacrent Abidjan et la Côte d’Ivoire aux divinités qui les ont aidé à triompher par le sang et le faux.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - PLATEAU ANCIEN MARCHE.jpg

Que fait l’Eglise chrétienne ? Que disent ceux qui invoquaient Dieu à la Place de la République pour qu’Il montre Sa Gloire ? Où sont-ils ? Et que font-ils pour désenvoûter la Côte d’Ivoire et Abidjan tombées aux mains des divinités comme Baal et Osiris ?

Est-ce la capitulation générale ? Est-ce la fin ? Allons-nous assister à la prostitution générale ?

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - PLACE DE LA REPUBLIQUE.jpg

Car Abidjan affiche fière allure maçonnique. La ville vient d’être consacrée à Baal, Osiris, Horus, Isis et à toutes les divinités associées. Et mon âme a mal parce que le corps du Christ me donne l’impression d’avoir capitulé.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - SORBONNE.jpg

Je vous en prie, ne vous fiez pas à l’apparence qu’ils donnent de contrôler la situation. Ce n’est qu’une mise en scène digne du malin. Ils donnent l’impression d’avoir gagné. Et pourtant, ils savent qu’ils ont perdu la partie. Mais ils sont dans les symboles visibles pour tromper et influencer votre esprit d’homme. Ne regardez pas aux choses visibles.

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - RUE DE LA BICICI.jpg

Regardez aux choses spirituelles. Restez debout et demandez à Dieu de donner aux dignes fils de la Côte d’Ivoire, le feu vert pour entrer dans Jéricho. Maintenant !

SYMBOLES EGYPTE ANCIENNE - PLACE DE LA REPUBLIQUE 2.jpg

A Très bientôt.


Hassane Magued

La révolution permanente

samedi, 10 décembre 2011

VICTORIA NEHALE, LA NAMIBIENNE QUI A VU L'ENFER ET LE CIEL


LE TRONE.jpg

LE TEMPS PASSE TRES VITE


Ceci est un court résumé du témoignage de Victoria Nehale. Pour l'avoir entièrement lu, je peux vous certifier que manquer de le lire pourrait équivaloir à manquer un virage important de votre vie. Certains en rirons. Comme ils le font de tout ce qui est relatif à la foi. Mais pour une fois, demeurez sérieux et lisez-moi ce récit. Que DIEU vous éclaire et qu'il illumine votre intelligence. Bonne lecture!


Je suis née en Namibie où j'ai vécu toute ma vie et j'ai donnée ma vie au Seigneur, le 6 Février 2005. Le Seigneur Jésus-Christ m'a révélé beaucoup de choses du monde spirituel parmi lesquelles deux voyages en enfer. Le Seigneur m'a commandé de partager mes expériences avec les gens ; Il m'a aussi avertie de ne rien ajouter ou de ne rien retirer de ce qu'Il m'a montré ou dit. Au moment où je suis en train d'écrire ce livre, fin 2006, j'ai été visité 33 fois par le Seigneur Jésus-Christ. A chaque visitation, le Seigneur me disait ceci, avant de me laisser: « Le temps passe très vite ! ».

Le premier voyage en enfer

Le 23 Juillet 2005, un jour de week-end, je pris un taxi pour un voyage de trente minutes de la ville de Ondangwa, où j'habite et travaille, pour aller dans mon village natal pour passer le week-end avec mes parents. Pendant que j'y allais, j'ai eu l'impression que quelque chose d'extraordinaire était en train de se passer cette nuit-là. Je suis arrivé à 18 H 00 et c'était le temps où les gens de la maison préparaient à manger. J'étais dans la cuisine avec le reste des membres de ma famille qui dormaient sur le sol avec un vieux drap alors que mes nièces et mes neveux chantaient des chansons de l'école du dimanche. Soudain, j'ai senti une lourde onction venir sur mon corps et je devins très faible, j'étais sous la puissance de Dieu. Je vis un homme habillé d'une robe blanche attachée d'une corde de la même couleur; Il se mit à marcher vers moi, là où j'étais couchée. Il y avait une lumière brillante autour de lui comme si cette lumière brillait à partir de son corps. Il avait des sandales ; Ses traits physiques étaient semblables à ceux qui vivent au Moyen-Orient, avec un beau teint bronzé. Son visage était très doux et plein de gloire mais j'étais incapable de le regarder dans les yeux. Quand il commença à parler, Sa voix était tendre, douce et aimable, toutefois autoritaire ; des vagues d'amour émanaient de son être.

Il étendit Sa main vers moi et me mit debout, de là où j'étais endormie. Soudain, j'étais dans un corps magnifique et transformé ; j'étais comme une jeune fille de dix-huit ans. J'étais habillée d'une robe blanche amarrée d'une corde blanche. Quoique ma robe fût blanche, le matériel était différent de celui de l'homme à côté de moi. Sa robe était soyeuse, avec un éclat que je ne sais comment vous décrire.

Il me dit, avec sa voix la plus aimable et tendre: « Victoria, je veux que tu viennes avec moi ; je vais te montrer des choses effrayantes, je t'emmène à un endroit où tu n'as jamais été avant, durant toute ta vie ». Il m'a tenu par la main droite et nous sommes partis. Je sentis comme si nous étions en train de marcher dans les airs et nous étions en train de monter dans les airs, tout le temps. Après un certain temps, je me suis sentie très fatiguée ; je Lui dis que j'étais incapable de continuer le voyage et Le supplia de m'accorder de retourner. Cependant, Il me regarda tendrement et me dit : « Tu n'es pas fatiguée, tu te sens bien. Si tu te sens fatiguée, je vais te porter mais pour l'instant, tu vas bien. La paix soit avec toi. Allons-y ! ».

L'endroit dans lequel je suis arrivée était très aride, pire que le plus sec des déserts connus de l'homme. Il n'y avait aucun signe de vie de quelque façon. Il n'y avait pas un seul arbre ou une seule petite pousse d'herbe verte ou la vue d'une seule chose vivante. C'était un endroit absolument déprimant.

Nous sommes arrivés à une entrée et l'homme se tourna vers moi et me dit: « Victoria, nous allons entrez par le portail et les choses que tu vas voir vont te faire très peur et te déranger mais reste rassurée que je suis avec toi partout où je t'emmène et je te protège très bien. Ouvre seulement tes yeux et observe tout ce que je vais te montrer ». J'étais terrifiée et je commençais à pleurer. Je protestais et je plaidais pour qu'Il me ramène. Je Lui dis que je ne voulais pas y entrer parce que je pouvais déjà voir ce qui se passait à l'intérieur. Il me regarda et me dit: « La paix soit avec toi. Nous devons allez à l'intérieur, car le temps s'en va très vite ».

Nous y sommes entrés. Je ne peux pas vous décrire l'horreur de cet endroit. Je suis convaincu qu'il n'y a pas d'autre endroit aussi mauvais que celui-là, dans tout l'univers. L'endroit était extrêmement vaste et il semble que cet endroit ne cessait de s'étendre tout le temps.

C'était un endroit où régnaient les ténèbres les plus extrêmes et la chaleur qui y est ne peut être mesurée : c'était plus chaud que la plus grande des chaleurs imaginable. Je ne pouvais pas voir la flamme du feu ou la source de la chaleur mais c'était très chaud. L'endroit était rempli d'insectes de toutes les tailles, verts, gris et noirs. Tous les insectes concevables y étaient. En plus, il y avait des vers de petites tailles, noirs, de tous les cotés et qui grimpaient partout. Ces vers commençaient à grimper sur nous. L'endroit était rempli d'une odeur nauséabonde des plus désagréables ; en fait, il n'y a pas de mots pour décrire l'intensité de cette odeur, si puante dans ce lieu. Cette odeur était comme de la chair cuite mais était cent fois plus désagréable que la chair la plus pourrie que je n'ai jamais respiré de toute ma vie. Cet endroit était rempli d'un bruit de gémissements et de grincements de dents, et aussi de rires diaboliques de démons.

Le pire dans ce lieu est que c'était rempli de gens. Il y avait tant de gens qu'on ne peut les compter. Là-bas, les gens se présentent sous la forme de squelette. Je peux dire avec certitude que ces squelettes étaient des humains parce que j'ai reconnu certains de mes proches parents et des gens de mon propre village. Leurs os étaient d'une couleur sombre et extrêmement sec.

Ils avaient de longues dents aiguisées comme ceux des animaux sauvages. Leurs bouches étaient larges et étendues et leurs langues, longues et rouge-claires. Leurs mains et leurs pieds avaient de longs doigts et de longs orteils tranchants. Certains d'entre eux avaient des habits et des cornes.

Il y avait des démons qui mélangeaient les hommes les uns sur les autres : ces démons avaient l'apparence des alligators et ils étaient debout sur quatre pieds. Ils étaient à l'aise dans cet environnement et étaient constamment en train de se moquer et de tourmenter les humains.

Le bruit que ces démons faisaient était comme une célébration, on aurait dit qu'ils se sentaient très heureux et très contents ; ils étaient aussi en train de danser et de sauter tout le temps. Les humains de leur côté étaient misérables et déprimés. Ils étaient sans aide et sans espoir. Le bruit que faisaient les humains était causé par leur souffrance ; ils pleuraient, criaient, grinçaient leurs dents et étaient dans une situation désespérée, dans la peine et dans une agonie inimaginables.

Les gens, dans cet endroit, étaient innombrables mais je pouvais clairement voir que la grande majorité d'entre eux étaient des femmes. Ils étaient divisés en plusieurs groupes différents.

Même dans ces groupes, il n'était pas possible d'estimer le nombre de gens dans un seul, parce que ces groupes étaient extrêmement larges.

L'homme (Jésus) me conduisit à un côté de l'enfer. Il me regarda et me dit : « Victoria, ceci est un groupe de gens qui refusaient de pardonner aux autres. Je leur ai dit plusieurs fois et de plusieurs manières de pardonner aux autres mais ils me rejetèrent; je leur ai pardonné tous leurs péchés. Leur temps de mourir était arrivé et ils se retrouvèrent ici. Ils y seront pour toute l'éternité; ils mangent les fruits de leur travail pour toujours et à jamais. Cependant, il m'est pénible de les voir dans cet horrible endroit et dans cette situation parce que je les aime ».

Ensuite, Il m'emmenât vers un autre groupe et l'homme me dit que les gens du second groupe sont ceux qui ont des dettes. Il y avait des catégories différentes dans ce groupe. La première catégorie est celle des gens qui devaient aux autres : ils pouvaient payer mais ils continuaient à remettre au lendemain le paiement de leur dû. Ils se promettaient de payer demain, la semaine prochaine, l'année prochaine jusqu'à ce qu'ils se soient retrouvés ici. C'est ici qu'ils vont rester pour toujours, ils mangent les fruits de leurs oeuvres.

La seconde catégorie est celle des gens qui avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais avaient la volonté de payer. Malheureusement, ils avaient peur des conséquences parce que, peut-être que s'ils disaient la vérité, ils auraient souffert le rejet des hommes ou bien ils auraient été jetés en prison ou bien ce qu'ils ont fait allait être connu des autres et ils se seraient sentis humiliés. L'homme me dit : « Personne d'entre eux n'est venu à moi pour me demander de les aider. S'ils l'avaient fait, je les aurais aidés. Ils utilisèrent leur propre sagesse et leur propre raisonnement qui, à la fin, ne les aidèrent pas du tout. Leur temps était arrivé et ils se sont retrouvés ici, pour toujours. Ils mangent le fruit de leurs oeuvres. »

Ensuite, il me dit: « La troisième catégorie est celle des gens qui ont des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais pour eux aussi personne ne vint vers moi pour me dire qu'ils avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer. S'ils l'avaient fait, j'aurais payé leurs dettes. Comme les autres, ils utilisèrent aussi leur sagesse et leur raisonnement qui ne les aidèrent pas du tout. Maintenant, ils se retrouvent dans ce lieu de tourment où ils mangent le fruit de leurs oeuvres. Mon coeur est dans la douleur pour ces gens car je les aime si tendrement ».

Dans le premier groupe, j'ai reconnu deux de mes proches parents qui sont des femmes et un jeune homme âgé de douze ans qui était aussi un de mes parents. Je savais qu'il avait douze ans parce que c'était son âge quand il est mort. Dans le deuxième groupe, j'ai aussi reconnu quelques-uns de mes parents et un pasteur que je connaissais très bien. Jakes, mon petit ami qui s'était suicidé quand il a appris que j'avais donné ma vie au Seigneur, était dans le second groupe. J'ai aussi vu quelques-uns de mes voisins dans les deux groupes.

J'ai reconnu les gens que je connaissais avant leur décès ; eux aussi me reconnurent. Mes parents étaient très en colère quand ils me virent et ils commencèrent à me dire des choses obscènes ; ils étaient en train d'utiliser le langage le plus vulgaire, en même temps qu'ils me maudissaient. L'un d'entre eux me dit que je ne méritais pas d'être avec l'homme qui était avec moi ; ils commencèrent à raconter les choses que je faisais avant que je ne donne ma vie au Seigneur. Ils n'étaient pas en train de mentir; les choses pour lesquelles ils m'accusaient étaient vraies. Jakes disait que je lui appartenais et que je devais normalement être là-bas avec lui parce que j'avais commis les mêmes péchés que lui. A première vue, le pasteur semblait être content de me voir et il me dit que j'avais bien fait d'arriver là-bas mais son attitude changea immédiatement quand il vit celui qui m'accompagnait et il se joignit aux autres qui me maudissaient et usaient de paroles obscènes. L'homme avec qui j'étais me dit de ne pas faire attention à eux car ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient.

J'étais pétrifié et extrêmement triste ; mon corps tremblait et je ne pouvais pas me tenir debout. Je pleurais de façon incontrôlable. L'homme se tourna vers moi, me serra dans ses bras et dit: « La paix soit avec toi, Victoria ! ». Ma force me revint et je me sentis en sécurité dans son étreinte. Ensuite, Il me dit que nous devions retourner. Il me regarda et me dit: « Victoria, voilà, je t'ai tout révélé. Maintenant, tu dois choisir dans quel groupe tu veux être; le choix est entre tes mains. Tu dois dire aux gens tout ce que tu as vu et expérimenté mais n'ajoute rien et ne retire rien. »

Je me souviens qu'à un moment donné, nous avions quitté cet endroit d'horreurs mais je ne savais pas où je m'étais séparée de Lui ; alors je repris conscience : j'ouvris mes yeux et je me retrouvai dans un hôpital, dans mon corps physique. J'occupais un des lits de l'hôpital Oshakati. Il y avait une perfusion sur mon bras gauche et je vis ma mère et d'autres voisins de mon village au coin de la chambre où ils me regardaient avec étonnement. Je pouvais dire en regardant le visage de ma mère qu'elle avait pleuré. Je demandais à l'une des infirmières si elle savait ce qui n'allait pas avec moi mais elle se mit à plaisanter avec moi en disant: « On t'a renvoyée ici, peut-être que tu as fais quelque chose de mal et tu as besoin de te repentir. »

L'infirmière essayait sommairement de m'expliquer ma condition mais je voyais bien qu'elle était effrayée de s'approcher de moi. Je lui ai alors demandé d'appeler le docteur qui s'occupait de moi.

Quand il vint, il me dit qu'il ne savait pas ce qui n'allait pas avec moi. Au début, il pensait que j'avais contracté le paludisme mais les résultats étaient négatifs. Il continua à me dire que ma température, mon pouls et ma pression sanguine étaient dangereusement bas mais il ne pouvait pas trouver la cause de cela. Il ajouta qu'il n'y avait rien qu'il puisse faire, il ne pouvait pas m'enregistrer avec les autres malades parce que je n'étais pas malade. La perfusion qui m'avait été donné ne fonctionnait pas bien au début mais quand j'ai ouvert mes yeux, ça marchait. Il recommanda à l'infirmière de m'administrer une autre perfusion après que la première soit finie afin que je retrouve mes forces et que je rentre chez moi.

J'avais peur de ce que je voyais et je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer. La nausée de cet horrible endroit continuait à être aussi réelle que quand j'y étais. Les scènes de cet endroit continuaient à apparaître dans ma mémoire tout le temps. J'étais incapable de dormir et tout mon corps était en grande peine. Je senti comme si toutes les parties de mon corps se démembraient et se rassemblaient à nouveau. Oh! Qu'est-ce que je me sentais mal, très mal. J'ai eu de la diarrhée pendant une semaine entière.

Je me suis fait l'idée que je ne pourrais pas parler de mes expériences à qui que se soit parce que qui pourrait me croire ? Qu'est-ce que les gens penseraient ? Je continuais à me dire que je ne relaterais pas mes expériences à quiconque. Un de mes mentors me donna un coup de fil trois jours plus tard pour prendre des nouvelles de ma santé parce que je lui avais envoyé un message dans lequel je lui demandais de prier pour moi. Avant même que je ne le sache, je lui avais parlé de mes expériences. Quand je réalisais ce que je faisais, je lui avais déjà parlé de presque toute mon histoire. Je voulais m'enfuir. Je pleurais parce que j'étais convaincu que j'avais fait la plus grande erreur de ma vie. Maintenant que l'histoire était racontée, il n'y avait pas de possibilité de pouvoir me cacher. Je savais que si Dieu voulait que quelque chose soit dit, Il l'aurait dit ; après tout, Il est Dieu.

Le 19 Août, je me suis réveillé en sentant des signes d'onction dans mon corps physique. J'étais faible et je tremblais pendant que des vagues d'électricité traversaient tout mon corps.

Dans la soirée, je vis une lumière brillante venant dans la chambre où j'étais et au beau milieu de cette lumière, je vis un homme, le même homme que j'avais vu. Cette fois, Il s'assit sur la chaise qui était à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle y était lorsqu'Il est entré. C'était une belle chaise faite d'or solide, la taille de cette chaise était comme celle des autres chaises, avec un support dorsal. Sur chaque pied, il y avait une étoile enduite d'or; la même étoile était au centre du support dorsal de la chaise. Il y avait des roues blanches sur chaque pied.

Après m'avoir salué, Il me dit que j'avais beaucoup de questions à propos de Son identité et qu'Il était venu se révéler Lui-même à moi et m'expliquer certaines choses que j'avais expérimentées. Il me dit: « Je suis Jésus-Christ, ton sauveur. Si tu as des doutes, regarde mes mains. L'endroit où nous sommes allés est l'Enfer ». Quand je regardais à ses mains, je vis des cicatrices là où les clous l'avaient percé.

Cher(e) ami(e), je veux te dire que l'enfer n'est pas une imagination fabriquée par un homme. Il est bel et bien réel et c'est un lieu absolument désagréable. L'enfer n'est pas créé pour les hommes mais pour Satan et ses démons. Notre place légitime est dans les cieux avec Jésus mais nous devons choisir Jésus avant qu'il ne soit trop tard. Aujourd'hui, si tu entends sa voix n'endurcis pas ton coeur; accepte Jésus comme ton Seigneur et Sauveur personnel afin de vivre pour Lui. L'enfer est un endroit terrible: c'est un endroit de crainte et d'apitoiement; c'est un lieu de tourment, d'éternels pleurs et de grincements de dents. Satan veut emmener autant de personnes que possible avec lui. Ne coopérez pas avec lui mais coopérez avec Jésus alors vous vivrez, vous ne mourrez pas.

Je ne comprenais pas pourquoi le Seigneur me demandait de choisir entre les deux groupes qu'il m'avait montrés en enfer alors que j'étais déjà née de nouveau. J'avais accepté Jésus mais Il m'avait quand même demandé de choisir si je voulais aller en enfer ou non. Alors, je me mis à prier et demander à Dieu de me révéler ce qu'il attendait de moi et voulait que je fasse. Le Seigneur me révéla que je gardais dans mon coeur le manque de pardon et le ressentiment envers une de mes soeurs et un de mes cousins. Je demandais au Seigneur de me pardonner pour mon esprit de manque de pardon et pour avoir gardé de la colère et de l'amertume dans mon coeur envers elle. Le Seigneur me demanda d'aller et de demander pardon à mon cousin.

Le seigneur me rappela aussi qu'il fut un temps où j'avais fait la demande d'un emploi en tant qu'enseignante avec un faux diplôme. Il considérait cela comme étant une dette et un vol. J'étais déterminé à faire ce qui est juste et droit et je demandais l'aide du Seigneur et de me montrer un moyen facile pour résoudre ce problème parce que c'était un crime sérieux qui aurait pu m'envoyer derrière les barreaux (la prison). Il me dirigea vers le ministère de l'éducation nationale pour confesser ce que j'avais fait. J'étais prête à aller en prison si cela n'était pas évitable. Le Seigneur me montra sa faveur d'une manière étonnante. Les officiels du ministère de l'éducation me dirent que je devais choisir entre rembourser l'argent que j'avais reçu du gouvernement ou non. Ils me promirent de ne pas me poursuivre en justice parce qu'ils étaient stupéfaits par ma confession. Notre Dieu est un Dieu fidèle qui honore Sa parole.

Si vous êtes dans une situation similaire à celle dans laquelle j'étais, je vous encourage à faire ce qui est correct à faire, n'ayez pas peur des conséquences. Vous serez peut-être incarcérés dans une prison terrestre mais pour un petit temps. Il n'y a pas de douleur et de honte comparable à une éternité séparée de Dieu. L'enfer n'est pas un endroit de joie: il est mieux de laisser le soin à Dieu de vous juger maintenant avant qu'il ne soit trop tard. Nous ne devons pas avoir peur du jugement de Dieu pendant que nous sommes dans le temps de la grâce: nous devons Lui accorder d'exposer n'importe quels défauts de nos vies pendant que nous avons encore le temps de le faire avec Lui parce qu'il n'y a pas de pardon de l'autre côté de la tombe.

Le second voyage en enfer

Le 18 Octobre 2005, je me suis réveillé à 05 H 30 mais je ne pouvais pas aller au travail. Je me sentais très faible et ivre; je ne pouvais pas bouger ou tourner autour de mon lit et la présence du Seigneur était très forte dans la chambre. Je tremblais et je sentais de l'électricité circuler autour de mon corps. Le Seigneur me prit juste avant 08 H 00 parce que la dernière fois que j'avais regardé à ma montre avant de partir, il était 07 H 48 et Il arriva peu après cela. Il me salua et me dit que nous devions encore partir parce que le temps s'en allait très vite. Je me suis levée et nous avons commencé à marcher. La manière avec laquelle nous nous sommes mis à marcher ce jour-là était très différente de celle des autres fois; toutefois, nos pieds faisaient des mouvements de marche, nous étions en quelque sorte plus en train de flotter que de marcher.

Pendant la marche, le Seigneur Jésus me dit que tous les péchés sont mauvais et qu'il n'y a rien qui soit petit ou grand péché. Tout péché mène à la mort, que ça soit un grand ou un petit péché.

Le seigneur me dit que nous étions en route pour visiter l'enfer pour la deuxième fois. Il me demanda si j'étais effrayée, je lui répondis que oui. Il me dit: « L'Esprit de crainte ne vient pas de mon père ni ne vient de moi mais du diable. La crainte t'entraîne à faire des choses qui vont t'envoyer en enfer. »

Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu et la peur est l'opposé direct de la foi. Il est évident que la crainte ne plaît pas à Dieu parce qu'elle détruit la foi. Tout le temps que nous étions en chemin, nous marchions côte à côte mais dès que nous sommes arrivés aux portes de l'enfer, Il a pris ma main dans la Sienne et Il la garda, chaque seconde que nous avons passée en enfer. J'étais très contente de ce que le Seigneur me tienne par la main car la poignée de sa main élimina toute crainte en moi. L'endroit était le même: rien n'était différent de la première fois. Il y avait des mouches, des vers, l'odeur, les squelettes, le bruit: c'était tout à fait la même chose que quand j'y suis allé pour la première fois. Nous sommes entrés dans la même entrée répugnante et le Seigneur m'a emmenée vers un groupe de gens. Il y avait beaucoup de gens que je connaissais quand ils étaient encore en vie sur terre. Ses pauvres gens étaient dans un état terrible; ils étaient vraiment misérable et en grande agonie mais le pire d'entre tout était le désespoir qui était sur leurs visages.

Le Seigneur pointa son doigt vers une femme âgée de la cinquantaine que j'avais connu avant sa mort. Elle mourut d'un accident de voiture, au début de l'année 2005. J'étais choquée de voir cette femme en enfer parce que je la connaissais comme étant une femme qui craignait et aimait Dieu. Le Seigneur me dit que cette femme l'aimait et qu'Il l'aimait aussi; elle l'avait servi lorsqu'elle était sur la terre; elle avait conduit beaucoup de personnes au Seigneur et elle connaissait très bien la parole de Dieu. Elle était gentille avec le pauvre et les personnes en besoin; elle leur donnait ce dont ils avaient besoin et les aidait de plusieurs manières. Elle était une bonne servante du Seigneur dans la plupart des choses qu'elle faisait.

Ces paroles du Seigneur me choquèrent encore plus et je Lui demandais pourquoi Il laisserait quelqu'un qui L'avait servi si bien terminer sa vie en enfer. Le Seigneur me regarda et me dit que cette femme avait cru les tromperies du diable. Quoique connaissant très bien les Ecritures, elle crut les mensonges du diable qu'il y a de grands péchés et de petits péchés. Elle pensait qu'un « petit péché » ne la conduirait pas en enfer parce que, après tout, elle était chrétienne.

Le Seigneur continua en disant: « Je suis venu à elle de nombreuses fois pour lui dire d'arrêter ce qu'elle faisait mais à plusieurs reprises, elle trouvait des raisons et disait que ce qu'elle faisait était trop petit et elle attribuait mes avertissements à ses propres sentiments de culpabilité. Il fut un temps où elle a arrêté son jeu mais elle s'est convaincue que les avertissements n'étaient pas de Moi mais sa propre voix parce qu'elle croyait que son péché était trop insignifiant pour affliger le Saint-Esprit ».

Je demandais encore au Seigneur de me dire le péché que cette femme avait commis et Il me répondît ceci: « Cette femme avait un ami infirmier à l'hôpital Oshakati. A chaque fois que cette femme était malade, elle ne voulait pas payer le prix normal de soins; elle téléphonait à son ami pour lui demander de s'occuper des médicaments pour elle. Son ami lui disait toujours quel moment était idéal pour aller au dispensaire de l'hôpital. Au début, elle a accepté le mensonge du diable sur les grands et les petits péchés et a rejeté ma vérité; elle a ainsi emmené quelqu'un d'autre à pécher en volant pour elle. Le pire de tout, ELLE A AFFLIGE LE SAINT-ESPRIT. C'est la raison pour laquelle elle se retrouve, ici, en enfer. Même si vous emmener des millions d'âmes au Seigneur, c'est toujours possible d'aller en enfer en affligeant et en décourageant le Saint-Esprit. Vous ne devez pas seulement vous occuper du salut des âmes mais vous devez aussi être prudent de ne pas oublier votre propre âme. Soyez sensibles au Saint-Esprit en tout temps. » Après que le Seigneur ait dit ces paroles, Il m'informa que nous devions rentrer.

Plusieurs des chrétiens qui ont entendu cette histoire, la trouvent problématique. Ils me demandent toujours, « Qu'en est-il de la justification, la miséricorde et la grâce?» et «est-il possible de perdre ton salut après que tu l'aies reçu?» «Ceci n'est-il pas trop sévère?» « Dieu peut-il être cruel ? »

Ok, j'ai dit quelque part ailleurs dans ce livre que je ne présente pas ma propre théologie. Je vous parle juste des choses que le Seigneur m'a révélées et enseignées et ce qu'il m'a permise d'expérimenter. Référez-vous, s'il vous plait, à la bible pour trouver des réponses. Regardez aux versets suivants de la bible et faites-en votre propre jugement:

« Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9.25).

« Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? » (Romains 6. 1-2).

« Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. » (Romains 6.12).

« Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, Mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. » (Hébreux 9.26-27).

M'est-il possible d'aller en enfer après avoir servi le Seigneur et emmener plusieurs personnes au Seigneur? C'est à vous de juger.

La désobéissance

Le Lundi 6 mars 2006, je fus réveillée par mon réveil-matin, à 05 H 30. Je commençais à prier et là, je réalisais qu'il y avait une énorme onction sur moi. Mon corps était très faible et je tremblais ; des vagues d'électricité circulaient autour de mon corps.

Dans l'après-midi, alors que j'étais couché sur mon lit, je vis une lumière brillante remplir la chambre. Je vis de minuscules perles rondes et blanches qui avaient la taille d'une épingle. Les perles tombèrent comme de la pluie et descendirent sur moi comme pour avoir un contact avec moi au travers de ma peau. En plus, je vis un nuage ou quelque chose ressemblant à de la buée blanche, venir d'en haut. Cette sorte de buée remplit la chambre où j'étais et vint se coller sur ma peau, au premier contact. Par la suite, je vis Jésus marchant vers moi dans ce nuage de buée. Il s'assit sur sa chaise à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle apparaissait dès qu'Il était sur le point de s'asseoir. C'était une magnifique chaise faite d'or pur; la taille de cette chaise est semblable aux autres chaises, avec un support dorsal.

Sur chaque pied, il y avait une étoile en argent. Une étoile similaire mais plus large était située au dos de la chaise. Il y avait une roue sur chaque pied.

Jésus me salua et me serra dans ses mains et me dit de me lever parce que le temps passait très, très vite. Il me tira par la main pour m'aider à me lever et je m'assis sur mon lit.

Ensuite, Il me dit: «Victoria, nous allons prier». Il pria dans une langue que je ne comprenais pas, je compris seulement le mot ''Amen''. Ensuite, Il continua en me demandant ce que je voyais et je Lui répondis que je voyais des groupes de personnes qui partaient travailler et d'autres qui venaient juste d'arriver à leur lieu de travail. Je vis aussi des perles blanches similaires à celles que j'avais vues. Ces perles tombèrent sur ceux qui étaient arrivés en premier au lieu de travail. Après le premier groupe, l'autre groupe arriva plus tard. Pendant qu'ils arrivaient, la pluie de perles avait cessé de tomber.

Je vis aussi d'autres groupes de personnes aller dans différentes églises, le dimanche matin. La pluie de perles blanches tombait d'abord sur les premiers arrivants. Elle continuait de tomber pendant un certain temps, ensuite, elle s'arrêtât. Les retardataires ne trouvèrent rien. Le seigneur Jésus me demanda si je comprenais ce que ces visions signifiaient et je Lui répondis que non. Alors, Il m'expliqua la vision en disant: «Ces visions signifient que làvous êtes supposés être à un temps spécifique et que vous savez à quelle heure y être, il y a toujours des anges présents pour distribuer des bénédictions mais si vous êtes en retard, vous manquerez votre bénédiction de la journée car les anges ne distribuent ces bénédictions que pour ce temps spécifique. Victoria, je veux t'avertir parce que tu es souvent en retard au travail et toujours en retard à l'église. Tu dois savoir que ces jours où tu étais en retard sans raisons valables, tu as raté mes bénédictions pour toujours pour ces jours-là ; elles ne te reviendront jamais. Victoria, tu dois arrêter cette habitude et ne plus jamais être en retard à moins d'avoir une raison valable de l'être.»

Quand le Seigneur me dis ces choses, je voulais disparaître ou bien Lui donner quelques raisons et excuses acceptables pour justifier mon indiscipline. Je Lui dis que quelquefois, je dormais un peu trop mais Il me regarda droit dans les yeux et me dit que je mentais et que j'avais une mauvaise tendance à retourner au lit après m'être réveillée afin de succomber à mon désir de dormir pour ''quelques minutes de plus''.

Après que Jésus m'eut avertie, Il dit: «Levons-nous et partons. Le temps passe très, très vite et il y a des choses que nous devons faire.»

Cette fois-ci, le Seigneur m'emmena à un endroit où je n'ai jamais été avant; c'était aussi la première fois que nous prenions la route pour marcher. Nous sommes arrivés dans un jardin rempli de belles fleurs et de beaux arbres verts: rien sur la terre n'est comparable à cette beauté. Les fleurs étaient de toutes sortes de beautés, avec des couleurs vives. Nous nous sommes assis sur un banc public du jardin qui était fait d'or pur avec de petites étoiles brillantes faites d'argent.

Lorsque nous nous sommes assis, Il pointa son doigt au devant de nous et dit : «Victoria, regarde, vois-tu cette ville? Je regardais et je vis une très grande ville très illuminée. C'était d'une beauté bien au-delà de toute description. La ville a une porte brillante en or et à l'entrée de cette porte se tenait un homme, assis, qui était d'un âge très avancé. Il avait une longue barbe blanche et des cheveux blancs. J'avais vu cet homme plus tôt et quand je demandais à Jésus qui était cet homme, Il me dit que c'était Abraham, le père de la foi.

Je vis plusieurs routes dans cette ville qui sont pavées d'or. Il y a de grands buildings et ils sont aussi brillants que de l'or. La brillance et l'éclat de cette ville sont indescriptibles. Le Seigneur Jésus se tourna vers moi et me demanda: «Que penses-tu de cette ville?». Je Lui répondis que c'était une belle ville et que je voulais y aller. Alors Il me dit: «Je vais t'y emmener si tu continues d'être obéissante et parce que ta maison y sera aussi. Demeure obéissante - parce que si tu es désobéissante, Victoria, des corbeaux voleront au-dessus de ta maison. Ta maison va être une maison pour hiboux et une cour de récréation pour les fantômes. Cependant, ne crains rien car je suis avec toi. Obéis seulement. Car pour quiconque est désobéissant, sa maison aura des corbeaux qui y voleront; elle deviendra la maison des hiboux et une cour de récréation pour les fantômes.»

Le seigneur Jésus-Christ est réel et Il nous aime d'un amour que nous ne pouvons décrire. Son plus grand désir est que nous choisissions la vie et que nous passions l'éternité avec Lui. Son coeur est dans la douleur pour toutes les personnes qui meurent et vont en enfer parce qu'elles ont décidé de rejeter le salut qu'Il leur a offert et ont choisi la mort à la place.


Que vous soyez un(e) chrétien(ne) né(e) de nouveau ou non, rappelez-vous, je vous en prie, une chose:

 

Le temps passe très, très vite !

 

Victoria Nehale

vendredi, 28 octobre 2011

PREMIER HADJ SOUS OUATTARA: LA GRANDE DESILLUSION DES MUSULMANS


PRIERE MUSULMANS IVOIRIENS.jpg

Un seul mot pour qualifier le ressentiment des fidèles musulmans, candidats au Hadj 2011 : la désillusion. Eux qui avaient cru, de bonne foi peut-être, qu'avec l'avènement d'Alassane Ouattara au pouvoir, tout roulerait comme sur des patins à roulettes. Que nenni!


Hier, lorsque nous arrivions dans les locaux abritant le Haut commissariat du Hadj à Cocody, dans les environs du Lycée Technique, la bousculade était indescriptible. Elle atteint son paroxysme avec la fracture de la porte de la salle de conférence, où les kits de voyage sont distribués aux candidats à la Mecque. Il aura fallu toute la détermination des policiers sur les lieux pour contenir la foule de pèlerins déchainés qui réclamaient chacun, à juste titre d'ailleurs, son kit de voyage. Face à tous ces désagréments, les pèlerins ont voulu crier leur ras-le-bol en paralysant pendant près de deux heures, le boulevard Mitterrand, à quelques encablures de l'échangeur du Lycée Technique. «Nous sommes fatigués, on veut des vols pour partir faire notre pèlerinage », criaient en chœur les pèlerins, vieillards, adultes et jeunes venus accompagnés leurs parents.

On regrette déjà le Hadj version Gbagbo

Un fidèle musulman, le regard perdu dans la foule, revient brutalement sur terre lorsque nous l'accostons : «C'est la première fois de ma vie que je vois ça. Quand les autres (Gbagbo et son régime, ndlr) étaient encore là, c'était mille fois mieux. Avec les autres qui n'étaient pas musulmans, c'était très bien organisé, mais ce sont nos propres frères qui sont aujourd'hui là et c'est n'importe quoi», lâche-t-il amèrement.

Mme Coulibaly Mandjara épouse Kouyaté ne dit pas autre chose. «Nous avons été programmé, mais il n'y a pas de vol. On nous fait espérer, pourtant il n'y a rien. Avec Gbagbo, tout était bien. Mais Ouattara est arrivé, tout est mélangé. Pourquoi ?», se lamente-telle. Plusieurs fidèles interrogés sont unanimes : la désorganisation et la pagaille organisées sont les maitre-mots des préparatifs du Hadj version Ouattara. Longtemps invités à s'acquitter des frais de transports ainsi que de toutes les formalités administratives pour obtenir le visa pour l'Arabie Saoudite, les fidèles musulmans, comme à l'accoutumée, accomplissent leur part. Ainsi, 1,5 millions de FCFA sont directement payés au Trésor public par chaque candidat au Hadj. Les formalités sont dûment remplies et ces derniers obtiennent leurs visas. Seulement, quand arrive le moment de distribuer les kits de voyage composés essentiellement d'une valise à l'intérieur duquel se trouvent plusieurs objets dont un Iram (foulard avec lequel le musulman attache la tête et prie), c'est le cafouillage.

Quand le business pointe son nez

«On ne sait pas qui fait quoi, qui donne quoi», explique un vieil homme complètement groggy par dix longs jours d'attente, sans suite. Ce désordre, plusieurs fidèles le croient organisé expressément pour leur soutirer de l'argent, comme en témoigne d'ailleurs I. Diaby : «Pour obtenir mon kit, j'ai dû décharger le camion qui les a convoyés. En plus, j'ai payé 1000 FCFA», s'indigne-t-il. Bakayoko Cheick Ibrahim révèle qu'avant-hier seulement, 10 kits ont été officiellement distribués sur les 120 prévus pour ce jour. «Les 110 autres kits ont été distribués en deal. Pour avoir ça, on devrait donner entre 1000 FCFA et 3000 FCFA voire plus», confesse-t-il. Tous ont du mal à comprendre que le Hadj subventionné à hauteur de 2 milliards de FCFA, selon le gouvernement, soit l'occasion pour certains de s'enrichir sur le dos des pèlerins.

D'ailleurs, selon un autre fidèle, les Irams sont vendus au Golf, à Adjamé et même au ministère de l'Intérieur à hauteur de 15 000 FCFA voire 16 000 FCFA. L'affichage des listes n'échappe pas également à l'organisation «wouya wouya» mise en place. «Nous avons payé ce qu'il y a à payer, ils ont toutes nos listes. Pourquoi ne pas programmer les vols sur la base des listes de paiement au lieu d'afficher une liste par jour ?», s'interroge un autre, rouge de colère. Ce dernier effectue depuis plus d'une semaine la distance Anyama - Direction des Cultes sans succès. La situation est d'autant plus préoccupante que le 30 octobre, c'est-à-dire dans trois jours, plus aucun vol ne sera admis sur le sol saoudien. Or sur les neuf vols prévus par le ministère pour évacuer les 5553 candidats ivoiriens au Hadj, seulement trois vols ont pu être effectués jusqu'à ce jour. Ils dénoncent aussi les changements souterrains de noms sur les listings. En effet, selon les manifestants, les premiers inscrits sur les listes censés être sur les premiers vols se retrouvent paradoxalement sur les 5ème, 6ème voire 7ème vol. Et pire, des pèlerins ont reçu leurs kits et billets d'avion hier à 14h 30 pour un vol qu'ils devraient prendre à 14 heures. Ils n'ont donc pu effectuer le vol et font le pied de grue à la Direction des cultes pour espérer être à nouveau programmés dans un autre vol. Toutes ces anomalies, les pèlerins ont du mal à se les expliquer. Au ministère où ils attendent des explications, aucune oreille attentive.


Benjamin Silué, in le quotidien ivoirien "Le Nouveau Courrier" N° 353 du jeudi 27 octobre 2011.


Source: NOUVEAU COURRIER.INFO

mercredi, 26 octobre 2011

«UNE AUTORITE PUBLIQUE UNIVERSELLE»: LA DERNIERE TOUCHE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL


PAPE EN MITRE.jpg

La Bible l'avait prédit dans le livre de l'Apocalypse (chapitre 13), le Vatican et les apôtres du Nouvel ordre mondial sont en passe de le réaliser : l'avènement d'un président mondial (l'Antichrist), d'une institution financière centrale et d'une économie mondiale centralisée (Apoc. 13: 16-18). Les temps courent vers leur fin. A bon entendeur... !

 

Crise financière: la solution miracle du Vatican


Le Vatican a appelé lundi à la création d'une "Autorité publique universelle" et d'une "banque centrale mondiale" pour réguler les institutions financières dans la période actuelle de tourmente et d'incertitudes.


Le document de 18 pages, intitulé "Pour une réforme du système financier international dans la perspective d'une autorité publique à compétence universelle", devrait trouver un certain écho chez les "indignés" du monde entier qui protestent contre les dérives du système économique actuel.

"La crise économique et financière que traversent les pays interpelle tout le monde - les personnes comme les peuples - à effectuer un discernement approfondi des principes et des valeurs culturelles et morales qui sont à la base de la vie sociale en commun", indique le Conseil pontifical pour la Justice et la Paix dans une note.

Le Vatican met en garde contre "l'idolâtrie du marché" et "l'idéologie néo-libérale" selon laquelle les problèmes actuels seraient exclusivement d'ordre technique.

"La crise a révélé des attitudes d'égoïsme, de cupidité collective et d'accaparement des biens sur une vaste échelle", poursuit-il, ajoutant que les économies mondiales devaient assumer une éthique de la solidarité entre pays pauvres et riches.

"Si aucun remède n'est apporté aux différentes formes d'injustice, les effets négatifs qui s'en suivront au plan social, politique et économique seront de nature à engendrer un climat d'hostilité croissante et même de violence, jusqu'à miner les bases mêmes des institutions démocratiques, celles qui sont également considérées comme les plus solides et les plus sûres", peut-on lire dans le document.

Le Saint-Siège appelle à la mise en place d'une autorité supranationale à dimension planétaire et à une juridiction universelle chargée de guider les politiques et décisions économiques.

Une telle autorité devrait prendre comme référence l'Organisation des Nations unies pour gagner ensuite en indépendance.

STRUCTURES EFFICACES

A la question de savoir si ce document pourrait devenir le manifeste des "indignés", le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, a déclaré :"Les gens à Wall Street doivent s'asseoir et réfléchir avec discernement pour savoir si leur gestion actuelle des finances mondiales sert les intérêts de l'humanité et l'intérêt général".

"Nous appelons l'ensemble des groupes et organisations à s'asseoir et à repenser la situation", a-t-il dit lors d'une conférence de presse lundi.

Le Fonds Monétaire International (FMI) a perdu sa capacité à réguler la création globale de monnaie et de veiller sur le montant du risque de crédit que le système assume, estime le Conseil Pontifical.

"En matière économique et financière, les difficultés plus importantes proviennent de l'absence d'un ensemble efficace de structures capable de garantir, en plus d'un système de gouvernance, un système de gouvernement de l'économie et de la finance internationale."

Le monde a besoin "d'un corpus minimum, partagé, de règles nécessaires à la gestion du marché financier mondial."

"On voit, sur le fond, se dessiner en perspective l'exigence d'un organisme assurant les fonctions d'une sorte de 'Banque centrale mondiale' réglementant le flux et le système des échanges monétaires, à la manière des banques centrales nationales", note le document.

Le Conseil pontifical reconnaît que la mise en place de ces deux instances prendra des années et se heurtera à une résistance de la part des acteurs mondiaux.

"Cette transformation s'effectuera au prix d'un transfert, graduel et équilibré, d'une partie des attributions nationales à une Autorité mondiale et aux Autorités régionales, ce qui s'avère nécessaire à un moment où le dynamisme de la société humaine et de l'économie, ainsi que le progrès de la technologie, transcendent les frontières qui se trouvent en fait déjà érodées dans l'univers mondialisé."


Source : LA TRIBUNE.FR

mercredi, 19 octobre 2011

L'EXPLICATION PROPHETIQUE DE L'ABIDJANAISE PAR LE PASTEUR DALI CLAUDE



ETERNEL NOTRE BANNIERE.jpg

Chers lecteurs et chers Ivoiriens,


C'est la seconde bande audio du Pasteur DALI Claude enregistrée à la RTI, Radio Fréquence 2, en 2006 (après celle spécifiquement consacrée à la crise ivoirienne, en mars de la même année), que je vous propose d'écouter, ce jour.

Elle est très explicite et édifiante sur l'état spirituel actuel de la Côte d'Ivoire qui lui vaut cette grave crise, sur les attentes du SEIGNEUR ETERNEL vis-à-vis de ce peuple qu'il s'est choisi, selon l'homme de DIEU, pour un réveil spirituel mondial, sur l'issue réaffirmée de la crise ivoirienne et sur la prospérité à venir de la Côte d'Ivoire et sa destinée glorieuse. Tout ceci, à partir de l'explication prophétique de l'hymne national de la Côte d'Ivoire, "l'Abidjanaise".

Cette interview a été réalisée par la journaliste ivoirienne Juliette Anzian, à l'émission "Mythes et Mystères", qui se tenait alors tous les jeudis, de 22 heures à Minuit.

Un enregistrement de 50 minutes à ne manquer d'écouter, sous aucun prétexte.

87ce4c56.png

DALI Claude - ABIDJANAISE, 1ère partie


podcast

 

DALI Claude - ABIDJANAISE, 2ème partie


podcast

 

DALI Claude - ABIDJANAISE, 3ème partie


podcast


DALI Claude - ABIDJANAISE, 4ème partie


podcast

 

DALI Claude - ABIDJANAISE, 5ème partie


podcast

 

ARMOIRIES COTE D'IVOIRE 4.jpg

Que DIEU vous bénisse, richement, et qu'il bénisse la Côte d'Ivoire!


DINDE Fernand AGBO

vendredi, 09 septembre 2011

COTE D'IVOIRE: APRES LE JEÛNE D'HUMILIATION

COLOMBE DE LA PAIX.gif

UN JEÛNE ! OUI, MAIS APRES ?


Par Naomie, le 5 Septembre 2011.


SHALOM !

Que le Dieu de paix qui vous a donné sa paix vous garde en paix.

Voilà une période très importante de nos vies qui s'achève, et, après avoir été près du ciel, nous retournons sur terre .

Beaucoup se sont engagés dans cette période de jeûne sur 3 jours, et nous savons l'enjeu de ce dernier.

Avec cette période d'abstinence, nous avons compris qu'il était essentiel de revenir à la source, retrouver le naziréat que l'Eglise primitive avait connu et malheureusement perdu au fil des siècles ; qu'il nous fallait retrouver notre consécration initiale, afin que dans cette ardeur spirituelle, s'ouvre enfin la bonne porte, celle que Yéshua ouvre devant nos pas, pour que nous puissions entrer, tous ensemble, dans notre héritage spirituel.

3 Jean 1/2- Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton âme.

Est-ce que votre âme a été rendue prospère ? Et votre vie ? Et votre vision ?

Maintenant, je vais vous partager la résultante de cette période ! Dieu vous a parlé ? J'en suis profondément heureuse ! Vous pensez n'avoir rien reçu ? Persistez dans l'attente parce que le Seigneur était au rendez-vous pour notre aspiration, légitime, de réclamer d'avantage des bienfaits de sa maison ; ne nous l'enseigne-t-il pas ?

Jacques 1/5 - Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.

Les bontés de Dieu se renouvellent chaque jour, afin que les vivants louent son saint nom chaque jour.

Mercredi 31 Août 2011.

Avant même que la période de jeûne soit commencée, je recevais cette parole d'encouragement de la part de l'Esprit Saint, trop d'entre nous ayant une fâcheuse manie de perdre courage facilement :

«QUAND VIENDRA LE TEMPS, LES CHANGEMENTS SE VERRONT SUR LA TERRE !»

Le Seigneur dit : «quand viendra le temps ! Pas à l'avance, pas en retard, juste quand le temps sera présent !»

Alors ne soyez pas impatients, et attendez le temps du Seigneur, le temps de Dieu n'est pas le notre. Je suis impatiente par nature, mais le Seigneur possède en lui toute la patience du monde, et heureusement, sinon, qui serait sauvé ?

La parole de Dieu ne prend pas naissance sur la terre, elle devient effective et réelle en Christ mais c'est dans les cieux que celle-ci prend vie, en et par la sainteté de Dieu.

Notre vision ne doit pas s'arrêter là où s'arrête le regard de l'homme, elle doit se plonger dans les racines spirituelles, là où nous sommes vivants en esprit avant d'être vivants sur terre, mais emprisonnés dans un corps mortel, dans une chair périssable. Poussière tu es, poussière tu retourneras - Genèse 3/19 - C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Dans cette chair, nous sommes prisonniers de la dimension incalculable de l'espace-temps, mais lorsqu'enfin nous seront délivrés de ce corps de misère (devenu misérable par l'empreinte du péché initial d'Eden) nous serons enfin libres dans un corps glorifié, à l'image de Dieu et nous le verrons, le connaitrons, tout comme nous sommes connus.

