topblog Ivoire blogs

mercredi, 01 février 2012

DES IRREGULARITES DANS CETTE REPUBLIQUE MODELE?


FRANCIS WODIE.jpg

Le Conseil constitutionnel annule les élections dans 11 circonscriptions


Les résultats des législatives ont été annulés dans 11 circonscriptions électorales par le Conseil constitutionnel ivoirien a annoncé ce mardi après midi, le président de cette institution, Francis Wodié, s'abstenant par ailleurs de publier la listes des concernées.

« Là où les faits ne sont pas établis, nous sommes amener à confirmer l'élection . De sorte que nous avons confirmé quelques 55 élections. Parce qu'il est dans le pouvoir du conseil ou de confirmer une élection ou d'en modifier de rectifier les résultats ou prononcer l'annulation d'une élection, sur la base des faits démontrés par le conseil comme existants, a ajouté le président du Conseil institutionnel précisant toute fois que l'institution a été saisie sur la validation des résultats de 66 circonscriptions électorales.

En attendant l'organisation d'élections partielles dans les 11 circonscriptions électorales concernées, Francis Wodié a reconnu que l'institution a mis du temps pour établir les faits
« Nous attendions des requérants qu'ils prouvent les faits. La volonté du conseil était de vérifier si les élections sont régulières et sincères, parce que nous sommes dans un système de démocratie participative où il ya les électeurs les élus, le peuple et ses représentants. Il faut faire en sorte que la volonté exprimée par le peuple soit effectivement rendue par les urnes et les résultats, » s'est justifié Francis Wodié.

Le président du Conseil constitutionnel a également précisé que ces résultats seront transmis à la Commission électorale indépendante (CEI).
« Notre devoir est de garantir les droits des citoyens en matière électorale. Les décisions sont prises par le Conseil constitutionnel, nous les avons communiqué comme la loi nous y oblige à la CEI qui va en tenir compte pour prendre les dernières décisions. Il y a des décisions que nous n'avons pas prises parce que les faits n'étaient pas établis, parce que ces faits n'étaient pas formellement reconnus par la loi comme constituant des irrégularités. Nous avons l'anomalie de certaines situations du point de vu du respect des principes fondamentaux de la démocratie et de l'étique républicaine, » a -t-il insisté.

Cependant, Francis Wodié prévient que prochainement le conseil se prononcera sur ces cas. Tout en s'élevant contre l'intrusion des forces armées dans l'élection législative, le président du Conseil constitutionnel a appelé les ivoiriens au respect du principe de séparation.
Francis Wodié a également avoué que des personnes décédées ou absentes du pays ont voté lors des législatives du 11 décembre dernier.

Wassimagnon, sur KOACI.COM

Abidjan, le 31 janvier 2012


Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL