topblog Ivoire blogs

lundi, 16 septembre 2013

LES DIX STRATEGIES DE MANIPULATION DE MASSES

MANIPULATION.jpg

1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. »
Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.


Source: Facebook Institut AfricaMaat

13:47 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Informations diverses, Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monde, les dix strategies de manipulation de masses, facebook institut africamaat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 04 juillet 2013

UN FONDATEUR DE L'INFORMATIQUE, DOUGLAS ENGELBART, L'INVENTEUR DE LA SOURIS, EST MORT

 

INVENTEUR DE LA SOURIS. DOUGLAS ENGELBART.jpg


Douglas Engelbart est mort, mercredi 3 juillet, à l'âge de 88 ans, en Californie. Ce pionnier de l'informatique est l'inventeur de la première souris d'ordinateur.


Il avait présenté son premier modèle à l'occasion d'une grande conférence le 9 décembre 1968 et fait breveté son invention en 1970.

INVENTEUR DE LA SOURIS. DOUGLAS ENGELBART 2.jpg

Aujourd'hui sans fil et design, au départ, la souris d'ordinateur n'est qu'une simple boîte en bois avec deux roues métalliques. L'homme laisse derrière lui un objet qui a révolutionné notre quotidien au travail comme dans les foyers. Son invention a été cédée quelques années plus tard à Apple pour 40.000 dollars.

INVENTEUR DE LA SOURIS. DOUGLAS ENGELBART 3.jpg

Ce chercheur du Stanford Research Institute, Douglas Engelbart a participé aux débuts de l'informatique. Il a d'ailleurs fait partie du groupe de recherches qui a fondé Arpanet, l'ancêtre d'Internet.

états-unis,informatique,la souris d'ordinateur,un fondateur de l'informatique est décédé,douglas engelbart,l'inventeur de la souris d'ordinateur,douglas engelbart est mort


Informatique: l'inventeur de la souris d'ordinateur est mort

 

Le scientifique est décédé à son domicile d'Atherton, au coeur de la Silicon Valley, a précisé l'Institut à l'AFP. 

Né dans l'Oregon, Doug Engelbart s'était installé en Californie pour devenir chercheur au Stanford Research Institute, après des études d’ingénierie électrique et informatique dans les années 1950, une époque où les ordinateurs occupaient encore des pièces entières.

Le travail de l'ingénieur et de son équipe allait porter sur les fondements qui ont mené à l'informatique moderne.

Brevet déposé en 1967

Ses recherches ont ainsi porté sur la visioconférence, la téléconférence, le courrier électronique, les "fenêtres" et le lien hypertexte mais il est surtout connu pour avoir inventé la souris d'ordinateur.

Le brevet de cette souris, au départ une boîte en bois avec deux roues en métal, avait été déposé en 1967 et accordé en 1970.

Le 9 décembre 1968, à l'occasion d'un congrès et devant un millier de personnes à San Francisco, il avait projeté pour la première fois devant un public une liaison par vidéoconférence, en se servant de la souris. L'événement avait été surnommé "la mère de toutes les démonstrations".

Son groupe de recherches avait aussi créé Arpanet, précurseur d'internet.

L'ingénieur était à l'origine de 21 brevets.

Il avait reçu en 2000 la Médaille nationale de la technologie, la plus haute distinction du secteur.


Source: MSN NEWS

dimanche, 02 juin 2013

UNE AUTRE VISION DU MONDE - EUX ET NOUS

monde,pas mal perçu,une autre vision du monde,eux et nous,les occidentaux et les africains,racisme



Quand ils font la guerre, elle devient mondiale;
Quand ils ont une opinion, elle est internationale;
Quand ils s'expriment, ils le font au nom de la communauté
internationale.

Quant à leurs valeurs, elles sont universelles.
 
Quand ils ont une crise, elle est mondiale.
 
Quand ils parlent d'eux, c'est une langue. Quand ce sont les autres, c'est forcément des dialectes.
 
Leurs fruits ont des noms du genre pommes, abricots, pèches. Ceux de
l'Afrique sont exotiques, sauvages.
 
Ils se sont installés de force en Amérique, au Canada, en Australie, en
Afrique du sud, en Amérique du sud et ils nous traitent d'immigrés.
Lamentable!
 
Quand ils viennent chez nous, ils disent qu'ils sont expatriés et quand
c'est nous qui allons chez eux, ils nous traitent d'immigrés.
Mesquinerie quand tu nous tiens!
 
Ils disent d'eux qu'ils sont en situation irrégulière dans un autre
pays. Et quand il s'agit de nous, ils disent que nous sommes des sans
papiers, des clandestins.
 
Quand ils s'attaquent à l'occupant, ce sont des résistants et quand
nous on s'attaque à l'occupant, nous sommes des terroristes.
 
Ils sont les seuls à pouvoir se doter des bombes atomiques et,
bizarrement, ce sont les autres qui fabriquent et utilisent des "armes de
destruction massive".
 
Quand ils les combattaient, il y a à peine un demi siècle, on
les appelait homosexuels, pédé. Et maintenant qu'ils les acceptent, on les appelle gays. Moi avant, j'étais un homme, maintenant, je suis un hétéro.

Quand ils croient en Dieu, le monde entier doit croire en Dieu. Et
maintenant qu'ils n'y croient plus, le monde entier devrait accepter le
mariage entre deux personnes de même sexe. Croire en Dieu est devenu ringard.
 
Quand on se met tout nu avec un cache-sexe, nous sommes des sauvages.
Et quand c'est eux, ils font du naturisme.
 
Quand nos femmes se voilent, nous les opprimons. Quand les leurs se
voilent, ce sont des saintes (soeurs).
 
Quand ils y régnaient, on parlait de noble art. Depuis que nous les
terrassons, on parle de boxe tout court.
 
Quand ils nous prêtent de l'argent, ils parlent d'aide. Quand ils
viennent nous piller, ils nous parlent de partenariat ou d'accord de
partenariat.
 
Quand ce sont eux qui le font, c'est du lobbying. Quand c'est nous,
c'est de la corruption, du clientélisme, du népotisme.
 
Ils traitent nos scarifications (marque de reconnaissance ethnique) de
sauvages. Aujourd'hui, ils pratiquent le tatouage à outrance.
 
Ils disent chez eux que la femme est plus libre, mais ils oublient que
le corps de la femme se vend en vitrine à Amsterdam et, aujourd'hui, pour une pub de yaourt, on a droit à un sein nu. Quel culot!
 

Auteur inconnu.

jeudi, 09 mai 2013

VIDEO CHOC: LE SATANISME DANS L'INDUSTRIE DE LA MUSIQUE

 

 SYMBOLE ILLUMINATI.jpg


Découvrez l'influence mauvaise et destructrice et les ténèbres épaisses du monde du showbiz international. A vous dresser les cheveux sur la tête. A diffuser et partager SANS MODERATION!!!

VIDEO CHOC: Le Satanisme dans l'industrie de la musique (Illuminati, Rihanna, Beyonce, Lady Gaga)


 

Ce monde gît sous le pouvoir maléfique des illuminatis et celui non moins ténébreux de la franc-maçonnerie internationale. Sauvez vos âmes!


LA PYRAMIDE ILLUMINATI SUR LE DOLLAR AMERICAIN.JPG

La pyramide illuminati sur le dollar américain

Satan dans ses oeuvres dans la musique mondiale (Beyonce, Rihanna)!
 

 
 
 
Lucifer apparaît à travers Beyonce pendant le Super Bowl.
 
--------------------



 
 
Rihanna avoue qu'elle est une princesse illuminati et prouve que Jay-Z est un sataniste.
 
--------------------


 
 
Le rituel illuminati de Beyonce au Super Bowl 2013 dévoilé.


--------------------


http://www.youtube.com/watch?v=CPTeuD0Hhfo


Beyonce avoue sa possession par un puissant démon du nom de Sasha Fears.

 
 
Que DIEU aie compassion de notre monde!

lundi, 01 avril 2013

COMPASSION ANIMALE? INCROYABLE MAIS VRAI!

HIPPOPOTAMES.jpg

 

«Vous voulez vraiment connaître le vrai sens du mot incroyable? Regardez (cette vidéo) et arrêtez d'employer des mots tels que, "la loi de la jungle"». 

Asma Mansouri Epouse Bouhjar


Une véritable leçon de compassion, d'amour et de solidarité au genre humain, aussi orgueuilleux, vaniteux que vain!

 

 

Source: FACEBOOK

00:00 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Afrique, Informations diverses, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

dimanche, 31 mars 2013

UNE ENORME LEÇON DE LA VIE A LIRE ET A S'APPROPRIER: SOYONS SIMPLEMENT DES GENS INTEGRES

 

PETIT ROI.jpg



Un roi vieillissant s'est réveillé un jour et s'est rendu compte qu'en mourant il n'aura pas de mâle (garçon) dans la famille royale pour le remplacer.

Il était le dernier garçon (mâle) dans la famille royale dans une culture où seulement un mâle pourrait succéder au trône - et il vieillissait. Il a décidé que s'il ne peut pas donner naissance à un mâle il adopterait un fils qui alors pourrait prendre sa place, mais il a insistéqu'un tel fils adopté soit extraordinaire au sens réel du mot.

Il a donc lancé une compétition ouverte à tous les garçons de son royaume peu importe leur origine.
 
Dix garçons ont réussi à cette compétition jusqu'au sommet.

Il y avait peu pour séparer ces garçons quant à l'intelligence, les attributs physiques, etc.
 
Le roi leur dit: "J'ai une dernière épreuve et quiconque arrive à bout de cette dernière deviendra mon fils adoptif et héritier à mon trône".
 
Alors il dit: "Ce royaume dépend uniquement de l'agriculture. Donc le roi doit savoir comment cultiver des plantes. Voici une graine de maïs pour chacun de vous. Emportez-la à la maison, plantez-la et élevez-la pour trois semaines. À la fin de trois semaines, nous verrons qui a fait le meilleur travail en cultivant la graine. Cette personne sera mon héritier-apparent".

Les garçons ont pris leurs graines et sont rentrés pressés à la maison. Ils ont eu chacun un pot à fleur et ont planté la graine dès leur rentrée à la maison.
 
Il y avait une énorme excitation dans le royaume puisque les gens attendaient avec souffle de savoir qui sera destiné pour être leur prochain roi.
 
Dans une maison, un des garçons et ses parents étaient presque navrés quand, après quelques jours de soin intense, la graine n'a pas poussé. Il ne savait pas ce qui n'allait pas avec la sienne.
 
Il avait sélectionné le sol avec soin, il avait appliqué la bonne quantité et type d'engrais, il avait été très obéissant dans l'arrosage avec les bons intervalles, il avait prié sur elle jour et nuit mais toujours sa graine s'était avérée improductive.
 
Quelques-uns de ses amis lui ont recommandé d'aller acheter une graine au marché et la planter.
 
Après tout, ont-ils dit, comment est-ce que quelqu'un peut différencier une graine de maïs d'une autre?
 
Mais ses parents qui lui avaient toujours appris la valeur de l'intégrité, lui ont rappelé que si le roi voulait qu'ils plantent juste du maïs, il aurait demandé qu'ils aillent chercher leur propre graine.
 
Si tu prends n'importe quelle autre graine différente de celle que le roi t'a donnée, cela serait malhonnête.
 
Peut-être nous ne sommes pas destinés pour le trône.
 
S'il en est ainsi donc, laisse, et ne sois pas celui qui va tromper le roi; lui disent-ils!
 
Le jour "J" arrive et les garçons reviennent au palais chacun d'eux fièrement exhibant un plant du maïs très fin.
 
C'était évident que les 9 autres garçons avaient eu grand succès avec leurs graines.
 
Le roi descend le long du rang où sont alignés les garçons passionnés et demande à chacun d'eux, "C'est ce qui est sorti de la graine que je vous ai donnée ?" Et chaque garçon répondit, "Oui, votre majesté". Et le roi fait un signe de la tête et descend le long de la ligne.
 
Le roi finalement arriva au dernier garçon au bout de la ligne. Le garçon était secoué par la peur. Il était sûr que le roi allait le jeter en prison pour avoir gaspillé sa graine.
 
"Qu'est-ce que tu as fait avec la graine que je t'ai donnée ?", le roi lui demanda.
 
"Je l'ai plantée et me suis occupé d'elle diligemment votre majesté, mais hélas, elle n'a pas poussé", dit le garçon en larmes quand la foule l'a hué.
 
Mais le roi a levé ses mains et a demandé le silence. Alors il a dit ceci: "Mon peuple, voici votre prochain roi". Tous les gens étaient confus.
 
Pourquoi celui-là? Beaucoup se sont demandés. Comment est-ce qu'il peut être le bon choix?

Le roi, ayant pris sa place sur son trône avec le garçon à son côté, dit: "J'ai donné à ces garçons des graines bouillies. Cette épreuve n'était pas pour cultiver le maïs. C'était l'épreuve de caractère; une épreuve d'intégrité. C'était l'épreuve ultime. Si un roi doit avoir une qualité, ce serait celle d'être au-dessus de la malhonnêteté. Seul ce garçon a réussi l'épreuve. Une graine bouillie ne peut pas pousser".

Leçon?

Nous vivons dans une société qui est obsédée par le succès et beaucoup cherchent le succès à n'importe quel prix. Ils disent que la fin justifie les moyens, c'est la tragédie de la vie.

Tu vois, l'échec est souvent une invitation à Dieu pour montrer qu'il est Tout Puissant et n'a pas besoin d'aide pour nous élever ou nous bénir.

Tu sais, quelquefois Dieu cherche des gens qui auront confiance complètement en Lui, peu importe qu'Il puisse leur montrer que le monde n'est ni par la puissance, ni par le pouvoir mais par Son esprit.

Dieu décrète l'échec quelquefois. Mais beaucoup cherchent à contourner l'échec divinement décrété en recourant aux moyens douteux.

Quand un fonctionnaire construit une grande maison et envoie ses cinq enfants dans les écoles chères pour lesquelles il n'a pas assez de revenus, par le recours à des moyens illicites pour y parvenir, est ce que cela n'est pas le cas d'une germination de la graine bouillie?

Quand un ministre entretien une maîtresse prodigue et en même temps élève des maisons avec des moyens supérieurs à son revenu en tant que ministre, est-ce que ce n'est pas le cas d'une graine bouillie qui vient à la vie?

Nous devrions cesser d'acclamer des malhonnêtes dans le MONDE!

