topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

lundi, 18 mars 2013

RIRE, RIEN DE TEL POUR COMMENCER LA SEMAINE!

côte d'ivoire,humour,blagues ivoiriennes,blagues 2013,se détendre,rire,blagues sms,blagues sms ivoiriennes,détente,sourire,bonne humeur


Encore quelques blagues SMS ivoiriennes, en circulation depuis quelques mois, pour démarrer la semaine de dur labeur qui s’annonce. Histoire de reprendre du meilleur pied et dans la bonne humeur. Gardez le sourire et excellente semaine à tous!

 

1- Je tiens à informer tous mes frères, sœurs, belle-famille et amis qui m’ont envoyé des vœux de RICHESSE en 2012, qui m’ont souhaité d’avoir beaucoup d’ARGENT, et aussi ceux qui n’ont pas eu l’occasion de le faire, que ça n’a pas marché! Je n’ai pu l’être. Alors, pour 2013, envoyez-moi directement l’argent! J’accepte les cartes bancaires (cartes de crédit), les chèques, les transferts Western Union, Orange Money, MTN Money, même transfert par car, bus, gbaka, woro-woro (taxi-ville) ou main à main.

2- Meeting du Professeur Francis Wodié à Abobo: «Je me présente à ce scrutin pour rédorer le blason éburnéen, nonobstant toutes ces élucubrations visant à proroger la léthargie vindicative de notre patrie à l’agonie». Petit Madou qui a écouté tout ça avec fascination, dit à son ami: «Tchié, Moussa, walaï mogo-là, il a fini avec Anglais quoi!!!».

3- Un soldat FRCI qui écrit son rapport demande à son commandant (ils sont tous commandants, ici): «Chef, au passé simple-là, on dit ’’Je bondis ou je bonda?’’. Le commandant répond: «Verbe BONDRE-là, ça m’a toujours fatigué à l’école, walaï! Mais faut écrire ’’J’ai sauté’’ affaire va finir, ah tchè!».

4- Un gars arrive dans la nuit chez son ami, sans prévénir. Celui-ci lui dit: «Je n’ai plus de place, alors, soit tu dors au salon, soit tu dors avec bébé. Le gars pense et se dit: «Les bébés font pipi, caca et pire, ils pleurent la nuit, donc il choisit le salon. Le matin, à la porte de la douche, il voit une très belle fille, toute pimpante et demande son nom. Elle dit: «Béatrice mais tout le monde m’appelle ’’Bébé’’. Et vous?». Et il répond: «Le roi des idiots!».

5- Le maître demande à Yao: «Quel est le contraire de Koffi va au marché sur son vélo?». Yao répond: «Le vélo revient du marché sur Koffi».

6- Un jour, la mort rend visite à Zébal et lui dit: «Tu es la prochaine victime sur ma liste». Zébal dit: «Assied-toi, je vais te donner à manger». Et la mort accepte. Zébal met une forte dose de somnifères dans la nourriture de la mort. Après avoir mangé, la mort tombe dans un profond sommeil. Très malin, Zébal lui pique son carnet de service et met son nom en toute dernière position de la très longue liste. Quelques temps après, la mort, bien reposée, se réveille et dit, toute contente: «Zébal, comme tu m’as fait bien manger, pour t’arranger, je vais commencer par le dernier». Affaire!

7- Karim est très nul. Ecole coranique: 00/20. Ecole laïque: 00/20. Ses parents décident donc de l’inscrire à l’école catholique pour essayer un autre type d’enseignement. Karim devient très fort en quelques jours et se classe parmi les premiers de la classe à la composition. Ses parents, étonnés et tout à la fois aux anges, lui demandent surexcités comment il est arrivé à ce résultat époustouflant. Il répond: «Ah, papa et maman, vrai vrai-là, là-bas les maîtres ne badinent pas; j’ai vu un jeune cloué sur une croix à l’entrée de l’école. Inch Allah, ils vont pas me faire ça aussi!».

8- Cours de conjugaison. Un maître dit aux élèves: «Hier, j’ai tué un homme». Mettez cette phrase au futur. Digbeu répond: «Demain, tu iras en prison».

9- Un vieux bété passait devant une salle de classe. Il entend le maître demander à Koffi: «1+1?». Koffi répond: «4!». Le vieux secoue la tête et dit: «Vraiment, au temps d’ADO, tout a augmenté quoi!!! 1+1 qui était 2 sous GBAGBO-là, c’est devenu 4 maintenant?». Eh, le vieux! Il est grave quoi! Il voit tout en politique.

