topblog Ivoire blogs

mercredi, 23 mars 2011

EMBARGO SUR LE CACAO IVOIRIEN: LE FRONT ANTI-GBAGBO DANS LA TOURMENTE

CACAO COTE D'IVOIRE.jpg

 

Financial Times

 

Un article paru dans le Financial Times de ce matin (mardi 22 mars 2011), à la page 34, dans  la rubrique « Companies and Markets », sous les plumes de Jack Farchy et Javier Blas, dit que l'un des gros exportateurs de cacao de Cote d'Ivoire, le trader Noble Group a déclaré qu'il acceptait d'écouler son stock avant le 31 mars, et qu'il allait dorénavant payer les taxes au gouvernement Aké N'Gbo. Ce groupe chinois de Hong Kong se désolidarise ainsi du front anti-Gbagbo des traders européens et américains que sont Barry Callebaut, Archer Daniels Midland, Cargill, Olam, Touton, Ecom Agroindustrial et Armajaro, qui continuent la résistance mais avec la peur au ventre. Selon l'article du FT, des responsables de ces groupes européens et américains disent que si jusqu'au 31 mars Gbagbo a encore la réalité du pouvoir, ils n'auront plus d'autre choix que de lui payer les taxes afin de sortir le cacao.

On se rappelle que le gouvernement du Président Gbagbo avait donné jusqu'au 31 mars aux exportateurs de cacao qui faisaient de la rétention de stock d'écouler le cacao qui se trouvait dans leurs entrepôts, faute de quoi ces stocks seraient saisis et vendus par le gouvernement. Ces exportateurs obéissaient ainsi à l'interdiction d'exporter le cacao dans le but de ne pas payer la taxe sur l'exportation à l'Etat, dans le plan d'asphyxie financière que le locataire du Golf voulait appliquer, avec la complicité de l'Union Européenne qui avait interdit aux bateaux immatriculés dans l'espace européen de desservir les ports ivoiriens.

C'est donc une très grande victoire du peuple de Côte d'Ivoire qui vient de faire échec au plan diabolique de blocage du cacao. Après la victoire sur les banques, vient s'ajouter celle du cacao. Félicitations à tout le gouvernement Aké N'Gbo qui travaille d'arrache-pied pour résoudre les problèmes auxquels est confronté notre pays et donner espoir aux ivoiriens.
Contrairement aux apparences, les golfeurs sont acculés, ils ne savent plus quoi faire.


Vigilance donc d'ici le 31 mars !


Source : Facebook Apollos Dan Thé