Vivre par la foi, en Christ notre Seigneur et Rédempteur, se n'est pas se contenter des signes et prodiges, que nous réclamons comme des enfants qui ont peur dans le noir ; vivre notre foi n'est pas s'arrêter à la constatation de ce qui est rendu visible par la main toute puissante de Yéshua.

Nous devons apprendre à vivre par la foi !

Vivons-nous par la foi ? Alors si oui, pourquoi passons-nous le plus clair de notre temps devant le Seigneur à gémir comme la tourterelle et pleurer comme le crocodile ?

Si nous marchons par la foi, vraiment, nous serons assurés de ne manquer de rien car Dieu pourvoit à tous nos besoins, quels qu'ils soient, selon sa grande bonté et sa miséricorde, à condition que cela corresponde au bien qu'Il désire véritablement nous accorder ; pas quelque chose qui serait contraire à sa volonté ! C'est ainsi !

Nous sommes entrés dans un matérialisme très lourd, trop lourd pour nos frêles épaules, et sommes écrasés par ce joug qui n'est pas celui du Seigneur : son joug est léger : Matthieu 11/29 et 30 - Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Devant le Seigneur, voici la première parole entendue :

« J'ai appelé une fois ; j'ai parlé deux fois ; qui a entendu ma voix ?  J'ai appelé une fois, j'ai parlé deux fois ; qui a reconnu ma voix ? J'ai parlé une fois, j'ai parlé deux fois ; qui a agit ?

Et maintenant vous me suppliez et vous pleurez sur vos rêves cassés ? »

Lorsque nous lisons le Psaumes 127, faisant partie des cantiques des degrés (montée vers la maison du Seigneur Dieu) nous constatons que seul, le Seigneur peut rebâtir la maison, et lui seul ! Pas un homme, ni femme, ni jeune où vieux, ni ministère ni personne d'autre que lui.

« Si l'Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; Si l'Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain . En vain vous faites, mais Dieu pourvoit au besoin de ses biens-aimés. »

La position de Christ Yéshua dans nos vie doit reposer sur sa position divine décrite dans la Bible, et nous devons savoir ceci : Christ est Souverain Sacrificateur PAR SERMENT de l'Eternel ; et il aboli en lui (en lui seulement) les effets de la loi, mais sans abolir la loi qui se concrétise en lui-même. Hébreux 7/18.

Nul autre que lui n'a été établit PAR SERMENT DE LA BOUCHE DE DIEU ; personne !

Les Souverains Sacrificateurs, hommes, n'ont pas reçu la parole du serment qui seule établit le Fils, qui est parfait pour l'éternité. - Hébreux 7/28.

Hébreux 7/22 - C'est en lui (seulement) et par son sacerdoce éternel qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, puisque vivant, il intercède pour chacun d'entre eux.

VIENT LE TEMPS MARQUE PAR DIEU...

Où la terre va connaître ce qui lui est annoncé depuis des siècles, et le signe de l'Alliance nouvelle va paraître dans les cieux, nous obligeant ainsi à lever la tête vers Dieu. Celui qui vient est vainqueur sur les hommes et les Nations, il ne vient pas pour vaincre ; et toutes les hordes méchantes vont enfin constater qu'il arrive, et ce, afin qu'Israël repose enfin dans son sein.

Il est couronné de 1000 couronnes, et c'est sur lui seul que repose la victoire et la gloire du Père.

Sachez que tout est déterminé, et que déjà il n'est plus rien à dire !

Vendredi 2 Septembre 2011 : départ de la période de jeûne -

De nouveau je reçois cette parole :

« Quand ce sera le temps ! Le temps du Seigneur ! »

« Au commencement était la terre ; au commencement était le monde ; et l'Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux. C'était au commencement !

Il est un début, il est une fin, il est un temps pour toute chose, et QUAND CE SERA LE TEMPS, TU LE RECONNAITRA. »

Mortifier la chair n'est rien si ce n'est conduit par le spirituel de Dieu.

Donc le jeûne n'a d'importance que si ce dernier est conduit par l'Esprit saint, et nous mène à la sanctification, la sainteté.

Certains mortifient leur chair non pas dans un désir de soumission à Dieu et le vouloir d'entrer dans le naziréat de Dieu, mais ils procèdent à un rituel qui n'a rien de spirituel, tout en tirant une certaine vanité dans l'action de la mortification. Pour eux, cela est similaire au plaisir charnel qui ne peut se trouver que dans la souffrance imposée et reçue dans un mode jubilatoire.

Christ jeûna dans le désert dans lequel il passa 40 jours, autant de nuit, non pour se mortifier, mais pour se préparer à ce grand combat spirituel qui l'opposa à Satan le diable.

Le jeûne se doit d'être soumis à l'Esprit saint, et soumis, en harmonie, à celui qui préside à ce jeûne qui lui est dédié.

J'ai une certitude en ce qui concerne ce jeûne qui nous liait en esprit les uns et les autres, et qui est monté comme un parfum de bonne odeur devant le Trône où siège notre Dieu en éternité.

C'est que la parole de Joël viendra à son terme pour nous qui avons su être présents devant le Seigneur non pas comme des idolâtres mais des serviteurs et servantes, ce que nous sommes, comme des enfants obéissants que nous voulons être.

Joël 2/23 - Et vous, enfants de Sion, soyez dans l'allégresse et réjouissez-vous En l'Eternel, votre Dieu, Car il vous donnera la pluie en son temps, Il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière-saison, Comme autrefois.

Nous avons marché dans le désert, mais seulement par notre faute ; nous sommes les pécheurs, et Dieu est Dieu, malgré que certains n'aiment pas en eux cette notion d'être, ou d'avoir été coupables ! Aujourd'hui, regardez le nom du nouveau bouc émissaire : DIEU est le « bouc émissaire », notre exutoire, celui que nous revêtons de toutes les calamités qui nous arrivent, en disant : s'il existait, ou encore s'il y avait un dieu, et bien d'autres choses encore ; et ce, afin de nous dédouaner de notre culpabilité.

Soyez assuré que malgré tout cela, nous avons été racheté à grands cris de souffrance de l'Agneau divin, et que nous allons voir, non pas nous verrons mais nous allons voir ; parce que c'est une certitude. Nous allons voir le fruit naissant de ce jeûne.

Une autre chose : accomplir les vœux que nous avons fait à notre Dieu, et s'ils sont enfouis dans le fond de nos souvenirs, demander à Yéshua de les faire remonter en surface afin d'être justes et d'agir selon nos paroles : que ton oui soit oui, dit le Seigneur

Deutéronome 23/23 - Mais tu observeras et tu accompliras ce qui sortira de tes lèvres, par conséquent les vœux que tu feras volontairement à l'Eternel, ton Dieu, et que ta bouche aura prononcés.

J'ai retenu ceci :

Pharaon va connaître le poids de la colère du Très Haut !

Comme Job, nous devons bénir nos ennemis (même si cela peut paraître impossible)

Comme Gédéon, il nous faut (impérativement) détruire les poteaux idolâtres que nous avons conservé, afin de permettre à Dieu d'agir dans sa volonté pour nous bénir. Gédéon, avant de libérer Israël de Madian, dut prendre cette décision malgré les risques encourus.

C'est en cette obéissance qu'il fut agréé comme Juge et devint le libérateur de sa nation, alors que dans sa plaidoirie, il se reconnaissait petit et humble, trop petit et trop humble !

Pour Dieu nous ne sommes jamais trop petits, ni trop humble ; en Dieu nous sommes, tout comme lui-même dit à Moïse : JE SUIS !

Pour les détracteurs du jeûne (en général) et de ce jeûne (en particulier) je dois vous dire ceci : Israël fut confronté à une période de sa vie, à un cruel dilemme, et se retrouva face à face avec Benjamin, son sang, sa chair, tribu d'Israël. Livre des Juges 19 et 20 :

Sur le conseil requit auprès de Dieu, Israël monta contre Benjamin et perdit, ce jour-là 22000 hommes de guerre (Israël comptait 400.000 hommes de guerre, et Benjamin seulement 26000 plus 700 dans les villages.

Deuxième assaut, deuxième débâcle, et ce fut 18000 morts, et cela malgré l'accord donné par Dieu pour cet assaut.

Alors Israël pleura devant Dieu qui cette fois encore lui dit d'aller, mais que la victoire serait présente, ce qui fut.

Pourquoi fallu-t-il ce désastre alors que le Seigneur avait parlé ?

Mauvaise interprétation ? Non pas ! Il est des décisions prises par Dieu, notre Dieu, Créateur de la terre et des hommes, dont nous ne pouvons pas apporter d'explication parce que nous n'en avons pas eu la révélation.

Mais il n'arrive rien sans que le regard de Dieu ne repose sur nous : il est Dieu Puissant et fort, vivant, qui me regarde dit la Bible Martin. Donc si tout ceci vous a paru comme inutile, regardez à l'exemple cité plus haut et vous comprendrez qu'en Dieu rien n'est perdu!

Nous sommes des « Job » en puissance, et nous nous tenons trop souvent devant le Trône de la grâce comme des juges alors que nous devrions être le nez dans la poussière ! Orgueil et vanité sont nos parures dont nous devons nous défaire comme une tunique souillée de sang !

Après cette « guerre civile » il y eu de nouveau unité entre les douze tribus d'Israël

Habakuk 2 -

LA PROPHETIE ARRIVE... ELLE EST ECRITE DANS LE SANG DE L'AGNEAU !

LA PROPHETIE DE LA COTE D'IVOIRE ARRIVE ! ELLE EST ECRITE DANS LE SANG DE L'AGNEAU !

SI ELLE TARDE, ATTENDS LA, ELLE ARRIVE SUREMENT ! C'EST UNE PROPHETIE DONT LE TEMPS EST DEJA FIXE !

Mais pour les orgueilleux viendra le prix a payer pour cet orgueil dévastateur ; quand à la ville bâtit sur le sang innocent, elle saura que Dieu est Dieu et que son crime ne demeurera pas impuni. Elle « tombera » dans un grand fracas de bruits et de poussières soulevées. Seront alors détruites les fondations établies sur le sang des premiers-nés, et des portes fermées sur le sang des derniers nés. Cette ville fut édifiée pour la gloire de Pharaon. Les briques furent faites sur la sueur des « esclaves » d'alors !

Par contre ce que j'ignore, c'est la façon dont cela interviendra : verrons-nous YOMSOKRO tomber, comme sont tombées les tours de New York ou sera-ce dans un autre domaine (militaire, économique, social) je ne saurais le dire, ce que je sais, c'est que vous connaîtrez quand ce jour viendra.

Actes 5 : DETRACTATION DES MECHANTS -

Nous ne devons pas « tenter » l'Esprit saint ; et Dieu a en horreur les balances faussées, ors, les Madianites avaient pour habitude de fausser les poids et les balances, leurs commerces étaient iniques ; il en va ainsi pour le commerce inique qui se traduit ici par des fraudes commerciales importantes qui visent à l'enrichissement de quelques uns au détriment du plus grand nombre. Celui qui refuse son pain à la veuve et à l'orphelin portera le prix de sa faute par le deuil qui pénètrera sa maison.

Dans le livre des ACTES, 5/29, nous assistons à une action déstabilisante : Pierre et les apôtres sont pris à parti et accusés parla foule mais Pierre répondra justement : l'Obéissance revient à Dieu, non pas à l'homme.

Actes 5/39, il est démontré qu'il était important de ne pas s'immiscer dans l'œuvre de Dieu, au risque de lui déplaire. Si l'œuvre est de Dieu, elle sera, elle tiendra, sinon...

J'ignore pour vous ce qu'il en fut de cette période de jeûne, mais pour moi, elle fut fatigante. D'une part parce que mon état de santé de me permets pas de faire selon ce que j'aimerai faire, et, d'autre part, parce que l'enjeu est important.

Yéshua nous incite à nous fortifier dans le Seigneur, de prendre toutes les armes défensives et offensives de l'Esprit saint afin de résister dans les assauts de l'adversaire, et de lutter contre toutes les puissances du mal qui se lèvent contre les combattants de Dieu.

Le Dimanche 4 Septembre, le Seigneur me rappela ceci : qu'il nous fallait éviter les vains discourt qui ne conduisent à rien, sinon à la mésentente et à la hargne ; Il me montra le sort réservé aux faux docteurs qui se saisissent de la parole pour la mettre à leur service plutôt que de la dispenser à tous ceux qui ont faim et soif de vérité.

Egalement, le rôle de la loi tenu en Christ Yéshua, et qu'il fallait persévérer dans le combat spirituel, qui est LE BON COMBAT DE LA FOI (selon la prophétie reçue) avec une bonne conscience qu'ont perdue le plus grand nombre. - Epitre adressée à Timothée - Première épitre.

COTE D'IVOIRE LE SEIGNEUR DIT :

USURPATION D'IDENTITE

AMBIGUITE (Défaut d'un discours, d'un terme équivoque et à plusieurs sens.)

Selon la deuxième épitre de Pierre, 1/3 et 4 il est vivement conseillé de fuir la corruption, lèpre des hommes, lèpre de la nation et 1/10 - affermir notre vocation et notre élection (fuir la tiédeur des cœurs partagés et la raideur des nuques) afin de demeurer debout (ce qui n'est pas aisé quand souffle le vent impétueux qui nous secoue de bas en haut) - 1/11 - c'est ainsi (ce qui est conditionnel) que notre entrée dans le Royaume éternel nous sera largement accordée (sinon ce sera comme au travers du feu (1 Corinthiens 3/15)

1/16 - pas de fables habilement conçues en ce qui concerne l'avènement du Seigneur, dont lui-même ne connaît pas le temps.

1/19 - NE PAS NEGLIGER LA PAROLE PROPHETIQUE

2/1 - VIENT LE TEMPS DE LA RUINE DES FAUX DOCTEURS, dispensateurs d'une parole édulcorée, avilissante et décharnée, vide de sa substance spirituelle, à leur profit de potentats. Ils renient la « vertu salutaire du sang de Christ » ♦ Potentat est quant le prince ou princes s'attribuent pleine puissance...

Il nous faut savoir garder le sens de l'Ecriture sans la tordre pour nos propres besoins (3/16)

Dieu sait délivrer de la main des pervers les hommes pieux (2/9) de la main de ceux qui promettent la liberté alors qu'ils sont esclaves de ce qui domine sur leur propre vie (2/19).

POUR CEUX QUI ONT DOUTE :

Le temps de Dieu n'est pas le notre, il ne saurait tarder dans l'accomplissement de sa parole.

Il dit aussi que pour lui, dans les cieux, la valeur du temps n'est pas la même que sur terre, car sur terre est le péché, et l'action de la maladie et du vieillissement, et de la mort charnelle, tandis qu'au ciel cela n'est pas. C'est la différence à laquelle nous sommes exposés.

Donc le temps de Dieu est ainsi fait : un jour peut être égal (pas nécessairement mais peut être) à 1000 ans, comme l'inverse.

Donc, patience !

NE PAS CRAINDRE LE « ROI DE BABYLONE »

(Jérémie 42/10)

Le Seigneur veut établir sur la nation des hommes pieux, et nous ne devons pas craindre « Pharaon » parce que, contrairement à lui, le Seigneur est au milieu de nous, avec nous !

A CEUX QUI ONT FAIT LE PROJET DE QUITTER LA NATION :

C'est dans cette terre qu'est votre bénédiction ; celui qui restera sera béni ; mais de celui-là qui partira, Dieu détournera sa face.

A CEUX QUI FONT LA SOURDE OREILLE :

Vous ne voulez pas écouter !

A cause de cela, ceux qui ne veulent pas entendre seront exilés, sans trouver la paix, car la paix ne sera pas pour eux .

PAROLE DU SEIGNEUR

« J'avais dit : ne vous prosternez pas devant des dieux que n'ont pas connus vos pères ; les Prophètes du Seigneur vous ont été envoyés afin que cessent ces abomination ; vous n'êtes pas revenus.

Pourquoi irritez-vous le Seigneur Dieu en lui offrant de l'encens que vous avez offert premièrement aux idoles.

Avez-vous oublié vos crimes, ceux de vos chefs, ceux de vos rois, ceux de vos femmes ?

Je n'ai trouvé personne pour s'humilier ni avoir de la crainte !

Vous avez édifié un sanctuaire à « La Reine du Ciel » afin de lui offrir des libations que je réprouve.

C'est pourquoi tomberont la pourpre et l'hermine ; il n'est d'autre roi que moi et ma tunique est couleur sang !

Quelle parole s'accomplira ? Celle des égyptiens ou la mienne ?

A ceci on reconnaitra ma parole : Pharaon sera saisi par ses serviteurs et ce pour sa honte.

A Toi Baruc : regarde et vois la désolation, tu n'as pas de répit ni repos. Mais si arrive la désolation, si la chair frémit, je te donnera ta vie pour butin.

Nations impitoyables ! Tels des serpents, vous vous dressez sur votre queue, vous cherchez qui tenir en votre pouvoir des nations que vous traitez en inférieures.

En moi il n'est nul grand, nul petit ; c'est pourquoi Je vous châtierai de la même manière dont vous avez agit, et je me servirai d'une verge de fer afin de châtier les nations. »

Lundi 5 - premier jour après le jeûne :

Malachie 4/ - LE JOUR DU SEIGNEUR VIENT COMME UNE FOURNAISE ARDENTE !

Nous devons cesser de borner notre vision à l'horizon qui est devant nos yeux, nous devons aller au delà de la jonction du ciel et de la terre !

Celui qui vient est puissant (plus que nous ne saurions le dire ou penser) Il vient sur les nuées.

Dieu est beauté , et terreur pour les incrédules.

 

Le livre de Daniel a été scellé jusqu'au jour de son ouverture ; l'Agneau a ouvert le livre dans les cieux !

Le tombeau de Christ a été scellé jusqu'à son ouverture par les anges ; Dieu a brisé le sceau qui gardait le tombeau fermé !

Notre vie est scellée en Christ ici-bas, mais c'est dans les cieux qu se trouvera l'aboutissement de notre vie ; Yéshua est notre sceau !

Dieu réduit les princes à rien ! C'est lui qui fait des juges de la terre une vanité ; ils ne sont pas mêmes plantés (ils n'ont donc pas de racines, ils ne peuvent pas vivre) ni même semé (c'est de l'illusion d'autorité) leur tronc n'a pas même de racine en terre ; Il (l'Esprit saint) souffle sur eux et ils se dessèchent, et un tourbillon les emportent comme le chaume.

Esaïe 40/23 et 24.

EN RESUME :

LA PROMESSE FAITE ARRIVE !

LA MAIN DE DIEU EST SUR LA NATION ET LES HOMMES !

LES INCREDULES VONT connaître LA VERITE DE DIEU !

PHARAON VA connaître LA PUISSANCE DE DIEU, SON TRONE VA ETRE EBRANLE !

LE TEMPS DE DIEU N'EST PAS LE NOTRE !

LA VILLE ASSIEGEE VA CONNAITRE LA MAIN DE DIEU AVEC FORCE ET FRACAS DANS UN GRAND NUAGE DE POUSSIERE !

LE SEIGNEUR N'ACCEPTE PAS LE SANCTUAIRE EDIFIE A LA REINE DU CIEL !

SI TOMBE LA POURPRE ET L'HERMINE TOMBERA LE MANTEAU D'APPARA DES PRINCES DE L'EGLISE !

DIEU « S'OCCUPE » DES FAUX DOCTEURS (comme il s'est occupé des faux prophètes)

IL VEILLE SUR SA PAROLE !

Nous devons déplacer notre vision terrestre afin de voir « spirituellement »

POUR CEUX QUI VEULENT PARTIR : LA BENEDICTION SERA POUR CEUX QUI RESTENT !

POUR CEUX QUI VEULENT PARTIR LE SEIGNEUR DETOURNE SA FACE !

DIEU ATTESTE QUE LES POUVOIRS HUMAINS NE SONT QUE VENT ET ILLUSION SANS RACINE, ILS SE DESSECHENT !


Je vous dis : SHALOM ! Que la bénédiction de l'Eternel soit votre partage, et que cette unité spirituelle qui est établie entre nous demeure fidèlement afin que commence le Règne de notre Dieu, règne éternel dont nous avons la faveur d'être participants.


Votre sœur Naomie.


Source: Le site du Ministère de Naomie

dimanche, 04 septembre 2011

COTE D'IVOIRE, QUE VOIS-TU A PRESENT?

LA GLOIRE DE LA DEUXIEME MAISON.jpg

Quel est parmi vous le survivant qui a vu cette Maison dans son ancienne gloire ? Et comment la voyez-vous maintenant ?  N'apparaît-elle pas à vos yeux comme rien ? comme néant ?..., Aggée 2/4 à 9.

Côte d'Ivoire, comment te vois-tu maintenant ? demande l'Eternel.

Du 27 au 30 Août,  je suis interpellée par les paroles suivantes :

- Or, que signifie: Il est monté, sinon qu'il est aussi descendu premièrement dans les régions inférieures de la terre ? Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses, Eph. 4/9-10.

-  Aggée 1 et 2.

Ce mercredi 1er septembre 2011, jour de rédaction de ce message, correspond au premier jour du 6ème mois du calendrier biblique où Dieu parla à Aggée en ces termes : «Lire Agée 1 et 2.

« La deuxième année du roi Darius, le sixième mois, le premier jour du mois, la parole de l'Éternel fut adressée par l'intermédiaire du prophète Aggée à Zorobabel, fils de Chealtiel, gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Yehotsadaq, le souverain sacrificateur, en ces mots: ...Moi je suis avec vous, oracle de l'Éternel..», Aggée 2/4.

Suite à cette parole d'Aggée, 24 jours plus tard, l'esprit du peuple, du roi et du sacrificateur va se réveiller. «...Et l'Eternel réveilla l'esprit de Zorobabel, fils de Séalthiel, gouverneur de Juda, et l'esprit de Josué fils de Jéhotsadak, le souverain sacrificateur, et l'esprit de tout le reste du peuple ; ils se mirent à l'œuvre dans la maison de l'Eternel, le vingt-quatrième jour  du sixième mois, la deuxième année du roi Darius ».

« Considérez attentivement ce qui vous est arrivé » mais  l'Eternel après avoir décrit la réalité de la situation et ses causes va ENCOURAGER ET REVEILLER L'ESPRIT DE ZOROBABEL ET DE TOUT LE RESTE DU PEUPLE pour qu'ils reconstruisent ensemble la maison de l'Eternel.

C'est l'Esprit de l'Eternel seul qui réveille chacun, au temps fixé !


DIEU AGIT EN CE MOMENT DANS LES PROFONDEURS DU PAYS


Pour le moment, nous ne voyons peut-être pas la main « invisible » de Dieu derrière les événements  sur la terre de Côte d'Ivoire, certains peuvent  voir leur nation comme décrite  dans Aggée 2/3, où   l'Eternel interpelle son peuple : Quel est parmi vous le survivant qui a vu cette Maison dans son ancienne gloire ? Et comment la voyez-vous maintenant ?  N'apparaît-elle pas à vos yeux comme rien ? comme néant ?

Cependant le Seigneur vous  dit: Et maintenant, courage, Zorobabel ! dit l'Eternel ; courage, Josué fils de Jéhotsadak, grand sacrificateur ! courage, vous tout le peuple du pays ! dit l'Eternel ; et agissez ! Car je suis avec vous, dit l'Eternel des armées, Aggée 2/4.

Or, que signifie: Il est monté, sinon qu'il est aussi descendu premièrement dans les régions inférieures de la terre ? Eph. 4/9.

Depuis le temps où l'Eglise, jeûne et prie, le Seigneur agit premièrement dans les régions inférieures de la terre de Côte d'Ivoire, là où l'homme ne peut aller. Les cieux dans leur hauteur, la terre dans sa profondeur, Et le coeur des rois, sont impénétrables. Proverbes 25/3.

Avant d'élever sa gloire et de remplir toutes choses ! Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses, Eph. 4/10-11.

C'est pourquoi Dieu l'a souverainement élevé et  lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus-Christ tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, Phil. 2/9.

Il est donc descendu premièrement dans les régions inférieures de la terre :

1) Pour détruire les deux colonnes invisibles dans les régions inférieures de la terre de Côte d'Ivoire.

Rappelons-nous du message d'août 2010 sur les 2 fondations spirituelles invisibles, les deux colonnes vues sous la terre de cette nation, qui sont devenues visibles à l'issue du deuxième tour des élections ou le pays compta deux présidents, deux premiers ministres, etc. Accompagné de cette parole : « Moi l'Eternel, je vais ébranler les anciennes fondations, les deux colonnes  de la Côte d'Ivoire ».

2) Pour déboucher les puits sous la terre.

Les deux fondations spirituelles et souterraines de la Côte d'Ivoire ont bouché les puits de vie et d'eaux vives de  ce pays. Le plus important, ici, ce ne sont pas les hommes mais les dominations qui ont bouchés ces puits avec de la terre comme au temps d'Abraham.

Gen. 26/15 à 22 : Tous les puits qu'avaient creusés les serviteurs de son père, aux jours d'Abraham, son père, les Philistins les bouchèrent en les remplissant de terre..... Isaac creusa de nouveau les puits qu'on avait creusés aux jours d'Abraham, son père, et que les Philistins avaient bouchés après la mort d'Abraham. Il les appela des mêmes noms dont son père les avait appelés. Les serviteurs d'Isaac creusèrent encore dans l'oued et y trouvèrent un puits d'eau vive. Les bergers de Guérar cherchèrent querelle aux bergers d'Isaac en disant : L'eau nous appartient ! Il appela donc le puits du nom d'Eseq (« Dispute »), parce qu'on s'était disputé avec lui. Ils creusèrent un autre puits, au sujet duquel il y eut aussi querelle ; il l'appela du nom de Sitna (« Opposition »). Il leva le camp et creusa un autre puits, au sujet duquel il n'y eut pas querelle ; il l'appela du nom de Rehoboth («Largeurs»), car, dit-il,  le SEIGNEUR nous a maintenant mis au large, et nous pourrons être féconds dans le pays.

Pour Isaac et ses serviteurs, la réouverture de ces  puits n'a pas été facile. Cette fois, les ennemis  ne les ont pas bouchés, mais ils ont cherché querelle à Isaac,  pour les deux premiers  nommés Eseq « disputes » et  Sitna « opposition, ennemi, adversaire ».

Cependant comme pour le troisième puit « Rehobot », Dieu agit en ce moment dans les profondeurs de la Côte d'Ivoire pour déboucher les puits d'eaux vives.


LE SEIGNEUR OUVRE ET REMPLIT LES PUITS


Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses, Eph. 4/10.

Gen. 26/22. Il leva le camp et creusa un autre puits, au sujet duquel il n'y eut pas querelle ; il l'appela du nom de Rehoboth («Largeurs»), car, dit-il, le SEIGNEUR nous a maintenant mis au large, et nous pourrons être féconds dans le pays.

Le Seigneur  vient ouvrir les puits bouchés et remplir toutes choses, et Il mettra son peuple au large. Les choses enfouies, ce qui a été arrêté, bloqué dans les vies, et dans le pays, bouché par l'action de  l'ennemi, renaîtront, et cette fois personne ne pourra fermer ces puits, car  c'est Lui qui le fait et Il est celui qui ouvre et personne ne ferme ! Apoc. 3/7.

Aggée 2/4 à 9. Maintenant fortifie-toi, Zorobabel! dit l'Éternel. Fortifie-toi, Josué, fils de Jotsadak, souverain sacrificateur! Fortifie-toi, peuple entier du pays! dit l'Éternel. Et travaillez! Car je suis avec vous, dit l'Éternel des armées. Je reste fidèle à l'alliance que j'ai faite avec vous quand vous sortîtes de l'Égypte, Et mon esprit est au milieu de vous; Ne craignez pas! Car ainsi parle l'Éternel des armées: Encore un peu de temps, Et j'ébranlerai les cieux et la terre, La mer et le sec; J'ébranlerai toutes les nations; Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, dit l'Éternel des armées.  L'argent est à moi, et l'or est à moi, dit l'Éternel des armées. La gloire de cette dernière maison sera plus grande que celle de la première, dit l'Éternel des armées; Et c'est dans ce lieu que je donnerai la paix, dit l'Éternel des armées.

Le 24ème jour du neuvième mois, la parole de l'Eternel se révéla :

1)  ....Considérez attentivement ce qui s'est passé jusqu'à ce jour, jusqu'au vingt-quatrième jour du neuvième mois, Depuis le jour où le temple de l'Éternel a été fondé, Considérez-le attentivement!  Y avait-il encore de la semence dans les greniers? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l'olivier, N'ont rien rapporté. Mais dès ce jour, je répandrai ma bénédiction.

Quand le Seigneur ouvre les puits, c'est pour accorder au pays, des bénédictions spirituelles, politiques, économiques.

2) La parole de l'Éternel fut adressée pour la seconde fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois, en ces mots: Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis: J'ébranlerai les cieux et la terre; Je renverserai le trône des royaumes, Je détruirai la force des royaumes des nations, Je renverserai les chars et ceux qui les montent; Les chevaux et leurs cavaliers seront abattus, L'un par l'épée de l'autre. En ce jour-là, dit l'Éternel des armées, Je te prendrai, Zorobabel, fils de Schealthiel, Mon serviteur, dit l'Éternel, Et je te garderai comme un sceau; Car je t'ai choisi, dit l'Éternel des armées.

Le Seigneur va rouvrir lui-même tous les puits bouchés par l'ennemi afin qu'ils deviennent des sources d'eaux vives et de bénédictions pour son peuple et pour la Côte d'Ivoire. Et Vous serez féconds dans le pays. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture, Jean 7/38.

« Il a tout mis sous ses pieds et il l'a donné comme chef suprême à l'Eglise, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous, Eph. 1/23.


PROFONDEURS DE LA CÔTE D'IVOIRE

RETENTISSEZ DE JOIE ET D'ALLEGRESSE !


Cieux, réjouissez-vous! car l'Eternel a agi; Profondeurs de la terre, retentissez d'allégresse! Montagnes, éclatez en cris de joie! Vous aussi, forêts, avec tous vos arbres! Car l'Eternel a acheté Jacob, Il a manifesté sa gloire en Israël, Esaïe 44/23.

Il tient dans sa main les profondeurs de la terre, Ps 95/4. De la poussière, il retire le pauvre, du fumier il relève l'indigent, Pour les faire asseoir avec les grands. Et il leur donne en partage un trône de gloire; Car à l'Éternel sont les colonnes de la terre, Et c'est sur elles qu'il a posé le monde, 1 Sam. 2/8.

Le Seigneur, à travers ses actions en ce moment dans les profondeurs de la Côte d'Ivoire, va  libérer les richesses enfouies et cachées, tant spirituelles que matérielles. L'Eternel va arracher les richesses détenues par les puissances des ténèbres pour les mettre à la disposition du pays.

Es. 45: 3. Je te donnerai les trésors déposés dans les ténèbres, les richesses dissimulées dans des cachettes : ainsi tu sauras que c'est moi le SEIGNEUR, celui qui t'appelle par ton nom, le Dieu d'Israël. Bible TOB.

Christ a repris la clé du séjour des morts (Apoc. 1/18 - 1 Pierre 3/18 à 20 - 1 Pierre 4/6) à celui qui ne relâchait point ses prisonniers (Es. 14/17).

Lorsque Satan est tombé, il a été jeté dans le séjour des morts, il a emporté avec lui dans les profondeurs de la terre, «  sa magnificence », les richesses du monde minéral qui l'entourait (Ez. 28/12 à 19).

Esaïe 14 /4 à 17 - Le séjour des morts s'émeut jusque dans ses profondeurs, Pour t'accueillir à ton arrivée; Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, Il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.... Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut.  Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse.

Ez. 26/20 - Quand je ferai monter contre toi l'abîme, Et que les grandes eaux te couvriront, Je te précipiterai avec ceux qui sont descendus dans la fosse, Vers le peuple d'autrefois, Je te placerai dans les profondeurs de la terre, Dans les solitudes éternelles, Près de ceux qui sont descendus dans la fosse.

Ez. 28/4 à 6 - Par ta sagesse et par ton intelligence, Tu t'es acquis des richesses, Tu as amassé de l'or et de l'argent Dans tes trésors; Par ta grande sagesse et par ton commerce Tu as accru tes richesses, Et par tes richesses ton coeur s'est élevé.

Ez. 28/15 à 19 - Par ton commerce, tout chez toi a été plein de violence, et tu as péché, et je t'ai chassé, comme un profane, de la montagne de Dieu, et je t'ai fait périr, ô chérubin protecteur, au milieu des pierres de feu. Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois. Par la multitude de tes iniquités, Par l'injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui te regardent. Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples Sont dans la stupeur à cause de toi; Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais!

Depuis le début, Satan  fait du commerce ( Ez. 28/5),  il détient des richesses, et les distribue à qui il veut ( Luc 4/5), à ceux qui font ou feront alliance avec lui par le commerce, (Dan. 11/38-39 - Ez. 27/12 à 36  - Ez. 28  etc.). Et ces passages s'adressent  aussi à tous ceux qui  ont corrompus  la sagesse et  l'intelligence pour les détourner de leur but afin qu'elles deviennent  le moyen de satisfaire leur  orgueil,  d'obtenir  le pouvoir et d'acquérir des richesses égoïstes. La chute sera terrible pour ceux qui se servent des dons de Dieu quels qu'ils soient, spirituels ou matériels, pour se glorifier eux-mêmes... « Je te jette  à terre », dit le Seigneur.

Le Seigneur reprend les « richesses de Tyr » pour les  donner à son peuple, il ramène les richesses des nations vers la Côte d'Ivoire.

Au bout de soixante-dix ans, l'Éternel visitera Tyr, Et elle retournera à son salaire impur; Elle se prostituera à tous les royaumes de la terre, Sur la face du monde. Mais son gain et son salaire impur seront consacrés à l'Éternel, Ils ne seront ni entassés ni conservés; Car son gain fournira pour ceux qui habitent devant l'Éternel Une nourriture abondante et des vêtements magnifiques. Es. 23/17-18   cf. Es 60/5 à 9.

Les trésors de toutes les nations viendront, Et je remplirai de gloire cette maison, dit l'Éternel des armées.  L'argent est à moi, et l'or est à moi, dit l'Éternel des armées. Aggée 2/7-8.

Côte d'Ivoire : La gloire de cette dernière maison sera plus grande que celle de la première, elle sera telle que tu ne peux l'imaginer !

Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. 1 Cor. 2/9-10.

Côte d'Ivoire, quand désormais l'Eternel te dira : Que vois tu  à présent ?

Oh, mon Dieu,  je vois maintenant ta GLOIRE !


Deborah


Source : LE GLAIVE TRANCHANT

vendredi, 02 septembre 2011

UN JEÛNE D'HUMILIATION POUR LE JUBILE ET LA RESTAURATION DE LA COTE D'IVOIRE



THOMAS PROSTERNE DEVANT JESUS.jpg

 

Pour le jubilé et la restauration :

 

Jeûne national d’humiliation pour la Côte d’Ivoire et de reconsécration personnelle au Seigneur Eternel !

 

Du vendredi 2 au dimanche 4 septembre 2011

 

Que DIEU vous fortifie puissamment pendant ce jeûne et qu’il bénisse la nation ivoirienne !

 

°°°°°°°°°°°°°°° O °°°°°°°°°°°°°°°

 

« Nous espérions la paix, et il n’arrive rien d’heureux ; Un temps de guérison, et voici la terreur ! »

Jérémie 8 : 15

 

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité ! »

Psaumes 139 : 23 et 24.

 

« Annonce-moi l’allégresse et la joie, Et les os que tu as brisés se réjouiront. Détourne ton regard de mes péchés, Efface toutes mes iniquités. O Dieu ! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

Psaumes 51 : 10 à 12.

 

« Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, - je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays ».

2 Chroniques 7 : 14

 

« Je ferai de la droiture une règle, et de la justice un niveau ; Et la grêle emportera le refuge de la fausseté, Et les eaux inonderont l’abri du mensonge »

Esaïe 28 : 17.

« Rassemblez-moi mes fidèles, Qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice ! »

Psaumes 50 : 5.

 

Bon jeûne d'humiliation et de reconsécration à tous !!!

 

Consignes du jeûne, cliquer:

 

ICI

dimanche, 28 août 2011

COTE D'IVOIRE: UN JEÛNE D'HUMILIATION (SUITE)


JEUNE D'HUMILIATION.jpg

Par Naomie, le 25 Août 2011.


SHALOM !

Me tenant ce matin devant la parole écrite, la Bible, je « parlais » au Seigneur et surtout, je faisais le point sur notre vie d'aujourd'hui. Je lui parlais et, selon mon habitude, j'avais à la main un stylo et un nouveau cahier ouvert devant moi.

Page blanche !

Un léger récapitulatif des évènements que nous venons de vivre, la canicule, la libération de DSK, la Libye... Autant de sujets à réflexion, mais pas de litanie aucune.

Vous et moi avons pris connaissance de la volonté du Seigneur en ce qui concerne ce jeûne, et pourtant, ce matin, je savais que ce que je lisais, pensais, parlais tournait autour de ce jeûne dans une explication complémentaire, afin de bien cerner le pourquoi de ce dernier.

Oui ! Nous savons vous et moi qu'il y a déjà eu des jeûnes, bien sur ! Mais en réalité, qu'avons-nous « créé » au sein de ces jeûnes ? En un mot : quel était l'était de notre cœur lorsque nous « jeûnions » ?

Quel était l'enjeu de ces jeûnes aussi ?

Tant de questions ? Avons-nous toutes les réponses ? Je ne le pense pas ! Moi même ne peux dire et donner que ce que le Saint Esprit me donne, me révèle, m'apprend aussi.

Dans cette alliance que nous allons renouveler au travers de ce jeûne, il y a un aspect que nous ne devons pas ignorer : pour quoi, pour quoi, comment jeûnons-nous ?

La réponse nous est ici donnée, et je ne suis pas l'auteur de cette réponse !

Shalom à vous tous ! Dieu avec nous et nous franchirons les rives orgueilleuses du Jourdain afin d'entrer spirituellement dans la destinée qui est réservée pour l'humain premièrement, pour la nation ensuite.

Un frère m'a écrit un mail et dans ce dernier, j'ai été interpellée par une phrase : ne pas devenir comme Moïse ! Je me suis interrogée sur cette parole, et j'ai compris ce qu'il voulait me dire : ne pas « vilipender » (mépriser) le peuple de Dieu !

Moïse n'a pas méprisé le peuple qui lui était confié mais il en fut lassé à cause de son comportement, et hier, à la lecture de certain message qui m'était adressé, j'aurai pu en effet « m'énerver » envers l'auteur.

Mais voilà, je me suis vite « reprise » en pensant à ce petit message ; je veux entrer dans le pays promis, en l'occurrence la Côte d'Ivoire.

Voilà mes pensées de ce matin :

  • Seigneur ! Nous gémissons parce que le monde est ce qu'il est, mais nous ne gémissons pas de l'avoir fait ce qu'il paraît aujourd'hui !
  • Seigneur ! Nous disons ne pas juger mais nous faisons bien pire : nous lapidons ceux et celles qui nous paraissent digne de ce sort, oublieux de tes paroles qui nous enseignent : Jean 8/7 - Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.(et celui-là seulement)
  • Seigneur ! Nous disons aimer Israël ; pourtant, au nom d'une paix illusoire nous agissons comme des animaux sans réflexion, de manière grégaire (en troupeaux) et aimerions voir Israël céder devant les instances des nations et sous l'égide de l'O.N.U. - « asticotée » par les « palestiniens » (les philistins anciens) - A qui Dieu donna cette terre sinon à Israël, qui devait jouir de sa terre promise ! Gaza, qui appartient de droit à Israël, occupée par les philistins, n'offre pas une vision de paix et harcèle continuellement Israël, qui ainsi subit de grands dommages laissant l'église elle même silencieuse voir muette. Lévitique 20/24 - Je vous ai dit: C'est vous qui posséderez leur pays; je vous en donnerai la possession: c'est un pays où coulent le lait et le miel. Je suis l'Eternel, votre Dieu, qui vous ai séparés des peuples
  • Seigneur ! Nous disons « amen » aux beaux sermons qui nous enflamment, mais demeurons statiques lorsque tu nous appelles. Matthieu 8/22 - Mais Jésus lui répondit: Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.
  • Seigneur ! Nous tuons au nom de la liberté, alors que c'est en toi, le Prince de la vie, le Vivant, qu'est la vraie liberté - Esaïe 61 /1 - L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, Car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance.

La parole de l'homme est toute autre : « liberté ! Que de crime on commet en ton nom » (Charlotte Corday au pied de la guillotine)

  • Seigneur ! Nous disons suivre tes voies : « tu ne détourneras pas ton regard de celui qui souffre ! Tu ne feras pas de faux témoignage ! Tu ne tueras pas !

Mais n'est-ce pas au nom de la miséricorde (?) qu'un mouvement programmé et légalisé prend vie (il n'y a que ce mouvement qui prend vie, afin de  mieux donner la mort) : l'Euthanasie cachée sous un bel emballage d'amour pour son prochain, et l'avortement ; Nous nous devons de sauvegarder les espèces en voie de disparition, ce qui me paraît louable, même si nous sommes ceux qui avons procédé à cet état de faits ; En ce qui concerne la mort dispensée au nom de l'amour, nous légiférons, ainsi, nous évitons la propagation des microbes et de la puanteur qui monte jusqu'aux cieux.

Enfin ! Quand allons-nous avoir l'honnêteté de reconnaître notre péché, procréateur de cette pestilence émanant de nos actions folles et meurtrières, allant jusqu'à imaginer que nous avons l'accord signé du Seigneur Dieu.

Esprit de Caïn repose sur nos cœurs !

Pas d'euthanasie !

Pas d'avortement !

Esaie 61/8 - 7 milliards d'individus sur terre ; pourtant les silos sont a moitié vides ! Pourquoi ne sont pas dénoncés, montré du doigt, ceux qui agissent contre l'humain son frère, préférant le voir mourir de faim afin de s'emplir les poches ?

Dieu a donné à l'homme la nourriture, le vêtement, le toit pour sa tête, le travail de la terre !

Le fossoyeur des peuples agit contrairement, il prend et ne donne rien ! Résultat : l'homme à faim, les enfants meurent de faim, les femmes n'ont plus la force d'accoucher, et cela sous le regard concupiscent des « Marchés mondiaux »

Pour palier à cela, un remède : Ignorer la parole de Dieu, la détourner de son objectif : tu ne tueras pas devient « acte miséricordieux » et nous suivons la voie tracée par Hitler : les handicapés invalides irréversibles, les malades « en fin de vie » et les grossesses inopinées et mal venues. Qui donne la vie ? Dieu ! Qui la reprend ? Dieu !

L'enfant est un cadeau de Dieu, et honte aux « chrétiens » qui mettent ainsi dans les toilettes les embryons, les fœtus indésirés, et honte à ceux qui ôtent la vie sous le prétexte du « bon samaritain » - voyez plutôt ce que fit le Samaritain décrit dans la bible !

Bref ! L'homme se prend pour Dieu et agit comme tel ! Attention au retour du boomerang.

ILS DIRONT « SEIGNEUR ! SEIGNEUR ! EN TON NOM... ET LE SEIGNEUR DE DIRE : ARRIERE DE MOI OUVRIER D'INIQUITE JE NE VOUS AI PAS CONNU » Luc 13/27.

Allons-nous comprendre ce que le Saint Esprit nous enseigne ?

Jusqu'à quand allons-nous ainsi fermer les yeux de nos cœurs ?

TU VEUX ENTRER DANS CE JEÛNE ? REFLECHIS BIEN A CE QUE TU VAS FAIRE !

METS-TOI DEVANT LE SEIGNEUR ET PENSES COMMENT TU VAS VIVRE CET INSTANT !

REFORMONS NOS VOIES tout comme le fit Onésime (Epitre à Philémon)

Frères et sœurs ! Au commencement de l'Ere « chrétienne » tout était mis en commun - Actes 4/32 - La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.

Malgré les dires, les bonnes volontés, les gestes de générosité, s'il en était encore ainsi, la pauvreté ne règnerait pas en ton sein. Pourquoi tant de misère ? De manque de libéralité ? De manque de la connaissance de la parole de Dieu qui conduit les « chrétiens » à analphabétisme biblique? Une pauvreté endémique s'est incrustée et nous disons que chez les autres, le régime est pire !

Regarde la poutre dans ton œil...

Luc 6/41 et 42 - Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil? Ou comment peux-tu dire à ton frère: Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l'œil de ton frère.

Sache, frère, sœur, que lorsque tu reçois un plus petit que toi c'est le Seigneur que tu reçois !

POUR ABORDER CE JEÛNE IL TE FAUT CHANGER TON COMPORTEMENT DE SUITE !

PAS DEMAIN !

DEMAIN C'EST TROP TARD !

Même si on te dit le contraire, il n'y a pas de temps à perdre !

LAVE TES MAINS AFIN DE MONTER A LA MONTAGNE DE DIEU !

REVETS-TOI DE GRACE ET D'HUMILITE

et que tes entrailles soient émues du sort de ceux de ta maison (si le Sanctuaire saint (Yéshua) de Dieu est ta maison) Habakuk 3/16

QU'ENSEIGNE LA PAROLE DE DIEU EN CE QUI CONCERNE LE JEÛNE ?

A ceux qui se posent cette question : Esaïe 58/3 - Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -

La réponse du Seigneur : Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires.

Esaïe 58/5 - Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l'Eternel?

Esaïe 58/6 - Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug;

Ce matin, cette pensée d'un peuple « hybride » s'imprimait dans ma pensée : tel est le peuple de Dieu : partagé (hybride : deux) alors qu'il ne devait être qu'un avec le Seigneur.

Si Dieu est Dieu, servez-le avec intégrité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu'ont servis vos pères de l'autre côté du fleuve en Egypte et servez l'Eternel -

Josué 24/14.

Elie au mont Carmel dira :

Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés ? Si l'Eternel est Dieu, allez après lui ; si c'est Baal, allez après lui !

Le peuple ne répondit pas - 1 Rois 18/21.

Peuple méchant à la nuque raide !

Esaïe 1/13 - Cessez d'apporter de vaines offrandes: J'ai en horreur l'encens, Les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées; Je ne puis voir le crime s'associer aux solennités.

Esaïe 1/16 Lavez-vous, purifiez-vous,  ôtez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal.

Esaïe 2/22 - Cessez de vous confier en l'homme, dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle: Car de quelle valeur est-il?

En conclusion, ce matin, une évidence est apparue :

TOUT CE QUI VA ÊTRE FAIT AU TRAVERS DE CE JEÛNE VA L'ETRE POUR LE PEUPLE TOUT ENTIER :

Regardez et comprenez :


Esaïe 62 /10 - Franchissez, franchissez les portes! Préparez un chemin pour le peuple! Frayez, frayez la route, ôtez les pierres! Elevez une bannière vers les peuples!

Ce jeûne est une action faite pour plaire au Seigneur, et c'est un moyen choisi  de préparer le chemin pour le peuple.

Soyez bénis !

Que l'onction arrive sur vous, et telle l'huile répandue sur la tête de Aaron, couler en abondance sur vous afin de rejaillir sur le plus grand nombre !

Seigneur ! Nous espérons voir la lumière illuminer nos cœurs et se répandre sur la Nation toute entière.

SHALOM.


Naomie.


Source: Le Site du Ministère de Naomie

mardi, 23 août 2011

COTE D'IVOIRE: UN JEÛNE D'HUMILIATION

INTERCESSEUR.jpg

Par Naomie, ce jour, 23 Août 2011.


Esdras 8/21 - Là, près du fleuve d'Ahava, je publiai un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin d'implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait.

 

SHALOM !

Je m'adresse à vous tous qui aimez la Côte d'Ivoire !

Pourquoi ?

Afin de vous donnez la stratégie d'un jeûne spécifique qui est un jeûne d'humiliation.

Actuellement, Dieu éprouve la Côte d'Ivoire particulièrement afin de l'humilier sous sa forte et puissante main, mais ce que le Seigneur attend de la Côte d'Ivoire, c'est que celle-ci, volontairement, s'humilie sous la forte et puissante main de Dieu, tout comme il en fut jadis pour Israël.

Ce n'est pas un jeûne quelconque, ce n'est pas un jeûne de compétition, ce n'est pas un jeûne dans lequel nous tirerons profit pour nous-mêmes en tant qu'humains, mais c'est un jeûne offert à Dieu afin que sa parole, en ce qui concerne la Cote d'Ivoire, soit notre priorité.

J'ai entendu que certains attendaient un « exploit » lors du jeûne d'un jour qui se fit à Pâques ! Mais où avez-vous pris connaissance d'une action « visible » de notre Seigneur ? Et si nous marchons par la vue, où est notre foi ?

Lorsque le Seigneur parle, sa parole porte son fruit, et nous voyons la concrétisation de cette dernière.

Je ne me défends pas, je n'ai rien à prouver, mais je veux vous faire vous souvenir de « quelques petits détails »  issus de cette parole vivante :

La grande secousse dans les trois domaines essentiels de nos nations : économique, politique, social (financier, etc...)

Les grandes chaleurs de plus en plus intenses ;

La découverte d'un grand réservoir d'eau naturel au Darfour ;

Les grands remaniements dans les Constitutions françaises et américaines,

Le suivi de la vie de M. Laurent Gbagbo, SA CHUTE,

La prise de pouvoir pour le pouvoir, du président élu,

Les américains et la grande marée noire ;

Les américains et la chute du dollar,

Obama au pouvoir avant même qu'il ne soit connu comme présidentiable, ainsi que M. Sarkozy,

Le traité « méditerranéen »

La chute des Présidents arabes,

La chute de M. Kadhafi (dès sa venue à Paris)

et plus près : Mr D.S.K acquitté ;

et il y en a à dire sur cette période ou je fus appelée en tant que Prophète par notre Seigneur Dieu.

LA PAROLE DE DIEU EST EFFICACE, pareille à UNE EPEE A DOUBLE TRANCHANT !

Apocalypse 19/15 - De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant.

Pourquoi ce « petit résumé »?

Simplement afin de vous faire souvenir que la Parole de Dieu (si Dieu est l'auteur de la parole donnée) est vivante et ne revient pas à lui sans avoir produit son effet.

Alors en prenant connaissance de ce qui est ci-dessous, n'allez pas dire : cela ne sert de rien ! Rien ne se passe ! Que nous sert-il de servir Dieu, etc...

Israël à crié 400 ans puis vint la délivrance !

Elle n'intervint pas par les armes, elle intervint par la main puissante de notre Dieu, ce même Dieu qui fit s'ouvrir la Mer Rouge devant les yeux incrédules de ce peuple (qui n'est pas encore une nation), ce même Dieu qui fit que Josué sollicita le même peuple sur l'instance de Dieu, devant les rives orgueilleuses du Jourdain, en crue, et lui précisa qu'il devait se préparer.

Ce jeûne est aussi un jeûne de préparation au retour de la consécration, au retour de la sanctification, pour ouvrir une porte afin que l'Afrique, et la Côte d'Ivoire particulièrement, entre dans son Jubilé (remise par Dieu de son péché et brisement des liens ancestraux de l'esclavage).

Après son séjour au désert pendant 40 jours et nuits, le Seigneur fut tenté par le diable qui, sans honte aucune, se présenta devant le Roi des roitelets de la terre, et lui présenta mille et un sujet de chute ; Christ fut tenté comme parfois nous le sommes nous-mêmes.

Il est le premier d'entre nous tous !

Quelle fut sa réponse :

« Il est écrit :

TU NE TENTERAS PAS LE SEIGNEUR TON DIEU ! »

Matthieu 4/7.

Que ce jeûne ne soit pas une action par laquelle nous tenterions notre Seigneur, mais offrons-lui, selon sa volonté, ce jeûne sur trois jours, et voyons comment son amour va répondre à notre désir de consécration.

J'insiste sur un fait : la période du Vendredi 2 Septembre au soir jusqu'au 4 Septembre au soir correspond à la date à laquelle ce jeûne doit s'accomplir ; souvenez-vous de ceux qui réclamèrent au Seigneur (pour le tenter) une action visible (un miracle) afin qu'ils croient :

Matthieu 12 /38 - Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.

La réponse de Yéshua fut la suivante :

Luc 11/29 Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire: Cette génération est une génération méchante; elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas.

ALLER JUSQU'AU BOUT!

Dans la vie, il est des instants décisifs où la foi doit dominer sur le charnel, sur notre quotidien.

Depuis 7 années, Yéshua, par son Esprit saint, a jeté son dévolu sur sa servante afin que la Côte d'Ivoire sorte de sa crise tant spirituelle qu'autre, le spirituel demeurant la dominante (mais ne pas confondre, je ne suis pas une "Jeanne d'Arc").

Depuis qu'existe le site, vous vous êtes aperçus et avez vécu le déroulement de la prophétie pour cette nation, qui doit amener l'Afrique noire, particulièrement, à entrer dans sa destinée avec Dieu.

D'autres avant moi sont venus, ont fait ce qui devait être, agissant poussés, certains, par l'Esprit Saint, d'autres assoiffés de gloire personnelle;  je ne suis pas présentement chargée de les juger, le seul juge que je reconnais est Dieu qui, par Christ, agira selon le conseil de son propre conseil, nous dit la Bible.

Donc, il y a eu une évolution, puis un grand changement, et maintenant, il y a désolation, tant le plus grand nombre a été déçu. Mais en toute chose, il faut y voir le bras du Seigneur qui, permettant ce qui a été fait et dit, nous mène sur un chemin par lequel nous ne sommes pas encore passé (pour beaucoup d'entre nous).

C'est un chemin nouveau et ancien à la fois - Certains aspirent à le connaître tandis que d'autres le refusent.

Jérémie 6/16 - Ainsi parle l'Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: Nous n'y marcherons pas.

Ceux qui souffrent et comprennent les résolutions de Dieu diront ceci :

Lamentations 5/21 - Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons! Donne-nous encore des jours comme ceux d'autrefois!

Voici la voie par excellence que le Seigneur m'a révélé :

UN JEÛNE SUR TROIS JOURS :

Jeûne d'humiliation

(avant le départ du lieu de servitude)

(Esdras 8/21 - Là, près du fleuve d'Ahava, je publiai un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin d'implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait.)

Jeûne de consécration

(avant d'entrer dans le Tabernacle de Dieu)

(Nombres 6/2 - Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Lorsqu'un homme ou une femme se séparera des autres en faisant vœu de naziréat, pour se consacrer à l'Eternel,)

Jeûne de sanctification

(Matthieu 5/8 - Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!)

Jeûne de purification!

(Nombres 19/20 - Un homme qui sera impur, et qui ne se purifiera pas, sera retranché du milieu de l'assemblée, car il a souillé le sanctuaire de l'Eternel; comme l'eau de purification n'a pas été répandue sur lui, il est impur.)

La chair n'aime pas a être contrainte, et jeûner c'est la contraindre à s'humilier devant le Trône de la Grâce, sans jamais se départir une seule fois de la pensée que pour avoir accès à la grâce, il nous faut être passés à la croix. Sinon, ne faites rien, ce serait une perte de temps.

Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom...

2 Chroniques 7/14 - Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

Voilà la parole de vérité, voilà le chemin par lequel nous allons, ensemble, passer!

Cela va déboucher sur cette promesse faite à Jérémie le prophète de Dieu dans le chapitre 33 verset 3 : Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Dieu désire que nous nous approchions de lui, le Souverain de la Côte d'Ivoire, que nous l'implorions, que nous l'invoquions selon sa volonté, et nous allons obtenir la réponse qui sera celle dont nous avons besoin, peut-être pas celle que nous souhaitons, mais la meilleur pour nous, pour la nation ivoirienne, puis ensuite pour l'Afrique noire.

Esdras nous enseigne la séparation d'avec les païens : ce jeûne est une mise à part, une séparation.

Le Seigneur vient lui-même faire cette séparation, les boucs d'avec les brebis!

Matthieu 25/32 et 33 - Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

CE JEUNE EST UNE RECONSTRUCTION SPIRITUELLE QUI DOIT SE FAIRE AVEC LES HOMMES ET FEMMES DE FOI, DE TOUS AGES, qui se seront mis à part, qui seront remplis de l'Esprit Saint, même les enfants à la mamelle.

PAS D'ASSOCIATTION OECUMENIQUE - (Esdras 4/3)

Le Seigneur de dire : POURQUOI NE COMPRENEZ-VOUS PAS?

IL EST TEMPS DE VOUS DEMARQUER DU MONDE!

IL EST TEMPS DE BRULER SUR LES BUCHERS L'ORGUEIL ET LA VANITE et de placer sur l'Autel de Dieu vos vies.

Un grand vent se lève! Il est parti de l'extrémité de la terre, et la poussière qui le précède va se déposer sur la surface de la terre, et la couvrir comme de la cendre, jusqu'à ce que l'homme prenne le sac de l'humiliation, de l'humilité.

LE SEIGNEUR DIT :

ASSIEGE LA VILLE DE YAMOUSSOUKRO, et pointe ton doigt vers elle; elle est la ville des pouvoirs que le Seigneur veut ébranler.

(Attention! Il n'est nullement question d'une action par les armes, les seules armes que nous possédons sont spirituelles, mais efficaces)

STRATEGIE DU JEÛNE :

Sur 3 jours.

JEUNE DE DANIEL - (s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles.)

Donc des fruits, légumes, eau, tisanes, potages clairs (pour les biens portants)

Pour les frères et sœurs dont la santé ne le permet pas, qu'ils fassent selon ce que Yéshua leur montrera.

Dans cette période d'abstinence, c'est une volonté de se mettre à part, de se purifier (l'intérieur et l'extérieur) - pas de relation sexuelle - de se consacrer (retrouver le naziréat perdu)

Une reconquête spirituelle de nos vies, des assemblées, de la nation.

Cela doit se faire hors de la crainte.

La modestie sera le vêtement de mon peuple - pas de recherche vestimentaire, pas de maquillage.

Suivre l'Arche de Dieu (Christ Yéshua) qui va nous montrer le chemin.

Josué dira ceci : Josué 3/5 - Josué dit au peuple: Sanctifiez-vous, car demain l'Eternel fera des prodiges au milieu de vous.

Le Seigneur veut ôter l'interdit qui est au milieu de toi!

Côte d'Ivoire, Dieu veut faire tomber l'interdit qui est en ton sein.

Josué 7/13 - Lève-toi, sanctifie le peuple. Tu diras: Sanctifiez-vous pour demain; car ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël: Il y a de l'interdit au milieu de toi, Israël; tu ne pourras résister à tes ennemis, jusqu'à ce que vous ayez ôté l'interdit du milieu de vous.

C'est alors que nous aurons la victoire sur tous nos ennemis.

La portée spirituelle de ce jeûne est « la traversée du Jourdain »

Le Seigneur de dire : malgré le tumulte de l'eau qui gronde, du vent qui souffle et de la tempête qui fait rage, c'est « à pieds secs » que le Jourdain sera franchit.

Un jeûne de consécration, d'humiliation avant de s'engager dans le Jourdain.

Se séparer de ce qui n'est pas à la gloire de Dieu!

1er jour : OTER TOUS LES FEUX ETRANGERS AU MILIEU DE TOI

ce qui revient à dire de nettoyer notre maison, notre « autel » - notre vie qui se doit d'être consacrée et de se défaire de tout ce qui déplais à Dieu, qu'il n'est pas permis de posséder, qu'il ne peut pas agréer.

Nous préparons ainsi l'autel nouveau sur lequel les feux de la sainteté seront agrées par le Seigneur.

2ème jour : ENTRER DANS LE VIF DU SUJET EN NOUS HUMILIANT DEVANT YESHUA!

Plus qu'une symbolique, c'est l'expression de vouloir vivre nouvellement une vie régénérée et de nous humilier pour le péché de nos pères et notre péché national.

Cette action va permettre que nous entrions dans le sanctuaire, parce que nous serons purifiés par notre action de nous défaire de nos feux étrangers qui n'ont pas a demeurer sur l'autel de nos vie, puis, de façon symbolique, revêtu de sac et de centre, nous allons en humilité reconnaître ce que nous sommes.

C'est alors que nous allons assiéger YAMOUSSOUKRO en pointant le doigt vers elle, afin que cette ville reçoive au centuple le fruit de sa méchanceté et de son règne d'iniquité.

Egalement, nous allons prendre 12 pierres que nous allons ériger comme un autel (qu'importe la taille des pierres) et symboliquement, nous allons les oindre d'huile, afin que notre feu soit vu au grand jour.

Celui qui aura honte de moi, j'aurai aussi honte de lui ...Luc 9/26 - Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.

Matthieu 10/32 - C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

Ce qui est ci-dessus ne relève pas d'un rituel légaliste, mais d'une affirmation spirituelle que nous partons, dans notre action, afin de conquérir la Côte d'Ivoire pour Yéshua; nous préparons le chemin du Seigneur!

Josué 4/8 - Les enfants d'Israël firent ce que Josué leur avait ordonné. Ils enlevèrent douze pierres du milieu du Jourdain, comme l'Eternel l'avait dit à Josué, selon le nombre des tribus des enfants d'Israël, ils les emportèrent avec eux, et les déposèrent dans le lieu où ils devaient passer la nuit.

J'ai été amenée, par l'Esprit Saint, a agir de même a une époque de ma vie, et j'ai simplement obéi à la demande expresse de Yéshua, sans poser de question; Cet autel demeura au vu de tous dans ma maison, et c'est ainsi que j'ai confessé Yéshua par une action simple.

Séparation d'avec le monde, humiliation devant Dieu, et reconsécration (naziréat divin)

C'est-à-dire reprendre sa place d'homme et de femme consacré à Dieu, dans l'optique de reconquérir le territoire pour Dieu, et sa vie pour un jour emprunter la voie royale décrite dans Esaïe 35/8 - Il y aura là un chemin frayé, une route, Qu'on appellera la voie sainte; Nul impur n'y passera; elle sera pour eux seuls; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s'égarer.

Parce que frères et sœurs, il ne faut pas oublier l'important : si vous mourez en ce jour, ou sera votre destination? Christ ou Satan?

Réfléchissez bien, nous ne vivons pas pour un millénaire selon la pensée des hommes, mais pour une éternité avec ou sans Dieu!

3ème jour - CELEBRER LE SEIGNEUR AVEC ACTION DE GRACES

ELEVER L'ARCHE DE L'ALLIANCE FAITE EN CHRIST YESHUA

RESSORTIR DU JOURDAIN, afin de prendre spirituellement parlant possession de notre terre promise : COTE D'IVOIRE!

En même temps, se souvenir d'ISRAEL - l'Israël de Dieu et savoir ceci :

Si je t'oublie Jérusalem...Psaumes 137/5

DIEU NOUS OUBLIERA.

POURQUOI CE JEÛNE?

Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux...

Jérémie 8/15 - Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux; Un temps de guérison, et voici la terreur! -

Jérémie 8:20 La moisson est passée, l'été est fini, Et nous ne sommes pas sauvés!

Voilà une des premières explications.

La deuxième est celle-ci :

Job 12/22 - Il met à découvert ce qui est caché dans les ténèbres, Il produit à la lumière l'ombre de la mort.

QU'EST-CE QUE CELA VA APPORTER?

Matthieu 6/33 - Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus

Matthieu 11/12 - Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.

(Lorsqu'il est parlé des violents, il ne faut pas penser à une violence physique, mais spirituelle)

Il faut perdre cet esprit de tiédeur et de fatalisme qui ne produit pas le fruit du zèle et le vouloir de la conquête, mais qui produit un fruit ramolli sans saveur.

Vous êtes le sel de la terre nous révèle Yéshua, mais si le sel perd sa saveur, il n'est plus bon qu'à être jeté aux pourceaux.

PAR LE CHOIX DE YAMOUSSOUKRO « capitale politique et économique » ou règne la méchanceté et le « parti pris » c'est un choix de Yéshua - pas le mien -

Les colonnes du temple sont moussues et dessous il y a la gangrène -

Dans le livre 1 aux Corinthiens 10/13 il est précisé que le Seigneur Dieu ne nous éprouve pas au delà de ce que nous pourrions supporter.

Dans ce qui arrive, il faut y trouver la racine d'amour de la volonté de Dieu qui veut que le plus grand nombre soit sauvé, et surtout que le pécheur puisse trouver la possibilité de rachat pour son âme.

Dans les Lamentations écrites par Jérémie, 3/32 il y a une précision : lorsqu'il afflige, il a compassion selon sa grande miséricorde.

Nous avons trouvé grâce et Dieu déverse sur nous sa miséricorde!

Le Seigneur veut marier l'eau et le feu, la forme matérialisée d'une action spirituelle puissante qui doit entraîner le réveil de cette Jérusalem endormie, et que notre Seigneur secoue par l'épaule afin de la tirer de sa léthargie.

C'est le temps de la Côte d'Ivoire - si elle se laisse visiter par son Dieu -

Ne pas rendre la mal par le mal!

C'est là un changement profond de la manière de penser du plus grand nombre, mais ce n'est pas la pensée de Dieu qui nous dit : prie pour ton ennemi, et ainsi tu feras la volonté de ton Père qui est dans les cieux. Proverbes 25/22 - Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, Et l'Eternel te récompensera.

LES PILIERS (LES COLONNES) DU TEMPLE ONT LA LEPRE

Au travers de cette affirmation, voici en réalité ce que je recevais :

L'ASSEMBLEE NATIONALE DE FRANCE A LA LEPRE, mais également celle de la COTE D'IVOIRE.  Cette lèpre sera dévoilée devant tous et toutes.

Lorsqu'un pilier (colonne) est moussu, il faut ne pas tarder a ôter la mousse; si nous perdons du temps, avec la mousse ôtée apparaît le salpêtre qui lui-aussi tombera dans l'action de la gangrène qui creuse profondément, jusqu'à l'instant où il ne peu plus rien être fait.

LA LEPRE DE YAMOUSSOUKRO va également être dévoilée.

LA LEPRE DE L'O.N.U. Va paraître (dès que sera admis en son sein les philistins qui en ont fait la demande)

A ce jour, le monde a l'allure d'une léproserie; aussi que faut-il faire? Ou bien procéder à la destruction par le feu (guerres, atomes) ou bien purifier le monde par une action spécifique spirituelle.

Lorsque les sacrificateurs dépistaient, dénonçaient un lieu ou bien  une personne lépreux, ils procédaient à un sacrifice sanglant; aujourd'hui, le sang a coulé une fois pour toute, aussi le feu qui a embrasé Christ sur la croix est suffisant pour nous débarrasser de la lèpre qui ronge des édifices, des vies.

Par son sacrifice, Christ peut faire au dessus de tout ce que nous pensons, et au travers de ce jeûne il est bon d'attendre la manifestation de son Esprit qui va venir bouleverser des vies, remettre des pendules à l'heure, redresser ce qui est tordu!

La contagion s'est répandue parce que les piliers (colonnes) de la maison sont lépreux! Ne sommes-nous pas déclarés colonnes dans le Temple du Seigneur? Mais c'est sous condition. Hors, à ce jour, voilà l'inventaire de la maison :

Eglise! Tu es lépreuse!

Côte d'Ivoire! Tu es lépreuse!

France! Tu es lépreuse!

Economie mondiale! Tu es lépreuse!

Gouverneurs du monde! Vous êtes lépreux!

Les scandales sont ta lèpre, ainsi que la diversité de tes péchés, et la puanteur de ta gangrène monte aux nues.

La royauté anglaise est lépreuse, déjà le salpêtre est tombé et apparaît à l'horizon l'impie que tu réchauffe dans ton sein!

La France est déchue de son droit constitutionnel, la guillotine est tombée, et a tranchée la tête du roi!

Le Seigneur éprouve notre foi, Côte d'Ivoire : le Seigneur te dit : Satan t'a réclamé afin de te sasser, de te passer au crible, mais Christ Yéshua est ton avocat!

Avec peu, il nourrit une multitude, et c'est après le miracle de la purification du potage porteur de la mort que s'accomplit le miracle de la multiplication (2 Rois 4/38)

Voilà ce qui a été : Paul afin de se faire entendre, joua sur la double partition de ceux qui le montrait du doigt afin de le faire condamner (les pharisiens et les saduccéens) - Actes 23.

C'est ce que ferait tout fin politique qui joue la carte de la division; c'est ce qui a été fait.

Dans Colossiens 4/2 - il est écrit... persévérez dans la prière afin que s'ouvre la porte pour que la parole soit annoncée.

Donc, en résumé :

3 JOURS dont le détail est donné plus haut.

Les actions précises et surtout prendre cela très au sérieux, sinon s'abstenir.

Cela va conduire à l'ouverture d'une porte pour que la Nation soit sauvée par une conversion spirituelle.

Comme je recevais ce détail = 1 jour est égal à 7 jours soit un jour de semaine, je pris cela en compte et le traduisit par 3 jours égal 21 jours, soit le départ de ce jeûne au Vendredi 2 Septembre au soir jusqu'au Dimanche 4 Septembre au soir.

COTE D'IVOIRE : TON SORT EST DANS TES MAINS, LE SEIGNEUR A DONNE SA VIE POUR TOI!

IL ATTEND TON ACTION, IL EPROUVE TA FOI!

Shalom et amen.

Après cela, je voyais une multitude de petites flammes éclairer la surface de la terre de Côte d'Ivoire, le feu de l'Esprit Saint va les allumer.

Que notre Seigneur aie pitié de nous, et qu'il nous fasse miséricorde, et qu'avec foi, avec autorité dans Sa parole, nous attendions de voir sa main agir en notre faveur, après que nous nous soyons lavés et purifiés, reconsacrés à notre Seigneur Dieu.

Jérémie 31/20 - Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, Un enfant qui fait mes délices? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi; Aussi mes entrailles sont émues en sa faveur: J'aurai pitié de lui, dit l'Eternel.


Naomie. Je serai unie avec vous spirituellement dans ce jeûne.

 

Source: Le Site du Ministère de Naomie

lundi, 15 août 2011

LA PROPHETESSE FRANÇAISE NAOMIE AU PASTEUR KONE MALACHIE: «HANANIA, TA VIE EST EN DANGER!»



DIS A L'EGLISE.jpg

Par Naomie le 13 Août 2011.


Shalom!

Entendes-vous ce bruit grandissant, semblable à l'eau arrivant a ébullition dans un récipient?

C'est le bruit de la rumeur!

Une rumeur : je serai mandatée par le FBI afin de procéder à la mise en place à la tête de la Côte d'Ivoire d'un homme!

Quelle fâcherie! Il n'en est rien!

Moi, mon désir ardent, c'est de voir la Côte d'Ivoire accepter dans sa totalité le « joug » de l'amour de Christ sur elle, et rien d'autre.

Puis d'être « targuée » de « gourou » ou bien encore d'autres « petits noms » du même genre!

Baliverne que tout cela!

Je ne répondrai aucunement à ces accusations mensongères, et je continue dans la voie que Christ a ouvert pour moi à la croix!

Parce que voyez-vous, ni rien, ni personne ne peut influencer ma vie consacrée à Dieu, servante que je suis, depuis 1974.

Maintenant, par le « mandat » dont le Seigneur m'a rendu ambassadrice, je dénonce la forfaiture mensongère de HANANIA - et je lui dis : Hanania! Tu es en grand danger mortel! Tu en a menti en te prévalant de Dieu!

Ta parole est demeurée sans écho et tu a conduit un grand nombre dans la désillusion tragique d'une espérance trompée.

Peuple! Tu es en danger d'avoir pris conseil d'un « Hanania » plutôt que de rechercher la face du Seigneur jusqu'à ce que tu la trouve, et tu t'es bercée d'illusion!

Tu as ton salaire en ce jour, et ce salaire n'est que du sable sur lequel le vent de l'Esprit est intervenu et l'a dispersé au quatre coins de la terre!

Tes citernes demeurent vides, et vides sont tes silos à grains!

Homme qui prend défense du mensonge : tu es pareillement en danger! Es-tu prêt à rencontrer ton Dieu?

Maintenant!


COTE D'IVOIRE : "ECOUTE CE QUE YESHUA VEUT QUE TU SACHES!"

Depuis quelques jours, devant le Seigneur de toute la terre, devant lequel je me tiens, prenant la « Cène » je me cantonne dans la Parole de Dieu afin de savoir si oui ou non quelque chose à changé depuis 2005, premier jour ou Yéshua m'interpella pour la Côte d'Ivoire : je peux vous rassurer, rien n'a changé, et la volonté du Très-Haut demeure la même : que la Côte d'Ivoire soit sous le « joug » de l'amour du Seigneur, délivrée du mensonge du Malin, et entrant dans sa destinée issue du cœur de Dieu!

Toutefois, si la volonté du pardon accordé demeure, si la volonté de la restauration perdure, si la bénédiction est en marche, il y a aussi cette parole qui demeure entière : Riche en bonté, lent à la colère, mais ne tenant pas le coupable pour innocent!

Nombres 14/18 - L'Eternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l'iniquité et la rébellion; mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération.

Et Yéshua de nous dire :

Matthieu 5/17 - Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Cette parole est véritable et elle trouve son accomplissement parce que nul péché n'est en Christ, l'Oint de Dieu.