10- Ah les termes juridiques…! Les hommes de loi et leurs termes bizzares. Une dame se présente chez un notaire pour l’achat d’une maison. Le notaire dit à son collaborateur: «Ouvrez la chemise de cette dame, examinez son affaire pour voir si les règles ne s’y opposent pas, et faites une décharge afin qu’elle entre en jouissance immédiate».  Tchiééé! Faut pas voir la dame prendre ses jambes à son cou et détaler du bureau.

11- Un mendiant se plaint à son donateur en ces termes: «Mon frère, il y a 2 ans, tu me donnais 1000F. L’an dernier c’était 500F, et cette année 300F. Il faut me dire, c’est dû à quoi? Ou bien je t’ai fait quelque chose?». Le monsieur répond: «Bèh non, simplement qu’il y a 2 ans, j’étais célibataire. Je me suis marié l’an dernier et cette année, ma femme m’a fait un gros bébé». Le mendiant s’offusque: «Ah bon!? Donc c’est mon argent-là tu prends  pour nourrir ta famille?».

12- Un professeur demande à son élève: «Si on te présente un sac d’argent et l’intelligence, que choisiras-tu?». L’élève lui répond: «Je prends le sac d’argent». Il dit à l’élève: «Tu es idiot, toi! Comment laisser l’intelligence pour un sac d’argent?». «Vous choisissez quoi, à ma place?», demande l’élève à son professeur. «L’intelligence, bien sûr!». L’élève lui dit, avec un calme olympien: «C’est normal, chacun choisit ce qui lui manque». Faut par rire hein; le petit est au CHU, actuellement!

13- Sujet de cinématique: Une femme devait traverser un cimetière, la nuit. Elle avait très peur. Soudain, elle aperçoit un homme. Soulagée, elle court le rejoindre. «Tu as peur? « », lui demande l’homme. Elle répond: «Oui!». Et l’homme d’ajouter, en souriant: «C’est normal, moi-même, quand j’étais vivant, j’avais peur des cimétières». Avec une accélération constante de 10 mètre par seconde, calculez la vitesse maximale atteinte par la femme en 2 minutes de sprint.

14- Le comité national de lutte contre l’Harmattan en collaboration avec l’Association des Tueurs de Cabris (ATC) déclare ouverte une grève illimitée contre la SODECI pour non chauffage de l’eau de robinet en période d’Harmattan. Par conséquent, il est formellement interdit de se laver les matins et les soirs jusqu’à nouvel ordre. Fait à Abidjan, le 8 janvier 2013.

15- Test d’amour: Un couple s’étant juré fidélité décide de quitter ce monde imparfait pour aller vivre au Paradis. Ils choisissent de se jeter ensemble du sommet d’une très haute montagne. Une fois le signal donné, la femme saute. Mais l’homme reste en arrière et dit: La vie est trop belle pour que je meure. Au bout d’un moment, la femme déploie un parachute qu’elle  avait discrètement emporté et descend sans problème. L’homme est totalement bluffé. Qui des deux est le vrai traître?

16- Une femme vient voir son amie: «Papitou, pardon, appelle-moi ta maman». Et papitou qui crie à son tour: «Maman, la maman de mon ami qui vole livre en classe-là, la tantie que tu dis qu’elle est vilaine-là, celle que tu dis qu’elle cherche mari des gens-là, tu te rappelles, non? Celle que tu dis son mari ressemble à rat-là, voilààà!!! Elle est là!». Han! Amitié est gâtée!

17- Une belle dame empêche son mari de sortir prendre un pot au maquis et lui achète cinq bières à la maison, pour passer la soirée. A sa quatrième bière, le mari lui tape les fesses en disant: «Hum, c’est quelle nouvelle serveuse-ça; tu descends à quelle heure?». Guin guinnn!!!

18- Un FRCI s’est pendu hier, à Abobo et a laissé ce mot: «J’a aimé se présidan, je me su combattu pou lui dan comando invisib, je me su combattu dan Yopougon joukaaa mon pié a cassé. Epi i vien di fo pa on va fê barrage. Nou on va mangé koi? Mè a notr gran supriz, lui mème il s’en va fè barrage a soubré. Walaï, cè dié ki va payé lui é son fam-là».

19- Papou demande à sa maman: «Maman, papa même il fait quelle classe?». Toute souriante, la mère lui répond: «Papou, ton papa n’est pas un élève, il est banquier». «Ahiii! Pourquoi il a dit à Tonton Joam qu’il va chez sa maîtresse, ce soir?». Voilà affaire!!!

20- Une vieille femme dans la rue à Adjamé voit un voleur se faire tabasser par un groupe de jeunes. Elle s’approche et interpelle le groupe qui ne s’occupe pas d’elle. Le voleur leur dit: «Votre maman vous parle et vous ne l’écoutez même pas!? Quel genre d’éducation avez-vous donc reçue?». Alors le groupe arrête de le tabasser pour écouter la vieille, qui leur dit ceci: «Abidjan ici, quand on attrape un voleur, on ne le frappe oooh, on le brûle». Et le voleur qui se met à crier: «Ne l’écoutez pas, cette vieille, elle est complètement folle. Frappez-moi encore. Frappez-moi très bien!».

21- Lors d’une messe, un fou entre brusquement dans une église avec une kalash en main (fusil kalashnikov). Il demande: «Qui aime JESUS ici là? Il ira le rejoindre tout de suite avec une balle dans la tête». Après un long moment de silence, un fidèle dit: «C’est le curé qui aime JESUS, il est jésuite». Réaction du prêtre, en colère: «C’est ta grand-mère qui aime JESUS, ouais! Depuis tu es ici là, tu ne sais pas que c’est Maman Marie que moi j’ai choisie? Sorcier-là, Satan que tu sois!»

22- Un homme très pauvre dont la famille n’a rien à manger décide d’aller consulter un marabout pour voir clair dans sa situation. Le marabout lui dit: «Mes génies disent d’apporter 5 Kg de riz, 3 Kg de viande, 1 litre d’huile, du sel, oignon, tomate…». Enervé, l’homme réplique, avant de claquer la porte: «Tes génies-là ne veulent pas gaz ou charbon aussi? Tu crois que si j’avais ça là, tu pouvais me voir ici? Tchrrrrr!».

23- Ado, Soro et Wattao en déplacement survolent Abidjan en jet privé. Wattao dit: Je pourrais jeter 1 billet de 10.000F et rendre une personne heureuse. Soro, lui, dit: Moi, je peux jeter 5 billets de 10.000F et rendre cinq personnes heureuses. Alors Ado dit: Je peux jeter 10 billets de 10.000F et rendre 10 personnes heureuses. Le pilote sourit et se dit: Hum, ces trois mecs ne savent pas que je peux les jeter et rendre des millions d’Ivoiriens et d’Africains heureux!

24- Dispute d’une épouse avec sa belle-mère. Belle-mère: Mon fils doit m’obéir parce qu’il a sucé mon sein pendant plus d’un an. Epouse: Il suce les miens maintenant et il n’est pas prêt d’arrêter. Belle-mère: Je l’ai porté pendant neuf mois. Epouse: Il n’avait pas plus de 4 kilos, pourquoi tu te plains? Moi, je le porte pratiquement toutes les nuits et il a plus de 80 kilos maintenant. Belle-mère: Je l’ai nourri de la naissance jusqu’à ce qu’il t’épouse. Epouse: Je le fais maintenant jusqu’à ce que la mort nous sépare. Belle-mère: Il est passé entre mes jambes. Epouse: A cause d’une seule fois seulement-là? Moi, je vais dire quoi, alors? Question: Qui a raison?

25- Il parait que de retour de la CAN 2013, les joueurs de la Côte d’Ivoire ont eu tellement honte qu’ils se sont déguisés pour ne pas être reconnus. Drogba s’est déguisé en moine et est allé se promener au Plateau. Il déambulait tranquillement quand, tout à coup, une vieille dame lui dit: «Ça va, Drogba?». Vexé, il repart changer de déguisement et se retrouve habillé en Emir, avec le regard barré de lunettes fumigènes. La même dame lui dit: «Ça va, Drogba?». Alors il lui demande, ahuri: «Mais comment faites-vous pour me reconnaître???». Réponse de la vieille dame: «T’es fou ou quoi? C’est moi, Yaya Touré!».

 

Excellente semaine à tous!

 

DINDE Fernand AGBO

lundi, 03 septembre 2012

QUELQUES BONNES BLAGUES IVOIRIENNES POUR COMMENCER LA SEMAINE AVEC LE SOURIRE

 

humour,blagues-sms,blagues ivoiriennes,détente,déstresser,rire,sourire,bonne humeur


La grisaille est générale, en ce moment, en Côte d'Ivoire et dans le monde. Guerre, misère, exactions par ci, chômage, crise financière, catastrophe naturelle par là. Notre monde va mal. Et nous avec. Mais ce n'est pas une raison pour s'incruster dans la morosité. Après un long moment où je vous ai privés de blagues, rompant ainsi avec mes premières habitudes (crise oblige), voici aujourd'hui quelques bonnes blagues SMS ivoiriennes triées sur le volet, pour vous apporter un tant soit peu de bonne humeur, histoire de vous permettre de bien commencer la semaine. Bien à tous!

 

1- Deux voisins de classe, Moussa et Yao, se retrouvent assis sur le même banc au BEPC. Pendant la dictée, le professeur prononce le mot « bicyclette ». Moussa demande à Yao : « Djo, c’est où on met le ’’y’’? ». Yao répond : « C’est toi qui te fatigue oh, sinon moi j’ai déjà écrit ’’vélo’’ ! ».

2- Une étudiante, après le premier cours d’anatomie à la Fac, se rend compte que presque tous les mots se terminent par « us », comme par exemple : radius, cubitus, humerus, etc. Arrivée à la maison, elle s’amuse à appeler tout le monde en mettant à la fin de chaque nom « us ». Paulus pour Paul, Ericus pour Eric, Ruthus pour Ruth, Chantalus pour Chantal et Audus pour Aude. Comme elle a oublié qu’elle se prénomme Anne, son petit-frère Paul lui demande : « Mais comment on va t’appeler, toi ? ». Tout le monde se regarde.

3- Très courte lettre d’excuse d’un hopital à un patient : « Cher monsieur, les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n’était pas cancéreuse, c’était du rouge à lèvres. Nous nous excusons pour l’amputation… ».

4- Trois religieux se sont réunis et ont décidé de s’avouer leurs défauts et faiblesses afin que chacun prie pour l’autre. Le premier dit : « Mon problème, c’est l’argent. J’aime trop l’argent et souvent, je vole dans les offrandes et dîmes. Priez pour moi ». Le deuxième dit : « Moi, c’est la femme. J’aime trop femme et quand je vois une fille, je veux coucher avec elle. J’ai couché avec toutes les filles de ma paroisse ». Le troisième a commencé à pleurer. Les deux autres ont mis deux heures pour le calmer. Et il parlait en pleurant : « Mon problème, c’est kpakpato. Je ne sais pas garder secret ; donc tout ce que vous venez de dire-là, je vais rapporter oooh ! ».

5- En France, un prêtre a baptisé un chien. Scandalisés, les paroissiens informent l’évêque. Celui-ci, outré, convoque le prêtre de toute urgence et lui demande : « C’est vrai ce que l’on m’a dit ? ». Le prêtre prend la parole et dit, pour sa défense : « Monseigneur, le droit de baptême du chien était de 500 mille Euro (328 millions de francs CFA). Entre nous, je ne pouvais pas refuser ». L’évêque surpris dit tout doucement : « Programme la confirmation pour le mois prochain, je m’en charge personnellement ! ».

6- Une femme et son mari se disputent chaque jour. Son mari, fatigué de toutes ses palabres, prend son arme et se suicide. Losque sa femme a vu cela, elle s’est donné la mort avec l’arme de son mai en disant : « Faut pas qu’il va aller mentir sur moi chez Dieu là-bas ». Leur fils qui était à côté prend l’arme et se tue à son tour en disant : « Faut pas ils vont aller se blesser, je m’en vais les séparer ». Leur voisine, tellement qu’elle est affairée, prend l’arme et se donne la mort en disant : « Affairage comme ça là, on loupe pas dèh ! ».

7- Une femme va à la pharmacie. Ses médicaments font 5.145 francs CFA. Elle dépose 5000 francs plus un tubercule de manioc. La caissière étonnée dit : « Mais madame, c’est quoi ça ? ». Elle répond : « Tu es étonnée ? C’est pas vous qui donnez bonbon aux gens en disant : Ya pas monnaie ? Aujourd’hui, ya pas de jetons donc prends manioc-là ! ».

8- Ali conjugue le verbe savoir au présent de l’indicatif : « Je sais, tu sais, il sait, nous…, nous…, nous… ». Sa sœur, pour l’aider, lui souffle : « Ce que tu prends pour te laver-là ». Alors Ali répond : « Nous kabakroussons (kabakrou : savon artisanal, en Côte d’Ivoire) ».

9- Discours du commandant FRCI, Moussa Bakayoko, à l’inauguration d’un hôpital, à Abobo : « Missié lè zonorab invités, lèché-moi vous zesprimé notré bonèr de avoir ce nivo zopito ». En même temps, on lui souffle à l’oreille : « Hôpital ». Il rectifie et continue. « Nous tous, on connè ké ya longtemps on n’a pas constru dè nivo zopital dans pays-là ». On lui souffle encore à l’oreille : « Hôpitaux ». Le commandant rectifie et continue : « Donc ce zopito ké on va noguré matin-là… ». On lui dit : «Hôpital ». Là, c’est gâté ! Le commandant pète les plombs et dit : « Gnamogodé ni flè ! Kan je parle « TAL », tu dis « TO », kan je dis « TO », aba fo ko « TAL ». Donc je n’a ka dis quoi, en global ? Et puis oh, c’est quoi affaire de TO-TAL ? C’est noguration de zopito ou bien de sitation (station) de essence ? ». Pardon, faut rire doucement. Il était trop fâché !

10- Au Ghana, si tu n’as pas John dans ton nom, il faut pas espérer devenir président, un jour. La preuve, après John Jerry Rawlings, John Kuffor, John Evans Atta Mills, voici John Dramani. Alors, dis à John Djongoss, Johnny La Fleur, John Yaley et à John Jay d’aller tente leur chance.

11- Résultats du Bac, Koné jubile et arrive à la maison : « J’ai eu ooooh ! J’ai eu mon Bac ! ». Soudain, son père apparait : « Tais-toi là-bas, vaurien là ! Tu savais que quand on a le Bac, c’est doux et puis tu as fait ça onze fois là ? ».

12- Un petit Attié (ethnie du sud-est de la Côte d’ivoire) au CE1, dans un village d’Alépé, semble distrait en plein cours. Son maître l’interpelle : « Yapo, que regardes-tu ? Yapo répond : Missié, eufé bou keukeu ! ». Tu n’as rien compris, n’est-ce pas ? Or c’est en Français, je t’assure. Le petit voulait dire, dans un accent très marqué : « Monsieur, le feu brûle quelqu’un ». Eh, Attié bi !

 


DINDE Fernand AGBO

19:58 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : humour, blagues-sms, blagues ivoiriennes, détente, déstresser, rire, sourire, bonne humeur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

lundi, 19 mars 2012

COMMENCER LA SEMAINE AVEC LE SOURIRE

SOURIRE.gif


Cela fait un sacré moment que nous n'avons pas eu droit à de nouvelles blagues sur Regards Croisés. L'intensité de l'actualité politique nous en a détournés. Mais il faut bien garder le sourire dans la grisaille générale. Quelques blagues SMS (qui foisonnent sur les réseaux de téléphonie mobile et dont je vous ai dégoté une petite dizaine) pour commencer cette semaine feront l'affaire. Excellent début de semaine à tous !

 

1- A un barrage FRCI, en pleine crise postélectorale, un jeune étudiant LMP qui s'est débarrassé de toutes ses pièces (carte nationale d'identité et de la fac) tend une ordonnance au bidasse en guise de papier. Le soldat FRCI regarde longuement et attentivement le bout de feuille. A l'envers, s'il vous plaît ! Comme tout bon FRCI qui se respecte. Après un moment d'examen du document, il lance au jeune homme : « Vié père, c'est bon faut passer. Prochainement, faut mettre photo dessus hein ! ». Eh djah, FRère CIssé ! Ya pas l'homme pour toi !

2- Un philosophe, un physicien et un sidéen sont invités à un débat. On leur pose la question suivante : Quelle est la chose la plus rapide au monde ? Le philosophe répond : La pensée ; elle est immédiate. Le physicien répond : La lumière ; elle possède une vitesse inimaginable. Mais le sidéen est catégorique : La diarrhée ; car quand elle te prend, tu n'as ni le temps de penser ni le temps d'allumer la lumière !

3- Un petit bété a volé un poulet à Yopougon. Le chef FRCI lui dit : « Comme tu as volé-là, tout ce que tu vas faire au poulet, nous on va te faire la même chose. Si tu le plumes, on te plume ; si tu l'égorges, on t'égorge ». Le petit bété regarde le poulet jusqu'àààà et puis, il commence à sourire. D'un sourire malicieux. Il caresse la tête du poulet et soudain, il lui lèche le derrière. Les FRCI se regardent... « Gnamogodé flè, ko né bé nan bété boda nimmou wa ? Walahi, a ka an soro dèhh ! ».

4- En plein sommeil, une femme crie, dans son rêve : « Sors vite, mon mari vient d'arriver ! ». Son mari qui était à ses côtés sursauta et passa par la fenêtre, se cassa une dent et un bras, avant de se souvenir qu'il était chez lui, à la maison. Selon toi, qui est suspect ?

5- Un commandant FRCI rassemble ses éléments. Très nerveux, il leur dit : « Lé zen dit ké vous parle djoula sur le route et ké vous pé pas parlé français ! Si zé vois kinkin parlé djoula encore, né bé nan a djouhou fra ! A ka min non ? Gnamogodéni flè ta !!! ». Pardon, faut pas rire, il était trop fâché.

6- Deux amis discutent. Yao demande à Konan, tu connais Platon ? Non !, répond Konan. Et Rousseau ? Non ! Et Victor Hugo ? Non ! Eh bèh, tu devrais faire des cours du soir comme moi. Alors Konan lui demande : Et toi, tu connais Séry Paul ? Non !, répond Yao ! Eh bèh, tu devrais rester à la maison comme moi car Séry Paul, c'est celui qui sort avec ta femme quand tu vas au cours du soir !

7- Un malade qui a fait le tour des hôpitaux sans gain de cause va consulter un marabout qui lui annonce que son oncle sorcier a tué son âme et qu'il va le manger le même soir. Alors, le malade dit au marabout, mets assez de piment sur mon âme-là, il va mourir aussi. Etonné, le marabout demande : Comment le piment va-t-il le tuer ? Il répond : Mon oncle a ulcère.

8- Un vieux bété se rend à la Mairie pour des documents administratifs. On lui demande le nom du père. Il répond : « Séry, mais il est mort ». Alors l'agent se fâche et dit : « Il fallait vite dire j'allais mettre FEU Séry ! Bon, donne-moi le nom de ta mère ». Le vieux répond : « FLAMME Sawa, parce qu'elle aussi est morte. Si tu veux, il y a encore le grand-père VOLCAN Digbeu et la grande-mère BRAISE Yohou, ma femme FUMEE Nina et mon fils VAPEUR Tapé ! ».

9- Un voleur de cercueil va en mission au cimetière de Williamsville (Abidjan). En sortant, il croise les policiers qui lui posent cette question : « Oh ! Où vas-tu avec ce cercueil ? ». Il répond : « Chef, on m'a enterré, il y a 3 jours mais ya trop de bruits ici ; donc, je rentre chez moi avec mon cercueil pour me reposer ». Imaginez la suite !

10- Communiqué du ministre de la justice : Il est demandé à tous les évadés de la MACA (Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan) de bien vouloir regagner la prison. Réaction d'un prisonnier : « Dites au ministre d'Alassane que nous sommes les prisonniers de Gbagbo, donc ils n'ont qu'à attraper pour eux. Il dit qu'il ne veut rien de Gbagbo mais il veut faire quoi avec ses prisonniers ? »


DINDE Fernand AGBO

mardi, 26 octobre 2010

DE L'HUMOUR POUR UN MOMENT DE REPIT DANS LA GRISAILLE

RIRE FEMME.jpg

La campagne présidentielle en Côte d'Ivoire charrie un stress énorme pour tous les ivoiriens qui ne savent quelle issue aura cette période, certes, historique mais également de tous les dangers. Indispensable donc de s'en déconnecter un tantinet pour se payer un peu de bon temps : je vous propose ici et maintenant un instant d'humour pour vous détendre un peu les traits du visage avec ces quelques blagues-SMS ivoiriennes. Bonne lecture !


1-      Un policier rentre chez lui après le boulot. Il voit ses enfants étudier et va corriger les devoirs du plus grand. Furieux de son travail, il le bat. Il se tourne ensuite vers le petit-frère. Toute la maison s'attend à une raclée. Il ouvre son cahier, le feuillette quelques instants et s'en va. C'est à n'y rien comprendre. Tout ahuri, le grand-frère demande au petit-frère : « Mais toi, tu es le plus nul et tu échappes à une punition !? Comment se fait-il qu'il ne t'a rien fait ? ». Le plus jeune répond : « Toi-même tu sais que papa est un policier. J'ai tout juste glissé 500 francs dans mon cahier ».

2-      Un père surprend sa cancre de fille en plein ébat amoureux avec son répétiteur sur la table d'étude. Loin d'être mécontent, il lui dit : « Aaah ! C'est bien ça, ma fille ! Si papier ne rentre pas que zizi rentre, c'est bon aussi ».

3-      Un jeune homme attendait sa copine qui se douchait. Le téléphone portable de la jeune fille sonne. Il jette un coup d'œil sur l'écran. C'est marqué : « Gaou 1 ». Quelques minutes plus tard, un deuxième appel. C'est « Gaou 3 ». Il se demande s'il n'est pas le Gaou 2 ; il lance alors son propre numéro. Aussitôt, il s'affiche : « Super Gnata ». Ah, les femmes !

4-      Un prof d'Histoire-Géo demande à ses élèves : « Quel pays a pour capitale Bangui ? ». Silence de cathédrale dans la classe. Yao se lève et dit : « Moi messié ! C'est le pays Baoulé ! ». (NB : Le vin de palme se désigne par le mot « Bangui » en Côte d'Ivoire et les Baoulé, une ethnie du centre du pays, en sont les plus grands consommateurs, loool !).

5-      Deux élèves réfléchissent sur leur avenir. L'un demande à l'autre : « Qu'aimerais-tu faire plus tard comme métier ? ». « Moi, dans ma future carrière, tout le monde se mettra en rang pour m'attendre et on sera très enchanté de me voir apparaître ». « Génial ! Tu seras donc quelqu'un de très important, alors ! Mais c'est dans quelle branche ? ». « Chauffeur de bus ! ».


AUTRES SMS INTERESSANTS

1-      Le plus grand obstacle de la vie, c'est la PEUR. La chose la plus facile, l'ERREUR. La pire défaite, le DECOURAGEMENT. Le plus grand mystère, la MORT. La plus belle chose, l'AMOUR ! Que DIEU veille sur nous pour que le meilleur soit à chacun.

2-      La quête quotidienne de ce qui est matériel et les inquiétudes qui en découlent enchaînent souvent notre esprit et nous font oublier notre glorieuse espérance : vivre pour toujours dans le royaume de DIEU. C'est pourquoi le SEIGNEUR nous appelle à la vigilance : Luc 12 : 35-48. Il nous demande d'être des serviteurs constamment prêts, jour et nuit, afin d'accueillir notre Maître pour les noces célestes et d'entrer dans sa joie éternelle. Si le Maître revenait, aujourd'hui, te trouverait-il prêt ? A quelle occupation serais-tu attaché (e) ?

3-      Notre désir est de réussir à tous les niveaux. Tous, nous nous acharnons à chercher de vaines choses (mariage, argent, confort, etc). Mais que faisons-nous du retour du SEIGNEUR ? Examine ta vie et pose-toi la question de savoir : si je mourais à cet instant précis, où irais-je ? Si le SEIGNEUR revenait aujourd'hui, irais-je avec lui ? Est-ce que la vie que je mène actuellement me le permet ? Est-ce que j'honore DIEU par la sanctification ? Si non, il est encore temps de te ressaisir. Car que sert-il à l'homme de gagner ce monde s'il doit perdre son âme ? N'oublie pas le vrai but de ta vie, celui de gagner le royaume des cieux. Il a dit : « Cherchez d'abord le royaume et la justice de DIEU ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matt. 6 : 33).


DINDE Fernand AGBO

20:43 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, blagues-sms, rire, déstresser, se marrer, détente, sourire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 24 septembre 2010

UN SOURIRE POUR LE WEEK-END!

FAVEURS POUR BUSH.jpg

1- Un couple baoulé (ethnie du centre de la Côte d'Ivoire) à moto, une nuit. L'homme voit venir un camion les phares allumés dans le noir et dit à sa femme: "Akissi, tran kpa! N'soua fazé moto n'gnon n'ga mé balè...!". En clair: "Akissi, cramponne-toi! Je vais phaser (me faufiler entre) les deux motos qui arrivent là-bas là!". Baoulé vraimeennnt!!!

2- Un gars fait une confidence à son ami avant de mourir: "Djo, c'est moi  qui grè (couche avec) ta femme, ta servante et ta soeur quand tu vas en mission. C'est moi qui ai enceinté ta fille quand elle allait en 6ème. Pardonne-moi avant que je ne quitte ce monde!". L'autre lui répond: "Toi aussi, pardonne-moi, c'est moi qui t'ai empoisonné pour ce que tu as fait à ma femme, à ma servante, à ma soeur et à ma fille. L'enfant à qui tu as laissé toute ta fortune, c'est mon fils, ton dernier petit-frère est mon fils". Entre nous, qui est pire?

3- A la piscine, à Paris, Séry se fait magistralement engueuler parce qu'il a fait pipi dans l'eau. "Mais enfin missié, proteste-t-il, vou zagérez, je n'a pas le seul à fai ça!". "Si, monsieur, du haut du plongeoir, vous êtes le seul!".


Excellent week-end à tous!


DINDE Fernand AGBO

22:30 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, blagues-sms, rire, déstresser, se marrer, détente, sourire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 20 août 2010

TROP DROLE: C'EST QUI LE PLUS FORT?

PHOTO HUMOUR.jpg

Un ingénieur, un comptable, un chimiste, un informaticien et un fonctionnaire Ivoirien se vantent d'avoir chacun un chien merveilleux.

Pour le démontrer, l'ingénieur appelle sa chienne : "Racine carrée, montre-nous tes talents !"

Le chien trotte jusqu'à un tableau noir, dessine rapidement un carré, un cercle et un triangle.

Le comptable dit a son chien : "Actif/passif, montre-nous tes compétences!"

Le chien va dans la cuisine, en revient avec une douzaine de biscuits et les range en 3 piles égales de 4 biscuits.

Le chimiste prétend que son chien peut faire mieux : "Thermomètre, fais ton numéro !"

Le chien ouvre le frigo, prend un litre de lait, va se procurer un verre de 10 cl dans l'armoire et y verse exactement 8 cl de lait sans en renverser une seule goutte.

L'informaticien pense bien les supplanter tous : "Disque dur, impressionne-les !" Le chien s'installe devant l'ordinateur, le fait démarrer, fait partir le programme anti-virus, envoie un e-mail et installe un nouveau jeu.

Les 4 hommes se tournent vers le fonctionnaire et demandent : "Et ton chien, qu'est-ce qu'il peut faire ?"

"Pause-café, montre-nous tes talents de fonctionnaire !" dit le fonctionnaire Ivoirien.

Le chien se lève, mange les biscuits, boit le lait, efface tous les fichiers de l'ordinateur, nique la chienne de l'ingénieur, prétend s'être blessé au dos en le faisant, remplit un formulaire d'accident du travail et prend un congé maladie de six mois.

ALORS, C'EST QUI LE PLUS FORT ???

 

Excellent week-end à tous!

DINDE Fernand AGBO

20:44 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, blagues, rire, déstresser, décompresser, se marrer, détente, sourire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 23 juillet 2010

LE WEEK-END EN HUMOUR!

LARGE SOURIRE.jpg

1- Yao dit à son père : «Le plus jeune bachelier de France à 7 ans ». Et son père répond : « Ah bon ! Mais mon fils, je te dis que hier, les mêmes français ont repêché une moto tombée dans un lac, en 1948, et les phares de la moto étaient toujours allumés ». Yao s'écrit : « Papaaa !!! Toi aussi ! ». Le père réplique : « Comment ça moi aussi !! Si tu augmentes l'âge de l'enfant, j'éteins les phares de la moto ».


2- Dans une école primaire d'Abobo. Petit Koffi, dernier de sa classe est toujours battu par le maître. Mais le jour du chemin de croix du vendredi saint, le maître décide de jouer le rôle de Jésus. Petit Koffi coupe une branche d'arbre et décide d'être un soldat. Devinez le calvaire du maître... Mais, le lundi matin en classe, le maître dit à petit Koffi : « Tu m'as tué à Golgotha mais trois jours après,  je suis ressuscité,  à Abobo ; récite ta table de multiplication de 1 à 9 ». Wahaaa gnian !


3- Un prête catholique en visitant la jungle s'est perdu et s'est retrouvé nez à nez avec un lion. Effrayé, il dit : « Bon Dieu ! Faites que ce lion devienne chrétien ». Et le miracle s'accomplit. Le lion s'agenouille et dit : « Seigneur, bénis ce repas que tu m'as donné ».


4- Dans un hôpital psychiatrique, le médecin traitant demande au fou : « Alors pour qui te prends-tu, aujourd'hui ? ». Le fou répond : « Dieu m'a dit que je suis le pape ». Un autre fou qui passe à côté rétorque : « Faux !! Je ne lui ai jamais rien dit ».

5- Le cortège présidentiel renverse brutalement un individu sur l'autoroute ; tout le monde le croit mort, tellement l'accident est grave. Un passant se dépêche et s'étend près de lui, mais le blessé ouvre un œil et lui dit : « Oh mon frère, pardon quitte dans mon accident, va chercher pour toi, ailleurs. Accident de cortège présidentiel, on ne trouve pas ça comme ça ! ».

6- Un villageois étudie avec son maître de maison. Celui-ci lui demande : « L +A ». L'écolier répond : « LA ». Le maître : « L + O ». Il répond : « LO ». Le maître : « L + I ». Le villageois ne sait que répondre. Sa sœur, assise à côté, très fâchée, lui dit : « Ce que tu dors dessus-là, tu ne connais pas ? ». Après une longue réflexion, le villageois répond : « Hann hann ! Natte ! ».


7- Un homme regarde depuis quatre heures de temps son certificat de mariage. Sa femme intriguée lui demande : « Mais chéri, pourquoi tu regardes le certificat de mariage, depuis-là, comme ça ? Qu'est-ce que tu cherches ? ». Le mari répond : « Je cherche la date de péremption du mariage ».

16:41 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, blagues, rire, déstresser, décompresser, se marrer, détente, sourire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 19 juin 2010

ET SI ON SE MARRAIT UN BON COUP?

RIRE CHIMPANZE.jpg

1-      Un fou voit sur la tombe de son ami : 08.12.1965 - 02.02.2010. Il demande alors au gardien du cimetière : Chef, pardon dis-moi, mon ami-là, où il est-là, ya pas réseau ou bien ? Depuis-là, je l'appelle mais ses deux numéros ne passent pas ! Ou bien il a fermé son portable ?

2-      Je t'ai rien dit. Il paraît que DIEU est en promo, il distribue les tickets pour le paradis ; mais attention, pour en avoir un, il faut mourir d'abord. Il reste deux tickets ; tu dis quoi ?

3-      C'était un nouveau chrétien en pleine prière : Satan, je te purige (purge), je te purige, je te purige, je te purige, je te puuurrriiiiiiiiige !!! Le pasteur inquiet et exaspéré, lui dit : Façon tu le purges-là, faut chercher son WC en même temps, dèh ! Faut pas il va chier dans mon église ici, hein !!! J'ai parlé oh ! