topblog Ivoire blogs

mercredi, 14 décembre 2016

ALEP: POURQUOI LES OCCIDENTAUX MENTENT-ILS A PROPOS DE LA LIBERATION DE LA VILLE SYRIENNE ?

 

 Assad-Poutine.jpg

 

PARIS, France (11h43) – L’Occident, les États-Unis, les ONG et l’ONU sont en deuil. Depuis hier, la presse mainstream, les ONG et même l’ONU s’alarment sur le sort réservé aux terroristes à Alep-Est. Pour cela, ils disent tous la même chose, un mantra décliné en population civile, avec la précision selon laquelle les femmes et les enfants sont victimes d’exactions. L’ONU parle de 82 civils tués. La vérité est qu’ils n’ont rien pour apporter des preuves de leurs dires. En réalité, des mensonges.

Tout d’abord, il n’y a pas eu et il n’y aura aucune crise humanitaire à Alep. Si les ONG insistent tant à propos, c’est simplement parce que leur business est terminé. Elles ont tellement volé de l’argent aux gens crédules que maintenant, pour justifier les dons, il va falloir inventer autre chose. C’est en cela que la chute d’Alep Est leur fait très mal.

La guerre enrichit les démocraties autoproclamées. La guerre enrichit les ONG. Ainsi, la fin de la guerre à Alep, ville plus grande que Paris et ses banlieues, en superficie notamment, sera un manque à gagner consistant. C’est aussi la preuve que certaines organisations dites caritatives, qui ont fait leur blé grâce à la guerre en Syrie, vont voir fondre les dons. Pas besoin de les citer, elles ont pignon sur rue en France et sont les soutiens, clairement, des terroristes en Syrie.

L’Est d’Alep est complètement détruit. Ce n’est pas le fait des bombardements russo-syriens comme mentionné ici ou là, mais plus le fait des terroristes qui s’y sont installés et tout ruinés. Les pays qui soutenaient les terroristes pensent aujourd’hui à la reconstruction. Ils savent que désormais, il faut se rapprocher du Gouvernement Assad pour profiter de ce gâteau. Leur passé est à leur défaveur. Ils ont fait détruire cette zone et espéraient gagner ces marchés de reconstruction. C’est ballot. La Russie les a laminé sur ce terrain…

Allain Jules sur mamafrika.tv.

Petit échantillon des larmes françaises, ici.

Autre mensonge, dénoncé par le journaliste libanais Said Hilal Alcharifi.

« Un nouveau lapin est sorti hier du chapeau du magicien. Les images qui dénoncent un horrible massacre que l’AAS aurait commis aux sorties des couloirs humanitaire à Alep-Est contre 79 civils seraient en fait des images des exécutions des civils lors de la prise de Palmyre par Daech, l’année dernière 2015.
Regardez bien et comparez. 

Ils sont tellement en colère qu’ils ont perdu la raison. »

 

15443249_1850689685201610_4793138459901290930_o.jpg?oh=34384ecc9c478b09a457ff125349d265&oe=58F0F910


Le massacre d’Alep qui est en fait la reprise de la boucherie du 24 mai 2015, à Palmyre, par Daesh !

 15540921_1850689711868274_8343184384731805256_o.jpg?oh=2fe36a7e1ae79f41a7eedf6d443a0d24&oe=58F5DEE3

 


Un journaliste syrien nous propose une photo du vrai rôle de l’armée syrienne à Alep:

 

15492146_1311924142208915_2560690066658587519_n.jpg?oh=660e8e46b8d3bd987e6775602b769f7c&oe=58E6CE4F

 


École minée par les « rebelles modérés », si chers à la France :

 


 
 
Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL.COM

jeudi, 30 mai 2013

ETATS-UNIS: LES HACKERS CHINOIS SAVENT TOUT DE L'ARMEMENT SECRET AMERICAIN

 

HACHER.png


PENTAGONE, Arlington (Etats-Unis) – L’industrie de défense américaine, surtout celle qui concerne l’armement de pointe, est dans tous ses états. Selon une note confidentielle des experts du Pentagone, le saint des saints, un grand nombre de systèmes d’armements, les plus avancés technologiquement et les plus sensibles de la Nation américaine ont été "compromis", selon la formule consacrée. Il s’agit du fait qu’ils auraient été copiés ou contrefaits par des hackers chinois qui travaillent pour leur Gouvernement.


En effet, parmi ces armes, plus de deux douzaines des grands systèmes d’armements ont vu leurs dessins violés. Or, ce sont des programmes essentiels pour la défense antimissile des États-Unis. Ainsi, les avions de combat et les navires américains n’ont plus de secret pour les Chinois, ce qui est très embêtant pour les Etats-Unis. Selon ce rapport secret non-divulgué, les dirigeants du Pentagone ont eu recours au Conseil Scientifique de Défense, qui a confirmé toutes ces données, qui affaiblissent sensiblement les Etats-Unis, militairement parlant car, sur le plan économique déjà, les Chinois ont pris un sérieux ascendant sur les Etats-Unis.

Les experts préviennent même que, ces intrusions électroniques chinoise ont donné accès à l’Empire du milieu, à des technologies de pointe qui pourraient accélérer le développement de ses systèmes d’armements et affaiblir davantage les forces militaires américaines en cas de conflit entre les deux pays…


Source: Le blog d'Allain Jules

lundi, 28 janvier 2013

GUERRE AU MALI: L'INCROYABLE NAIVETE AFRICAINE ET LA DIABOLIQUE RUSE FRANÇAISE

 

afrique,mali,france,guerre au mali,l’incroyable naïveté africaine et la diabolique ruse française,allain jules


Certains Maliens et Africains croient mordicus que c’est pour leurs beaux yeux que la France s’est décidée, enfin, à intervenir au Mali. Que nenni. D’ailleurs, urbi et orbi, elle (la France) s’appuie sur la fameuse «demande du président malien», ultime syncrétisme hypocrite et magistralement mené pour duper encore une fois les Africains. Ah, ces grands enfants ! Ces derniers ne se posant jamais la question du pourquoi maintenant, ils resteront toujours «derrière comme les fesses» comme le dirait l’autre. Pourquoi la France n’est pas intervenue tout de suite après la prise de la première ville nord-malienne par la vermine wahhabo-salafo-qatarie? Où était la France quand les djihadistes détruisaient, à plusieurs reprises, d’anciens mausolées de saints musulmans tout en se livrant à des exactions multiples (lapidations, amputations)?
 
Et pourtant, dans la même logorrhée morbide et mortifère, la France avait trompé le monde entier pour une intervention en Libye à la… «demande des Libyens». Comme toujours, pour éviter un massacre, alors que les troupes du frère Guide Mouammar Kadhafi avaient simplement demandé aux populations de Benghazi de désarmer. Une vérité véhiculée très minoritairement et que la presse «mainstream», faisant partie de l’opération nazie qui a tué plus de 80 000 Libyens, ne fait jamais état. Chacun sait comment la résolution onusienne 1973 adoptée à dix voix sur quinze et autorisant le recours à la force contre le régime de Kadhafi avait été triturée…Passons. 

Aussi bizarre que ça puisse paraître, personne ne s’est posé la question de savoir pourquoi tout le monde avait laissé la situation pourrir au Mali. Aussi bizarre que ça puisse paraître, personne dans les instances onusiennes ne songeaient même à poursuivre juridiquement les affreux terroristes qui détruisaient en toute impunité les mausolées soufis, patrimoine mondial de l’UNESCO, et qui coupaient bras et pieds ou lapidaient les « déviants ». Aussi bizarre que ça puisse paraître, pourquoi personne ne met l’accent sur le largage de la France en Libye des armes de ces hommes, accusés avec la mauvaise foi habituelle d’avoir pillé l’arsenal de Mouammar Kadhafi? Pourquoi le Qatar souhaite une médiation et la Libye, la Tunisie et l’Égypte ne veulent pas de cette intervention? Cherchez l’erreur.

FRANCOPHONIE - RDC.jpg

Mais, comme par hasard, subitement, les organisations non-gouvernementale (ONG) se réveillent et accusent déjà l’armée malienne d’exactions. Fichtre. Et pendant ce temps-là, la France, elle, mènerait une guerre chirurgicale à nulle autre pareille. Personne ne parle de la destruction de toutes les «essenceries» (pompes à essence) - comme le dirait Léopold-Sédar Senghor l’ex académicien -, et des bâtisses monumentales, soupçonnées d’être des refuges pour islamistes. C’est ainsi qu’on a appris que le palais de Mouammar Kadhafi a été détruit à Tombouctou. Qui peut vraiment croire à cette fable-là? Pourquoi personne n’ose parler des Touaregs, de leurs revendications, de leurs aspirations légitimes?

Et pendant ce temps-là, à New York, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon salue ce qu’il nomme l’intervention «courageuse» de la France au Mali. Néanmoins, il a aussi dit ses craintes concernant l’impact de l’opération sur les civils et les droits de l’homme. Diantre. Enfin. Mais, du côté africain, on s’appuie essentiellement sur une opération qui est utile, mise sur pied pour bouter hors des frontières maliennes les effroyables terroristes. Et bien sûr, tout le monde s’accorde à dire que l’opération est utile, qu’il faut par tous les moyens «détruire» dixit François Hollande himself, ces renégats pourtant alliés et idiots utiles de l’Occident.

Faisons simple. Alors que l’intervention française fait l’unanimité chez les nigauds, la France se battant au Mali officiellement contre le… TERRORISME (le soutenant en Syrie) mais, officieusement, pour protéger ses intérêts ou plus prosaïquement pour une symphonie à deux mesures, celle de Total le pétrolier, et de Areva l’extracteur d’uranium, les autorités françaises nous prennent pour des gobes-mouches. Sans cet uranium du Niger, nous vivrons, ici en France, avec des lampes tempêtes pour s’éclairer… Or, les Français, dans leur grande majorité sont convaincus que ce sont eux qui aident l’Afrique, dans cette configuration, le Niger, pays…pauvre. Comme le diraient mes amis Ivoiriens, «c’est ça qui est la vérité!». Le reste n’est que verbiage vaseux, mensonge, arnaque et propagande…
 

Allain Jules



samedi, 11 février 2012

SYRIE: VERS UNE LIBERATION TOTALE DE HOMS PAR L'ARMEE SYRIENNE, CAP SUR ALEP


BASHAR-AL-ASSAD.jpg

Depuis que la Russie et la Chine ont sifflé magistralement la fin de la récréation pour les prédateurs and co, convaincus benoîtement que le monde leur appartient et qu'ils peuvent faire de lui ce qu'ils veulent, c'est l'hallali. Malgré le décompte macabre des morts fait par des médias "mainstream" dépassés par les évènements et s'appuyant honteusement sur l'hypothétique Observatoire syrien des droits des terroristes décliné en droit de l'homme, l'heure est grave.

Pas de quartiers pour les terroristes. De nombreux quartiers de Homs sont en train de retrouver peu à peu le calme. Les terroristes ont été chassés, après leurs exactions cachées par l'Occident. Pour preuve, incapable de s'asseoir à une table de négociations, ils préfèrent tuer. C'est ainsi qu'aujourd'hui, A Alep, la capitale économique du pays située dans le nord, deux explosions émanant des terroristes ont soufflé le bâtiment de la sécurité militaire et un siège des forces de l'ordre. Bien sûr, les médias qui considèrent ces renégats comme étant des démocrates, refusent de se déjuger, malgré les faits. De nombreux civils et des militaires ont été ainsi assassinés. On parle de 25 morts. Attribuez ça aussi à Bachar al-Assad bande de zozos !

A Homs, on peut noter encore quelques poches de résistances, après 6 jours de chasse aux terroristes estampillés démocrates par qui vous savez mais, l'essentiel est en train d'être fait. Le nègre de maison Barack Obama parle de "bain de sang", sans toutefois mentionner que c'est du fait des terroristes qu'il soutient sans vergogne.  Ces quartiers qui veulent résister en prenant en otage les habitants sont Inchaat qui, selon nos informations est en ce moment encerclé, et Baba Amr, où, il y a une plus grande concentration des traîtres à leur nation. Ce ne sont pas les populations des quartiers libérés de Homs qui démentiront (vidéo).

Selon un haut responsable de l'armée, dans une semaine maximum, tout sera terminé, et les terroristes éradiqués. D'ailleurs il y a urgence, pour que la paix revienne. Un Gouvernement responsable, doit protéger ses citoyens, ce que le régime Assad fait en ce moment, malgré la désinformation. Alors, d'entendre le chef de la diplomatie turque crier avec les loups et déclarant qu'il faut que la communauté internationale agisse alors qu'ils (les Turcs) ont été incapables de protéger leurs concitoyens lors de l'épisode Marvi Marmara pour la flotille pour Gaza, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

La chasse se poursuit, et, on peut comprendre la panique dans les chancelleries occidentales. Après Obama, le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a dénoncé un «massacre quotidien» et son homologue britannique William Hague appelait M. Assad à quitter «immédiatement» le pouvoir. Qui sont-ils pour exiger le départ d'un chef d'Etat étranger ? Pourquoi ne le font-ils pas à l'encontre de la Chine ou de la Russie ces poules mouillées qui ne s'en prennent qu'aux faibles ? Toujours est-il que, de nombreux terroristes, déserteurs de l'armée ont été arrêtés (vidéo) ces derniers jours, d'où le baroud d'honneur de la lâcheté de ce matin à Alep.




Source: Le blog d'Allain Jules

mercredi, 12 octobre 2011

LIBYE - LES DERNIERES NOUVELLES DU FRONT (11 OCTOBRE 2011)

 

LIBYE VERTE.gif

La leçon d'Afghanistan n'a, me semble-t-il, pas été retenue. De nombreux Anglais sont entrés en résistance en demandant aux autorités de leur pays de retirer ses troupes de là-bas. En France, il faut sortir les citoyens du formol. La leçon d'Irak, elle aussi, n'a pas été retenue. Comme le disait Robert Mugabé le président zimbabwéen: « L'Otan était une organisation terroriste. Il y a des fous en Europe. Des fous qui refusent et rejettent la vérité, des fous qui défient le droit international ». Il a bien raison.

L'invasion libyenne de l'OTAN déclinée en révolution et sa cohorte de morts ne semble pas finalement servir de leçon aux prédateurs qui mettent le feu un peu partout dans le monde uniquement pour leur confort à eux. Que vaut un Africain à leurs yeux ? Rien, visiblement. L'OTAN, plombée par des pertes abyssales, compte essayer de survivre grâce à la terreur mais, face à un peuple fier, les bombes, les chars et les missiles ne représentent rien. Après près de 62 000 morts selon les estimations actuelles, il faut encore tuer 50 000 Libyens, pour que les sous-fifres et renégats de Benghazi mettent en joue la Libye. Vaste programme s'il en est.

Après avoir réussi leur implantation internationale, le plus dur est de pacifier la Libye. Après 7 mois de « révolution », la configuration tant rêvée, est en train d'échapper aux terroristes-mercenaires du CNT/OTAN.

Bani Walid: Les terroristes du CNT sont furieux. L'OTAN aussi. Une discorde entre les deux. Les premiers accusent les seconds de ne pas les couvrir. En effet, surpris à l'aéroport alors qu'ils fêtaient sa prise en s'attaquant aux...portraits de Mouammar Kadhafi, ils ont été cueilli à froid. Dans leur fuite, ils ont tout abandonné sur place...

MOUAMMAR KADHAFI 3.jpg

Tripoli: 200 à 300 islamistes ont tenté de faire un coup d'Etat en s'en prenant à une mosquée. Faux, ce sont des loyalistes et patriotes qui sont entrés en action pour marquer de leur présence, la lutte, au cœur de la Tripolitaine et menée par des hommes de Khamis Kadhafi. Alors que le CNT veut s'empresser de déclarer la Libye libérée selon les canons de leur propagande, ces évènements de Tripoli montrent bien qu'il ne maîtrise rien sur le terrain. Des tirs nourris sont entendus sur place, tandis que l'insécurité est quasi permanente. Un nouveau dépôt d'armes a été détruit. Dit en passant, les renégats ont tout volé au musée de Tripoli. Des Libyens, eux ?

Syrte: Alors que Al Jazeera préparait une mise en scène de la prise de la ville, la résistance l'en a empêché. Contrairement aux chiffres, il y a sur le tapis, plus de 200 renégats tués, et plus de 300 blessés graves. Ainsi, alors que la Croix rouge évacuait les 100 derniers patients restant dans l'hôpital Ibn Sina de Syrte, les mercenaires du CNT ont embarqué de force les infirmières philippines qui se terraient au sous-sol de l'hôpital pour aller soigner leurs blessés dans un hôpital de campagne, à l'entrée ouest de la ville. Les combats se poursuivent et, le fameux assaut final ressemble à une peau de chagrin, malgré les bombardements meurtriers de l'OTAN qui se poursuivent, même dans des mosquées. Plus de 70 civils ont été ainsi assassinés...

Ben Jawad: La petite ville de 10 000 habitants qui fait aussi partie du district de Syrte a été nettoyée des renégats. 60 auraient été tués et 30 mis aux arrêts. Les autres, en fuite, se dirigent actuellement vers Misrata.

La Libye ne sera pas facilement prise et, la lutte ne fait que commencer !


Source: Le blog d'Allain Jules

mercredi, 07 septembre 2011

LIBYE - LES MAUVAIS CALCULS DE SARKOZY QUI... PLEURE

 

SARKOZY PAPOUNET.jpg

Diantre !

Le Hongrois volant, au temps pour moi, le Français volant Nicolas Sarkozy, a vraiment la suite dans les idées.  Entre caviardage de CV, mensonge sur tout, arrogance et attaque seulement contre les petits, les faibles et les pauvres, en France comme en Afrique, le voila tel un chevalier blanc qui déboule en Libye. Un mécanisme et une future tragédie d'une auto immolation.

Ses amis ne comprennent pas. Ils sont choqués. Veulent en découdre avec les Français qui seraient ingrats. Ah, ces histoires de sondages ! La folie sondagière est vraiment quelque chose de dévastatrice chez les faibles. Le chef de l'Etat français ne jure que par ça. Certaines grandes figures de proue du monde dit libre, se demandent aujourd'hui ce qu'ils sont allés faire en Libye. Le Maghreb sent venir des guerres sans fin avec toutes les armes qui circulent. Son mécénat social avec le largage des armes dans les montagnes du Djebel Nefoussa, risque de tourner en chaos légendaire. Et dire qu'on accuse la Chine, sans preuve, qu'elle a livré des armes à la Libye !

Avec ses nouveaux amis d'Al Qaïda, il faut avouer qu'il s'est mis tout seul, comme un grand, dans de beaux draps. Comment faire ? Ses amis, les renégats de Benghazi, ont échoué dans leur tentative de renvoyer les combattants d'Al Qaïda dans leurs villages. Du coup, les rêves du grand homme qui compte parader à Tripoli sont remis aux calendes grecques. Même ses sous-fifres de Benghazi ont peur de venir à Tripoli.

Le futur papa aux talonnettes, semble ignorer que faire la guerre est très facile et que la paix, y arriver, est plus dure. Le papounet  est dans une impasse. La mamounette aka Carla, tempère semble-t-il, ses élans. En voulant jouer les Bush au rabais, il croyait qu'il allait flamber dans les sondages. Selon les vrais sondages, il serait même plus bas que Marine Le Pen. Va-t-il donc trouver du pétrole sous l'Elysée ?

Au téléphone, le président du Niger lui a dit et redit que Mouammar Kadhafi n'était pas dans les nombreux véhicules qui sont entrés dans le pays. Malgré tous les moyens déployés en Libye, toujours aucune trace du Guide libyen. Ils ont donc tous peur. Kadhafi dans ton salon ? Dans ta chambre ? Dans ta salle de bain ? Où ? Ibrahim Moussa pour qui l'assaut aurait été donné à Bani Walid puisque des sources du CNT le disaient, a enfoncé le clou en disant que le leader libyen est bien entouré, est en forme, et protégé par des millions de personnes. Caramba!

Plus dure sera la chute du roitelet !

 

Source : ALLAIN JULES

jeudi, 04 août 2011

LIBYE – LE DRAPEAU VERT FLOTTE SUR BENGHAZI

DRAPEAU LIBYEN.jpg

Bon ramadan à tous !

Tous les médias sans exclusive vous disent que les renégats de Benghazi ont mené, hier, un raid meurtrier contre un groupe pro-Kadhafi à Benghazi. Balivernes. Il n’en est rien. La vérité est ailleurs. Il s’agit plutôt de dissensions persistantes au sein du Conseil national de transition (CNT). En réalité, le peuple de l’est, favorable aux petits d’esprits qui ont cru qu’en prenant les armes, ils allaient faire tomber le « tigre de papier » aka Mouammar Kadhafi, selon la dialectique de Moustapha Abdeljalil, le chef du CNT, se rebiffe.

Hélas, le peuple de l’est de la Libye, qui croyait que ces soldats de pacotille allaient leur apporter le bonheur, se rend bien compte qu’il vit sous la terreur et ne comprend pas pourquoi la « liberté » qu’on leur a promis n’arrive toujours pas. Au contraire même, le régime d’épouvante qui l’assaille et de loin pire que le précédent. Du coup, il s’élève contre l’oppression instituée par le CNT. Pour peu qu’on dénonce ses méthodes, la direction qui serait l’institution qui apportera la démocratie à la Libye, ordonne directement votre liquidation.

Les éditocrates de nos médias « meastream » ne parlent plus de la Libye. Sarkozy qui sera à Cap Nègre cet après-midi après le dernier Conseil des ministres avant les vacances, ne dira rien sur la Libye alors que Benghazi s’enfonce crescendo dans l’horreur. Désormais, tout le monde a peur de tout le monde. Quand les médias parlent de pro-Kadhafi, il s’agit simplement de ceux qui s’élèvent contre le CNT. Mais, personne ne vous dira que les rues de Benghazi ne fleurissent plus de drapeaux français. Le flambeau de la rébellion et/ou royaliste, un détail qu’oublie volontairement de préciser les clowns de Benghazi, n’est plus aussi présent. A nouveau, le drapeau vert, le drapeau de la vraie Libye, et non celle de la traîtrise, flotte. Il fait un retour spectaculaire et Mouammar Kadhafi doit boire du petit lait.

CARTE LIBYE.jpg

Les kadhafistes sèment la terreur à Benghazi ? Les heurts d’hier dans la ville étaient-ils réellement entre pro-Kadhafi et renégats ? Que nenni. C’est l’ultime subterfuge pour se sortir du pétrin dans lequel se sont mis les supports de la rébellion. Mais, ce n’est pas seulement à Benghazi que des pans entier de la population font à nouveau de leur étendard, le drapeau vert. Des manifestations sont signalés à Al Baïda, (ville de naissance du renégat en chef Moustapha Abdeljalil) ou même à Tobrouk où, les marcheurs brandissent encore et toujours le drapeau vert. Cherchez l’erreur ! L’est libyen n’est même pas encore aux mains de anti-Kadhafi, leur bastion soit disant mais, les médias ne cessent de nous parler de l’avancée de ceux-ci vers Tripoli. Fichtre.

Actuellement, excusez du peu, de nombreux lieux, des tribus, les plus importantes, se lèvent comme un seul homme  contre l’oppression des pseudo rebelles dans l’est libyen. Les cas les plus significatifs viennent de Benghazi ou, les quartiers de Hailkish et de Haísalama, ont complètement orné leurs maisons de la bannière verte. Mais qui a dit que l’avenir de la Libye se conjugue sans Kadhafi ? Et de quel droit d’ailleurs ?


Allain Jules

 

Source : ALLAIN JULES.COM