topblog Ivoire blogs

lundi, 24 mars 2008

UN COIN LEVE DU PROFIL DES DEUX MEILLEURS CHEVAUX DE LA COURSE A LA PRESIDENTIELLE FRANçAISE

Vendredi 23 Février 2007


Chers Bien-Aimés,


La campagne électorale qui a cours,en ce moment,en France,à la faveur des Présidentielles 2007,m'offre l'opportunité de lever un coin de voile sur le profil des deux meilleurs présidentiables français,dont la prééminence dans les intentions de vote a été maintes fois relevée par les différents instituts de sondage d'opinion français.
Un coin de leur profil dont aucune presse ne parle et qu'il m'importe de relever,en toute objectivité,d'abord,en tant que Chrétien et,ensuite,en tant qu'Ivoirien:

1- Ségolène ROYAL :

Elle vit en UNION LIBRE avec son compagnon qui,par ailleurs,est le Premier Secrétaire du Parti Socialiste.Ce qui ne l'empêche pas,outre mesure,après moult pirouettes,d'être favorable au mariage des homosexuels.Peut-être la France aura t-elle,le 6 Mai prochain,un couple non marié à sa tête? Attendons de voir.

D'autre part,en écoutant attentivement cette dame,on découvre qu'elle n'est favorable au mariage ni pour elle-même ni pour les autres,en tout cas,elle n'en a pas une haute idée,et,paradoxe des paradoxes,elle se déclare en faveur du MARIAGE entre personnes de même sexe et du droit à l'adoption pour ces couples (Source: www.topchretien.com ,TOPINFO DU 17 Février 2007).Triste,tout ça!
Les valeurs chrétiennes qui,semble t-il,ont fondé l'Europe et singulièrement la France,foutent le camp(prêtez-moi l'expression)!

2- Nicolas SARKOZY :

Un françafricain de haute famille.Qui n'a pas hésité,l'année surpassée seulement(2005),à traîter de"RACAILLE"(couche la plus basse de la société,considérée comme la plus méprisable.Ensemble d'individus méprisables.Sic!) les jeunes émigrés français,à la faveur d'une de ses visites dans les quartiers défavorisés,pendant les émeutes des banlieues parisiennes et françaises.
Et comme par enchantement,ce mépris suffisant et ce racisme notoire d'un émigré (de souche plus ou moins lointaine) pour d'autres émigrés,sont enjolivés par un marketing politique scandaleux qui le dépeint comme le meilleur profil pour la Présidence française.
Tout bien pesé,n'est-ce pas peut-être le profil qu'il faut à un bon soupirant à la Présidence d'une bonne France néocoloniale?
That is the question!

Point commun entre les deux.SARKOSY et ROYAL :

Ils évitent,soigneusement,les questions africaines et ivoiriennes dans leur campagne (très mauvais signe) et font,au besoin,une petite charge de façade à CHIRAC pour sa politique africaine.C'est une attaque de convenance.Tout juste pour faire bien.La preuve,CHIRAC a toujours proclamé sa foi en l'Afrique.Cela ne l'a pas empêché de nous écraser.

Pour ma part donc,l'élection d'un de ces deux prétendants à la fonction de Président de la République française,n'augure rien de bon.Ni pour la France( je veux parler du peuple français) ni pour la Côte d'Ivoire.
J'aurais encore préféré Jean-Marie LE PEN dont la politique africaine(quoique radicale) aurait pu résoudre,une bonne fois pour toute,le problème de la Françafrique.Il est réaliste,pragmatique et franc(comme aurait dû l'être tout bon français;il ne s'embarrasse pas de langage diplomatique et de circonlocutions) et je crois qu'il incarne les aspirations subliminales et de l'inconscient profond du peuple français.Quoi qu'on en dise.L'honnêteté nous invite à le reconnaître.Il faut éviter de toujours dépeindre le nationalisme comme une tare.A des fins politiciennes.
En tout cas l'UMP (l'Union pour la Majorité Présidentielle) de Jacques CHIRAC ne s'en est pas privée pour abattre LE PEN,il y a 5 ans;ça ne l'a pas empêché,quelques mois plus tard,le 19 Septembre 2002,de faire sa guerre néocoloniale à la Côte d'Ivoire.

