topblog Ivoire blogs

jeudi, 10 août 2017

AFFAIRE «PUBLICATION DES PHOTOS D’AWA EHOURA SUR FACEBOOK»: LES PRECISIONS ET EXCUSES DE FERNAND AGBO DINDE

 

GADJI IBRAHIM. MEILLEUR AGENT RVM 2017.jpg

 

Depuis la semaine dernière (samedi 05 août 2017), des photos de notre bien-aimée sœur, Awa EHOURA, sont publiées sur les réseaux sociaux, Facebook notamment. Comme il fallait s’y attendre, cela a suscité un tollé général. Je subis un véritable lynchage médiatique. La presse nationale n’est pas en reste. Pour l’amour que j’ai pour notre sœur Awa, je voudrais faire les précisions suivantes, non sans m’excuser auprès des uns et des autres.

A la vérité, je n’ai fait aucune publication sur Facebook concernant Awa, ces jours-ci (après ce que j’ai fait il y a belle lurette, pour lancer et conduire notre opération de secours à son profit et pour démentir les fréquentes rumeurs de sa mort répandues sur le Net).

S’agissant des photos qui courent en ce moment sur la toile, je les ai prises au début de ce mois d’août, avec le consentement d’Awa. Nous avions aussi convenu de les transmettre exclusivement aux donateurs de notre réseau, mis en place pour la soutenir. Ces derniers en avaient été préalablement avertis. C’est ainsi qu’après ma dernière visite à notre sœur, le 1er août, j’ai écrit un mail aux donateurs, pour leur donner de ses nouvelles, en y joignant les photos prises.

Je le répète, avec l’autorisation d’Awa, le courriel et les photos jointes ont été exclusivement adressés aux seuls membres de notre réseau de donateurs. Ce réseau a été mis en place, il y a cinq ans. Il est composé de personnes résidant en Côte d’Ivoire, au Gabon, aux Etats-Unis, en Suisse, en France, en Allemagne, en Haïti et en Grande-Bretagne. Elles sont de toutes les catégories sociales, professionnelles, confessionnelles et politiques. Je communique ainsi, et de façon régulière, avec eux pour leur donner les nouvelles les plus récentes de notre bien-aimée soeur Awa EHOURA et leur faire les différents points financiers.

Malheureusement, voulant peut-être bien faire, un des destinataires de mon mail a pris sur lui de le faire publier sur Facebook, avec les photos jointes. Je suis profondément attristé et désolé par ce qui a été fait. Il m’en aurait demandé l’autorisation que je la lui aurais refusée. Dommage et mille fois dommage !

Les photos et les nouvelles de notre sœur courent les rues, avec des commentaires désobligeants sur ma personne. Je voudrais rassurer les uns et les autres que c’est de façon malencontreuse que cela est arrivé. N’empêche, je voudrais m’en excuser, très sincèrement. Je me suis déjà excusé auprès de notre sœur Awa et de sa famille. Je voudrais le faire publiquement, pour montrer toute la bonne foi qui m’animait lorsque j’adressais le courriel litigieux aux seuls membres de notre réseau de donateurs.

Je prie que l’Eternel, notre Dieu, Maître des temps et des circonstances, fasse concourir cette situation désastreuse au bien de notre sœur et des siens.

 

Jeudi 10 août 2017

Fernand AGBO DINDE

vendredi, 20 septembre 2013

HALTE AUX RUMEURS FOLLES ET INJUSTIFIEES, AWA EHOURA EST BEL ET BIEN VIVANTE!

 

AWA EHOURA 3.jpg



AWA EHOURA est bel et bien vivante!

J'ai parlé avec elle ce matin, vendredi 20 septembre 2013, à 4h30, pendant une bonne quinzaine de minutes, en tant que le coordonnateur de l'opération de soutien en sa faveur.

C'est elle-même qui m'a appelé, pour s'indigner de la rumeur folle qui courait sur son compte, qui la donnait pour morte et qui avait ébranlé tous ses parents, amis et connaissances.

Elle est en pleine forme et joignable au 01 37 70 75 ou 59 81 82 81. Aucun signe d'agonie, à plus forte raison de mort!

Arrêtons donc la saignée et utilisons plutôt cette énergie débordante et expansive consacrée à répandre la rumeur de son "décès" pour lui apporter le soutien financier dont elle a besoin mensuellement pour ses soins médicaux et pour ses besoins domestiques, et pour lequel nous attendons encore et toujours des donateurs qui se raréfient ! ! !

Que DIEU bénisse AWA EHOURA et qu'il bénisse tous ceux qui l'aiment sincèrement et la soutiennent avec vérité.

 

DINDE Fernand AGBO,

de retour de voyage, crevé mais qui vous devait cette mise au point, avant tout repos.

jeudi, 19 janvier 2012

MEDIAS IVOIRIENS: ELOI OULAÏ ET AWA EHOURA EN DANGER DE MORT!


AWA EHOURA.jpg

Awa Ehoura Tabitha sur le plateau du 20h


Le régime d'Alassane Dramane Ouattara veut-il laisser mourir Awa Ehoura et Eloi Oulaï. La journaliste Awa Ehoura Tabitha, présentatrice du 20h de la Rti est diabétique et fait des crises à répétition. Ses comptes bancaires sont gelés depuis le mois d'Avril 2011 et malgré toutes ses démarches entreprises au près du régime Ouattara pour obtenir dégel de ses avoirs ou au moins une prise en charge médicale, rien n'y fit.

AWA EHOURA 2.jpg

Awa Ehoura malade

A l'heure où nous écrivons ces lignes, elle est en train de plonger et ne sait plus à quel saint se vouer. Sans ressources, mise au chômage technique à la Rti, elle pourrait être la prochaine victime, après Paul-Antoine Bohoun Bouabré, de ce régime insensible aux causes humanitaires. Il en est de même pour le journaliste de renom Eloi Oulaï, ancien Directeur de Radio Côte d'Ivoire, un autre grand malade dont les comptes sont gelés depuis et qui est totalement ignoré par Ouattara.


La Rédaction

 

In le quotidien ivoirien "Le Temps" N° 2529 du mardi 17 janvier 2012.