topblog Ivoire blogs

dimanche, 17 juillet 2011

ET SI KANDIA (MINISTRE PRO-OUATTARA DE L’EDUCATION NATIONALE) PRENAIT DES COURS DE MISE A NIVEAU?

 

KANDIA KAMISSOKO CAMARA.jpg

La ministre de l’éducation nationale du gouvernement Ouattara étale de plus en plus sur la place publique ses lacunes dans le maniement de la langue de Molière. Le plus déplorable, c’est que cela se passe sur les antennes de la télévision nationale.

 

En effet, Kandia Camara, en sa qualité de ministre de l’éducation nationale, vient de commettre une autre faute grossière en français que ne ferait pas un élève de cour moyen (CM) du primaire. Le mardi dernier, au journal de 20h sur TCI, elle a déclaré qu'elle va probablement « procéder à la "Recrutation" –il faut plutôt dire recrutement ndlr- des enseignants, après consultation de ses collaborateurs». Notons que ceci n’est pas la première fois qu’elle tord le coup à la langue française. C’est cette ancienne handballeuse devenue maitre d’éducation physique par la force des choses qui avait déclaré avec fierté sur une autre télévision « après la Capturation -il faut plutôt dire capture ndlr de Gbagbo ». Et dire qu’elle est censée conduire un ministère sensible et délicat comme celui de éducation et de la formation de nos enfants ! Et qu’elle a de surcroit remplacé à ce poste une agrégée des Universités, Professeur Jacqueline OBLE !

KANDIA KAMISSOKO CAMARA 2.jpg

Elle remet donc sur la table la question des compétences et aptitudes de certains ministres du gouvernement Ouattara. Comment cet homme dont la rigueur tant prônée par ses militants et la communauté internationale n’a-t-il pas décelé ces manquements graves de son ministre et autres collaborateurs. Aussi sommes nous en droit de nous poser de savoir si cette nomination de Kandia Camara est une récompense à elle faite par « brave tchè » pour son engagement à ses cotés et ses pleurs sur TCI lors des évènements d’Abobo ? A moins que cela soit fait a dessein pour avilir l’éducation nationale surtout que le gouvernement vient juste de sortir d’un séminaire où chaque ministre a été passé au scanner. L’on comprend aisément pourquoi le président Gbagbo avait refusé cette dame dans son gouvernement en 2003 malgré l’insistance de sa formation politique. Voici la nouvelle Cote d’Ivoire de la Méritocratie de Gnamien Konan. Wait and see !


Vana Kacou


Source: ABIDJAN DIRECT.NET