Alors,avec ces individus, je ne suis pas euphorique.Ce n'est pas de bon coeur que la France lâchera prise,en ce qui concerne la Côte d'Ivoire et l'Afrique.C'est au forceps.Par la main puissante de DIEU,et pas autrement.Croire le contraire,c'est être ignorant des intérêts(colossaux) en jeu et des enjeux géopolitiques.

Que DIEU vous bénisse,richement,et que DIEU garde la Côte d'Ivoire! Dindé.

14:40 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Crise ivoirienne et Politique ivoirienne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

UNE CONVERSATION ENTRE PRESIDENT ET PRESIDENTIABLES FRANçAIS. OBJET : LA PASSATION DU JOYAU DE LA COURONNE

Mercredi 21 Février 2007



FICTION. DANS UN DE MES RÊVES CAUCHEMARDESQUES.


Quelque part,en France.

-Sarkhozy et Royal: Jacques,qu'est-ce que tu nous fais comme ça?Tu veux notre mort ou quoi?Vraiment,on ne savait pas que tu étais,à ce point, contre nous!

-Chirac:Non mais,dis donc!Qu'est-ce que je vous ai fait,moi,pour que vous veniez m'assaillir de la sorte?

-S.et R.:Comment as-tu pu laisser cette crise,en Côte d'Ivoire,venir nous indisposer dans une période aussi sensible que celle des élections présidentielles?

-C.:Non mais,écoutez!Vous vous imaginez vraiment que j'ai fait exprès pour laisser cette malheureuse affaire nous rejoindre,en 2007?Ne soyez tout de même pas de mauvaise foi!Vous êtes quand même témoins que j'ai tout mis en oeuvre pour la régler,en actionnant toutes nos confréries maçonniques,tous nos réseaux de presse,de médias audiovisuels,nos âmes damnées françafricaines,nos services d'Opérations Spéciales,pesant de tout notre poids diplomatique sur l'ONU et le Conseil de Sécurité pour mettre ce pays à l'étroit et cueillir comme un fruit mûr,ce GBAGBO,mais ils ont la peau dure!

-S.et R.:En tout cas,tu sais que dans les quelques deux mois qui arrivent,l'un d'entre nous sera Président de la République de France.Débrouille-toi pour nous transmettre intact et intégral le joyau éburnéen.Peu nous importent tes arguments.Quand un Souverain de France passe le relai à un autre,il a le devoir de remettre tel quel le Joyau de la Couronne.Tu es un frère franc-maçon de pur sang français et tu sais que nous ne badinons pas avec ces choses-là.Pourquoi crois-tu que quelle que soit la famille politique qui prend le pouvoir,en France,qu'elle soit de Droite ou de Gauche,nous gardons une haute main,une main de fer,sur l'Afrique et singulièrement sur la Côte d'Ivoire?
Parce que c'est notre raison d'être!Que devient la France sans cette Afrique exploitable et corvéable à souhait?
Jacques,tu fais ce que tu veux,mais la Côte d'Ivoire,tu nous la ramène dans le giron maternel.

-C.:Ecoutez,les gars, j'ai une entière conscience de ce que vous dites.Mais ce nègre de GBAGBO me mène la vie dure,soutenu en cela par les Jeunes Patriotes.Vous avez vu sa nouvelle trouvaille?Il dialogue directement avec nos petits,et il nous ignore,royalement...Je ne parle pas de toi,Ségolène.
A cause de lui,notre dernier kata,la Résolution 1721,est resté un coup d'épée dans l'eau.Pire,toute l'Afrique,par sa faute,est en train de prendre conscience de la véritable nature (coloniale) de nos relations.Et la dernière foutaise,moi,Jacques,Grand Souverain de la Françafrique, je l'invite à notre foire annuelle Afrique-France (ça fait plus glamour),il ne s'amène pas.S'il me survit, je vous en supplie,faites-lui payer chèrement cette impertinence.

-S.et R.:Oh là,oh là,Jacques! Tu ne t'imagines tout de même pas que nous allons t'autoriser à te laisser survivre ce chef d'Etat africain atypique;ça,c'est ta palabre personnelle que tu as réveillée sous ton mandat.Tu t'arranges pour la régler avant de partir.Nous ne voulons rien avoir à cirer avec!Nous ne voulons pas de ton cadeau empoisonné.Tu n'as pas respecté le Pacte.Tu nous as pratiquement mis à dos toute l'Afrique digne et le bouquet,tu nous as fait perdre la Côte d'Ivoire.Maintenant,GBAGBO est en relation d'affaire et en partenariat avec le monde entier.Et nous,nous faisons piètre figure dans cette concurrence.Le sommet de l'arrogance et de la défiance,c'est que son second constitutionnel,son alter ego KOULIBALY,parle de créer une monnaie ivoirienne et de vider le Compte d'Opérations.Tu te rends compte?Jacques,tu nous as tués! Tu as tué la France!
Pardon,nous t'en supplions,fais quelque chose,sinon la France va s'écrouler entre nos mains et l'Histoire va nous peindre en noir!

-C.:Bon,écoutez les gars,pour sauver la situation, je peux tenter un dernier coup.Mais cette fois-ci,du viril,du balèze,violent et aveugle à souhait. Mon problème,c'est que je ne veux pas en répondre,à ma prise de retraite.Je traîne déjà assez,assez de casseroles,comme ça.Si vous prenez l'engagement de me couvrir,et pour ce coup et pour toutes les autres affaires pendantes, je vous fais un travail propre,en Côte d'Ivoire,avant deux mois.
Et puis,tout compte fait,c'est pour l'honneur et pour la gloire de la France.Je refuse de devoir payer,seul,pour tous.
Prenez donc,ici et maintenant,l'engagement de m'assurer une retraite paisible et je vous offre la tête de cet impertinent de GBAGBO sur un plateau d'or.Accord conclu?

-S.et R.:Tu nous en demandes trop...Nous ne sommes même pas encore élus...On verra! Une dernière chose.On n'a jamais eu cet entretien,OK ?

-C.:OK !

QUE DIEU GARDE LA COTE D'IVOIRE ! ! !

14:35 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Crise ivoirienne et Politique ivoirienne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

LA FRANCE,UN CAS UNIQUE DE NEOCOLONIALISME ATYPIQUE

Jeudi 15 Février 2007


Chers Bien-Aimés Frères et Soeurs,Chers Ivoiriens,


C'est avec beaucoup d'étonnement et d'interrogation que j'observe ce pays,la France,adoubé,à tort ou à raison,Pays des Droits de l'Homme,et dans le plus grand silence de son intelligentsia (en a t-elle vraiment une?),faire la pluie et le beau temps,en Afrique,au vu et au su de l'ONU et des nations dites puissantes ou civilisées,sans personne pour l'interpeller,sans personne pour nous venir en aide,et sans que personne ne s'en émeuve,outre mesure.

Quand il arrive,au forceps,que quelqu'un parmi ces puissants et ces civilisés le fasse,c'est juste pour se donner bonne conscience.
J'en veux pour preuve le génocide rwandais:Des preuves de l'implication de la France et de sa participation active existent à profusion,à propos de ce dossier,mais le monde entier reste sourd et aphone devant la quête de justice du peuple rwandais,qui se bat seul,et du peuple africain,meurtri dans sa dignité.
Autrement dit,il n'y a pas de justice pour les faibles.On n'a eu droit qu'à quelques excuses de Kofi ANNAN et des Belges.Sans plus.

C'est vrai que "DIEU sauvera la Côte d'Ivoire"(et je le crois très personnellement),comme l'a écrit Bernard B. DADIE,celui qu'il est convenu d'appeler le Père de la Littérature Négro-Africaine,qu'un certain Tiburce KOFFI (que j'avais apprécié,en son temps) a eu la légèreté d'attaquer pour son patriotisme et dont il a eu la naïveté de croire qu'il pouvait ternir,ne serait-ce qu'un instant,le prestige (mondial) par des écrits dont la vilenie donne à s'interroger,très sérieusement,sur l'équilibre global de leur auteur...Bref !

En attendant que DIEU nous sauve,les morts du Rwanda,de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique crient justice.Dans un désert généralisé des coeurs.Au milieu de républiquettes sous perfusion française,prenant leurs ordres à Paris.
Et nous qui sommes encore en vie,voudrions rappeler aux décideurs de ce monde,comme le disait un patriote ivoirien,que "nous sommes aussi l'Humanité! Nous aussi,nous avons droit à la paix,à la justice et à la joie de vivre."

Chers frères,la France,en octroyant,dans les années 60,"l'indépendance" aux nouvelles Républiques africaines,a donné le change au monde entier.
En réalité,aucun de ces nouveaux Etats n'est sorti ou n'a été autorisé à sortir du giron maternel gaulois.Et pire,aucun de ces Etats n'a pu accéder à un niveau de développement acceptable.
La plupart des pays francophones,en dehors de la France et du Canada,et particulièrement ceux d'Afrique,connaissent (fatalement) des crises à répétition,sur le plan politique et militaire,avec des conséquences économiques fâcheuses,faisant d'eux des pays toujours à la traîne,obligés de demander l'aumône aux institutions financières (rapaces) internationales,où leurs pairs du Commonwealth sont devenus des Dragons d'Asie,de par leur dynamique de croissance et leur puissance économique.

Depuis la Guerre d'Algérie,débutée en 1954, jusqu'à l'atroce guerre de libération avortée du Cameroun,en 1962,réprimée dans un fleuve de sang par la France,et ensuite par le régime qu'elle y a soutenu,et jusqu'à nos jours,la politique africaine de la France n'a pas changé d'un iota:Elle est demeurée génocidaire et colonialiste.
J'irais même plus loin:Apparemment,la France n'a pas bougé du XVIII ème siècle,avec sa féodalité,ses courtisans (les Chefs d'Etats africains),ses guerres coloniales et son aristocratie régnante (12 familles fortunées,ultralibérales,régentent la presse,l'affichage et les médias audiovisuels,en France,tenant en captivité la liberté d'expression et dérobant aux yeux et à la connaissance des Français,la réalité de la politique africaine de la France).

Celle qui a été hissée au rang des vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale par les bons soins des Alliés s'est installée durablement dans une anachronique et rétrograde politique de néocolonialisme primaire,faisant et défaisant les régimes en Afrique,sous les regards complices de la "Communauté Internationale",écrasant,au besoin,les résistants et les opposants,cococtant des résolutions farfelues contre ceux qui refusent son diktat et associant son armée officielle à la pègre la plus funeste et la plus sordide d'Afrique,pour parvenir à ses fins.En tuant,en volant,en violant et en pillant.Impunément.Là où en Angleterre et aux Etats-Unis,on passe des soldats en Cour Martial pour avoir simplement tourné en dérision des combattants ennemis désarmés.
Dans ce genre de séries noires,la France est unique au monde!
Comme le disait un analyste politique ivoirien,"la France tire l'Humanité vers le bas! Elle est la honte de l'Humanité!".Et j'adhère,sans réserve,à cette assertion.

N'y a t-il personne ou aucune Nation au monde,pour mettre fin aux crimes de la France?
Si,DIEU.Le temps du jugement de la France est enfin arrivé.Il a été dit,et à juste titre,que "la France n'est grande que montée sur les épaules de l'Afrique".Eh bien,elle va bientôt en descendre avec fracas,sans ménagement.A partir de la Côte d'Ivoire.Par le bras puissant de l'ETERNEL,le Juge des Nations!

Je termine mon propos de ce jour en disant,avec le Professeur GNAOULE OUPOH de l'Université d'Abidjan-Cocody,que CHIRAC a donné,sans le vouloir,un violent coup d'accélérateur au mûrissement et à la cristallisation d'une conscience nationale et patriotique,en Côte d'Ivoire.Voire,en Afrique.Et particulièrement au sein de la jeunesse.Une véritable bombe à retardement!

Merci donc à Jacques CHIRAC,"l'Africain" dont la politique approximative,hasardeuse et génocidaire libèrera l'Afrique de ses chaînes coloniales.
Qu'il savoure une retraite douce et paisible.Si DIEU le veut.

On garde toujours la brèche pour la Côte d'Ivoire.Que le SEIGNEUR ETERNEL vous bénisse tous,richement! Dindé.

14:10 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Crise ivoirienne et Politique ivoirienne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 20 mars 2008

FRANCE: LA DESCENTE AUX ENFERS CONTINUE

Mardi 07 Novembre 2006


Salut,Chers Tous!

D'après un diagramme recueilli sur le site www.syti.net ,Dossier "Les Vrais Maîtres du Monde",Fichier "L'endettement de la France et le libéralisme" ,la dette de la France a dépassé,en 2005,c'est-à-dire l'année dernière,les 1100 milliards d'euros(722 000 milliards de francs CFA),soit 67% du PIB contre 896,6 milliards d'euros(588 000 milliards de francs CFA)en 2002,soit 59% duPIB,information que je vous avais déjà expédiée.

En clair,la dette de la France s'est accrue de 134 000 milliards de francs CFA en 3 ans seulement,soit environ 45 000 milliards de francs CFA de dette par an.La saignée continue donc,et à cette allure(qui ne donne malheureusement aucun signe de reversibilité)la France aura bientôt "mis la clé sous le paillasson",parce que non-compétitive et incapable de s'adapter aux exigences nouvelles de la globalisation.
Aujourd'hui,cette France n'a de puissant que le prestige de l'histoire.Sans plus.Elle est devenue l'ombre d'elle-même par la faute de dirigeants foireux et de triste réputation.Il faut vraiment avoir DIEU contre soi pour être dirigée par des individus aussi sinistres.

C'est cette France exsangue-là qui s'attaque à la Côte d'Ivoire,depuis la nuit du 19 Septembre 2002.Le monde entier en a maintenant toutes les preuves,le bouquet ayant été l'inique et inapplicable Résolution 1721 de ces derniers jours.La Chiraquie entend jouer son dernier baroud d'honneur.Non plus diplomatique mais,cette fois-ci,militaire et de la façon la plus lâche.Désavouée qu'elle est dans le monde.Alors,Ivoiriens,vigilance!

Que DIEU garde la Côte d'Ivoire.On garde la brèche.Dindé.



Lien: http://www.syti.net/Endettement.html

L'endettement, bombe à retardement
pour imposer le libéralisme


L'endettement est une arme à retardement pour imposer le libéralisme, en obligeant les états à privatiser leurs services publics, tout en transformant les citoyens en esclaves des banques et des multinationales. Lorsque les dégâts de cette arme deviennent perceptibles, il est déjà trop tard.
Il n'y a alors plus de retour en arrière possible, ni d'autre choix que le l'anéantissement du pouvoir de l'état, et donc des citoyens...


Evolution de l'endettement de la France par les gouvernements successifs de 1981 à 2005
En bleu les gouvernements de droite (dominés par l'UMP, ex-RPR),
et en rose les gouvernements de gauche (dominés par le Parti Socialiste). Cliquer sur: http://www.syti.net/Endettement.html

L'endettement est un moyen pour réduire inexorablement les ressources financières des états, et donc leur capacité d'action, conformément au projet "libéral" qui vise à réduire les états à l'impuissance, afin de laisser un champ d'action maximal aux entreprises.

En appauvrissant l'état, l'endettement entraîne une réduction progressive du financement des services publics et des prestations sociales (retraites, assurance-maladie, assurance chômage), dont les déficits ou l'inefficience servent ensuite de prétexte pour présenter les privatisations comme une "solution".

En cas d'hostilité de l'opinion aux privatisations, l'accroissement de l'endettement permet d'amener le pays au bord de la faillite, afin de contraindre l'état à privatiser pour rembourser la dette, quelle que soit la couleur politique du gouvernement choisi par les électeurs. Ce n'est pas un hasard si les premier ministres qui ont le plus endetté la France sont aussi les plus "libéraux": Edouard Balladur et Jean-Pierre Raffarin.


La dette de la France a dépassé en 2005 les 1100 milliards d'euros, soit 67% du PIB. L'endettement de chaque citoyen français (nouveau-nés compris) est donc de 18.300 euros. Le remboursement de la dette absorbe chaque année la totalité de l'impôt sur le revenu.

Depuis 30 ans, la droite libérale et la gauche libérale se sont relayées au pouvoir pour dilapider l'argent public et pour le détourner au bénéfice d'intérêts particuliers: corruption, subventions et allègements de charges accordés aux multinationales, travaux publics inutiles au grand bénéfice des entreprises de bâtiment (et des élus politiques qui perçoivent des commissions occultes sur les marchés publics).

Des groupes de personnes et des entreprises se sont ainsi enrichies, et cet enrichissement a été financé en endettant l'état, c'est à dire la collectivité. Les citoyens vont maintenant devoir rembourser l'argent dont ont bénéficié leurs "maîtres", sans oublier les intérêts de l'emprunt. Concrètement, ce remboursement se traduira par des augmentations d'impôts, une dégradation des prestations de l'état (sauf en matière de répression), la fin de l'état-providence, et la privatisation des dernières entreprises publiques (vendues à un prix très inférieur à leur valeur pour la collectivité et à l'argent des contribuables qui y a été investi pendant des dizaines d'années).

L'endettement est aussi un cadeau offert aux banques, assurées de percevoir une rente à long terme prélevée sur chaque citoyen. Il est important de préciser que les banques prêtent de l'argent qui ne leur appartient pas, puisqu'il s'agit en réalité de l'argent déposé par leurs clients. C'est donc leur propre argent que les citoyens vont devoir rembourser aux banques...

Comme on le voit, l'endettement est une bonne affaire pour tout le monde, sauf pour les citoyens de base qui paieront la facture.


© syti.net, 2005

16:45 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

LA FRANCE, UN PAYS EN FAILLITE

Mardi 17 Octobre 2006


Chers Bien-Aimés frères et soeurs,

Si vous voulez comprendre pourquoi la France a attaqué la Côte d'Ivoire,le 19 Septembre 2002 et refuse de la lâcher,lisez ce qui suit:

Fin Avril 2003,les experts-comptables de la République remettaient à CHIRAC les chiffres officiels et définitifs d'un audit d'Etat.Ils étaient effroyables.La croissance pour 2002 avait bel et bien été de...1,2%,le déficit public s'élevait bel et bien à 47,2 milliards d'euros(à multiplier par 656,6 pour le CFA),soit 3,1% du PIB(contre 1,5% en 2001),le besoin de financement de l'Etat était de 57,5 milliards d'euros(contre 35 milliards d'euros en 2001),les dépenses publiques avaient atteint 53,6% du PIB(record absolu pour les pays développés),les charges de fonctionnement de l'Etat(salaires et pensions des fonctionnaires)avaient augmenté de 4,1%,la dette publique avait augmenté de 57,9 milliards d'euros pour atteindre 896,6 milliards d'euros(plus du demi-milliard de milliards de francs CFA : 0,6 milliard de milliards de francs CFA),SOIT 59% DE LA RICHESSE NATIONALE!!! (in le quotidien Le Temps,Spécial N° 004,du Lundi 16 Octobre 2006,extrait du livre "Monsieur le Président,c'est une révolution qu'il faut faire",de l'écrivain français Thierry DESJARDINS).

En quatre années,plutôt que de s'améliorer,la situation,en France,a continué d'empirer aussi bien du point de vue social(chômage,couverture sociale,logements) qu'économique et financier(surendettement,dépenses de prestige pour continuer de garder l'illusion qu'on est toujours la Grande France,à l'image des 10 milliards de francs CFA dépensés PAR MOIS,par la France pour entretenir ses forces d'occupation,en Côte d'Ivoire(sur quel budget?La France n'en a plus depuis quatre ans),marasme économique et faillite au sein des entreprises,etc).

Quand vous êtes un petit pays riche du Tiers-Monde et que vous avez affaire à un pays puissant aussi mal en point qui veut faire de vous sa vache à lait,il faut craindre le pire.La sortie se fera SANS MENAGEMENT !
Alors,Côte d'Ivoire,sanctifie-toi,attache-toi à l'ETERNEL,ton DIEU et cherche sa Face.C'est de LUI SEUL que te viendra le secours.

Que DIEU vous bénisse tous,richement!On garde la brèche! Dindé Fernand.

16:30 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |