topblog Ivoire blogs

samedi, 05 mars 2011

VIOLATION DE L'EMBARGO SUR LES ARMES EN COTE D'IVOIRE: LE BURKINA FASO VIENT DE LIVRER DES CHARS AUX REBELLES



BLAISE COMPAORE 4.jpg

La communauté internationale et ses portes voix en Afrique pour la déstabilisation du régime de Laurent Gbagbo aux fins d'imposer Dramane Ouattara, chef rebelle et terroriste, ne démordent pas. Dans la matinée d'hier vendredi 4 mars les rebelles ont réceptionné 5 chars de combat à la frontière de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso à Ferkessédougou et en provenance dudit pays voisin. Le pays de Blaise Compaoré, membre du Panel de chefs d'Etats africains commis par l'Union Africaine pour la résolution pacifique de la crise politique ivoirienne.

Ces engins de destruction massive sont destinés aux points stratégiques de la zone de confiance dont la création a été favorisée par la force licorne tels que Tiébissou, Vavoua et les autres localités stratégiques. Le but de la manœuvre est d'attaquer les Forces de défense et de sécurité (FDS) sur plusieurs fronts à la fois.

Cette information de source sûre en appelle à la vigilance une fois de plus des FDS qui se sont toujours montrés vigilants et prompts à défendre leur mère patrie. Et l'acte en lui-même dénote de la mauvaise foi des quelques leaders africains qui mettent la négociation sur la table et cautionnent les actions terroristes dans l'ombre pour se voir au bout du compte bénéficier des dividendes des richesses économiques de la Côte d'Ivoire. Illusion.


 

Source : INFOS COTE D'IVOIRE