Comme je le fais naturellement, je vais vous donner, ci-après, ce que j'ai noté avec patience alors que l'Esprit saint de Yéshua me montrait ce qu'il me fallait vous rapporter, parce que ces paroles s'adressent à vous tous qui êtes dans l'attente de voir le jour se lever sur les Ténèbres qui recouvrent votre terre.

Mais sachez-le, frères et sœurs, les Ténèbres couvrent la terre toute entière, nous sommes sous le joug de l'esclavage, nous avons fait fit de la liberté qui nous était octroyée parce que nous avons rejeté la croix, et surtout nous avons détourné le regard d'Israël pour qui nous avons affiché le plus grand des mépris.


COTE D'IVOIRE :

NE TE LAISSE PLUS BERNER, N'ACCEPTE PAS POUR VERITE LE MENSONGE DE HANANIA!

Je dis : "HANANIA, TAIS-TOI!"

Le Seigneur, ce jeudi 11 Août, me redis par sa parole, qu'il me donne ce que désire mon cœur! Je ne souhaite rien des biens de ce monde, ce que je désire, c'est ma venue parmi vous, afin de déposer la bénédiction sur votre terre et sur vos vies, comme le désir le Seigneur.

Ce même jour, après avoir lu un message d'un homme qui défend l'homme appelé K.M. Et maintient qu'il est prophète, la « colère » me saisie, celle qui saisie le Seigneur tandis qu'il chassait les marchands du temple, le feu du zèle de l'Esprit saint le dévorant (Jean 2/17)

Comment peut-on avoir l'audace de remettre en question ce qui est probant, c'est à dire la défection d'un homme se fourvoyant dans une parole que Dieu n'a pas dite?

Jérémie ne trouva pas d'explication ni n'en rechercha; il dénonça simplement la forfaiture du mensonge sortant de la bouche de Hanania, prophète, auquel le Seigneur n'avait point dit de dire cette parole.

L'Esprit vivifie, la chair n'est rien! Si nous parlons selon la chair, nous sommes en danger et nous sommes dangereux pour qui nous écoute!

Une des argumentations de cet homme est que K.M. parlait pour certains hommes appelés à prendre les armes au nom de Dieu, et l'autre, tout aussi aberrante (fig. Erreur de jugement, égarement. Aberration des sens, du jugement) est la remise en question des dates données par l'homme alors que le silence a été.

Lorsque Dieu appela certains hommes, certaines femmes pour le servir, il le fit de manière compréhensible, sans ameuter peuple ni battre tambour. De plus, dans l'analyse de ce qui est écrit, il s'agit d'un appel séditieux, qui pourrait faire verser bien du sang et des larmes; mais la vérité est toute autre, c'est le Seigneur qui, sans l'aide de personne (de manière humaine) va procéder à la délivrance de la Côte d'Ivoire, tout comme Israël « vainquit » Pharaon sans arme mais par l'assurance que le temps de sa délivrance était venu.

Israël souffrit avant son départ : songez! Plus de paille mais le même nombre de briques! Des coups, des privations, des blessures... mais au bout de cela, le départ!


Côte d'Ivoire? Es-tu prête à ta délivrance?

La seule vérité en tout cela, c'est que Dieu n'est pas homme pour être trouvé menteur à l'image de l'homme.

Maintenant il faut savoir ceci : Jérémie 18 : Dieu détruit, il rétablit aussi!

Dans Jérémie 20, nous voyons que Dieu est avec Jérémie qui dira alors : Dieu est pour moi comme un « homme fort et terrible (v/11) - Bible martin.

Dieu est celui qui combat pour nous!

Qui a connu la pensée du Seigneur? - 1 Corinthiens 2/16 -

Dans tout ce qui est vécu aujourd'hui, il y a une raison qui est la suivante : il faut que le méchant connaisse ses voies méchantes afin de se repentir.

Mais je peux vous assurer de la parole suivante : Le Seigneur fera en sorte que l'eau ne passe pas sur la tête de celui qui m'est consacré (au Seigneur) il sera arraché de la boue, tout comme le fut Jérémie alors qu'il se tenait emprisonné dans une gangue de boue dans une citerne, et la parole du Seigneur sera sous vos aisselles, le Seigneur se servant d'elle pour votre délivrance.

Par contre, il est écrit qu'une sentence tombera sur « les faiseurs de coussinets pour toutes les aisselles » (hommes et femmes confondus) qui surprennent ainsi les âmes qui doivent vivre et qui s'imaginent que leur âme vivra. (Ezéchiel 13/17)

Ezéchiel 13/20 - C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Voici, j'en veux à vos coussinets Par lesquels vous surprenez les âmes afin qu'elles s'envolent, Et je les arracherai de vos bras; Et je délivrerai les âmes Que vous cherchez à surprendre afin qu'elles s'envolent.

TOUS LES COUSSINETS PLACES SOUS LES AISSELLES SERONT DETRUITS.

Toujours la même journée de Jeudi, le Seigneur de me rappeler qu'il est celui qui a établi Jérémie, tout comme Elie qui mis à mort les prophètes de Baals.

L'Esprit saint de dire :

« Ezéchiel ne me fut pas caché, et mes prophètes, chacun pour leur part, accomplirent les œuvres que je leur avaient confiées. Mais à celui-là qui dit : Dieu a dit alors que Dieu n'a pas dit, je lui donnerai pour nourriture non pas du « grain d'orge » mais le fruit de ma colère; cela sera comme des pierres sous ses dents que je lui briserai l'une après l'autre, jusqu'à ce qu'il mette genoux en terre, sac et cendres sur sa tête et se repente de sa méchanceté.

Hanania trouva son salaire!

Lorsque je permis mon peuple déporté, mon prophète pris soin d'avertir ceux qui portaient mon nom afin qu'ils se soumettent à celui qui les écartaient de Jérusalem. Ce fut pour leur bien, et dans ce temps d'exil, ils purent comprendre, et revenir a moi; c'est alors que fut réveille l'Esprit saint parmi mes enfants qui trouvèrent grâce aux yeux de l'oppresseur.

Ils revinrent de leur exil et purent agir en faveur du pays, leur pays, que j'avais promis à leurs pères de leur donner. Il en est de même aujourd'hui.

PAS DE SEDITION! PAS DE REBELLION!

Ce n'est pas par la force que le problème trouvera solution, et je vous le dis encore : Dieu combat pour nous!

Il est bon pour un temps à l'homme de faire silence devant Dieu et tout comme le roi Ezéchias, de savoir que les évènements peuvent nous dépasser, que seule, l'intervention de Dieu est l'ultime recoure.

Esaïe 37. Et dans le feu de la tourmente, le peuple et le roi invoquèrent Dieu soutenant que ce dernier avait été insulté Seigneur Eternel notre Dieu : nous ne savons plus que faire, mais nos yeux sont fixés sur toi!

Zacharie 4/6 - Alors il reprit et me dit: C'est ici la parole que l'Eternel adresse à Zorobabel: Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Eternel des armées.


Avec l'Esprit du Seigneur, voilà ce qui est :

Esaïe 40/29 - Il donne de la force à celui qui est fatigué, Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance.

Esaïe 40/31 - Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.

Il en est ainsi depuis toute chose : l'impossible devient réalisable lorsque ce réalisable est la concrétisation des promesses de notre Dieu.

Par contre la dérision sera la couverture sur le dos de celui qui agit non par la volonté du Seigneur mais sa propre volonté, qui se nomme orgueil.

Le Seigneur de dire : il n'est nulle parole sortant de ma bouche qui soit mensonge, et nul mensonge ne vient de moi!


Aujourd'hui, samedi 13 Août 2011.

Je suis « chagrin » parce que la volonté de l'homme a conduit un grand nombre dans une attente qui a été bafouée, et, ce qui me paraît au dessus de tout, c'est de constater que la tête de K.M. A été mise à prix!

Que celui qui a fait cela se souvienne d'où il vient, et quel était son péché avant de voir Christ sur une croix mourir pour lui dans l'effusion du sang.

Quelle différence existe-t-il entre ce « soi disant » chrétien et l'homme ainsi mis à prix?

Il n'en existe aucune. Chacun des deux ont un besoin urgent de s'humilier devant le trône du Seigneur et de réclamer grâce et pardon.

Jérémie dit à Hanania qu'il perdrait la vie; Elie mis à mort les prophètes de Baal, mais aucun des deux n'agit comme un donneur de prime à des mercenaires!

Il est des actes qui, tout en étant « spectaculaires  dans la foi » n'en demeurent pas moins du SPECTACULUM!

Reprenez-vous et faites cessez cette mascarade qui n'a qu'un seul objectif : faire rire les moqueurs et danser Satan qui mène le bal de l'infamie.

STOP!

Ce matin, je constate le silence absolu, il est encore tôt! Je pense que même dans le silence, la terre est plus bruyante que les « chrétiens » qui se taisent, donnant quitus et approbation à de telles actions.

C'est l'époque où les hommes se regroupent afin d'adorer les idoles païennes (islam, bouddhisme, catholicisme, indouisme) et cela sur le sol de France, et en bien des nations.

Seigneur ! Souffle le vent, mais qui en connait l'origine?

Les piliers du temple sont rongés par la gangrène, et l'homme a érigé un temple, son temple, qui n'a rien de spirituel.

L'homme est comme anesthésié, et il est conduit, telle une bête, à l'abattoir!

Haman veut la destruction du peuple du Seigneur, et travaille, en cela, avec ardeur!

Mais voilà le secret que « Hanania » n'a pas compris : Dieu fait lever une femme, Esther, et un homme dont le nom est Mardochée. (Esther 4/1)

En signe de désolation devant ce qui se trame contre le peuple de Dieu, Mardochée revêt sur son dos un manteau en haillons, manteau de la honte. Esther, dans son incompréhension, et parce que Mardochée est son oncle, à elle, la reine, lui fait porter des vêtements dignes « d'elle » mais Mardochée ne cèdera en rien. Que la honte soit vue de tous!

C'est alors que Mardochée prendra la parole et fera dire à Esther : tu es reine? Soit, mais n'est-ce pas pour un tel jour que l'Eternel Dieu t'a fait accéder à la royauté?

La loi ne permet pas à la reine d'aller vers le roi sans y avoir été conviée, c'est contraire à la loi; celui qui transige cette loi risque sa vie.

Mardochée connait les risques encourus par Esther, mais il s'agit avant tout de sauver le peuple juif déporté d'une mort arrêtée par Haman, et met Esther devant un choix : quand bien même tu n'agirais pas, tu ne seras pas sauvée, ni tous les tiens.

Esther fait dire à son oncle : je suis d'accord en cela, c'est pourquoi qu'il soit proclamé un jeûne de trois jours et trois nuits, puis après cela j'irai. (Esther 4/17).


PEUPLE DE COTE D'IVOIRE :

Publie un jeûne de 3 jours, afin de permettre au  roi de te recevoir !

En agissant ainsi, tu feras que s'ouvre  la porte d'accès qui a ce jour t'es encore fermée.

Il est des stratégies qui ne s'improvisent pas, mais elles s'organisent, surtout lorsque le Seigneur permet l'action; après viendra la victoire et tout comme il en fut pour Mardochée, un manteau royal sera ton lot.

Voici les directives dans l'organisation spirituelle de la préparation de ce jeûne :

. SANCTIFIEZ-VOUS (ne vous rasez pas la tête)

. CONSACREZ-VOUS (ne vous rasez pas la barbe)

. QUE CES TROIS JOURS FASSENT TREMBLER LES MURS DE JERICHO!

. VOS ARMES SONT SPIRITUELLES - IL VOUS FAUT RENTRER DANS LE NAZIREA DIVIN. QUI EST LA RECONSECRATION.

SI VOTRE FOI EST TELLE LE GRAIN DE MOUTARDE, VOUS DIREZ A LA MONTAGNE QUI VOUS EMPECHE LE PASSAGE DE SE JETER DANS LA MER, CE QUI S'ACCOMPLIRAIT CERTAINEMENT!

METTEZ VOTRE FOI EN ACTION!

Par la foi, Pharaon bu le vin amère, c'est par elle qu'Israël s'empara du pays de la promesse, et par ta foi, Côte d'Ivoire, tu deviendras le reflet de la volonté du Seigneur Yéshua : tu seras la tête et non plus la queue, tu prêteras et n'emprunteras plus... Mais n'oublie pas la condition : REVIENT VERS TON SEIGNEUR ET DIEU!

REPENTIR.jpg

Dieu veut libérer la rosée du ciel sur nous tous! Recevons le Seigneur, la grâce est avec lui, la rétribution le devance, le suit aussi, et tombent les forteresses du despotisme religieux.

Ce n'est pas dans la fuite que se trouve la solution; c'est dans la sanctification.

Purifiés, nous irons ensemble, mais  ensemble nous disons : que Dieu te réprime Satan, qu'il te réprime! Ainsi que ceux qui sont de ta maison diabolique.

Sanctifiez le nom de l'Eternel des armées; qu'il soit votre crainte - Esaïe 8/13 Enquerrez-vous de Dieu, cherchez sa face! Et le peuple qui marche dans les Ténèbres. Esaïe 9/1-  Le joug tombera seulement à cette condition, et cela créera un événement plus fort que si cela s'était produit par les armes - Esaïe 9/4 -

Esaïe 11/4 et 5 - ... le rejeton poussé des racines de David jugera avec justice les chétifs, et il reprendra avec droiture, afin de maintenir les débonnaires de la terre, et il frappera la terre par la verge de sa bouche, et il fera mourir le méchant par l'Esprit de ses lèvres. La justice sera la ceinture de ses reins, et la fidélité la ceinture de ses flancs.

Amen.

Lorsque Josué reçut de la bouche de Dieu les directives afin de passer les rives du Jourdain et entrer dans le pays de la promesse, il se passa trois jours.

C'est un temps donné pour que le peuple puisse enfin se purifier, se sanctifier et après cela, aller.

Ceci n'est pas une révélation de temps, c'est tout simplement qu'il faut se préparer afin de pouvoir entrer dans la promesse de Dieu.

Nous avons besoin de ce temps mi a part afin de faire « nos ablutions spirituelles » mais au bout du compte, le peuple se lèvera afin d'entrer sans crainte dans les eaux tumultueuses du Jourdain et avec assurance, l'Arche de l'Alliance, les chantres devant eux, les Lévites, les Sacrificateurs, les Prophètes...

Côte d'Ivoire, il est enfin temps de te préparer, c'est ton temps qui est présent.

Ni par force, ni par puissance, seulement par l'action conduite par l'Esprit saint.

Shalom.


Source : Le Site du Ministère de Naomie

samedi, 13 août 2011

UN PARALLELE BIBLIQUE AVEC LA COTE D'IVOIRE


COURONNE ROYALE.jpg

 

QUEL ACCES A QUEL POUVOIR ?

Juges 9 : 1-21

9.1

Abimélec, fils de Jerubbaal, se rendit à Sichem vers les frères de sa mère, et voici comment il leur parla, ainsi qu'à toute la famille de la maison du père de sa mère:

9.2

Dites, je vous prie, aux oreilles de tous les habitants de Sichem: Vaut-il mieux pour vous que soixante-dix hommes, tous fils de Jerubbaal, dominent sur vous, ou qu'un seul homme domine sur vous? Et souvenez-vous que je suis votre os et votre chair.

9.3

Les frères de sa mère répétèrent pour lui toutes ces paroles aux oreilles de tous les habitants de Sichem, et leur coeur inclina en faveur d'Abimélec, car ils se disaient: C'est notre frère.

9.4

Ils lui donnèrent soixante-dix sicles d'argent, qu'ils enlevèrent de la maison de Baal Berith. Abimélec s'en servit pour acheter des misérables et des turbulents, qui allèrent après lui.

9.5

Il vint dans la maison de son père à Ophra, et il tua ses frères, fils de Jerubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre. Il n'échappa que Jotham, le plus jeune fils de Jerubbaal, car il s'était caché.

9.6

Tous les habitants de Sichem et toute la maison de Millo se rassemblèrent; ils vinrent, et proclamèrent roi Abimélec, près du chêne planté dans Sichem.

9.7

Jotham en fut informé. Il alla se placer sur le sommet de la montagne de Garizim, et voici ce qu'il leur cria à haute voix: Écoutez-moi, habitants de Sichem, et que Dieu vous écoute!

9.8

Les arbres partirent pour aller oindre un roi et le mettre à leur tête. Ils dirent à l'olivier: Règne sur nous.

9.9

Mais l'olivier leur répondit: Renoncerais-je à mon huile, qui m'assure les hommages de Dieu et des hommes, pour aller planer sur les arbres?

9.10

Et les arbres dirent au figuier: Viens, toi, règne sur nous.

9.11

Mais le figuier leur répondit: Renoncerais-je à ma douceur et à mon excellent fruit, pour aller planer sur les arbres?

9.12

Et les arbres dirent à la vigne: Viens, toi, règne sur nous.

9.13

Mais la vigne leur répondit: Renoncerais-je à mon vin, qui réjouit Dieu et les hommes, pour aller planer sur les arbres?

9.14

Alors tous les arbres dirent au buisson d'épines: Viens, toi, règne sur nous.

9.15

Et le buisson d'épines répondit aux arbres: Si c'est de bonne foi que vous voulez m'oindre pour votre roi, venez, réfugiez-vous sous mon ombrage; sinon, un feu sortira du buisson d'épines, et dévorera les cèdres du Liban.

9.16

Maintenant, est-ce de bonne foi et avec intégrité que vous avez agi en proclamant roi Abimélec? Avez-vous eu de la bienveillance pour Jerubbaal et sa maison? L'avez-vous traité selon les services qu'il a rendus? -

9.17

Car mon père a combattu pour vous, il a exposé sa vie, et il vous a délivrés de la main de Madian;

9.18

et vous, vous vous êtes levés contre la maison de mon père, vous avez tué ses fils, soixante-dix hommes, sur une même pierre, et vous avez proclamé roi sur les habitants de Sichem, Abimélec, fils de sa servante, parce qu'il est votre frère. -

9.19

Si c'est de bonne foi et avec intégrité qu'en ce jour vous avez agi envers Jerubbaal et sa maison, eh bien! qu'Abimélec fasse votre joie, et que vous fassiez aussi la sienne!

9.20

Sinon, qu'un feu sorte d'Abimélec et dévore les habitants de Sichem et la maison de Millo, et qu'un feu sorte des habitants de Sichem et de la maison de Millo et dévore Abimélec!

9.21

Jotham se retira et prit la fuite; il s'en alla à Beer, où il demeura loin d'Abimélec, son frère.


Quand la soif du pouvoir devient effrénée

Très ambitieux et sans scrupule, Abimélec se distingue de son père Jerubbaal (Gédéon) qui refusa la royauté pour lui et ses fils (Juges 8 : 22-23). Il se rend favorables les habitants de Sichem par les frères de sa mère (Juges 8 : 31) pour obtenir de l'argent qui lui servira à recruter des mercenaires (3-4). C'est avec eux qu'il massacre ses propres frères, à l'exception du jeune Yotam (5). Désormais, plus rien n'empêche ses partisans de l'introniser.

Malheureusement, l'envie du pouvoir aveugle les yeux, même sur le péché, et les Abimélec n'ont pas manqué jusqu'à présent.

Le rescapé dénonce (7-15).

Yotam recourt à une fable pour dénoncer le crime (Cf. 2 Samuel 12 : 1-4). Il critique ainsi l'autorité du nouveau roi.

Très souvent, quand le pouvoir est décrié, c'est parce qu'il est détenu par des hommes incapables ou convoité par des hommes de la même trempe.

Examen de conscience (16-21).

La parabole de Yotam se termine par une morale. Certes, ce ne sont pas les mérites d'Abimélec mais la démagogie et l'appel au tribalisme qui ont prévalu dans son accession au pouvoir (18).

Quel bonheur un tel pouvoir, obtenu par des intrigues, pourra-t-il apporter à ses bénéficiaires et à ceux qui le lui ont accordé ? (19).

Réflexion : A la lumière de ce texte, les critères d'accession au pouvoir dans nos pays africains aujourd'hui, quel qu'en soit le niveau, glorifient-ils toujours notre Dieu ?


Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du mardi 10 août 2010)


-------------------------------------------------------

COURONNE ROYALE 2.jpg

LA PAIX EPHEMERE

Juges 9 : 22-41

9.22

Abimélec avait dominé trois ans sur Israël.

9.23

Alors Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélec et les habitants de Sichem, et les habitants de Sichem furent infidèles à Abimélec,

9.24

afin que la violence commise sur les soixante-dix fils de Jerubbaal reçût son châtiment, et que leur sang retombât sur Abimélec, leur frère, qui les avait tués, et sur les habitants de Sichem, qui l'avaient aidé à tuer ses frères.

9.25

Les habitants de Sichem placèrent en embuscade contre lui, sur les sommets des montagnes, des gens qui dépouillaient tous ceux qui passaient près d'eux sur le chemin. Et cela fut rapporté à Abimélec.

9.26

Gaal, fils d'Ébed, vint avec ses frères, et ils passèrent à Sichem. Les habitants de Sichem eurent confiance en lui.

9.27

Ils sortirent dans la campagne, vendangèrent leurs vignes, foulèrent les raisins, et se livrèrent à des réjouissances; ils entrèrent dans la maison de leur dieu, ils mangèrent et burent, et ils maudirent Abimélec.

9.28

Et Gaal, fils d'Ébed, disait: Qui est Abimélec, et qu'est Sichem, pour que nous servions Abimélec? N'est-il pas fils de Jerubbaal, et Zebul n'est-il pas son commissaire? Servez les hommes de Hamor, père de Sichem; mais nous, pourquoi servirions-nous Abimélec?

9.29

Oh! si j'étais le maître de ce peuple, je renverserais Abimélec. Et il disait d'Abimélec: Renforce ton armée, mets-toi en marche!

9.30

Zebul, gouverneur de la ville, apprit ce que disait Gaal, fils d'Ébed, et sa colère s'enflamma.

9.31

Il envoya secrètement des messagers à Abimélec, pour lui dire: Voici, Gaal, fils d'Ébed, et ses frères, sont venus à Sichem, et ils soulèvent la ville contre toi.

9.32

Maintenant, pars de nuit, toi et le peuple qui est avec toi, et mets-toi en embuscade dans la campagne.

9.33

Le matin, au lever du soleil, tu fondras avec impétuosité sur la ville. Et lorsque Gaal et le peuple qui est avec lui sortiront contre toi, tu lui feras ce que tes forces permettront.

9.34

Abimélec et tout le peuple qui était avec lui partirent de nuit, et ils se mirent en embuscade près de Sichem, divisés en quatre corps.

9.35

Gaal, fils d'Ébed, sortit, et il se tint à l'entrée de la porte de la ville. Abimélec et tout le peuple qui était avec lui se levèrent alors de l'embuscade.

9.36

Gaal aperçut le peuple, et il dit à Zebul: Voici un peuple qui descend du sommet des montagnes. Zebul lui répondit: C'est l'ombre des montagnes que tu prends pour des hommes.

9.37

Gaal, reprenant la parole, dit: C'est bien un peuple qui descend des hauteurs du pays, et une troupe arrive par le chemin du chêne des devins.

9.38

Zebul lui répondit: Où donc est ta bouche, toi qui disais: Qui est Abimélec, pour que nous le servions? N'est-ce point là le peuple que tu méprisais? Marche maintenant, livre-lui bataille!

9.39

Gaal s'avança à la tête des habitants de Sichem, et livra bataille à Abimélec.

9.40

Poursuivi par Abimélec, il prit la fuite devant lui, et beaucoup d'hommes tombèrent morts jusqu'à l'entrée de la porte.

9.41

Abimélec s'arrêta à Aruma. Et Zebul chassa Gaal et ses frères, qui ne purent rester à Sichem.


Coup d'Etat déjoué.

Le discours démagogique du roi autoproclamé n'a guère amélioré le sort du peuple. Le progrès attendu a été de courte durée : 3 ans de repos seulement (22). Les gens de Sichem deviennent infidèles à Abimélec. Les accords sont rompus, la révolte gronde (23). En privant le roi d'une part importante de ses revenus (25), les Sichémites lui adressent un signal fort de rébellion.

Pour expliquer pourquoi les alliés d'hier peuvent devenir ennemis aujourd'hui, la Bible indique que Dieu ne cautionne pas un pouvoir qui s'établit par les intrigues et la violence. Le mal produit des fruits empoisonnés qui provoquent le jugement de Dieu à travers un esprit de discorde (24). Aucune situation ni aucune personne ne pourra échapper à l'autorité du Souverain (1 Samuel 16 : 14 ; Romains 1 : 24).

L'insurrection de Gaal (26-41).

Gaal propose de devenir le chef des Sichémites contre Abimélec et Zébul, son gouverneur (28). Ce dernier informe très vite le roi du soulèvement. Le rapport des forces lui étant alors défavorable, Zébul doit cacher son opposition à Gaal et suggère à Abimélec la meilleure stratégie pour réprimer le mouvement d'insurrection (32-33). La coalition d'Abimélec et de Zébul met Gaal et ses troupes en déroute. Mais combien de temps le règne d'Abimélec tiendra-t-il encore ?

Réflexion : De nos jours, pour se faire entendre, les populations meurtries utilisent le langage des marches pacifiques, des grèves, des sit-in ; certains vont même jusqu'à user de violence. Qu'en penser ? Que privilégier pour se faire entendre ?


Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du mercredi 11 août 2010)


-------------------------------------------------------


COURONNE ROYALE 3.jpg

LE MAL NE RESTERA JAMAIS IMPUNI !

Juges 9 : 42-57

9.42

Le lendemain, le peuple sortit dans la campagne. Abimélec, qui en fut informé,

9.43

prit sa troupe, la partagea en trois corps, et se mit en embuscade dans la campagne. Ayant vu que le peuple sortait de la ville, il se leva contre eux, et les battit.

9.44

Abimélec et les corps qui étaient avec lui se portèrent en avant, et se placèrent à l'entrée de la porte de la ville; deux de ces corps se jetèrent sur tous ceux qui étaient dans la campagne, et les battirent.

9.45

Abimélec attaqua la ville pendant toute la journée; il s'en empara, et tua le peuple qui s'y trouvait. Puis il rasa la ville, et y sema du sel.

9.46

A cette nouvelle, tous les habitants de la tour de Sichem se rendirent dans la forteresse de la maison du dieu Berith.

9.47

On avertit Abimélec que tous les habitants de la tour de Sichem s'y étaient rassemblés.

9.48

Alors Abimélec monta sur la montagne de Tsalmon, lui et tout le peuple qui était avec lui. Il prit en main une hache, coupa une branche d'arbre, l'enleva et la mit sur son épaule. Ensuite il dit au peuple qui était avec lui: Vous avez vu ce que j'ai fait, hâtez-vous de faire comme moi.

9.49

Et ils coupèrent chacun une branche, et suivirent Abimélec; ils placèrent les branches contre la forteresse, et l'incendièrent avec ceux qui y étaient. Ainsi périrent tous les gens de la tour de Sichem, au nombre d'environ mille, hommes et femmes.

9.50

Abimélec marcha contre Thébets. Il assiégea Thébets, et s'en empara.

9.51

Il y avait au milieu de la ville une forte tour, où se réfugièrent tous les habitants de la ville, hommes et femmes; ils fermèrent sur eux, et montèrent sur le toit de la tour.

9.52

Abimélec parvint jusqu'à la tour; il l'attaqua, et s'approcha de la porte pour y mettre le feu.

9.53

Alors une femme lança sur la tête d'Abimélec un morceau de meule de moulin, et lui brisa le crâne.

9.54

Aussitôt il appela le jeune homme qui portait ses armes, et lui dit: Tire ton épée, et donne-moi la mort, de peur qu'on ne dise de moi: C'est une femme qui l'a tué. Le jeune homme le perça, et il mourut.

9.55

Quand les hommes d'Israël virent qu'Abimélec était mort, ils s'en allèrent chacun chez soi.

9.56

Ainsi Dieu fit retomber sur Abimélec le mal qu'il avait fait à son père, en tuant ses soixante-dix frères,

9.57

et Dieu fit retomber sur la tête des gens de Sichem tout le mal qu'ils avaient fait. Ainsi s'accomplit sur eux la malédiction de Jotham, fils de Jerubbaal.


Les victoires au rendez-vous (42-49).

Après sa conquête frauduleuse du pouvoir et ses premiers succès sur les rebelles de Sichem, Abimélec semble continuer de flirter avec la victoire. Ses trois détachements n'excellent-ils pas par des exploits ? En effet, 1/ ils détruisent tous les gens sortis dans la campagne (42, 44), 2/ ils prennent d'assaut la ville, la détruisent et en massacrent les habitants (45), et 3/ ils incendient la forteresse (Bible en Français Courant : « La salle inférieure du temple ») avec ses occupants, environ mille hommes et femmes (49).

Jusqu'à quand ?

Mû par la peur de perdre le pouvoir, Abimélec massacre des populations sans intentions belliqueuses et détruit une ville qu'il voue à la stérilité et à la malédiction. Cette façon de gouverner peut-elle durer ? Tous ces crimes odieux, Dieu les laisserait-il impunis ? Non, « Dieu amènera toute œuvre en jugement au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal » (Ecclésiaste 12 : 16). Comment vous comportez-vous durant votre pèlerinage sur terre, en route vers le jour du jugement ?

La mort d'Abimélec (50-57).

Elle intervient après plusieurs actes de bravoure. Mais pour Dieu, toutes ses œuvres ne peuvent gommer le sang de ses frères qu'il a répandu des années auparavant. Sa mort violente est la punition qui lui est infligée, suite à ses innombrables crimes (56).

Prière : O Dieu de miséricorde, secours, guéris, protège les victimes des violents et leurs proches, nous t'implorons pour eux, amen.


Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du jeudi 12 août 2010)

mercredi, 03 août 2011

COTE D'IVOIRE, L'EPREUVE DU FEU

FLAMMES.jpg

Par Alain Nono

Alain Nono est pasteur au Cameroun, directeur de la Radio "Vie Nouvelle".


« La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l'angle. C'est de l'Eternel que cela est venu: C'est un prodige à nos yeux. » (Psaume 118 : 22 - 23).

Jésus-Christ de Nazareth est vivant ! Il est la pierre angulaire de l'Eglise et rien ne peut se faire en dehors de sa volonté. Je voudrais m'adresser à tous les chrétiens du monde qui ont suivi la crise ivoirienne avec beaucoup d'attention. Ils ont vécu « l'humiliation » de l'Eglise qui s'est officiellement engagée dans un combat politique. Ceci est assez nouveau dans le monde car les responsables religieux jusqu'alors n'avaient jamais voulu s'impliquer dans le cercle des enjeux politiques qui pourtant président à la destinée des nations.

Aujourd'hui beaucoup de leaders religieux regrettent cet engagement et prônent la neutralité de l'Eglise dans les affaires des nations. Cet argument est discutable, vu comment certains pays notamment ont des régimes typiquement religieux. À titre d'exemple, pourquoi certains régimes officiellement islamiques seraient acceptés dans le concert des nations et pas certains pays officiellement chrétiens? La Laïcité est-elle un concept intimement lié à la démocratie ou les deux peuvent être entièrement dissociés ? Si le choix du peuple est d'avoir un régime religieux (islamique ou chrétien), il nous semble obéir aux fondamentaux de la notion de démocratie. À moins que ce terme « laïcité » ne soit qu'un écran de fumée pour permettre à des forces spirituelles occultes d'imposer leurs valeurs morales dégradantes et puissances mystiques derrière le paravent de la laïcité. Il faut d'ailleurs noter que dans les pays à régime islamique par exemple, on peut noter une échelle des valeurs morales et sociales beaucoup plus élevée que dans les pays dits laïques.

Je voudrais, ici, apporter tout mon soutien et encouragement à ceux qui ont persévéré dans la foi au-delà de la terrible épopée ivoirienne, et leur rappeler quelques principes divins :

  • Dieu n'est jamais en contradiction avec sa parole. Ce qu'Il permet ou ce qu'Il projette est toujours en parfaite cohérence avec la Bible.
  • Le jugement de Dieu sur les nations commence d'abord par sa propre maison, c'est-à-dire l'Eglise.
  • Les principes et lois bibliques transcendent le temps et les générations et restent toujours vrais quels que soient le temps et les circonstances. Imparfaites dans l'ancien testament, elles trouvent la plénitude de leur accomplissement dans le nouveau testament, car Jésus-Christ est venu accomplir la loi (Matthieu 5:17).
  • Tandis que les hommes sont entraînés en permanence par la ligne du temps, le Dieu éternel et tout-puissant est hors du temps. Sa vision des événements est instantanée et intemporelle tandis que celle des hommes est limitée par le mouvement continu du temps et est embrumée par le nuage des circonstances. Ainsi devant Dieu, un jour est comme mille ans. Il est maître du temps et des circonstances. Je voudrais ainsi sur base de ces quatre principes encourager tous les chrétiens de Côte d'Ivoire et du monde sur ce qu'ils ont connu ces 8 derniers mois avec la crise post électorale ivoirienne en proposant des tentatives de réponses à quelques questions que chacun doit se poser.

Le pouvoir du président Gbagbo venait-il réellement de Dieu?

La Bible nous enseigne que toute autorité établie vient de Dieu ; c'est pourquoi nous devons être soumis aux autorités. Ce pouvoir du président Gbagbo venait certainement de Dieu, car cela est conforme à la parole de Dieu. Il n'a pas été porté au pouvoir en opposition aux lois et règlements du pays.

Pourquoi le pouvoir du président Gbagbo est tombé en Côte d'Ivoire s'il venait de Dieu?

Rappelons que la Bible peut nous servir de référence pour analyser la révélation reçue sur les événements de Côte d'Ivoire. Les principes Bibliques ont toujours été les mêmes pour la plupart des grands leaders :

  • Formation au désert
  • Echec
  • Repentance
  • Restauration

Moïse est un cas d'école spirituelle. Après avoir connu la gloire des palais de Pharaon, il a préféré l'exil et la formation pendant 40 ans dans le désert avant d'être rétabli comme chef du peuple Hébreu en terre égyptienne et lors de l'exode. Un parcours similaire peut être constaté avec des leaders bibliques comme Joseph et David ayant exercé des fonctions d'autorité élevée (respectivement premier ministre et Roi). Rappelons que Joseph est un type intéressant de Jésus-Christ qui est lui-même passé par le même processus (jeûne de 40 jours dans le désert avant d'être revêtu de la puissance de l'Esprit et commencer son ministère).

Le même schéma a été vu avec des autorités païennes comme Nebucadnetsar roi de Babylone, que Dieu appelle « son serviteur » car Il utilise qui il veut (Jérémie 27 :6). Un exemple récent est celui du président béninois Matthieu Kérékou qui, après avoir été déchu du pouvoir présidentiel alors qu'il exercait l'occultisme, a connu le désert et est redevenu président comme enfant de Dieu.

Dans le cas du président Gbagbo, il y a fort à parier que Dieu a décidé de le faire passer par ce désert pour des raisons qui lui sont propres.

Mais face aux différentes révélations prophétiques sur la Côte d'Ivoire, l'espérance forte de son retour au pouvoir ou de celui d'un enfant de Dieu n'est certainement pas exclue, si Dieu a décidé de glorifier son nom de cette façon.

« Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.» (Ephésiens 6, 12).

Une chose est certaine : à la vue de la façon dont l'Eglise a mené le combat spirituel, la victoire sur les forces françaises n'aurait pas forcément glorifié le nom du Seigneur.

L'Eglise a-t-elle retenu le passage ci-dessus ? Beaucoup d'émotions, de colère charnelle, de vengeance et d'amertume ont habité le cœur des chrétiens pendant les bombardements français. D'un autre côté, l'évangile de prospérité et du pouvoir est un cancer spirituel que le Seigneur a certainement décidé de nettoyer dans son Eglise de Côte d'ivoire qu'il a choisi pour piloter le réveil mondial en ces temps de la fin. Cela devrait passer par la repentance qui est facilitée par l'épreuve.

C'est peut-être ce caractère charnel de l'Eglise ivoirienne qui a amené beaucoup de « chrétiens » ivoiriens à brûler leurs bibles ou renier le nom du Seigneur après la défaite, ou encore considérer que les prophètes ont eu tort d'annoncer des choses préjudiciables à l'Eglise.

Rappelons qu'un véritable prophète parle de la part de Dieu et non selon sa propre volonté. Et dans ce cas, il ne peut faire autrement que d'annoncer que ce que Dieu lui aura dit d'annoncer, peu importe si cela plaît aux hommes ou pas.

L'Eglise de Côte d'ivoire devait être purifiée par l'épreuve du feu au vu de la mission qui lui est confiée.

« Vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra » (1 Pierre 1 : 5-7).

Le président Gbagbo ou son régime pourrait-il revenir au pouvoir dans un avenir proche ?

Une amorce de réponse à cette question a été faite ci-dessus. Toutefois, l'exemple ci-dessus de Nebucadnetsar montre que Dieu peut donner l'autorité sur son peuple à un païen pour des raisons qui lui sont propres, entre autres la purification par le feu de son peuple. « Maintenant je livre tous ces pays entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur; je lui donne aussi les animaux des champs, pour qu'ils lui soient assujettis (...) J'ai dit entièrement les mêmes choses à Sédécias, roi de Juda: Pliez votre cou sous le joug du roi de Babylone, soumettez-vous à lui et à son peuple, et vous vivrez. Pourquoi mourriez-vous, toi et ton peuple, par l'épée, par la famine et par la peste, comme l'Eternel l'a prononcé sur la nation qui ne se soumettra pas au roi de Babylone?» (Jérémie 25 : 6, 12-13).

Suite aux différentes révélations prophétiques reçues des serviteurs de Dieu, il apparaît que cette épreuve du feu n'est pas encore terminée en Côte d'ivoire et le plus dur est peut-être devant nous. Toutefois, rappelons que l'enlèvement de l'Eglise est imminent ; nous pensons que le réveil mondial précédant cet enlèvement pourrait bien partir de Côte d'ivoire, embraser l'Afrique et le reste du monde pour que le Seigneur dans son amour infini, puisse enlever un maximum de chrétiens rassemblés dans une « Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » (Ephésiens 5, 27).

Et n'oublions pas que dans l'histoire biblique, tout comme dans l'histoire romaine sous Néron, l'Eglise n'a jamais été aussi puissante que lorsqu'elle est persécutée. Car à ce moment, ce n'est plus la chair et le sang qui combattent, mais le Seigneur Jésus-Christ lui-même.

Quelques exemples bibliques :

  • Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres (...) Mais un ange du Seigneur, ayant ouvert pendant la nuit les portes de la prison, les fit sortir (...) Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus. (Actes 5: 12,41).
  • Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit (...) dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l'homme debout à la droite de Dieu. Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. (Actes 5: 55-58).

Si l'Eglise laisse Jésus-Christ défendre ses intérêts au lieu de lutter dans la chair, elle opère alors à une autre dimension où Jésus-Christ lui-même peut se lever de son trône céleste pour intercéder. Les ennemis de l'Eglise courent alors le risque de combattre Dieu lui-même. L'Eglise, elle, peut se concentrer à annoncer la parole de Dieu, s'édifier dans la sanctification et prier pour ses ennemis quelles que soient les oppositions.

Nous prions que la refondation de la Côte d'Ivoire, initiée par le régime du président Gbagbo, puisse se redéfinir uniquement et entièrement sur la personne et les enseignements de Jésus-Christ.

« Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume,  l'œuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun. » (1 Corinthiens 3 : 11 - 13).

Si cette refondation est maintenant basée uniquement sur la parole de Dieu ci-dessus, elle passera certainement avec gloire l'Epreuve du feu. Et ceux qui soutiennent cette refondation verront alors le jugement de Dieu qui, après être passé par l'Eglise, s'abattra inéluctablement sur le monde à l'instar de l'ange de la mort en Egypte qui épargna les maisons des Hébreux dont les linteaux étaient marqués par le sang de l'agneau. Ce sang symbolise pour les chrétiens et pour les Ivoiriens le sang de Jésus qui apporte la sanctification, la protection dans le mauvais jour et provoque en même temps la compassion dans les cœurs régénérés pour les âmes perdues.

Quels enseignements tirer de l'histoire ivoirienne ?

Bien que l'histoire ne soit pas encore terminée, nous pouvons déjà retenir ceci :

La plupart des prophéties sont dites avec une part d'influence humaine qui est la notion du temps. Dieu ne dit-il pas dans sa parole :

« Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement. » (Habacuc 2 :3).

Les serviteurs de Dieu ont parfois tendance à fixer une limite du temps à la parole révélée de Dieu (à moins que celle-ci ne soit explicite comme par exemple l'annonce de l'Ange Gabriel à Marie ou de l'Ange du Seigneur à Sarah sur le jour ou la période de l'intervention divine).

Dieu étant le maître du temps et des circonstances, il peut modifier dans sa prescience le temps et la forme de l'accomplissement prophétique en fonction de la réaction des hommes et en particulier de son Eglise.

Ceci est le cas, par exemple, quand une prophétie de jugement provoque la repentance dans le cœur des concernés (ex : Prophétie de Jonas au peuple de Ninive).

Dans le cas de la Côte d'Ivoire, il nous semble qu'à moins d'une repentance spirituelle profonde du nouveau régime ivoirien, la parole d'Habacuc citée ci-dessus fera foi. L'Eglise est-elle prête pour le temps de son accomplissement ?


 

Correspondance : Alain NONO


Source : Le blog de l'Evangéliste Michelle d'Astier de la Vigerie.

lundi, 18 juillet 2011

COTE D'IVOIRE: QUAND MONTENT DE LA TERRE DES BRUITS QUI EMPECHENT LA PAROLE DE DIEU D’ETRE ENTENDUE

 

LA TERRE.jpg

Par Naomie le 13 Juillet 2011.

 

Esaie 50/4 et 5 – Le Seigneur m'a donné une langue exercée pour que je sache soutenir par la parole celui (celle) qui est abattu (e); Il éveille mon oreille pour que j'écoute comme un disciple.

 

Depuis quelques jours, il m'arrive des messages dans ma boite e-mails qui me font comprendre ce qui est en train de se passer; la voix assourdissante qui monte de la terre et qui voudrait faire taire la voix prophétique vraie. Ce qui est « inquiétant » en cela, c'est que chacun y va de sa parole, de son message, de sa vérité, et tous de dire : j'ai eu un songe, une révélation, une prophétie, et tous ces songes, ces révélations, ces prophéties se contredisent les uns les autres et égarent le peuple de Dieu qui ne sait plus très bien ou donner de la tête, perdu dans le dédale mensonger qui n'est qu'agitateur et qui « promène » ainsi ceux et celles qui lisent, entendent, écoutent ces « demies vérités ou ces pleins mensonges ».  Ce matin, alors que je venais de répondre et de redresser le message « tordu » qui m'était adressé, alors que ma pensée devant cette pagaille avait du mal à contenir sa colère, je lus ce texte qu'écrivait D.Wilkerson en Mai 1931. Ceci fut un rafraîchissement pour mon âme qui commençait à « chauffer rouge » devant ce flot déferlant comme autant de lapins blancs du chapeau d'un illusionniste. Ce Dimanche 9 Juillet au matin, ce sont ces deux mots que l'Esprit saint m'a confié : incohérence et incontinence. C'est bien là tout ce qui est balancé à la vue de tous, de façon incohérente (dispersion des messages qui rendent la pensée de Dieu incohérente (si cela est de Dieu) et de façon incontinente (comme du sable qui coule entre les doigts et que l'on ne peut pas retenir) Satan sait que le peuple de Dieu est comme au désert, qu'il réclame l'eau du rocher afin de s'abreuver, et la manne afin de se restaurer; mais on ne lui donne que de l'alimentation sous cellophane, insipide et desséchée, semblable à celle qui se trouve sur les étalages des grandes surfaces et pour laquelle la datte de péremption est dépassée, laissant  l'aliment non seulement rancie, mais dangereuse, parce que les bactéries se développent dedans.  Que nous dit ce message? Je vous le laisse ci-dessous, puis ensuite, je transmettrais ce que le Saint Esprit m'a « laissé » afin de le donner et par la lumière de l'Esprit saint, vous serez à même de faire la différence entre la nourriture fade qui provient de l'homme, et l'eau vivifiante qui vient de Dieu; même si au premier abord, cette eau peut avoir un goût étrange, celui de la vérité.  En effet, dans notre société, nous avons pour habitude de consommer des produits industriels, et nous perdons le goût vrai de la nourriture vraie, des aliments sortant tout droit du potager divin; nous avons des difficultés à reconnaître le « bio » de l'industriel, et notre goût est édulcoré, tout comme ce que nous prenons pour repas. Il est temps de revenir à la source, et de nous alimenter là ou ne règne que « l'artisanal » divin qui, au désert, pu nourrir un peuple entier avec « la manne » inconnue de tous.


Shalom à vous tous! Naomie.

Lire la suite

lundi, 11 juillet 2011

MOSAIQUE DE VISIONS ET DE SONGES INQUIETANTS SUR LA COTE D'IVOIRE (1)


LA MAIN VENUE DU CIEL.jpg

Une amie nous a donné l'idée de réaliser une sorte de mosaïque de visions et de songes, semblable à celle du film « Flashforward », récemment diffusé sur la chaîne de télévision française TF1, pour essayer de reconstituer et faire ressortir les éléments dominants des nombreuses révélations reçues, ces derniers temps, par les Ivoiriens, en Côte d'Ivoire et dans le monde, sur la fin de la crise dans leur pays (la véritable). Nous en faisons juste une esquisse dans ce nouveau post pour lancer le projet, en espérant qu'il puisse contribuer à nous éclairer sur l'issue de la tragédie ivoirienne. Bonne lecture !

 

Nina (Côte d'Ivoire)

« Cher Fernand,

Merci pour ce site http://gehco.unblog.fr/ que j'ai rapidement partagé avec des amis... L'idée de la « mosaïque » est partagée, apparemment. Ce dimanche (26 juin 2011), mon frère m'a relaté un songe dans lequel il a vu une foule immense marcher pour protester et clamer son mécontentement. Et la marche rassemblait des milliers d'ivoiriens lassés des exactions, pillages et tueries en cours dans notre pays. Il dit que c'était dément!!! Et puis à un moment donné, tout le monde a commencé à réclamer le Président Laurent Gbagbo. Celui-ci, revenu,  était acclamé par la foule mais jetait des regards inquiets, à gauche et à droite. Tout autour, c'était le chaos. Et lui, se demandait comment il allait faire...

Juste pour compléter la liste de la « mosaïque ». Moi, en ce qui me concerne, mon songe concerne le jugement à venir de DIEU sur notre pays; c'était terrible et je pleurais. Nous n'avions aucune cachette. C'était horrible! Et cela a commencé une nuit où, apparemment, le pays semblait être en paix. J'en ai fait part à des amis. Et depuis, nous faisons nos provisions en double.

Nous avons commencé cela, 3 semaines après le kidnapping du Président Laurent Gbagbo.

Continuons à intercéder pour notre pays, dans la repentance sincère ! ».

Awa (Diaspora)

« J'ai eu un songe dans lequel j'étais allée faire des courses dans un supermarché. Arrivée à la caisse pour payer mes articles, la caissière était Geneviève Bro Grébé et je disais au fond de moi: « Elle n'est plus en prison!? ». Et elle était toute rayonnante; je devais payer 10 Euros et 70 centimes, et je n'avais que 10 Euros; une femme près de nous m'a donné 1 Euro et je voulais lui rendre ses 30 centimes; la dame m'a dit de garder la monnaie. Il était l'heure de fermer le magasin et le gérant est venu rassembler tout le personnel pour une mise au point (séance de travail) ; le gérant était le Président Gbagbo ».

Lilas (Côte d'Ivoire)

« Grande soeur Awa, voilà ce dont je te parlais qui vient de t'être révéler-là!!!
Moi, je viens vous donner une prophétie d'un jeune enfant, un adolescent, que Dieu utilise puissamment. Ce dernier avait annoncé l'arrestation du Président Gbagbo en avril, et personne n'y a cru, tellement on était « fan » de Malachie; depuis le week-end, mon pasteur est en train de faire une retraite spirituelle dans son camp, et ce jeune homme a eu une autre révélation, dans ce mois de juillet même, sur la Côte d'Ivoire: une guerre terrible va s'abattre sur la Côte d'Ivoire, du jamais vu, même sur le plan aérien avec des avions de guerre, mais Dieu va nettoyer son église, les faux pasteurs, les faux prophètes, les politiques, et le Président Gbagbo sera à nouveau président. Et cela risque de commencer très bientôt.... Voilà ce qu'on a reçu comme révélation... J'avoue que j'ai froid dans le dos et je compte m'humilier, dès demain, devant la face de Dieu, pour avoir sa protection....Voilà! ».

Ivoirienne Impartiale (Côte d'Ivoire)

« Je ne voulais pas en parler mais... Le 10 avril 2011, au matin, une dame qui a reçu une révélation appelle un des pasteurs dans la Résidence du Président pour lui dire qu'elle a eu une vision de l'arrestation de Laurent Gbagbo : « Pasteur, c'est pour bientôt ! ». Ce 10 avril-là donc, dans la journée, le pasteur effrayé n'a pas osé donner l'information à son entourage, pensant à sa survie car si le Président est pris, lui aussi le sera ; donc prières et jeûne, ce dimanche 10 avril, pour bénéficier de la protection du Seigneur.

Mais la dame a continué : « Les gens étaient tristes, il n'y a pas eu de joie dans la ville quand le président a été saisi, tout était calme. Les gens qui l'ont pris l'ont emmené loin... Mais ces mêmes personnes le prendront encore et le ramèneront où ils l'ont pris, dans une liesse populaire inimaginable. J'étais dans la joie et suivait la foule qui l'installait à sa place et je me suis réveillée dans cette joie qui m'a inondée ».

A chacun de faire son interprétation de ce songe du 10 avril 2011. Que le Seigneur soit notre guide ! ».

Anita (Côte d'Ivoire)

« J'ai fait un songe terrible, trois fois de suite et identique jusque dans les moindres détails, à plusieurs jours d'intervalle : une immense vague est partie du Sud de la Côte d'Ivoire et a balayé tout le territoire national jusqu'au Nord, rasant tout sur son passage. Quand cette gigantesque vague a reflué jusqu'à la mer, elle a laissé derrière elle un nombre incalculable de morts. Je me suis réveillée, toute tremblante. Que DIEU garde la Côte d'Ivoire ! ».

Fadiga (Diaspora)

« Dans un songe, j'ai vu un tsunami terrifiant et violent partir de la mer et inonder toute la Côte d'Ivoire jusqu'au Nord. Quand les eaux se sont retirées, il y avait des morts partout. Quelque chose de grave arrive. Il faut que les Ivoiriens cherchent la face de DIEU dans la repentance ! ».

Julien (Côte d'Ivoire)

« J'ai vu dans une vision le SEIGNEUR assis dans le Ciel devant un damier (jeu de dame) et poussant les pions. Puis je l'ai entendu me dire : « Ce pays verra ma gloire ! ». Je lui ai demandé : « Quel pays ? ». Pour toute réponse, j'ai vu un petit drapeau monter du damier en flottant et devenir de plus en plus grand, gigantesque. Et JESUS qui riait d'un grand rire bon enfant. Ce drapeau était le drapeau ivoirien (aux couleurs Orange Blanc et Vert) ! ».

Nina (Côte d'Ivoire) - Reprise

« Merci, Fernand, pour ces posts.

J'ai recueilli un songe d'une amie intercesseuse à l'Eglise Foursquare : Elle a vu le ciel s'ouvrir et une main géante en sortir. Cette main sonnait aux portes et exterminait toutes les personnes qui se trouvaient dans les maisons visitées.

Cela se passait ainsi pour toutes les maisons, quand, arrivée devant une certaine maison, elle a sonné longtemps. Personne ne venait ouvrir et elle est donc entrée de force. Mais ce qu'elle a vu l'a arrêtée : une femme en prière! Cette main s'est dirigée vers la femme, s'est posée sur son cœur et a dit : "Grâce!". Elle est ensuite repartie.

Le même scénario s'est répété jusqu'à ce que cette main arrive dans sa chambre. La main s'est avancée, menaçante, vers elle; elle avait peur, et une voix a dit : ''Range ta vie, sinon si je repasse, tu mourras aussi!''. Elle s'est réveillée, toute confuse et apeurée.

Nous avons eu peur. La vision résume ce que disent tous les messages : la repentance sincère.

Et puis cela rappelle l'histoire des enfants d'Israël, en Egypte, avec le sang de l'agneau pascal sur le linteau des portes (Exode, chapitre 12).

J'ai réécouté le Pasteur Dali claude. C'est effrayant et en même temps, cela me donne la force pour intercéder pour notre nation qui en a tant besoin. Les gens ont perdu espoir et sont déprimés.

Que Dieu aie compassion du peuple ivoirien!
».

Dans la même veine, deux personnes à Abidjan ont également reçu des révélations, qui nous ont été rapportées, sur la fin de la crise ivoirienne. Dans le projet « mosaïque », qui consiste à relater, après un examen minutieux, les songes et révélations qui nous parviennent par nos lecteurs et de toutes parts, nous les dévoilons. Ce chrétien (qui n'est plus de notre monde, parce qu'abattu par les FRCI) et cette dame sont formels, catégoriques, sur la base des révélations qu'ils ont reçues : la crise ivoirienne ne passera pas le mois d'octobre. Elle va s'achever, brutalement, par un grand bouleversement institutionnel. Il faut indiquer que ce même frère avait annoncé la chute du Président Gbagbo pour, EXACTEMENT, le 11 avril 2011. Personne ne l'avait alors pris au sérieux, jusqu'à ce que, dans la stupéfaction et la consternation générales, on constate tous l'accomplissement de sa prophétie. Il vient de remettre ça mais vient aussi malheureusement de nous quitter, à cause de cette dernière révélation qui n'a pas été appréciée de tous parce que très allusive.

Néanmoins, un message demeure constant dans ces révélations qui viennent corroborer celles (effroyables) du Pasteur Dali Claude : la repentance ! DIEU interpelle et appelle les Ivoiriens à la repentance. Un grand nettoyage venu d'En Haut est en marche contre ce pays. Que chacun se mette à l'abri ! « DIEU parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche. Alors il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions, afin de détourner l'homme du mal et de le préserver de l'orgueil, afin de garantir son âme de la fosse et sa vie des coups du glaive. » (Job 33 :14-18).

Nous croyons fermement que tous ne peuvent délirer en même temps! «Il y a FORCEMENT du vrai quelque part», comme on dit. Alors, à bon entendeur, ... salut ! N'oubliez pas de nous faire parvenir vos songes et visions, ou ceux de vos connaissances, pour parachever notre mosaïque.


Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire !


 

DINDE Fernand AGBO

mercredi, 29 juin 2011

PASTEUR HOUEDJISSI RUTH: MESSAGE PROPHETIQUE AUX PASTEURS DE LA COTE D’IVOIRE

 

UNION CHRETIENNE DES EGLISES EN AFRIQUE. ABIDJAN.jpg

Les pasteurs et hommes de DIEU ivoiriens interpellés par une consoeur de la sous-région ouest-africaine, à travers cette prophétie poignante que nous vous invitons à découvrir. Soyez bénis! Bien à tous.


« Ainsi parle l'Eternel ! « Je vous ai choisis et je vous ai établis, pour montrer à mon peuple le chemin du salut, pour montrer à mes enfants le chemin et la vie qu'ils doivent mener pour hériter mon Royaume. Mais pourquoi vous êtes vous éloignés de ce qui est essentiel, de ce qui peut sauver mon peuple : le pardon des péchés et la vie de sainteté sans laquelle personne ne me verra ? (Hébreux 12/14). Je suis Saint et celui qui veut me suivre doit se sanctifier, voilà le salut ! (1 Pierre 1/15 à 16). Pourquoi vous êtes vous éloignés de ce précieux message pour vous adonner à des enseignements sans vie : la prospérité, qui ne peut envoyer personne au ciel.

Vous avez éloigné plusieurs de mes enfants du droit chemin parce que vous-mêmes êtes éloignés de moi par vos mauvaises vies : des discussions inutiles, la vengeance, la cupidité, l'adultère, les mépris, les calomnies, les esprits sectaires, la rébellion, l'orgueil, la colère, l'amour du monde et des choses du monde, vous vous dressez les uns contre les autres et vous vous faites du mal les uns aux autres, vous me blessez, vous me mettez un couteau dans le cœur, je souffre par vos vies, vous me servez par intérêt, vos cœurs sont éloignés de moi, vous avez les cœurs attachés au matériel, à l'argent, aux honneurs, à la gloire, à la nourriture.

L'évangile pour lequel je vous ai choisis qui est de conduire mon peuple à la vie de sainteté, la transformation du caractère pour me ressembler, a été mis de coté et vous enseignez à mon peuple à rechercher et à s'attacher au monde et aux choses du monde. C'est pourquoi, ma Parole n'est plus vécue. Vos jeunes filles se livrent à la débauche, vos adolescents à la prostitution, même dans vos maisons, vos maris à l'adultère, vos filles sont confondues aux filles du monde ainsi que les jeunes gens et vos enfants. Ma crainte a disparu des cœurs parce que les bergers ont perdu la vision (Luc 24/46 à 47). Ecoutez ceci : Je reviens très bientôt; heureux le serviteur que je trouverai en train de paître mes brebis selon mon cœur et non pour ses intérêts.

Mon troupeau souffre, réveillez-vous donc, prenez conscience car l'essentiel pour moi n'est pas que tu aies un temple de mille membres et que seulement dix soient vrais avec moi pendant que le reste, les autres, soient des amoureux du monde et des choses du monde, des religieux et non des personnes qui me craignent et qui m'honorent. Vous avez des clubs d'amis et non des gens que vous battissez pour hériter de la vie éternelle. Vous avez des sources de gain et non des disciples pour lesquels vous avez sacrifié vos vies afin qu'ils soient sauvés. Vous êtes pasteurs pour vos ventres et non pour me servir, à partir du débordement d'amour pour moi et pour les âmes. Vous avez égaré mon troupeau. Sachez ceci: Je reviens bientôt, mon retour sera brusque et je suis debout, je suis à la porte.

Plusieurs me diront : Seigneur n'avons-nous pas prophétisé, chassé des démons, guéri les malades, fait des délivrances en ton NOM, et je vous dirai ouvertement, je ne vous ai jamais connus, car vous ne l'avez pas fait par amour pour moi et pour mon troupeau mais pour vos ventres, vous ne m'avez pas donné la gloire et plusieurs d'entre vous travaillent par « Beelzébul ». Je suis vivant, mon jugement est pour très bientôt et contre vous, je serai très sévère car je vous ai choisis pour montrer le chemin de la vérité et vous êtes égarés, vous qui êtes sensés indiquer le chemin.

Arrêtez maintenant, vous m'avez assez blessé. Arrêtez, sinon ma colère va s'enflammer contre vous, je vous rejetterai et retirerai mon chandelier de sa place. « Je vous appelle à la prise de conscience et à la repentance. Revenez à moi de tous vos cœurs, soyez sincères, changez de vie, de vision, de mentalité, de message car vos vies sont une abomination à mes yeux. Seulement une minorité me cherche et me sert de tout son cœur. Revenez au message de la vie, revenez à votre premier amour, revenez à moi et je reviendrai à vous (Jérémie chap. 4/1 à 4, Jérémie chap. 2/1 à 12). »

Cher(e) bien-aimé(e), fais des photocopies et distribue-les à au moins 5 personnes, pour aider l'Eglise du SEIGNEUR JESUS à revenir à lui, pour le servir jusqu'à le satisfaire; si tu ne te sens pas concerné(e), prie pour les autres qui blessent DIEU par leurs vies.



Que CHRIST vous bénisse !



Fait le 18 décembre 2010


Pasteur Houédjissi Ruth

lundi, 09 mai 2011

LA DERNIERE REVELATION DE KONE MALACHIE SUR LA SORTIE DE CRISE IVOIRIENNE

LA BIBLE.jpg

Un message du Pasteur Koné Malachie que je ne partage pas forcément mais que je voudrais partager avec vous, mes lecteurs, surtout avec ceux d'entre vous, nombreux, qui m'avez écrit ou sollicité pour l'avoir. Que chacun s'en fasse sa propre opinion. Bonne lecture et que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!


Envoyé le 2 Mai 2011 par le Pasteur Malachie Koné à l'un de ses fidèles


Ma tantie, si tu le peux, corrige et balance ce message sur le Net et offre-le à autant de personnes que possible, car le mal ne triomphera pas.


Chers frères et sœurs ivoiriens,

Dieu fasse que vous soyez consolés de toutes les peines et de tous les préjudices que votre foi ait pu subir en ces temps difficiles, de  l'histoire de notre nation.

-)  Comme vous, moi aussi j'ai pu constater que la fin, de la 5ème étape de la prophétie, a été complètement chamboulée.

-) Comme vous, moi aussi, j'ai pu voir mon président être saisi contre toute attente et même malmené par  des bourreaux.

-)  Comme vous, moi aussi, j'ai eu le cœur très meurtri  devant ces images insoutenables de la capture du couple présidentiel.

-) Comme vous, moi aussi j'ai pu constater, que le grand conseil, dit on, des églises évangéliques, ait pu arriver à excommunier  le couple  présidentiel du grand mouvement évangélique dans le monde, au moment même, ou ce couple présidentiel a le plus besoin de leurs prières et des intercessions de personnes, qui pourtant défilaient à longueur de journée, dans les locaux du palais présidentiel, pour soi disant, être venus  prier pour l'homme et la femme que Dieu avait choisis.

-) Comme vous, je suis aussi très profondément touché, par cette attitude irresponsable de ces dirigeants d'églises, qui confirme d'ailleurs une partie de la prophétie. Car, souvenez vous, que nous avons dit dans notre prophétie que :

« Certains chefs religieux, très politiquement partisans et très hypocritement patriotes, feront des déclarations anti-Gbagbo, et que cela pourrait provoquer la réaction d'autres congrégations spirituelles et que la guerre, prendrait une sorte de coloration religieuse. »

Comment comprendre, que l'église qui est sensée être une institution de compassion divine, puisse être la première organisation à produire une déclaration pareille, au moment même, où toute la Cote d'Ivoire pleure son président, et demeure dans la supplication céleste pour la délivrance de ce merveilleux couple présidentiel.

La bible déclare qu'un homme a quand même droit à la compassion, même s'il abandonnait la foi.

Comme vous donc frères, j'ai pu encore constater, que cette même organisation dite chrétienne évangélique, ait mit sous sanction disciplinaire, les plus éminents hommes de Dieu, de toute l'histoire de notre nation, et ce, pour le simple fait, que ces hommes de Dieu-là, aient accepté d'obéir contre vents et marrés, à la voix de Dieu, qui désire effectivement,  que l'église se range du coté de la justice constitutionnelle, c'est à dire, respecter les lois et les autorités légales qui les incarnent.

C'est donc, pour avoir fait cela et pour avoir manifesté dans la droiture légale, leur refus de continuer d'accepter le régime dictatorial de la colonisation française, sur un pays de droit, que ces courageux hommes de Dieu, ont été sanctionnés par d'autres individus, se réclamant plus de Dieu, que les autres.

Mais que ces hommes-là sachent, que j'ai moi aussi exposé très personnellement cette situation au Seigneur, qui m'a confirmé avoir pris acte de cette décision, et qui s'apprêterait à demander des comptes à cette organisation, sur cette façon de faire, qui n'honore pas du tout son grand NOM.

Que donc, tous les éminents hommes de Dieu, qui subissent en ce moment précis, tous les préjudices de cette décision endiablée, ne se fassent point vengeance. Mais qu'ils demeurent dans la prière et laissent agir en son temps, la colère de Dieu, qui déterminera réellement,  ceux qui le servent vraiment dans ce  pays.

-) Comme vous encore, je constate aussi, que de plus en plus, tout espoir semble perdu pour la cause de la justice et que tout semble céder la place à un régime de force, où les plus forts écrasent les plus faibles.

Mais écoutez  maintenant, la parole du Seigneur:

'' Moi l'Eternel, je veille sur ma parole pour l'accomplir, comme l'amandier qui veille sur le temps, pour prévenir le printemps. Je ne suis point un homme pour mentir, ni un fils d'homme pour me repentir. Tout ce que ma bouche déclare, j'ai le pouvoir de le réaliser.

Hommes de peu de foi, je vous ai pourtant donné des signes dans le ciel et des signes sur la terre. L'arc-en-ciel autour du soleil symbolisait ma nouvelle alliance avec vous, peuple de Cote d'Ivoire, et le nuage que je fis descendre du ciel sur une franche de votre armée, était le symbole de mon soutien à cette armée, quand elle serait totalement en défaillance et entièrement réduite.

La croix que je fis voir  dans le ciel à plusieurs d'entre vous, au milieu de la carte de votre pays, était le message, que moi l'Eternel, je restaurerai votre nation par ma puissance et  vos institutions, seront respectées par mon pouvoir.

Les deux pluies torrentielles, suivies de grondement de tonnerre sur toute l'étendue de votre territoire, était le langage de ma colère, contre tous vos ennemis et le symbole de la purification de votre nation, de toutes les souillures commises avant, pendant et après la guerre.

Hommes de peu de foi, vous montrerai-je toutes ces choses en vain et tous ces signes inutilement?

Maintenant, écoutez-moi, hommes de peu de foi. Je ferai flamboyer une épée de feu dans le ciel, et sur toute l'étendue de votre territoire, je ferrai  jaillir des grêles de feu de ma sainte colère, contre tous ceux qui vous oppriment aujourd'hui, et qui disent sans cesse, où est leur Dieu?

Je frapperai très durement tous les mauvais grains humains dans cette nation, y compris tous ceux qui m'abandonnent aujourd'hui, pour une raison ou pour une autre. Je ferai qu'ils ne voient point ma gloire s'ils persistent à me haïr.

Je suis Dieu et il n'y en a point d'autre. Avant moi, il n'y avait point de Dieu et il n'y en aura pas après moi. Je suis  Dieu d'éternité en éternité.

Tout ce que  je vous ai dit depuis longtemps par la voix de mes serviteurs, au sujet de la délivrance de votre nation, sera accompli  proprement, sans rien négliger, et ce, au détriment de tous vos adversaires  et au profit de la gloire de ce que je suis.

Hommes de peu de foi, sachez que celui qu'on appelle Dieu, accomplit toujours ses promesses en son temps et sans aucune contrainte. Dans quelques jours seulement, je délivrerai cette nation et je restaurerai mon serviteur Laurent Gbagbo, qui réapparaîtra dans la gloire, à la tête de cette nation. Car celui que l'Eternel n'a point élu, ne dirigera jamais la nation que Dieu a choisie.

Et tout ce que mon serviteur vous a rapporté au sujet des 7 décrets célestes, est une pure révélation de ma part, et dans un court instant, j'accomplirai toutes ces choses sur toutes les personnes concernées, et vous saurez que je suis l'Eternel, le Seul Eternel et qu'il n'y en a point d'autre.

Je frapperai très durement et sans aucune compassion, tous les éléments pourris de cette nation.

Je mettrai en fuite, tous les adversaires les plus coriaces de ce pays et je détruirai totalement et sans aucune forme de  pitié, tous les édifices religieux, dans lesquels, je ne me reconnais pas.

J'exterminerai entièrement,  tous les ennemis les plus enragés  contre ce territoire,  et J'anéantirai les haut lieux, de divination et de prostitution dans ce pays, que j'ai choisi pour faire éclater ma gloire, et résider mon NOM, en  ces temps de la fin.

Ce sera ainsi, afin que tous les grands dirigeants de ce monde sachent, que la terre, a un vrai propriétaire, et  que ce propriétaire-là,  contrôle entièrement, tous les évènements sur la planète et tous les autres mouvements autour du globe.

Vous me verrez  à l'œuvre, moi, celui que le monde entier appelle DIEU et vous saurez, que je suis le PLUS-PUISSANT des siècles. J'agis toujours en conformité de ma volonté et personne ne peut s'opposer à mes actions.

J'ai décidé donc de choisir la Côte d'ivoire pour glorifier mon NOM et pour manifester ma PUISSANCE, et personne ne pourra s'y opposer, ni dans le temps, ni dans l'espace.

Cette nation sera une très grande nation et ce pays, un très beau pays, avec les serviteurs politiques et religieux que moi même l'Eternel je me suis choisis.

Et toi, fils de l'homme, serviteur fidèle de ma maison, va, va et crie cela aux oreilles de ton peuple, que le Dieu de la Côte d'Ivoire agira, mais en son temps. Et reviens à moi pour te consacrer à défendre continuellement le dossier de ta nation en ma présence.'' Fin de citation.

Chers frères et sœurs en Christ et chers parents ivoiriens, voici telles que rapportées les paroles du Seigneur pour la Côte d'ivoire. Je voudrais donc, que plus personne ne se soucie au sujet de la Côte d'Ivoire, ni du président Laurent Gbagbo. Sa délivrance n'est qu'une affaire de temps dans le calendrier de Dieu.

Une  chose est sûre, le Seigneur m'a déjà montré très clairement qu'il va délivrer la Côte d'Ivoire par une pluie de feu. Il m'avait montré qu'il aurait deux pluies du genre torrentiel et qu'après cela ce serait l'étape de feu, raison pour laquelle je vous avais demandé de regarder le ciel le Samedi 23 Avril et de m'informer de ce que vous verrez.

Effectivement, sur toute l'étendue du territoire il y a eu des pluies torrentielles et des tonnerres divers. J'ai donc aussi compris, que l'étape du feu était réservée à une autre période.

Je suis présentement en train de « baratiner » le Seigneur pour qu'il me révèle de façon précise, une date définitive pour la fin de la crise.

Soutenez moi donc en prière, car je vais entrer à nouveau  en présence du Seigneur, avec le dossier le plus important de notre histoire. La libération de notre pays des mains de ces personnes aux pensées pourries et aux regards empoisonnés et aussi la restauration entière de notre Président, du Président, de tous les vrais ivoiriens. Je sais et je demeure convaincu, que cela ne saurait plus tarder.

Le Seigneur m'a même montre que le président  Gbagbo deviendra momentanément  irrécupérable par rapport à la santé, mais que cela viendrait de lui même le Seigneur, afin de se glorifier aux yeux du monde.

En effet, à un temps fixe par sa propre autorité et par la puissance de son Esprit, lui même le Seigneur, ramènera instantanément le président Gbagbo à une guérison de fer et à une santé d'airain. Dieu m'a dit qu'il ferra subir tout cela au président Gbagbo, afin que lorsqu'il le ramènera au pouvoir, que tout homme sache, que c'est lui Dieu, lui et rien que lui seul, qui a rétabli de force,  son serviteur et non des élections ni une liesse populaire.

C'est donc, lorsque le Seigneur lui même aura jugé bon, que le président Gbagbo ait suffisamment compris cette leçon, qu'il mettra donc fin à l'étape 5 de notre crise.

Il serait donc inutile de se lamenter ou de maudire  notre foi chrétienne, car Dieu n'est pas le genre d'autorité qu'on peut forcer  à agir pour signer un décret, ni le type de personnalité qui aime devancer son programme d'activité. Tant que son heure n'a pas encore sonné, il ne ferra rien pour nous ni pour le pays. N'a t-il pas dit lui même, qu'il y avait un temps pour chaque chose?

Que donc, tous les ivoiriens patientent et demeurent dans la prière, en tout cas,  pour ceux qui espèrent encore dans le secours de l'Eternel. Que les chrétiens qui ne tardent pas à perdre la foi et à ajouter à cela des comportements non inspirés du ciel, s'en abstiennent maintenant et qu'ils sachent que Dieu n'a de compte à rendre à personne, en ce qui concerne sa manière d'agir.

Et de surcroît, que tout homme, quelque soit son grade ou sa personnalité dans la société, sache que Dieu n'est pas vraiment serré de lui, mais plutôt lui, qui est serré  de Dieu. C'est nous qui avons besoin d'aller au ciel. C'est nous qui avons besoin d'une protection divine et c'est encore nous, qui avons besoin de  bénédictions célestes. Lui, il est déjà le Dieu TOUT SUFFISANT et rien qu'à ce titre, il n'a vraiment besoin de personne.

D'ailleurs, voici ce qu'il m'a personnellement dit au sujet des chrétiens qui murmurent et qui perdent si facilement  la foi.

« J'entends des personnes murmurer à longueur de journée, soi disant qu'ils m'abandonneraient si je n'agissais pas promptement. Dis leur que moi l'Eternel,  je suis Dieu et non homme. Je n'agirai jamais sous contrainte. D'ailleurs, si moi l'Eternel, je ne délivre pas votre président et votre nation, que pourraient-ils faire eux, à l'heure actuelle? Arrêtez donc et sachez que je suis Dieu, dit le Seigneur. »

Mes bien-aimés frères, je ne vous enverrai plus de messages et je ne répondrai plus à un seul mail, jusqu'à ce que je sois quitte de la présence de Dieu, avec une réponse concrète, au sujet de la fin de cette étape 5.



Soyez donc bénis!


Prophète Koné Mamadou Malachie, l'Esclave de Jésus et le Défenseur des droits de Dieu.

SOYEZ DISCRETS !!!