Je crois qu’il nous a tous été donné la vie pour la mener d'après le plan de Dieu, et si nous vivons fidèlement, nous devrions avoir des résultats différents.

Par exemple, je crois que tous les mariages ne veulent pas dire avoir des enfants.

Je crois que quelques femmes seront debout devant Dieu avec leurs enfants et Dieu dira: "C'est étrange. Je ne vous ai pas donné d'enfants avec votre mari ; donc comment est-ce que vous avez eu ceux-ci?"

Je crois que tous les étudiants qui entrent à l'université ne doivent pas réussir.

Donc, beaucoup se trouveront devant Dieu avec leurs certificats, diplômes et Dieu dira: maintenant c'est étrange. Comment est-ce que vous êtes arrivés à l'université alors que je vous ai fermé la porte de l'université ?".

Je crois que ce n'est pas tous les gens qui sont supposés se marier.

Mais il y a en ceux qui jetteront leurs scrupules seulement pour obtenir une épouse, un époux.

Devant le trône du jugement de Dieu, ils entendront, Dieu s’étonner de ce qu’ils ont.

"C'est étrange. Vous deviez rester célibataire pour honorer mon Nom. Comment donc est-ce que vous avez eu une épousequand je ne vous en ai pas donné"?

La course n'est pas pour le martinet et la bataille n'est pas pour le fort.

Comment donc, dans ce MONDE, les martinets gagnent les courses et les forts les batailles?

C'est parce que nous refusons de rester fidèle à Dieu et refusons de permettre à Dieu d'être Dieu dans toutes les choses et dans nos affaires.

La graine bouillie ne pousse pas.

La prochaine fois que vous voyez une personne prospère, demandez vous quelle genre de graine lui a été donnée et comment celle-ci a pu germer?

 

Source: YAHOO MAIL

samedi, 09 mars 2013

A 12 ANS, PLUS INTELLIGENTE QUE EINSTEIN

NEHA RAMU. SURDOUEE.jpg

Vidéo - A 12 ans, avec un QI estimé à 162, Neha Ramu est plus intelligente que... Einstein!


A 12 ans, la jeune indienne d’origine, installée depuis peu à Londres, au Royaume uni, avec ses parents, Neha Ramu est la nouvelle coqueluche des médias anglais. Comme toutes les fillettes de son âge, elle est fan d’Harry Potter et de jeux vidéo. Mais ce n’est pas une enfant comme les autres. Son QI, estimé à 162, le degré maximal, est supérieur à celui d’Albert Einstein, qui plafonne à 160.


Férue de grammaire et de biologie, la jeune fille lit des livres de médecine-son père est médecin-, et, elle a la note maximale à chaque fois qu’elle fait un test, peu importe la matière. Elle est la personne la plus intelligente au monde. L’université d’Harvard lui aurait déjà réservé une place…



Source: Le blog d'Allain Jules

jeudi, 08 novembre 2012

L’ABOMINABLE IMPOSTURE DU MARIAGE GAY

MARIAGE GAY.jpg


Cellule44: "Cet article nous semble intéressant, même si nous ne sommes pas en accord avec tout ce qui est dit, et que son style et sa «forme expressive» nous pose problème. Nous avons jugé utile de le publié malgré tout pour les éclairages  qu’il apporte". Philippe Ehua.

Pour ma part, pour m'inscrire dans la droite ligne de l'actuel débat français sur le mariage pour tous, l'homosexualité et le mariage gay, c'est la pire imbécillité que le monde ait jamais enfantée. Désolé, mais impossible de le dire autrement. En plus, ils veulent adopter des enfants. Renversant! Pour comprendre cette dégénérescence au pas de course du genre humain, projet s'inscrivant dans le programme global pour l'avènement du Nouvel Ordre Mondial, sous la bénédiction et l'instigation de la franc-maçonnerie et de cercles ésotériques tels que les illuminati, lire cet article édifiant: Cliquer ICI. Trêve de commentaire. Bonne lecture et bien à tous! Fernand Dindé.

 

Dans quel monde vit-on? Dans quelle société voulons-nous vivre? Le progrès humain doit-il être automatiquement soumis aux lobbys avant-gardistes? Où ceux-ci veulent-ils nous mener? Bref on est en droit de se poser toute sorte de question existentielle à propos de l’empressement du gouvernement de gôôôche pour nous pondre une loi sur le mariage gay. Est-ce la priorité absolue en ces temps de crise? Cela semble être le cas pour ce gouvernement corrompu.

MARIAGE GAY.jpg

Combien sont payés les acteurs pornos pour promouvoir le mariage gay pour le compte du lobby pédophile?

 

Le mariage gay rejeté par toutes les religions.

Pour une fois nous avons un consensus religieux contre « l’effroyable supercherie du mariage gay » selon André23 (Lire ICI), « c’est se mettre en marge de l’Islam » selon Dalil Boubakeur (Lire ICI), ou refuser « la domination d’une minorité imposée à tous » comme le dit, savoureusement (lol), le grand rabbin de France (Lire ICI).

L’homosexualité dans la Bible est plutôt considéré comme un acte déviant car « Un couple implique nécessairement, dans l’esprit biblique, une différenciation sexuelle. » (Lire ICI)

Donc dans notre république qui est tout sauf laïque, la laïcité étant elle-même une religion, le pouvoir religieux rejette le mariage gay.

Qu’en est-il pour la franc-maçonnerie qui est la vraie religion sous-jacente de notre république? Pour elle la fraternité est une expression de l’homosexualité latente qui est en chacun de nous:

Vous leur confierez sans problème un enfant?

On peut donc penser que le mariage gay est une offensive maçonnique contre le pouvoir des religieux visant à détruire dans les esprits l’image de la famille reposant sur le couple parentale ( homme et femme, père et mère) et donc détruire le fondement de la loi naturelle qui nous dit que l’humanité provient d’Adam et Eve. L’une n’allant pas sans l’autre et vice-versa. Il faut préciser que tous les maçons ne partagent pas cette hérésie anti-naturelle bien que le mouvement maçonnique repose largement sur l’homosexualité. Rappelez-vous comment les francs-maçons à l’époque de Jacques Molay ont été accusés de cracher trois fois sur la croix et de pratiquer la sodomie pour justifier de leur éradication…

La franc-maçonnerie est-elle un mouvement homosexuel? L’élite en tout cas pratique des rituels sexuels sataniques mettant en jeu la pédérastie et, pire encore, la pédophilie (Aleister Crowley entre autres).

Ce qui revient à dire que le mariage gay est un outil au service de la destruction du noyau familial naturel qui participe à l’éradication de toutes normes sociales reposant sur la loi naturelle pour les remplacer par de nouvelles normes anti-naturelles justifiant la procréation génétiquement assistée, l’avortement, l’euthanasie,…toute norme amenant à l’eugénisme c’est-à-dire le contrôle totale sur la population mondiale qui est le rêve ultime de cette élite maçonnique mondiale.

Lire: L’eugénisme: l’idéologie de la culture de la mort.

Voilà donc on y est, le mariage gay qui n’est pas une demande des homosexuels, comme le sionisme n’est pas la volonté de l’ensemble des juifs de France, est en fait le fruit d’une élite visant à instaurer l’eugénisme dans les lois de la république. Refuser toute supériorité de la loi naturelle, donc loi divine, pour la remplacer par des lois contrôlant la vie et la mort donc se prendre pour Dieu. Qui doit décider de la vie et mort d’un enfant?

Et puis si on s’enfonce un peu plus dans l’abject on découvre derrière le lobby minuscule qui pousse au mariage gay, le lobby pédophile qui veut pouvoir assumer sa soif de chair fraiche sans susciter le rejet et le dégoût. Vous trouvez normal vous alors que l’adoption est de plus en plus féroce et lente pour les couples hétérosexuels qu’on l’ouvre à des couples homosexuels? Ca ne vous choque pas de voir un enfant élevé par deux hommes sodomites ou deux femmes? Quel impact sur sa propre sexualité? Et ne servira-t-il pas lorsqu’il sera en âge de partenaire sexuel au lobby pédophile qui rejoint le satanisme de réseau et qui se circonscrit à l’oligarchie dominante comme nous le dit avec vigueur et force Alain Soral et à laquelle je souscris sans réserve:

Que devient Stan Maillaud cet ancien gendarme qui enquêtait sur les réseaux pédophiles et qui a disparu. La police française défend-t-elle le lobby pédophile ou le droit des enfants? (Lire ICI)

N’oublions pas que les mêmes qui veulent le mariage gay sont les mêmes qui ont défendu avec véhémence le droit au ministre de la culture Mitterrand à faire du tourisme sexuel auprès de petits garçons en Thaïlande, et sont les mêmes qui ont défendu avec véhémence Polanski qui avait pratiqué la sodomie sur une petite fille de 13 ans.

Nous sommes dirigées par une élite satanique complétement déconnectée des lois naturelles et donc divines des choses. Ils veulent tellement le pouvoir sur nous qu’ils entendent se substituer à Dieu pour devenir des dieux eux-mêmes. Pôvres larves humaines que vous êtes…En attendant ce sont eux qui sont au pouvoir et qui tentent de nous imposer leur vision eugéniste et sataniste du monde. Allons-nous nous soumettre ou allons-nous résister à la décrépitude morale dans laquelle ils veulent nous entrainer? Le mariage gay sera un bon marqueur sociétal de notre capacité de résistance.

Non à l’eugénisme! Non à la pédophilie! Non au satanisme! Non au mariage gay!

Note: A noter que je n’ai rien personnellement contre les homosexuels. Ceux-ci peuvent pratiquer leurs loisirs sexuels comme ils l’entendent mais je refuse que cela se fasse dans la rue ou dans les écoles! La sodomie n’est pas un projet sexuel viable pour l’humanité et la femme est vouée à procréer n’en déplaise au lobby féministe.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI.


Source: LE CITOYEN ENGAGE

lundi, 16 juillet 2012

ROSE-CROIX – EN VISITE EN COTE D’IVOIRE, SERGE TOUSSAINT (GRAND MAITRE MYSTIQUE): «VOICI LES 8 PROPHETIES QUI MARQUERONT LA FIN DU MONDE»

 

ésotérisme,mysticisme,rose-croix amorc,rose-croix en visite en cote d’ivoire,serge toussaint (grand maÎtre mystique),«voici les 8 prophÉties qui marqueront la fin du monde»


Le grand maître de la juridiction francophone de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (AMORC) effectue une visite depuis le jeudi 9 février en Côte d’Ivoire. Dans une conférence de presse qu’il a animée hier (vendredi 10 février 2012), à la CRRAE-UEMOA, Serge Toussaint a présenté le regard de l’AMORC sur l’avenir.

 

Serge Toussaint, le grand maître rosucricien a rappelé que, contrairement à ce que l’on croit généralement, le mot « apocalypse » ne veut pas dire « fin du monde », mais « révélation ». En cela, les membres de la Rose-Croix pensent effectivement que les temps viendront où l’humanité, après avoir révélé le pire d’elle-même, révèlera le meilleur et donnera naissance à un monde où le bonheur ne sera plus un idéal à atteindre, mais une réalité vécue par le plus grand nombre. Cette lente mutation s’accompagnera de changements majeurs qui traduiront en eux-mêmes le degré d’évolution qu’elle aura atteint. Ainsi, pour eux, voici les prophéties qui s’accompliront sur Terre.

Un gouvernement mondial

Selon Serge Toussaint, le XXI ème siècle verra l’avènement d’un gouvernement mondial, dont l’Organisation des Nations Unies (ONU) n’est qu’un EMBRYON. Il sera formé par les dirigeants de toutes les nations, lesquels seront élus en tous pays de façon démocratique. Chacun d’eux aura les mêmes pouvoirs, les mêmes droits et les mêmes devoirs au sein de ce gouvernement planétaire, étant entendu qu’il ne se substituera pas aux gouvernements nationaux et ne portera pas atteinte à leur souveraineté. Il aura essentiellement pour but de garantir la paix entre les peuples et de faire en sorte que la mondialisation de l’économie soit un facteur de prospérité pour tous. Dès lors, la politique puisera son inspiration dans la philosophie, c’est-à-dire littéralement, dans « l’amour de la sagesse ». En cela, elle sera un vecteur d’humanisme.  

Une monnaie unique

Si la mondialisation de l’économie est actuellement un facteur d’inégalité sociale et même de paupérisation dans nombre de pays, les temps viendront où elle permettra à toutes les nations de répondre aux besoins économiques de leurs concitoyens et de les rendre heureux sur le plan matériel. D’ici là, il existera une monnaie unique à l’échelle mondiale, laquelle ne donnera lieu à aucune spéculation, mais servira uniquement à VENDRE et à ACHETER des biens divers (Note: Apocalypse 13. 16-18? « Et elle (la bête, aussi appelée l’antichrist) fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne puisse ACHETER ni VENDRE, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse (celle de DIEU qui est pure et non celle des hommes qui est charnelle). Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six (666) »). Avoir de l’argent ne sera plus une fin en soi, mais un moyen permettant à chacun de se procurer ce qui est nécessaire à son bien-être au quotidien. Tous auront compris que c’est avant tout dans la richesse intérieure que réside le bonheur auquel ils aspirent. Plutôt que de rechercher les possessions matérielles, ils privilégieront la quête de sagesse.

Une éthique universelle

Associée pendant des siècles à la religion et aux dogmes qui lui sont propres, la morale, un temps rejetée, reviendra sous l’aspect d’une éthique admise et pratiquée librement dans le monde entier. Fondée sur le respect de soi-même, d’autrui et de la nature, elle fera de tout individu une bonne compagnie pour lui-même et pour les autres. Accordant autant d’importance aux devoirs qui incombent à tout citoyen qu’aux droits que lui concède l’Etat, cette éthique universelle favorisera la paix sociale et ce que d’aucuns appellent le « VIVRE ENSEMBLE » (Note: Concept mystique ?). Les êtres humains s’évertueront alors à exprimer le meilleur d’eux-mêmes dans l’intérêt de tous et de chacun, de sorte que la division, la compétition et l’exclusion céderont définitivement la place à l’union, à la coopération et au partage.

Une citoyenneté mondiale

Sous l’effet des mélanges ethnico-raciaux, des métissages culturels et des échanges internationaux, la conscience collective finira par se substituer à la conscience individuelle. Dès lors, les êtres humains en viendront à penser et à se comporter véritablement comme des citoyens du monde. Le problème du racisme ne se posera plus, pas plus que celui du nationalisme, car tous les êtres humains auront INTEGRE le fait qu’ils appartiennent à une entité commune : l’Espèce humaine. Mieux encore, ils auront pleinement conscience d’être des âmes-sœurs issues d’une même source spirituelle : l’âme universelle. Le mot « fraternité » prendre alors tout son sens, de sorte que l’humanité sera l’expression vivante de l’unité dans la diversité.

Une même langue

D’un pays à l’autre, tous les êtres humains en viendront à parler la même langue (Note: Genèse 11. 6 et 7? « Et l'Eternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté. Allons! descendons, et là confondons leur langage afin qu'ils n'entendent plus la langue les uns des autres »). Ce ne sera aucune de celles qui existent actuellement, pas même l’anglais, présenté de nos jours comme la « langue internationale ». A l’instar de l’esperanto, la langue universelle à venir sera une création pure des hommes et exprimera le désir d’unité qui prévaudra entre les nations et les individus. Vecteur de compréhension mutuelle, elle sera davantage le LANGAGE DE L’AME que celui du corps, et favorisera les échanges entre tous, sans distinction de nationalités. Dans son expression écrite, elle donnera une dimension internationale à la littérature, qui sera alors considérée comme un patrimoine de l’humanité et intègrera les œuvres majeures ayant jalonné l’histoire des peuples et des civilisations.

Un genre androgyne

Depuis qu’il existe, l’être humain se manifeste à travers le genre masculin et le genre féminin, qui incluent respectivement les hommes et les femmes. De nos jours encore, ces deux genres sont très marqués sur le plan psychologique, en ce sens qu’il y a des façons de penser et de ressentir plutôt masculines, et d’autres plutôt féminines. Sous l’effet de l’évolution, les hommes et les femmes en viendront à vivre au diapason de pensées et d’émotions communes. Autrement dit, ce que Jung désignait sous les mots « animus » et « anima » s’équilbrera chez l’être humain à travers un genre androgyne (Note: Qui tient des deux sexes). Précisons que cet androginat n’aura rien d’anatomique, car aussi longtemps qu’ils vivront sur Terre, les hommes seront de sexe masculin et les femmes de sexe féminin.

Une écologie planétaire

Après avoir longtemps maltraité la nature (pollutions diverses, déforestation excessive, gaz à effet de serre, destruction des écosystèmes, etc), les hommes renoueront avec elle et s’emploieront à la préserver pour les générations présentes et futures. Ayant compris et intégré qu’elle est, non seulement un chef-d’œuvre de la Création, mais également le milieu auquel ils doivent la vie, ils feront de sa protection une cause internationale, par-delà les frontières. Alors qu’ils s’étaient affairés à vouloir la contrôler et la maîtriser, sans jamais vraiment y parvenir, ils s’évertueront à coopérer avec elle et puiseront leur inspiration dans ses lois. Mieux encore ils verront en elle la présence et l’influence d’une intelligence absolue et transcendantale.

Une religion universelle

Les religions, que nous respectons dans ce qu’elles ont de meilleur à offrir aux croyants pour vivre leur foi, vont disparaître graduellement et donner naissance à une religion universelle qui enseignera les principes ésotériques connus de nos jours par trop peu d’initiés. Dénuée de tout dogme et de tout sectarisme, cette religion universelle, fondée sur la volonté de mieux se connaître soi-même et de comprendre le sens profond de l’existence, marquera le passage définitif de la réligiosité à la spiritualité, en ce sens que l’aspiration à la connaissance supplantera la croyance. Autrement dit, le désir de comprendre les lois divines, au sens de lois naturelles, universelles et spirituelles, se substituera au besoin de croire en Dieu (Note: Mise à mort et fin officielle de la foi sur toute la terre?), qui sera considéré alors comme l’Energie-Conscience qui est à l’origine de la Création.

 

Adayé Kouakou

 

Source: Le quotidien ivoirien «Le Mandat» N° 720 des samedi 11 et Dimanche 12 février  2012

mardi, 17 avril 2012

VIE CONJUGALE: LES 10 ENNEMIS DU COUPLE

VIE DU COUPLE. PLACE DE L'ARGENT.jpg

Certains éléments perturbateurs peuvent mettre KO un couple. Voici une liste (non) exhaustive des tue-l'amour rédhibitoires, et quelques astuces pour les neutraliser.


La jalousie maladive
«T'étais où?», «Avec qui?», «Je sens que tu me trompes!». La jalousie est souvent touchante au début d'une histoire, mais quand elle est excessive et maladive, elle devient nuisible à votre relation. Alors mettez fin aux interrogatoires épuisants et faites lui enfin confiance !

Les sujets politiques
A quelques semaines des élections présidentielles, les discussions politiques sont souvent enflammées. Et quand un couple ne partage pas les mêmes idées, ça peut vite virer au cauchemar. Un français sur 2 avoue même que la politique est une source de conflit au sein du couple. Alors un conseil : évitez le sujet!

Le laisser-aller
Il est essentiel de faire des efforts pour séduire votre partenaire au quotidien. Monsieur, évitez de laisser la porte des toilettes ouverte, ou encore de vous couper les ongles devant votre chérie. Quand à Madame, ne faites jamais l'impasse sur l'épilation.

Les enfants
Ils vous réveillent en pleine nuit, sont malades, réclament une attention permanente. Du coup, votre couple passe souvent au second plan! Un conseil: même si vous êtes dingos de votre progéniture, n'hésitez pas à déléguer. Confiez-les donc, le temps d'un week-end à vos parents afin de vous retrouver en tête à tête.

Le «no-sex»
Exit l'abstinence! On ne le répètera jamais assez : le sexe, c'est capital dans un couple. Faites donc preuve de fantaisie et d'imagination pour pimenter votre vie sexuelle. Une belle manière de raviver la flamme dans votre couple!

Le boulot
Le boulot vous rend nerveux, fatigué, alors le soir quand vous retrouvez votre chéri(e), vous ne parlez que de ça! Votre travail ne doit pas empiéter sur votre vie de couple. Quand vous rentrez chez vous, éteignez votre portable, et essayez de laisser vos problèmes professionnels derrière vous.

Les critiques
«Tes blagues ne font rire personne», «T'as pas pris quelques kilos?», «Encore un projet que tu ne réaliseras pas...». Evitez de juger trop durement votre partenaire. Vous ne vous en rendez pas forcément compte mais les critiques répétées et méprisantes peuvent anéantir votre amour. Alors, préférez plutôt le (la) mettre en valeur!


Les meilleurs potes
Monsieur, votre meilleur pote débarque chez vous à l'improviste? Madame, vous passez vos soirées au téléphone avec votre copine? Méfiez vous des meilleurs potes, ils peuvent vite devenir intrusifs et mettre la pagaille au sein de votre couple. Alors un conseil: prenez quelques distances avec eux et préservez votre intimité.

La télévision dans la chambre
C'est la briseuse de couple par excellence! Elle est néfaste pour votre relation et surtout pour votre libido. Les couples disposant d'un téléviseur dans leur chambre font deux fois moins l'amour que les autres. Alors vite, on la supprime!

Le manque d'attention
C'est quand la dernière fois que vous lui avez fait un compliment? Une surprise? Une déclaration d'amour? Le manque d'attention peut souvent conduire l'un des deux à aller voir ailleurs. Donc n'hésitez pas à dévoiler vos sentiments, à surprendre votre partenaire et à vous octroyer des moments à deux le plus souvent possible.

La belle famille
Le beau-père autoritaire, la belle-mère donneuse de leçons, la sœur dépressive, ça vous dit quelque chose? N'oubliez pas que dans 20% des cas, la belle-famille est responsable de la séparation d'un couple! Il est peut être temps de couper le cordon et de faire de votre couple une priorité!

L'ex
Méfiez-vous surtout de l'ex qui partage des tonnes de souvenirs avec votre amoureux(se) et vous fait bien comprendre qu'elle le (la) connaît mieux que personne. Son but: vous évincer. Alors un conseil: ne montrez jamais que vous vous sentez exclu(e), et optez pour l'indifférence.

L'ennui
Après quelques années, il arrive souvent qu'un couple n'ait plus grand-chose à se dire, au point même de ne plus échanger un seul mot au restaurant. Si vous voulez sauver votre histoire, il est important de vous recréer des envies communes, des projets. Ça vous donnera envie d'avancer ensemble.


Maya Choppin


Source: PLURIELLES.FR

-----------------------------------------------------

VIE DE COUPLE. PLACE DE LA TELE.jpg

"Les 10 ennemis du couple" vus sous un deuxième regard


Pour que votre couple marche, inutile de chercher des recettes miracles. En revanche, vous pouvez éviter certains pièges qui risquent à la longue d’affaiblir les liens qui vous unissent. Petit guide des mauvaises habitudes à fuir absolument!

 

Portrait-robot de quelques-uns des ennemis du couple…


La télévision

La télévision est un tue-l’amour, il n’y a aucun doute là-dessus! A proscrire: le dîner devant le 20 heures. Prendre son repas tous les soirs avec PPDA entre-vous, ne facilite pas la complicité… Et puis, à force de regarder le film puis d’aller vous coucher, vous ne prenez même plus le temps de vous parler et de vous préoccuper de l’autre. Une seule solution: jeter cet ennemi de la vie amoureuse! Moins radical, vous pouvez convenir de l’éteindre 4 soirs par semaine.

Les pantoufles

Conséquence ou non de la présence de la télé, vous ne sortez plus! Et ce petit resto que vous aimiez tant, aurait-il fermé ses portes? Et les soirées ciné qui se prolongeaient en débats passionnés? Maintenant, vous ne sortez qu’une fois par mois, et encore uniquement pour aller chez des amis ou éventuellement recevoir. Fini les sorties en couple et les soirées en amoureux! Il faut retrouver cette magie des escapades complices! Puisque-vous venez de jeter votre télé, profitez de l’argent économisé sur la redevance!

Les heures sup’

Arrêtez de rentrer tard du boulot! Non seulement vous n’avez plus de temps pour vous, mais en plus vous êtes fatigué et irascible, ce qui n’est pas franchement une sinécure pour votre partenaire! Pour peu que le travail ait complètement envahi votre vie, cela devient vite votre seul sujet de conversation… Stop! Commencez par passer aux 35 heures (et pas une de plus)! Essayez de rentrer suffisamment tôt pour avoir un peu de temps avant le dîner… Sans en profiter pour vous affaler devant la télé! Et surtout, oubliez le travail de temps en temps, pour accorder plus d’attention à l’autre.

La porte des WC

Ce n’est pas parce qu’on est en couple et qu’on se connaît depuis des années qu’il faut se laisser aller! Arrêtez de vous balader en jogging, les cheveux en bataille… et de laisser traîner vos affaires dans toute la maison; prenez soin de vous! Certes, votre conjoint(e) vous aime tel que vous êtes, mais pourquoi ne pas faire des efforts pour vous montrer sous votre meilleur jour? Vous lui montrez ainsi que vous attachez de l’importance à sa présence et à l’impression que vous lui laissez!

L’inattention

Un des autres grands ennemis du couple, c’est le manque d’attention. Et il ne s’agit pas ici d’offrir des fleurs ou des petits cadeaux, mais simplement de le (la) regarder. De remarquer quand il (elle) a été chez le coiffeur ou a acheté une nouvelle veste. Surtout n’hésitez pas à lui dire quand vous le (la) trouvez élégant(e) ou qu’il (elle) vous impressionne par ses remarques pertinentes. Car les compliments sont toujours agréables… Mais uniquement s’ils sont pensés!

La jalousie excessive

Arrêtez de le (la) surveiller ou de lui poser des questions à tout bout de champ. Car la base d’un couple, c’est la confiance réciproque. A force de le (la) soupçonner, vous aller finir par lasser votre partenaire et le (la) pousser dans les bras d’un(e) autre! Lire à ce propos notre article : Jaloux, moi?

L’abstinence!

La vie sexuelle est importante dans un couple. S’il est normal de s’assagir avec le temps, ce ne doit pas devenir la règle! Car il faut garder de la fantaisie et de l’imagination! Réservez-vous des périodes d’intimité, variez les lieux et les positions… Pour renouer avec le désir ou découvrir les conseils du Kama-Sutra, n’hésitez pas à consulter notre rubrique Sexualité.

 

Source: DOCTISSIMO.FR

--------------------------------------------

société,vie du couple,les 10 ennemis du couple,vie conjugale,plurielles.fr,maya choppin,portrait-robot des ennemis du coupledoctissimo.fr

"Les 10 ennemis du couple" vus sous un troisième regard


Pour vous, nous avons débusqué 10 ennemis qui pourrissent la vie d’un couple… Préparez-vous au combat !

 

1. La télé. Parce qu’elle a tendance à prendre toute la place une fois qu’on est à la maison, et que quand on mate la télé, on ne communique pas, il faut être super vigilant!! Règle de base: pas de dîner devant le JT, et pas 7 soirs par semaine devant le film!! Ou alors la passion va vite s’éteindre…

2. Le confort. Bah oui, on est si bien chez soi en robe de chambre… Sauf que la vie devient très chiante! Où sont passées les soirées en amoureux du début? Les plans à l’arrache avec les potes? Les projets extra-professionnels? Retrouvez la folie de vos jeunes années et sortez!

3. Le boulot. Une vie professionnelle, c’est bien, mais le forfait "soir et WE (week-end)" c’est un vrai tue-l’amour! Vous ne vous voyez plus, vous êtes crevés, vous ne parlez que de ça. Stop!! Résolution: être à 19h30 max chez soi pour le temps d’un bon repas et des instants délicieux avec votre chéri(e). Ne vous trompez pas: le bonheur, c’est l’amour, pas le boulot!

4. Le laisser-aller. Avec le temps, on ne fait plus trop gaffe: on traîne en jogging, on laisse la salle de bains en bordel, on ne range plus la vaisselle… On aime tellement que l’autre soit séduisant même dans la vie de tous les jours, alors pourquoi pas vous?

5. La négligence. Faites-vous attention à votre chéri(e)? Prenez-vous le temps de le (la) regarder, de l’écouter, de lui dire combien vous l’aimez? Lui faites-vous des cadeaux? Lui rendez-vous service? L’amour se nourrit de toutes ces attentions gratuites…

6. La jalousie. Faites confiance à votre partenaire, et ne cherchez pas toujours à savoir où et avec qui il (elle) était… L’amour grandit avec la confiance…

7. L’absence de… sexe! Eh oui, la vie sexuelle est importante dans la vie d’un couple: c’est un moyen très fort pour dire et vivre l’amour.  Alors, ce n’est pas parce que vous êtes mariés depuis longtemps que les nuits doivent être tranquilles! Un peu de fantaisie et d’imagination!

8. La belle-famille. Attention, les parents et beaux-parents ont parfois tendance à prendre beaucoup de place, et on n’ose pas toujours leur dire non pour ne pas les blesser. Seulement, c’est chacun sa vie, et vous avez besoin d‘air pour vous épanouir ensemble. Sachez dire non!

9. L’absence de projets. Ce qui vitalise l’amour, c’est de regarder ensemble dans la même direction. Que ce soient des petits projets (prochaines vacances, …) ou des grands (donner la vie à des enfants, s’engager ensemble dans des projets sociaux, humanitaires, …). Ayez des rêves et… réalisez-les!

 10. La non-communication. Parce qu’on a moins de temps, qu’on s’est déjà blessé tellement de fois, parce que… Pourtant l’amour ne peut pas se passer de dialogue! Ecoutez-vous et prenez-le temps de vous confier. Plus vous vous connaîtrez, plus vous vous aimerez…

 

Source: AMOUR DURABLE.COM

lundi, 09 avril 2012

COMMENT LA FRANC-MAÇONNERIE CONTROLE TOUT SOUS LE COUVERT DE LA REPUBLIQUE

 
INITIATION MAçONNIQUE.jpg

Que font un squelette humain et un cercueil dans une loge censée promouvoir une philosophie élitiste?

 

Chers lecteurs, je vous ai dégoté un site inestimable, BARRUEL.COM, qui va vous horrifier par ses révélations et sa riche documentation sur cette secte religieuse appelée "Franc-maçonnerie", qui écume le monde en réseau avec des cercles occultes comme les Skull and Bones (le pouvoir occulte américain), la Trilatérale, le CFR, le groupe Bilderberg, le Bohemian Club et les Illumatis. Peut-il sortir quelque chose de bon d'une telle secte pour l'Afrique et pour notre monde? Nos pays et la terre entière dirigés par ces "frères de lumière" n'en finissent pas de sombrer dans les crises financières, les coups d'Etat, les guerres, les révolutions illusoires et le chaos. Ne gobez plus les mensonges officiels et refusez d'être des victimes de la manipulation médiatique de ces hommes puissants. Informez-vous, libérez-vous, désintoxiquez votre esprit! Bien à tous.

INFLUENCE DE LA FRANC-MAçONNERIE EN FRANCE.gif

 

Cliquer sur:

Réflexions sur les élections en "république" maçonnique Française ou "démonocratie".



 

" La franc-maçonnerie est ici chez elle au ministère de l'intérieur ".

Paroles prononcées par NICOLAS SARKOZY le 23 Juin 2003, pour le 275° anniversaire de la secte, mère de la république.
(Lire plus bas.)

 
SARKOZY ET LA FRANC-MAçONNERIE.jpg




"La franc-maçonnerie n'est autre chose que la république à couvert, comme la république elle-même n'est autre chose que la franc-maçonnerie à découvert."

F.-. Gadaud, compte rendu du convent de 1894.
Cité par Paul Copin-Albancelli, Le Pouvoir Occulte contre la France, page 97. (LIRE)

 
OBAMA FRANC-MAçON.jpg

 

Source: BARRUEL.COM

dimanche, 01 janvier 2012

LES VŒUX DU NOUVEL AN 2012 DE MONSIEUR ET MADAME DINDE

BONNE ANNEE 1.jpg

Très chers lecteurs et lectrices,

 

Cette année nouvelle 2012 nous offre la merveilleuse occasion, mon épouse et moi, de vous présenter nos voeux sincères

de Santé, de Paix, d'Amour, d'Harmonie conjugale, de Succès, de Salut en JESUS-CHRIST pour vous-mêmes

et d'émancipation du joug colonial pour la Côte d'Ivoire!

BONNE ANNEE 2.jpg

Grâces et faveurs de l'ETERNEL sur chacune de vos vies, sur vos maisons, toutes vos familles et sur la nation ivoirienne,

 

Liberté et restauration pour l’Afrique!

BONNE ANNEE 3.jpg

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire.


Bonne et Heureuse Année 2012 !

 

BONNE ANNEE 4.jpg

 

 

Madame et Monsieur DINDE Fernand AGBO

 

samedi, 24 décembre 2011

JOYEUX NOËL!



JOYEUX NOËL A TOUS!

20:13 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Informations diverses, Monde, Voeux de Nouvel An | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : monde, fête de noël, joyeux noël, merry christmas | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 10 décembre 2011

VICTORIA NEHALE, LA NAMIBIENNE QUI A VU L'ENFER ET LE CIEL


LE TRONE.jpg

LE TEMPS PASSE TRES VITE


Ceci est un court résumé du témoignage de Victoria Nehale. Pour l'avoir entièrement lu, je peux vous certifier que manquer de le lire pourrait équivaloir à manquer un virage important de votre vie. Certains en rirons. Comme ils le font de tout ce qui est relatif à la foi. Mais pour une fois, demeurez sérieux et lisez-moi ce récit. Que DIEU vous éclaire et qu'il illumine votre intelligence. Bonne lecture!


Je suis née en Namibie où j'ai vécu toute ma vie et j'ai donnée ma vie au Seigneur, le 6 Février 2005. Le Seigneur Jésus-Christ m'a révélé beaucoup de choses du monde spirituel parmi lesquelles deux voyages en enfer. Le Seigneur m'a commandé de partager mes expériences avec les gens ; Il m'a aussi avertie de ne rien ajouter ou de ne rien retirer de ce qu'Il m'a montré ou dit. Au moment où je suis en train d'écrire ce livre, fin 2006, j'ai été visité 33 fois par le Seigneur Jésus-Christ. A chaque visitation, le Seigneur me disait ceci, avant de me laisser: « Le temps passe très vite ! ».

Le premier voyage en enfer

Le 23 Juillet 2005, un jour de week-end, je pris un taxi pour un voyage de trente minutes de la ville de Ondangwa, où j'habite et travaille, pour aller dans mon village natal pour passer le week-end avec mes parents. Pendant que j'y allais, j'ai eu l'impression que quelque chose d'extraordinaire était en train de se passer cette nuit-là. Je suis arrivé à 18 H 00 et c'était le temps où les gens de la maison préparaient à manger. J'étais dans la cuisine avec le reste des membres de ma famille qui dormaient sur le sol avec un vieux drap alors que mes nièces et mes neveux chantaient des chansons de l'école du dimanche. Soudain, j'ai senti une lourde onction venir sur mon corps et je devins très faible, j'étais sous la puissance de Dieu. Je vis un homme habillé d'une robe blanche attachée d'une corde de la même couleur; Il se mit à marcher vers moi, là où j'étais couchée. Il y avait une lumière brillante autour de lui comme si cette lumière brillait à partir de son corps. Il avait des sandales ; Ses traits physiques étaient semblables à ceux qui vivent au Moyen-Orient, avec un beau teint bronzé. Son visage était très doux et plein de gloire mais j'étais incapable de le regarder dans les yeux. Quand il commença à parler, Sa voix était tendre, douce et aimable, toutefois autoritaire ; des vagues d'amour émanaient de son être.

Il étendit Sa main vers moi et me mit debout, de là où j'étais endormie. Soudain, j'étais dans un corps magnifique et transformé ; j'étais comme une jeune fille de dix-huit ans. J'étais habillée d'une robe blanche amarrée d'une corde blanche. Quoique ma robe fût blanche, le matériel était différent de celui de l'homme à côté de moi. Sa robe était soyeuse, avec un éclat que je ne sais comment vous décrire.

Il me dit, avec sa voix la plus aimable et tendre: « Victoria, je veux que tu viennes avec moi ; je vais te montrer des choses effrayantes, je t'emmène à un endroit où tu n'as jamais été avant, durant toute ta vie ». Il m'a tenu par la main droite et nous sommes partis. Je sentis comme si nous étions en train de marcher dans les airs et nous étions en train de monter dans les airs, tout le temps. Après un certain temps, je me suis sentie très fatiguée ; je Lui dis que j'étais incapable de continuer le voyage et Le supplia de m'accorder de retourner. Cependant, Il me regarda tendrement et me dit : « Tu n'es pas fatiguée, tu te sens bien. Si tu te sens fatiguée, je vais te porter mais pour l'instant, tu vas bien. La paix soit avec toi. Allons-y ! ».

L'endroit dans lequel je suis arrivée était très aride, pire que le plus sec des déserts connus de l'homme. Il n'y avait aucun signe de vie de quelque façon. Il n'y avait pas un seul arbre ou une seule petite pousse d'herbe verte ou la vue d'une seule chose vivante. C'était un endroit absolument déprimant.

Nous sommes arrivés à une entrée et l'homme se tourna vers moi et me dit: « Victoria, nous allons entrez par le portail et les choses que tu vas voir vont te faire très peur et te déranger mais reste rassurée que je suis avec toi partout où je t'emmène et je te protège très bien. Ouvre seulement tes yeux et observe tout ce que je vais te montrer ». J'étais terrifiée et je commençais à pleurer. Je protestais et je plaidais pour qu'Il me ramène. Je Lui dis que je ne voulais pas y entrer parce que je pouvais déjà voir ce qui se passait à l'intérieur. Il me regarda et me dit: « La paix soit avec toi. Nous devons allez à l'intérieur, car le temps s'en va très vite ».

Nous y sommes entrés. Je ne peux pas vous décrire l'horreur de cet endroit. Je suis convaincu qu'il n'y a pas d'autre endroit aussi mauvais que celui-là, dans tout l'univers. L'endroit était extrêmement vaste et il semble que cet endroit ne cessait de s'étendre tout le temps.

C'était un endroit où régnaient les ténèbres les plus extrêmes et la chaleur qui y est ne peut être mesurée : c'était plus chaud que la plus grande des chaleurs imaginable. Je ne pouvais pas voir la flamme du feu ou la source de la chaleur mais c'était très chaud. L'endroit était rempli d'insectes de toutes les tailles, verts, gris et noirs. Tous les insectes concevables y étaient. En plus, il y avait des vers de petites tailles, noirs, de tous les cotés et qui grimpaient partout. Ces vers commençaient à grimper sur nous. L'endroit était rempli d'une odeur nauséabonde des plus désagréables ; en fait, il n'y a pas de mots pour décrire l'intensité de cette odeur, si puante dans ce lieu. Cette odeur était comme de la chair cuite mais était cent fois plus désagréable que la chair la plus pourrie que je n'ai jamais respiré de toute ma vie. Cet endroit était rempli d'un bruit de gémissements et de grincements de dents, et aussi de rires diaboliques de démons.

Le pire dans ce lieu est que c'était rempli de gens. Il y avait tant de gens qu'on ne peut les compter. Là-bas, les gens se présentent sous la forme de squelette. Je peux dire avec certitude que ces squelettes étaient des humains parce que j'ai reconnu certains de mes proches parents et des gens de mon propre village. Leurs os étaient d'une couleur sombre et extrêmement sec.

Ils avaient de longues dents aiguisées comme ceux des animaux sauvages. Leurs bouches étaient larges et étendues et leurs langues, longues et rouge-claires. Leurs mains et leurs pieds avaient de longs doigts et de longs orteils tranchants. Certains d'entre eux avaient des habits et des cornes.

Il y avait des démons qui mélangeaient les hommes les uns sur les autres : ces démons avaient l'apparence des alligators et ils étaient debout sur quatre pieds. Ils étaient à l'aise dans cet environnement et étaient constamment en train de se moquer et de tourmenter les humains.

Le bruit que ces démons faisaient était comme une célébration, on aurait dit qu'ils se sentaient très heureux et très contents ; ils étaient aussi en train de danser et de sauter tout le temps. Les humains de leur côté étaient misérables et déprimés. Ils étaient sans aide et sans espoir. Le bruit que faisaient les humains était causé par leur souffrance ; ils pleuraient, criaient, grinçaient leurs dents et étaient dans une situation désespérée, dans la peine et dans une agonie inimaginables.

Les gens, dans cet endroit, étaient innombrables mais je pouvais clairement voir que la grande majorité d'entre eux étaient des femmes. Ils étaient divisés en plusieurs groupes différents.

Même dans ces groupes, il n'était pas possible d'estimer le nombre de gens dans un seul, parce que ces groupes étaient extrêmement larges.

L'homme (Jésus) me conduisit à un côté de l'enfer. Il me regarda et me dit : « Victoria, ceci est un groupe de gens qui refusaient de pardonner aux autres. Je leur ai dit plusieurs fois et de plusieurs manières de pardonner aux autres mais ils me rejetèrent; je leur ai pardonné tous leurs péchés. Leur temps de mourir était arrivé et ils se retrouvèrent ici. Ils y seront pour toute l'éternité; ils mangent les fruits de leur travail pour toujours et à jamais. Cependant, il m'est pénible de les voir dans cet horrible endroit et dans cette situation parce que je les aime ».

Ensuite, Il m'emmenât vers un autre groupe et l'homme me dit que les gens du second groupe sont ceux qui ont des dettes. Il y avait des catégories différentes dans ce groupe. La première catégorie est celle des gens qui devaient aux autres : ils pouvaient payer mais ils continuaient à remettre au lendemain le paiement de leur dû. Ils se promettaient de payer demain, la semaine prochaine, l'année prochaine jusqu'à ce qu'ils se soient retrouvés ici. C'est ici qu'ils vont rester pour toujours, ils mangent les fruits de leurs oeuvres.

La seconde catégorie est celle des gens qui avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais avaient la volonté de payer. Malheureusement, ils avaient peur des conséquences parce que, peut-être que s'ils disaient la vérité, ils auraient souffert le rejet des hommes ou bien ils auraient été jetés en prison ou bien ce qu'ils ont fait allait être connu des autres et ils se seraient sentis humiliés. L'homme me dit : « Personne d'entre eux n'est venu à moi pour me demander de les aider. S'ils l'avaient fait, je les aurais aidés. Ils utilisèrent leur propre sagesse et leur propre raisonnement qui, à la fin, ne les aidèrent pas du tout. Leur temps était arrivé et ils se sont retrouvés ici, pour toujours. Ils mangent le fruit de leurs oeuvres. »

Ensuite, il me dit: « La troisième catégorie est celle des gens qui ont des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais pour eux aussi personne ne vint vers moi pour me dire qu'ils avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer. S'ils l'avaient fait, j'aurais payé leurs dettes. Comme les autres, ils utilisèrent aussi leur sagesse et leur raisonnement qui ne les aidèrent pas du tout. Maintenant, ils se retrouvent dans ce lieu de tourment où ils mangent le fruit de leurs oeuvres. Mon coeur est dans la douleur pour ces gens car je les aime si tendrement ».

Dans le premier groupe, j'ai reconnu deux de mes proches parents qui sont des femmes et un jeune homme âgé de douze ans qui était aussi un de mes parents. Je savais qu'il avait douze ans parce que c'était son âge quand il est mort. Dans le deuxième groupe, j'ai aussi reconnu quelques-uns de mes parents et un pasteur que je connaissais très bien. Jakes, mon petit ami qui s'était suicidé quand il a appris que j'avais donné ma vie au Seigneur, était dans le second groupe. J'ai aussi vu quelques-uns de mes voisins dans les deux groupes.

J'ai reconnu les gens que je connaissais avant leur décès ; eux aussi me reconnurent. Mes parents étaient très en colère quand ils me virent et ils commencèrent à me dire des choses obscènes ; ils étaient en train d'utiliser le langage le plus vulgaire, en même temps qu'ils me maudissaient. L'un d'entre eux me dit que je ne méritais pas d'être avec l'homme qui était avec moi ; ils commencèrent à raconter les choses que je faisais avant que je ne donne ma vie au Seigneur. Ils n'étaient pas en train de mentir; les choses pour lesquelles ils m'accusaient étaient vraies. Jakes disait que je lui appartenais et que je devais normalement être là-bas avec lui parce que j'avais commis les mêmes péchés que lui. A première vue, le pasteur semblait être content de me voir et il me dit que j'avais bien fait d'arriver là-bas mais son attitude changea immédiatement quand il vit celui qui m'accompagnait et il se joignit aux autres qui me maudissaient et usaient de paroles obscènes. L'homme avec qui j'étais me dit de ne pas faire attention à eux car ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient.

J'étais pétrifié et extrêmement triste ; mon corps tremblait et je ne pouvais pas me tenir debout. Je pleurais de façon incontrôlable. L'homme se tourna vers moi, me serra dans ses bras et dit: « La paix soit avec toi, Victoria ! ». Ma force me revint et je me sentis en sécurité dans son étreinte. Ensuite, Il me dit que nous devions retourner. Il me regarda et me dit: « Victoria, voilà, je t'ai tout révélé. Maintenant, tu dois choisir dans quel groupe tu veux être; le choix est entre tes mains. Tu dois dire aux gens tout ce que tu as vu et expérimenté mais n'ajoute rien et ne retire rien. »

Je me souviens qu'à un moment donné, nous avions quitté cet endroit d'horreurs mais je ne savais pas où je m'étais séparée de Lui ; alors je repris conscience : j'ouvris mes yeux et je me retrouvai dans un hôpital, dans mon corps physique. J'occupais un des lits de l'hôpital Oshakati. Il y avait une perfusion sur mon bras gauche et je vis ma mère et d'autres voisins de mon village au coin de la chambre où ils me regardaient avec étonnement. Je pouvais dire en regardant le visage de ma mère qu'elle avait pleuré. Je demandais à l'une des infirmières si elle savait ce qui n'allait pas avec moi mais elle se mit à plaisanter avec moi en disant: « On t'a renvoyée ici, peut-être que tu as fais quelque chose de mal et tu as besoin de te repentir. »

L'infirmière essayait sommairement de m'expliquer ma condition mais je voyais bien qu'elle était effrayée de s'approcher de moi. Je lui ai alors demandé d'appeler le docteur qui s'occupait de moi.

Quand il vint, il me dit qu'il ne savait pas ce qui n'allait pas avec moi. Au début, il pensait que j'avais contracté le paludisme mais les résultats étaient négatifs. Il continua à me dire que ma température, mon pouls et ma pression sanguine étaient dangereusement bas mais il ne pouvait pas trouver la cause de cela. Il ajouta qu'il n'y avait rien qu'il puisse faire, il ne pouvait pas m'enregistrer avec les autres malades parce que je n'étais pas malade. La perfusion qui m'avait été donné ne fonctionnait pas bien au début mais quand j'ai ouvert mes yeux, ça marchait. Il recommanda à l'infirmière de m'administrer une autre perfusion après que la première soit finie afin que je retrouve mes forces et que je rentre chez moi.

J'avais peur de ce que je voyais et je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer. La nausée de cet horrible endroit continuait à être aussi réelle que quand j'y étais. Les scènes de cet endroit continuaient à apparaître dans ma mémoire tout le temps. J'étais incapable de dormir et tout mon corps était en grande peine. Je senti comme si toutes les parties de mon corps se démembraient et se rassemblaient à nouveau. Oh! Qu'est-ce que je me sentais mal, très mal. J'ai eu de la diarrhée pendant une semaine entière.

Je me suis fait l'idée que je ne pourrais pas parler de mes expériences à qui que se soit parce que qui pourrait me croire ? Qu'est-ce que les gens penseraient ? Je continuais à me dire que je ne relaterais pas mes expériences à quiconque. Un de mes mentors me donna un coup de fil trois jours plus tard pour prendre des nouvelles de ma santé parce que je lui avais envoyé un message dans lequel je lui demandais de prier pour moi. Avant même que je ne le sache, je lui avais parlé de mes expériences. Quand je réalisais ce que je faisais, je lui avais déjà parlé de presque toute mon histoire. Je voulais m'enfuir. Je pleurais parce que j'étais convaincu que j'avais fait la plus grande erreur de ma vie. Maintenant que l'histoire était racontée, il n'y avait pas de possibilité de pouvoir me cacher. Je savais que si Dieu voulait que quelque chose soit dit, Il l'aurait dit ; après tout, Il est Dieu.

Le 19 Août, je me suis réveillé en sentant des signes d'onction dans mon corps physique. J'étais faible et je tremblais pendant que des vagues d'électricité traversaient tout mon corps.

Dans la soirée, je vis une lumière brillante venant dans la chambre où j'étais et au beau milieu de cette lumière, je vis un homme, le même homme que j'avais vu. Cette fois, Il s'assit sur la chaise qui était à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle y était lorsqu'Il est entré. C'était une belle chaise faite d'or solide, la taille de cette chaise était comme celle des autres chaises, avec un support dorsal. Sur chaque pied, il y avait une étoile enduite d'or; la même étoile était au centre du support dorsal de la chaise. Il y avait des roues blanches sur chaque pied.

Après m'avoir salué, Il me dit que j'avais beaucoup de questions à propos de Son identité et qu'Il était venu se révéler Lui-même à moi et m'expliquer certaines choses que j'avais expérimentées. Il me dit: « Je suis Jésus-Christ, ton sauveur. Si tu as des doutes, regarde mes mains. L'endroit où nous sommes allés est l'Enfer ». Quand je regardais à ses mains, je vis des cicatrices là où les clous l'avaient percé.

Cher(e) ami(e), je veux te dire que l'enfer n'est pas une imagination fabriquée par un homme. Il est bel et bien réel et c'est un lieu absolument désagréable. L'enfer n'est pas créé pour les hommes mais pour Satan et ses démons. Notre place légitime est dans les cieux avec Jésus mais nous devons choisir Jésus avant qu'il ne soit trop tard. Aujourd'hui, si tu entends sa voix n'endurcis pas ton coeur; accepte Jésus comme ton Seigneur et Sauveur personnel afin de vivre pour Lui. L'enfer est un endroit terrible: c'est un endroit de crainte et d'apitoiement; c'est un lieu de tourment, d'éternels pleurs et de grincements de dents. Satan veut emmener autant de personnes que possible avec lui. Ne coopérez pas avec lui mais coopérez avec Jésus alors vous vivrez, vous ne mourrez pas.

Je ne comprenais pas pourquoi le Seigneur me demandait de choisir entre les deux groupes qu'il m'avait montrés en enfer alors que j'étais déjà née de nouveau. J'avais accepté Jésus mais Il m'avait quand même demandé de choisir si je voulais aller en enfer ou non. Alors, je me mis à prier et demander à Dieu de me révéler ce qu'il attendait de moi et voulait que je fasse. Le Seigneur me révéla que je gardais dans mon coeur le manque de pardon et le ressentiment envers une de mes soeurs et un de mes cousins. Je demandais au Seigneur de me pardonner pour mon esprit de manque de pardon et pour avoir gardé de la colère et de l'amertume dans mon coeur envers elle. Le Seigneur me demanda d'aller et de demander pardon à mon cousin.

Le seigneur me rappela aussi qu'il fut un temps où j'avais fait la demande d'un emploi en tant qu'enseignante avec un faux diplôme. Il considérait cela comme étant une dette et un vol. J'étais déterminé à faire ce qui est juste et droit et je demandais l'aide du Seigneur et de me montrer un moyen facile pour résoudre ce problème parce que c'était un crime sérieux qui aurait pu m'envoyer derrière les barreaux (la prison). Il me dirigea vers le ministère de l'éducation nationale pour confesser ce que j'avais fait. J'étais prête à aller en prison si cela n'était pas évitable. Le Seigneur me montra sa faveur d'une manière étonnante. Les officiels du ministère de l'éducation me dirent que je devais choisir entre rembourser l'argent que j'avais reçu du gouvernement ou non. Ils me promirent de ne pas me poursuivre en justice parce qu'ils étaient stupéfaits par ma confession. Notre Dieu est un Dieu fidèle qui honore Sa parole.

Si vous êtes dans une situation similaire à celle dans laquelle j'étais, je vous encourage à faire ce qui est correct à faire, n'ayez pas peur des conséquences. Vous serez peut-être incarcérés dans une prison terrestre mais pour un petit temps. Il n'y a pas de douleur et de honte comparable à une éternité séparée de Dieu. L'enfer n'est pas un endroit de joie: il est mieux de laisser le soin à Dieu de vous juger maintenant avant qu'il ne soit trop tard. Nous ne devons pas avoir peur du jugement de Dieu pendant que nous sommes dans le temps de la grâce: nous devons Lui accorder d'exposer n'importe quels défauts de nos vies pendant que nous avons encore le temps de le faire avec Lui parce qu'il n'y a pas de pardon de l'autre côté de la tombe.

Le second voyage en enfer

Le 18 Octobre 2005, je me suis réveillé à 05 H 30 mais je ne pouvais pas aller au travail. Je me sentais très faible et ivre; je ne pouvais pas bouger ou tourner autour de mon lit et la présence du Seigneur était très forte dans la chambre. Je tremblais et je sentais de l'électricité circuler autour de mon corps. Le Seigneur me prit juste avant 08 H 00 parce que la dernière fois que j'avais regardé à ma montre avant de partir, il était 07 H 48 et Il arriva peu après cela. Il me salua et me dit que nous devions encore partir parce que le temps s'en allait très vite. Je me suis levée et nous avons commencé à marcher. La manière avec laquelle nous nous sommes mis à marcher ce jour-là était très différente de celle des autres fois; toutefois, nos pieds faisaient des mouvements de marche, nous étions en quelque sorte plus en train de flotter que de marcher.

Pendant la marche, le Seigneur Jésus me dit que tous les péchés sont mauvais et qu'il n'y a rien qui soit petit ou grand péché. Tout péché mène à la mort, que ça soit un grand ou un petit péché.

Le seigneur me dit que nous étions en route pour visiter l'enfer pour la deuxième fois. Il me demanda si j'étais effrayée, je lui répondis que oui. Il me dit: « L'Esprit de crainte ne vient pas de mon père ni ne vient de moi mais du diable. La crainte t'entraîne à faire des choses qui vont t'envoyer en enfer. »

Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu et la peur est l'opposé direct de la foi. Il est évident que la crainte ne plaît pas à Dieu parce qu'elle détruit la foi. Tout le temps que nous étions en chemin, nous marchions côte à côte mais dès que nous sommes arrivés aux portes de l'enfer, Il a pris ma main dans la Sienne et Il la garda, chaque seconde que nous avons passée en enfer. J'étais très contente de ce que le Seigneur me tienne par la main car la poignée de sa main élimina toute crainte en moi. L'endroit était le même: rien n'était différent de la première fois. Il y avait des mouches, des vers, l'odeur, les squelettes, le bruit: c'était tout à fait la même chose que quand j'y suis allé pour la première fois. Nous sommes entrés dans la même entrée répugnante et le Seigneur m'a emmenée vers un groupe de gens. Il y avait beaucoup de gens que je connaissais quand ils étaient encore en vie sur terre. Ses pauvres gens étaient dans un état terrible; ils étaient vraiment misérable et en grande agonie mais le pire d'entre tout était le désespoir qui était sur leurs visages.

Le Seigneur pointa son doigt vers une femme âgée de la cinquantaine que j'avais connu avant sa mort. Elle mourut d'un accident de voiture, au début de l'année 2005. J'étais choquée de voir cette femme en enfer parce que je la connaissais comme étant une femme qui craignait et aimait Dieu. Le Seigneur me dit que cette femme l'aimait et qu'Il l'aimait aussi; elle l'avait servi lorsqu'elle était sur la terre; elle avait conduit beaucoup de personnes au Seigneur et elle connaissait très bien la parole de Dieu. Elle était gentille avec le pauvre et les personnes en besoin; elle leur donnait ce dont ils avaient besoin et les aidait de plusieurs manières. Elle était une bonne servante du Seigneur dans la plupart des choses qu'elle faisait.

Ces paroles du Seigneur me choquèrent encore plus et je Lui demandais pourquoi Il laisserait quelqu'un qui L'avait servi si bien terminer sa vie en enfer. Le Seigneur me regarda et me dit que cette femme avait cru les tromperies du diable. Quoique connaissant très bien les Ecritures, elle crut les mensonges du diable qu'il y a de grands péchés et de petits péchés. Elle pensait qu'un « petit péché » ne la conduirait pas en enfer parce que, après tout, elle était chrétienne.

Le Seigneur continua en disant: « Je suis venu à elle de nombreuses fois pour lui dire d'arrêter ce qu'elle faisait mais à plusieurs reprises, elle trouvait des raisons et disait que ce qu'elle faisait était trop petit et elle attribuait mes avertissements à ses propres sentiments de culpabilité. Il fut un temps où elle a arrêté son jeu mais elle s'est convaincue que les avertissements n'étaient pas de Moi mais sa propre voix parce qu'elle croyait que son péché était trop insignifiant pour affliger le Saint-Esprit ».

Je demandais encore au Seigneur de me dire le péché que cette femme avait commis et Il me répondît ceci: « Cette femme avait un ami infirmier à l'hôpital Oshakati. A chaque fois que cette femme était malade, elle ne voulait pas payer le prix normal de soins; elle téléphonait à son ami pour lui demander de s'occuper des médicaments pour elle. Son ami lui disait toujours quel moment était idéal pour aller au dispensaire de l'hôpital. Au début, elle a accepté le mensonge du diable sur les grands et les petits péchés et a rejeté ma vérité; elle a ainsi emmené quelqu'un d'autre à pécher en volant pour elle. Le pire de tout, ELLE A AFFLIGE LE SAINT-ESPRIT. C'est la raison pour laquelle elle se retrouve, ici, en enfer. Même si vous emmener des millions d'âmes au Seigneur, c'est toujours possible d'aller en enfer en affligeant et en décourageant le Saint-Esprit. Vous ne devez pas seulement vous occuper du salut des âmes mais vous devez aussi être prudent de ne pas oublier votre propre âme. Soyez sensibles au Saint-Esprit en tout temps. » Après que le Seigneur ait dit ces paroles, Il m'informa que nous devions rentrer.

Plusieurs des chrétiens qui ont entendu cette histoire, la trouvent problématique. Ils me demandent toujours, « Qu'en est-il de la justification, la miséricorde et la grâce?» et «est-il possible de perdre ton salut après que tu l'aies reçu?» «Ceci n'est-il pas trop sévère?» « Dieu peut-il être cruel ? »

Ok, j'ai dit quelque part ailleurs dans ce livre que je ne présente pas ma propre théologie. Je vous parle juste des choses que le Seigneur m'a révélées et enseignées et ce qu'il m'a permise d'expérimenter. Référez-vous, s'il vous plait, à la bible pour trouver des réponses. Regardez aux versets suivants de la bible et faites-en votre propre jugement:

« Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9.25).

« Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? » (Romains 6. 1-2).

« Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. » (Romains 6.12).

« Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, Mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. » (Hébreux 9.26-27).

M'est-il possible d'aller en enfer après avoir servi le Seigneur et emmener plusieurs personnes au Seigneur? C'est à vous de juger.

La désobéissance

Le Lundi 6 mars 2006, je fus réveillée par mon réveil-matin, à 05 H 30. Je commençais à prier et là, je réalisais qu'il y avait une énorme onction sur moi. Mon corps était très faible et je tremblais ; des vagues d'électricité circulaient autour de mon corps.

Dans l'après-midi, alors que j'étais couché sur mon lit, je vis une lumière brillante remplir la chambre. Je vis de minuscules perles rondes et blanches qui avaient la taille d'une épingle. Les perles tombèrent comme de la pluie et descendirent sur moi comme pour avoir un contact avec moi au travers de ma peau. En plus, je vis un nuage ou quelque chose ressemblant à de la buée blanche, venir d'en haut. Cette sorte de buée remplit la chambre où j'étais et vint se coller sur ma peau, au premier contact. Par la suite, je vis Jésus marchant vers moi dans ce nuage de buée. Il s'assit sur sa chaise à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle apparaissait dès qu'Il était sur le point de s'asseoir. C'était une magnifique chaise faite d'or pur; la taille de cette chaise est semblable aux autres chaises, avec un support dorsal.

Sur chaque pied, il y avait une étoile en argent. Une étoile similaire mais plus large était située au dos de la chaise. Il y avait une roue sur chaque pied.

Jésus me salua et me serra dans ses mains et me dit de me lever parce que le temps passait très, très vite. Il me tira par la main pour m'aider à me lever et je m'assis sur mon lit.

Ensuite, Il me dit: «Victoria, nous allons prier». Il pria dans une langue que je ne comprenais pas, je compris seulement le mot ''Amen''. Ensuite, Il continua en me demandant ce que je voyais et je Lui répondis que je voyais des groupes de personnes qui partaient travailler et d'autres qui venaient juste d'arriver à leur lieu de travail. Je vis aussi des perles blanches similaires à celles que j'avais vues. Ces perles tombèrent sur ceux qui étaient arrivés en premier au lieu de travail. Après le premier groupe, l'autre groupe arriva plus tard. Pendant qu'ils arrivaient, la pluie de perles avait cessé de tomber.

Je vis aussi d'autres groupes de personnes aller dans différentes églises, le dimanche matin. La pluie de perles blanches tombait d'abord sur les premiers arrivants. Elle continuait de tomber pendant un certain temps, ensuite, elle s'arrêtât. Les retardataires ne trouvèrent rien. Le seigneur Jésus me demanda si je comprenais ce que ces visions signifiaient et je Lui répondis que non. Alors, Il m'expliqua la vision en disant: «Ces visions signifient que làvous êtes supposés être à un temps spécifique et que vous savez à quelle heure y être, il y a toujours des anges présents pour distribuer des bénédictions mais si vous êtes en retard, vous manquerez votre bénédiction de la journée car les anges ne distribuent ces bénédictions que pour ce temps spécifique. Victoria, je veux t'avertir parce que tu es souvent en retard au travail et toujours en retard à l'église. Tu dois savoir que ces jours où tu étais en retard sans raisons valables, tu as raté mes bénédictions pour toujours pour ces jours-là ; elles ne te reviendront jamais. Victoria, tu dois arrêter cette habitude et ne plus jamais être en retard à moins d'avoir une raison valable de l'être.»

Quand le Seigneur me dis ces choses, je voulais disparaître ou bien Lui donner quelques raisons et excuses acceptables pour justifier mon indiscipline. Je Lui dis que quelquefois, je dormais un peu trop mais Il me regarda droit dans les yeux et me dit que je mentais et que j'avais une mauvaise tendance à retourner au lit après m'être réveillée afin de succomber à mon désir de dormir pour ''quelques minutes de plus''.

Après que Jésus m'eut avertie, Il dit: «Levons-nous et partons. Le temps passe très, très vite et il y a des choses que nous devons faire.»

Cette fois-ci, le Seigneur m'emmena à un endroit où je n'ai jamais été avant; c'était aussi la première fois que nous prenions la route pour marcher. Nous sommes arrivés dans un jardin rempli de belles fleurs et de beaux arbres verts: rien sur la terre n'est comparable à cette beauté. Les fleurs étaient de toutes sortes de beautés, avec des couleurs vives. Nous nous sommes assis sur un banc public du jardin qui était fait d'or pur avec de petites étoiles brillantes faites d'argent.

Lorsque nous nous sommes assis, Il pointa son doigt au devant de nous et dit : «Victoria, regarde, vois-tu cette ville? Je regardais et je vis une très grande ville très illuminée. C'était d'une beauté bien au-delà de toute description. La ville a une porte brillante en or et à l'entrée de cette porte se tenait un homme, assis, qui était d'un âge très avancé. Il avait une longue barbe blanche et des cheveux blancs. J'avais vu cet homme plus tôt et quand je demandais à Jésus qui était cet homme, Il me dit que c'était Abraham, le père de la foi.

Je vis plusieurs routes dans cette ville qui sont pavées d'or. Il y a de grands buildings et ils sont aussi brillants que de l'or. La brillance et l'éclat de cette ville sont indescriptibles. Le Seigneur Jésus se tourna vers moi et me demanda: «Que penses-tu de cette ville?». Je Lui répondis que c'était une belle ville et que je voulais y aller. Alors Il me dit: «Je vais t'y emmener si tu continues d'être obéissante et parce que ta maison y sera aussi. Demeure obéissante - parce que si tu es désobéissante, Victoria, des corbeaux voleront au-dessus de ta maison. Ta maison va être une maison pour hiboux et une cour de récréation pour les fantômes. Cependant, ne crains rien car je suis avec toi. Obéis seulement. Car pour quiconque est désobéissant, sa maison aura des corbeaux qui y voleront; elle deviendra la maison des hiboux et une cour de récréation pour les fantômes.»

Le seigneur Jésus-Christ est réel et Il nous aime d'un amour que nous ne pouvons décrire. Son plus grand désir est que nous choisissions la vie et que nous passions l'éternité avec Lui. Son coeur est dans la douleur pour toutes les personnes qui meurent et vont en enfer parce qu'elles ont décidé de rejeter le salut qu'Il leur a offert et ont choisi la mort à la place.


Que vous soyez un(e) chrétien(ne) né(e) de nouveau ou non, rappelez-vous, je vous en prie, une chose:

 

Le temps passe très, très vite !

 

Victoria Nehale

lundi, 05 décembre 2011

LA DEFERLANTE PORNOGRAPHIQUE ET SES CONSEQUENCES

 

AFFICHE PORNO-LOGO.jpg

Affiche porno-logo


Avec L'«OEuvre chrétienne» de la Cité vivante, «Oser en parler» est l'une des rares associations à lutter contre le fléau de la «pornographie». Son fondateur, Philippe Auzenet, développait il y a peu cette question dans La «Lettre de Famille et Liberté» : «Personne ou presque ne réagit contre les dangers d'une telle marée noire, car elle s'étend sans faire de bruit». Favorisée par la «révolution de Mai 68», l'industrie pornographique est devenue omniprésente jusqu'à tout envahir (magazines, chaînes de télévision, sites internet, supports vidéo...) sans réaction politique proportionnée.

Une industrie qui a notamment sa « vitrine légale » dans les kiosques ou les rayons des magasins. Avec des filières du vice plus souterraines - comme la drogue et la prostitution -, la « pornographie (classique ou homophile et pédophile) » entretient aussi un commerce très juteux qui spécule sur le péché et la perversité sexuelle sans peur de s'attaquer aux plus jeunes, de les appâter et de les exploiter ignoblement. Quelques statistiques déjà anciennes étaient données dans l'émission de télévision « Le sexe dans tous ses états » du 18 février 2010 sur « TF1 » : 266 sites pornos s'ouvrent chaque jour dans le monde ; 80 % des ados ont déjà visionné des films pornos (dont un enfant de 10 ans sur trois) ; 372 millions de pages pornographiques sont vues chaque jour dans le monde ; 750 000 pédophiles sont connectés en permanence sur internet auquel ont accès trois foyers sur quatre, 74 % des 11-18 ans y passant trois heures par jour...

Les jeunes font ainsi de plus en plus leur « éducation » sexuelle par le biais des images pornos, et ce, de plus en plus tôt : des cas sont signalés dès l'âge de 6-7 ans. Les agressions sexuelles entre mineurs, comme les « tournantes », sont en très grande augmentation. Car le danger principal de cette exposition fréquente à la pornographie est un comportement violent, un passage à l'acte agressif et pervers, c'est-à-dire à la délinquance sexuelle. Lorsqu'un enfant visionne de la pornographie, les troubles occasionnés peuvent être similaires à ceux des abus sexuels : « Perte du sentiment d'exister, de l'estime de soi, ambivalence, mort intérieure »... C'est ainsi qu'une nouvelle « population à risque » est apparue : celle des « dépendants sexuels », victimes d'une addiction tenace, comme celles à l'alcool, au tabac ou à la drogue. C'est une véritable « pathologie » surnommée quelquefois « sexolisme », qui mène à des dysfonctionnements de tous ordres, à un état d'asservissement, souvent à cause d'un déficit et d'un trouble psychologique et affectif.

Après des heures et des années de pornographie, cela peut mener « au viol, à la récidive, aux meurtres en série, aux mauvais traitements infligés aux enfants et à l'impuissance ». Les faits divers en sont pleins. L'accroc au sexe est pourtant un malade qu'ignorent aujourd'hui la morale et la santé publiques contrairement à d'autres addictions. Philippe Auzenet cite Judith Reisman qui parle d'« érotoxine » : la « pornographie » agit sur le cerveau comme une drogue. Selon elle, les images et les films pornographiques n'affectent pas le centre de la parole, mais « une zone cérébrale viscérale, non langagière située dans l'hémisphère droit » du cerveau. « L'humanité est déséquilibrée à l'endroit du sexe et la santé véritable ne lui est permise que dans la sainteté », disait Chesterton. « S'il appartient à la morale personnelle et aux familles de proposer d'abord cette santé difficile, il appartient au devoir politique de les y aider en veillant fermement au bien commun, c'est-à-dire en refrénant la luxure et les mauvaises moeurs, en les obligeant au moins à se dissimuler. Ce que ne fait plus le gouvernement par idéologie soixante-huitarde... ».

CONSEQUENCE: LE PASSAGE A L'ACTE

La vérification par les faits est malheureusement des plus faciles à faire. Nos colonnes de journaux sont remplies de soi-disants « faits divers » qui sont en fait des crimes sexuels dont la recrudescence inquiétante est caractéristique de cette décennie « porno » :

En juillet 1993, la « Cour d'Assises du Val-d'Oise » acquittait Sandrine, 22 ans, coupable du meurtre de son père qui lui avait fait subir pendant huit ans des violences sexuelles. Au départ, « elle avait évoqué des "drôles de regards" de son père, et s'était plainte du goût de celui-ci pour les revues et cassettes pornographiques ». En 1993, en Grande-Bretagne deux enfants meurtriers d'un petit garçon « traumatisent » par leur geste monstrueux l'opinion internationale. Leur Juge, Michaël Morland, a souligné la logique démente dans laquelle les a placés « le fait d'avoir été exposés à des films vidéos violents » (...) « Le père de Jon avait loué, au cours de l'année précédant le meurtre une soixantaine de vidéos à caractère violent ou pornographique ».

Lorsque dans l'Ile de la Réunion, la chaîne « Télé-Free-Dom » diffusa régulièrement des films classés « X », certains médecins établirent « un rapport » de cause à effet entre le nombre des films pornographiques diffusés par « Télé-Free-Dom » et « l'augmentation des "viols incestueux" dans les familles les plus pauvres de l'île ». En Bretagne, une fillette de 14 ans a été violée maintes fois par un groupe de 11 garçons, dont 8 mineurs, qui se sont acharnés sur elle pendant deux mois en la menaçant de mort si elle les dénonçait. « Ces garçons n'étaient pas des jeunes à l'abandon. Plusieurs d'entre eux appartenaient à des familles solides. Comment expliquer qu'ils aient pu, jour après jour, agresser la pauvre petite (...) ? Tout simplement, tout horriblement, parce que certains d'entre eux avaient des cassettes vidéo qu'ils passaient et repassaient ».

Le meurtrier américain Ted Bundy, exécuté en 1989 pour l'assassinat de 28 jeunes filles, décrivait peu de temps avant de passer sur la chaise électrique « la spirale fatale dans laquelle il s'est trouvé entraîné (...). Ce qui selon son témoignage explique sa métamorphose graduelle en monstre sadique n'est autre que l'accès précoce au matériel pornographique. (...) « Je pense souhaitable d'expliquer comment ce genre de littérature contribue à modeler les comportements violents tels que ceux dont je me suis rendu coupable. La "pornographie" violente, dit-il, est comme l'alcool ou la drogue une sorte de dépendance et, comme toute forme de dépendance, elle réclame un matériel qui est toujours plus explicite.... Vous recherchez quelque chose qui vous donne une plus grande sensation d'excitation, jusqu'à ce que vous atteigniez le point où vous vous demandez si le faire dans la pratique n'est pas la prochaine étape après l'avoir lu ou l'avoir vu ». L'on pourrait malheureusement multiplier les exemples à l'infini tant ils sont devenus monnaie courante.

CONSEQUENCE: L'ACCOUTUMANCE

Mais dans ce passage à l'acte suggéré par les représentations pornographiques, il y a en outre un phénomène de surenchère qui provient d'une rapide accoutumance aux excitations émotionnelles ainsi visuellement provoquées :

Phénomène d'accoutumance décrit, entre autres, par le neuro-biologiste Jean-Didier Vincent, président de l'« Institut Alfred Fessard », auteur de « Casanova » aux éditions « Odile Jacob » : « Le cerveau fonctionne toujours avec des boucles de rétroaction : tout système excitateur met en jeu un système inhibiteur qui le freine. Et vice versa. Si une drogue amplifie le système excitateur, le processus inverse se renforce également. Ce mécanisme est à l'origine de l'accoutumance, car la rétroaction est également stimulée. Il faut, chaque nouvelle fois, absorber une quantité de drogue plus importante pour obtenir le même effet ». Phénomène d'accoutumance à tout agent excitateur, valable pour la drogue, pour l'alcool et... pour les images pornographiques. Traduction et vérification neuro-biologique du dicton populaire qui veut que « plus l'on boit, plus l'on a soif ». En raison même de cette accoutumance, l'on assiste donc à une constante surenchère à la fois dans la recherche du « plaisir sexuel » et dans la nature des excitants.



Cordialement,


Appolinaire Noël KOULAMA.

jeudi, 24 novembre 2011

RADIOS DE PROXIMITE SUR INTERNET, LANCEZ-VOUS!


RADIO.JPG

Cela fait plus d'une décennie que des attributions de fréquences ont été faites à des radios de proximité pour diffuser leurs programmes. Démonopolisant ainsi les ondes ivoiriennes à toutes les communautés et municipalités du pays. Elles émettent encore aujourd'hui, mais semblent oubliées. Internet pourrait leur donner un second souffle, à travers l'adoption du duo Fm-Radio/Web-radio, un modèle économique pour les radios du 21e siècle. Nous voulons le démontrer à travers ce dossier.


Depuis juin 1998, les radios ont commencé à émettre suite au décret du 13 septembre 1995 fixant leurs règles de fonctionnement. Prenons par exemple La Voix de Guiglo, radio communautaire qui émet à 107.30 Mhz dans la région des 18 Montagnes. Certainement que des fils et filles de Guiglo qui vivent aujourd'hui à Abidjan, en Chine, au Brésil, en France, aux USA, en Inde, au Maroc... seraient intéressés de suivre les émissions qui sont diffusées sur les antennes de cette radio, à l'heure actuelle. Idem pour la radio Notre Dame de la Paix à Yamoussoukro (104.8 Mhz), La Voix de la Nawa à Soubré (86.60 Mhz), la radio Kibarouya à Samatiguila (104.6 Mhz), la radio Satellite FM à Korhogo (94.00 Mhz)... et j'en passe. Les auditeurs les connaissent.

Streaming contre Podcast : Quelle technologie ?

Deux grandes possibilités sont offertes aux détenteurs et administrateurs de radios de proximité, dans leurs projets de diffuser également leur flux radio sur Internet. Dans un premier temps l'on retrouve la technologie du Podcast. A travers ce type de diffusion, une radio de proximité peut proposer du contenu audio à la carte. Il s'agit tout simplement d'archives audio (émissions déjà diffusées à l'antenne), qu'elle peut mettre à la disposition de ses auditeurs sur Internet afin qu'ils les écoutent et/ou les téléchargent. La durée du programme est illimitée, c'est vous qui décidez. Le podcast intéresse les auditeurs d'aujourd'hui parce qu'il leur donne la possibilité de réécouter les émissions de leur choix, de découvrir le meilleur des émissions (sélections « best of »), de rester toujours connectés à la radio, même loin du poste récepteur FM. Ainsi, dans un premier temps, les radios de proximité gagneraient à créer des sites Internet professionnels, ergonomiques, sur lesquels les auditeurs peuvent retrouver les anciennes émissions. Des émissions d'actualités comme la dernière édition du flash info ou encore une interview d'une personnalité célèbre sont encore plus intéressantes à récupérer sur le site web de la radio de proximité.  Sur ce site web radio, chaque émission dispose de son podcast. Pour l'auditeur, il lui suffit simplement de s'abonner au podcast de son choix. Ensuite, il reçoit directement sur son ordinateur les fichiers MP3 de ses chroniques préférées, et ce, dès la fin de leur passage à l'antenne, pour une écoute à la carte et en différé, sur son ordinateur ou bien sur son baladeur numérique, après exportation via une clé USB, un iPod, une tablette, une Smartphone, un netbook... De grosses radios européennes disposant de sites Internet attirants qui donnent envie d'écouter la radio FM, se limitent à proposer uniquement des Podcasts à leurs « web-auditeurs ». Et cela marche plutôt bien. Cependant les radios de proximité peuvent aller plus loin, en proposant des programmations bien enchaînées, c'est la diffusion en direct du flux audio.

RADIO 3.JPG

Ce mode de diffusion en direct des émissions radio sur Internet est appelé le Streaming Live. Il donne la possibilité aux radios de proximité d'être écoutés sur Internet, c'est-à-dire désormais au-delà de leurs localités, de gagner un plus grand nombre d'auditeurs. Sur la centaine de radios de proximité et commerciales qui existent en Côte d'Ivoire, seulement cinq d'entre elles diffusent sur Internet, du travail reste encore à faire.

Comment ça marche ?

Vous générez un flux audio que vous transmettez en live à un serveur de streaming via un logiciel de diffusion et votre ligne ADSL/fibre/câble. L'avantage des radios de proximités ivoiriennes est qu'elles disposent déjà de tout le système source de diffusion. C'est ce même système de génération de flux audio qui va servir pour la web radio, auquel l'on ajoutera un ordinateur (qui servira de serveur de conversion) avec les logiciels de diffusion et les configurations adéquates, une connexion Internet ADSL. Le signal devenu numérique est ensuite envoyé à un serveur. La mise en place d'un système de diffusion en direct sur Internet n'est pas trop exigeant. Techniquement, cela revient à maintenir un ordinateur constamment allumé et connecté à Internet dans les locaux de la radiodiffusion. C'est cet ordinateur qui va transformer le signal analogique (table de mixage radio) en signal numérique. Ce signal est ensuite envoyé à un serveur qui fonctionne comme une antenne qui amplifie le signal et le diffuse sur Internet. Vous intégrez ensuite dans votre site Internet le lien vers votre flux auquel chaque internaute peut se connecter ou intégrez directement un lecteur en Flash sur les pages de votre choix.  Plusieurs auditeurs ont accès en direct à ce flux via leur lecteur multimédia habituel. La particularité du streaming réside dans la diffusion en continu des émissions, permettant ainsi d'éviter le téléchargement préalable du fichier entier avant sa lecture et donne un accès plus rapide au contenu. L'avantage est que les données téléchargées en continu ne sont pas stockées sur le disque dur mais utilisent la mémoire de l'ordinateur. Le flux téléchargé est analysé au fur et à mesure par l'ordinateur dans un lecteur multimédia comme Windows média, VLC, Winamp, Real Player, Itunes... Comme à la radio FM classique, l'auditeur sur Internet n'a pas le moyen de revenir en arrière ou de faire avancer la lecture d'une émission. On n'écoute que ce qui est produit par la radio. Par exemple, si un internaute se connecte sur la web radio de la Radio Goli-Dandy à Béoumi (105.70 Mhz) à 10h 30, il ne pourra écouter que ce qui passe sur la radio FM à cet instant précis. Cette caractéristique permet de proposer un même contenu en terme d'émissions, à la fois sur la radio FM et la web radio. Des radios commerciales ivoiriennes comme Radio Jam et Nostalgie ont déjà adopté ce système, qui fonctionne plutôt bien.

RADIO 2.JPG

Qu'attendez-vous pour vous lancer ?

Nous sommes à quelques semaines de l'année 2012, l'année qui a été annoncée comme l'année du très haut débit sur la Côte Ouest africaine. Des projets innovants d'atterrissement de câbles sous-marins en fibre optique, seront bientôt livrés, avec la mise à disposition d'une connexion Internet plus stable, plus rapide et surtout pas cher, capable de supporter les projets de streaming et de diffusion des émissions sur Internet depuis la Côte d'Ivoire. Néanmoins, les solutions haut débit Internet qui existent déjà sur le marché ivoirien permettent bel et bien de faire du streaming et de diffuser des radios sur Internet. Pour un second souffle, une redynamisation, à l'heure des nouveaux médias, les radios de proximité en Côte d'Ivoire gagneraient à diffuser aussi sur Internet. De nouvelles opportunités que l'Union des radios de proximité de Côte d'Ivoire (Urpci), les municipalités et les collectivités locales, responsables des radios de proximité, doivent s'approprier pour un meilleur épanouissement de leurs populations.


Manassé Déhé, in le quotidien ivoirien « Le Nouveau Courrier » N° 363 jeudi 10 du novembre 2011.

lundi, 03 octobre 2011

COMMENT ONT-ILS FAIT POUR ARRIVER JUSQUE-LA?

 

COMMENT ONT-ILS FAIT 1.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 2.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 3.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 4.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 5.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 6.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 7.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 8.jpg


COMMENT ONT-ILS FAIT 9.jpg

COMMENT ONT-ILS FAIT 10.jpg

 

COMMENT ONT-ILS FAIT POUR

ARRIVER JUSQUE-LA?

 

ETONNANT NON ?!!!


Sans commentaires.

lundi, 08 août 2011

ANDERS BEHRING BREIVIK L'AUTEUR DU CARNAGE D'OSLO EST FRANC-MAÇON ET FILS DE PARENTS DIVORCES



BREIVIK FRANC-MAçON.jpg

Anders Behring Breivik , l'auteur du carnage d'Oslo du 22 juillet 2011, est un terroriste franc-maçon norvégien, il est aussi fils de parents divorcés.



A ce propos, nous vous proposons une tribune libre d'un lecteur du site «Contre-info» : «Le détraqué norvégien est un franc-maçon et fils de parents divorcés». Ce qui est passionnant, dans la façon dont les médias ont présenté les récents attentats norvégiens, c'est qu'on y voit, gros comme une maison, tous les préjugés de nos journalistes occidentaux.


1) Premier préjugé : L'anti-religion. S'il y a un attentat, c'est nécessairement la faute à la religion. Si ce n'est pas l'«islam», alors c'est le «fondamentalisme chrétien». La religion est la source de toutes les guerres et tous les terrorismes, chacun sait ça. On ne se soucie pas de savoir si le détraqué en question pratiquait réellement sa religion. On ne se demande même pas à quoi exactement il croyait (il n'invoque ni le «Christ», ni l'Évangile, ni la force de la prière, ni même le nom de «Dieu» !). Tout de suite, sans laisser aux téléspectateurs le temps de réfléchir, on met en avant sa qualité de «fondamentaliste chrétien» comme si c'est elle qui expliquait son acte... Le caricaturiste de Yahoo, Delize, en profite même pour mettre en cause un prêtre en soutane - catégorie très répandue, comme chacun sait, chez les «protestants» norvégiens...

2) Les grands médias trahissent également leurs préjugés par leurs silences. Pas un mot sur la «franc-maçonnerie», à laquelle appartenait pourtant le terroriste (exception : le «Nouvel Observateur» qui en fait timidement mention, au milieu d'un article). On évite également d'indiquer que ce jeune homme se déclarait «pro-Israël» et «pro-homosexuel». Bref, on respecte les «grands lobbyes».

3) Mais il est un autre silence très révélateur : aucun journal ne s'est demandé si un homme aussi manifestement perturbé avait grandi dans une famille normale, entre ses deux parents. Pour expliquer son acte, les médias pensent immédiatement à la religion, éventuellement aux jeux vidéo, mais pas du tout à son environnement familial ! On apprend seulement par hasard, par «Le Figaro», voir  ICI, que ses parents ont divorcé peu après sa naissance, que son père (qui vit en France) s'est vu refuser le droit de garde, et que, il y a quelques années, ce même père a fait la sourde oreille quand son fils a essayé de le recontacter.

Pour la presse officielle, c'est une situation tout à fait normale, qui ne mérite même pas d'être évoquée quand on essaie de comprendre le geste insensé du tueur (qui, parenthèse, a tiré sur des membres du «parti travailliste», alors que ses deux géniteurs avaient appartenu à ce parti... Tiens, tiens...).

- Comme si, en France, le sujet du «divorce» était, à son tour, devenu tabou.

- Comme si l'on ne pouvait même plus énoncer cette évidence : qu'il n'est pas naturel pour un enfant d'être écartelé entre ses deux parents, et que cela risque d'affecter son développement affectif et psychologique. (Selon les médias, le tueur, plus que trentenaire, vivait encore en célibataire, chez sa mère. Ce n'est pas un signe non plus, ça ?).

Bref, pour le «monde moderniste», le «divorce», c'est normal.


Appolinaire Noël KOULAMA


Source : NERRATI.NET

mercredi, 27 juillet 2011

VOICI POURQUOI BUSH, OBAMA, SARKOZY, BAN-KI-MOON, CHOI ET AUTRES NE SERONT JAMAIS POURSUIVIS POUR CRIMES DE GUERRE, GENOCIDE OU CRIMES CONTRE L’HUMANITE

 
 
 
G8 DEAUVILLE.jpg


L'ALLIANCE ATLANTIQUE


- A tous les chefs d'états africains
- A tous les gouvernements des états africains

- A tous les ambassadeurs africains dans le monde

- Aux armées africaines en Afrique
- A toutes les agences de presse africaine dans le monde

- Au président Barack Obama
- Aux grandes écoles africaines en Afrique

- Aux universités africaines en Afrique
- Aux lycées africains en Afrique

 

Selon un document confidentiel et découvert au «Musée royal de l’Afrique centrale», à Tervuren (1), une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province du Brabant flamand, les Occidentaux avaient déjà programmé l’exploitation des pays pauvres et le massacre de leurs habitants depuis la « traite négrière » à Washington. Le document historique qui suit est la preuve que les dirigeants occidentaux ne seront jamais poursuivis pour tous les crimes qu’ils commettent dans le monde.

G8.jpg

LA CHARTE DE L’IMPÉRIALISME

La présente «charte» a été élaborée à Washington pendant la «traite négrière», ensuite discrètement négociée à la «Conférence de Berlin en 1885» pendant que les puissances occidentales se partageaient l’Afrique ; renégociée secrètement pendant la création de la « Société des Nations», l’ancêtre de l’«ONU» et à Yalta au moment du partage du monde en deux blocs après la deuxième guerre mondiale. Source: «Musée de Tervuren et envoyé par : Jean-Jacques Ngangweshe».

I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Article 1° : De la Devise : - Devise de l’impérialisme : Gouverner le monde et contrôler les richesses de la planète ; Notre politique est de diviser pour mieux régner, dominer, exploiter et piller pour remplir nos banques et faire d’elles les plus puissantes du monde.


Article 2° : Aucun pays du tiers-monde ne constitue un Etat souverain et indépendant.


Article 3° : Tout pouvoir dans les pays du tiers-monde émane de nous, qui l’exerçons par la pression sur les dirigeants qui ne sont que nos marionnettes. Aucun organe du tiers-monde ne peut s’en attribuer l’exercice.

Article 4° : Tous les pays du tiers-monde sont divisibles et leurs frontières déplaçables selon notre volonté. Le respect de l’intégrité territoriale n’existe pas pour le tiers-monde.

Article 5° : Tous les dictateurs doivent mettre leurs fortunes dans nos banques pour la sécurité de nos intérêts. Cette fortune servira de dons et crédits accordés par nous comme assistance et aide au développement aux pays du tiers-monde.

II. DU RÉGIME POLITIQUE

Article 6° : Tout pouvoir et gouvernement établi par nous est légal, légitime et démocratique. Mais tout autre pouvoir ou gouvernement qui n’émane pas de nous est illégal, illégitime et dictatorial, quelles que soient sa forme et sa légitimité.

Article 7° : Tout pouvoir qui oppose la moindre résistance à nos injonctions perd par le fait même sa légalité, sa légitimité et sa crédibilité. Il doit disparaître.

G8 DEAUVILLE 2.jpg

III. DES TRAITES ET DES ACCORDS

Article 8° : On ne négocie pas les accords et les contrats avec les pays du tiers-monde, on leur impose ce qu’on veut et ils subissent notre volonté.

Article 9° : Tout accord conclu avec un autre pays ou une négociation sans notre aval est nul et de nul effet.

IV. DES DROITS FONDAMENTAUX

Article 10° : Là où il y va de nos intérêts, les pays du tiers-monde n’ont pas de droit; dans les pays du sud, nos intérêts passent avant la loi et le droit international.

Article 11° : La liberté d’expression, la liberté d’association et les droits de l’homme n’ont pas de sens dans le pays où les dirigeants s’opposent à notre volonté.

Article 12° : Les peuples du tiers-monde n’ont pas d’opinion ni de droit, ils subissent notre loi et notre droit.

Article 13° : Les pays du tiers-monde n’ont ni culture ni civilisation sans se référer à la civilisation occidentale.

Article 14° : On ne parle pas de génocide, de massacre ni de « crimes de guerre » ou de « crimes contre l’humanité » dans les pays où nos intérêt sont garantis. Même si le nombre des victimes est très important.

V. DES FINANCES PUBLIQUES

Article 15° : Dans les pays du tiers-monde, nul n’a le droit de mettre dans leurs banques un plafond d’argent fixé par nous. Lorsque la fortune dépasse le plafond, on la dépose dans l’une de nos banques pour que les bénéfices retournent sous forme de prêts ou d’aide économique au développement en espèce ou en nature.

Article 16° : N’auront droit à l’aide précitée que les pays dont les dirigeants font preuve d’une soumission totale à nous, nos marionnettes et nos valets.

Article 17° : Notre aide doit être accompagnée de recommandations fortes de nature à empêcher et briser toute action de développement des pays du tiers-monde.

LOGO OTAN.png

VI. DES TRAITES MILITAIRES

Article 18° : Nos armées doivent être toujours plus fortes et plus puissantes que les armées des pays du tiers-monde. La limitation et l’interdiction d’armes de destruction massive ne nous concernent pas, mais les autres.

Article 19° : Nos armées doivent s’entraider et s’unir dans la guerre contre l’armée d’un pays faible pour afficher notre suprématie et nous faire craindre par les pays du tiers-monde.

Article 20° : Toute intervention militaire a pour objectif de protéger nos intérêts et ceux de nos valets.

Article 21° : Toute opération d’évacuation des ressortissants des pays Occidentaux cache notre mission réelle, celle de protéger nos intérêts et ceux de nos valets.

LOGO ONU.jpg

VII. ACCORDS INTERNATIONAUX

Article 22° : L’ONU est notre instrument, nous devons l’utiliser contre nos ennemis et les pays du tiers-monde pour protéger nos intérêts.

Article 23° : Notre objectif est de déstabiliser et détruire les régimes qui nous sont hostiles et installer nos marionnettes, sous la protection de nos militaires, sous la couverture de mandats des forces de l’«ONU ».

Article 24° : Les résolutions de l’« ONU » sont des textes qui nous donnent le droit et les moyens de frapper, de tuer et de détruire les pays dont les dirigeants et les peuples refusent de se soumettre à nos injonctions sous la couverture des résolutions du Conseil de Sécurité de l’« ONU».

Article 25° : Notre devoir est de maintenir l’Afrique et d’autres pays du monde dans le sous-développement, la misère, la division, les guerres, le chaos pour bien les dominer, les exploiter et les piller à travers les Missions des Nations Unies.

Article 26° : Notre règle d’or est la liquidation physique des leaders et dirigeants nationalistes du tiers-monde.

Article 27° : Les lois, les résolutions, les cours et tribunaux des « Nations-Unies » sont nos instruments de pression contre les dirigeants et les leaders des pays qui défendent les intérêts de leurs peuples.

Article 28° : Les dirigeants des puissances Occidentales ne peuvent être poursuivis, arrêtés ni incarcérés par les cours et tribunaux de l’«ONU», même s’ils commettent des « crimes de guerre », des « génocides » ou des « crimes contre l’humanité ».


-----------------------------------------------------------


(1) À Tervuren se trouve le « Musée royal de l’Afrique centrale », Tervuren (anciennement Tervueren et également en français) est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province du Brabant flamand. C'est la seule commune périphérique de la Région de Bruxelles-Capitale à être située dans l'arrondissement de Louvain (les autres sont situées dans l'arrondissement de Hal-Vilvorde).

jeudi, 14 juillet 2011

L’ECONOMIE MONDIALE MENACE DE PARTIR EN VRILLE

TRADERS.jpg

Mais où va l'économie? Bilan du premier semestre.

 

Notre spécialiste Olivier Delamarche fait le point sur la situation économique mondiale. Et nous livre ses prévisions.

 

Reprenons, point par point, l'environnement dans lequel nous avons évolué au cours de ce premier semestre.

La Chine est confrontée d'une part, à une forte inflation et tente de la ralentir en montant ses taux, et d'autre part à une bulle immobilière qui ne cesse d'enfler et dont on sait qu'elle contribue largement au montant astronomique de créances pourries dans les banques évaluées autour de 540 MDS de $ soit 10 % du PIB. En outre, 2 000 des 3 000 MDS de réserve de change sont en dollar ce qui, du fait de la politique américaine, est devenue un véritable casse tête pour les autorités chinoises qui aimeraient bien se débarrasser de cette monnaie « fondante » mais qui ont du mal à trouver des acheteurs et des actifs de remplacement (pas le yen pas l'euro….).

Le Japon, déjà en récession avant la catastrophe du 11 mars, est à l'agonie depuis 20 ans, avec un endettement de 225 % avant le tremblement de terre et qui sera probablement de 250 % en 2012.

Ce taux d'endettement qui annihile toute croissance, n'est probablement plus absorbable par une population vieillissante. Il faudra donc aller sur les marchés internationaux où les investisseurs demanderont des taux plus élevés que les taux actuels (1,17 sur 10 ans). Les Japonais ne pourront alors plus payer, et là, fin de l'histoire…

Le Brésil est étranglé par la hausse des taux à plus de 12 % et par celle du real due à la défiance envers les autres monnaies qui pèse sur ses exportations.

La Grande Bretagne, coincée entre récession et inflation utilise la même recette que les américains, la fuite en avant, la planche à billet alors même qu'ils savent que c'est en pure perte puisque l'argent imprimé ne circule pas.

L'Europe, qui a pris une position dogmatique de sauvetage à tout prix de l'euro plutôt que de reconnaître qu'il a été mal conçu au départ, en essayant de gagner un peu de temps, nous enfonce dans la crise et rend la situation de moins en moins maîtrisable.

Les pays aujourd'hui en crise, l'Irlande, la Grèce, le Portugal, l'Espagne ne rembourseront jamais car ils sont structurellement incapables de générer une croissance suffisante pour faire face au coût et au remboursement de leurs dettes.

Combien de temps les peuples des pays en crise vont-ils accepter de se sacrifier sur l'hôtel idéologique d'un euro mal conçu par de petits fonctionnaires européens à la pensée étriquée, pour sauver des banques dont la seule fonction est de distribuer des bonus à ses dirigeants et de tondre leurs clients ?

Combien de temps les peuples des pays soi-disant en bonne santé vont accepter de payer pour les autres et pour éviter la faillite de quelques banques qui ont multiplié les erreurs mais qui ne s'en sentent pas le moins du monde responsables ?

Le Moyen Orient mérite plus que jamais son statut de poudrière avec les révolutions du printemps arabe qui sont loin, pour la plupart, d'avoir connu leur épilogue, avec l'Iran qui continu d'enrichir de l'Uranium pour fabriquer une bombe nucléaire, les Israéliens qui ne pourront pas vivre longtemps avec une telle menace et l'Arabie Saoudite qui elle aussi a peur et qui a annoncé qu'elle se doterait de l'arme nucléaire si l'Iran en avait une.

Le Pakistan, repère de terroristes, qui, lui, a déjà l'arme nucléaire…

Les Etats-Unis, repère de deux terroristes nommés Bernanke et Geithner, qui ont en leur possession deux armes infiniment plus dangereuses que l'arme nucléaire, à savoir la politique monétaire et la dette.

Monsieur Bernanke ne connait qu'une politique, Taux bas et Quantitative Easing (QE), qui a conduit les Etats Unis dans une impasse totale.

Sa politique a échoué complètement et nous en avons la preuve toutes les semaines depuis six mois : le QE ne crée pas d'emploi, le QE ne fait pas repartir l'immobilier, le QE ne relance pas la croissance.

Au vu de la dégradation des chiffres macroéconomique de ces derniers mois, la probabilité d'un double dip augmente même de façon exponentielle !

Le QE consiste à donner de l'argent gratuitement aux banquiers qui l'emploient à spéculer sur les matières premières ou à souscrire aux adjudications du trésor US avec une garantie de rachat par la FED la semaine suivante avec une petite plus-value. Les banques dans ce schéma se gardent bien de financer l'économie, trop risqué pour elles !!!

L'endettement des Etats-Unis, le montant des créances pourries dans les banques, le taux de chômage sont devenus tel aux USA que le risque systémique n'a jamais été aussi élevé.

Dans cet environnement, comme on l'a vu quasi idyllique, qu'ont fait les marchés ?

Sur le FOREX, malgré tout ce qui se passe sur l'Euro, le dollar continue de baisser ce qui laisse imaginer la valeur que l'on peut donner à ces deux monnaies.

D'où la question pour un gérant : en quoi doit-il libeller ses actif s'il ne veut pas perdre toute valeur.

De plus, cela pose la question de la viabilité des fonds euro des assureurs.

Le marché des governement bonds est complètement sinistré en Europe et aux USA. Il va très probablement piéger encore de nombreux investisseurs car, si aujourd'hui il valorise clairement une récession et sert de refuge pour ceux qui fuient les actions, la très forte augmentation de sa volatilité indique qu'il perd son statut d'actif sans risque et que ce marché est sur le point de craquer. Il est en effet incapable d'absorber les montants gigantesques des émissions mondiales.

Le marché des corporate bonds est déjà tellement suracheté que certains sont en taux négatifs sur six/neuf mois.

Les marchés actions, ici il est inutile de chercher la moindre lueur d'intelligence dans le pricing de cet actif, vous perdriez votre temps. Durant tout le premier trimestre, plus les nouvelles étaient mauvaises, plus les marchés montaient car cela impliquait que Monsieur Bernanke allait continuer d'imprimer des dollars. Il a fallut attendre le mois de juin pour voir enfin les marchés baisser avant d'annuler cette baisse en trois jours sur la fin juin. Pendant cette amorce de repli, le discours est resté constant : « le marché n'est pas cher, les résultats sont bons ». Or, s'il est vrai que les résultats sont bons, ils ne vont pas le rester car ils ont été obtenus au prix d'un chômage hors norme, plus structurel que conjoncturel. De plus, le prix d'une action est composé de deux facteurs, la capacité de génération de résultats d'une part et son taux de capitalisation d'autre part. Et sur ce dernier, il y a beaucoup à dire.

Aujourd'hui, les marchés se calent sur des taux de capitalisation historiques, sans tenir compte et du risque considérable engendré par le dérapage mondial de la dette, les créances pourries des banques, et l'utilisation de façon inconsidérée de l'effet de levier, et du changement total de modèle économique avec des pays du troisième âge surendettés (occidentaux) à tous les niveaux et des pays émergents obligés de leur prêter et de ralentir leur croissance interne pour ne pas trop vite aggraver l'état des ancêtres. Rapportez ce schéma à une population ou même à une famille, la conclusion viendra toute seule !

On peut se demander pourquoi, avec un tel environnement, nous ne sommes pas déjà sur les objectifs de nos joyeux prévisionnistes soit 4 500-4 700 sur le CAC 40, 1 450-1 500 sur le S&P 500.

En fait, dans ce contexte, les taux de capitalisation devraient varier entre 7 et 10 et non pas entre 12 et 15 comme actuellement.

Mes objectifs sont donc de 2 000-2 500 sur le CAC 40….550-600 sur le S&P500.

Bon second semestre !


Olivier Delamarche, Président de la société Platinium Gestion.

 

Source : YAHOO FINANCE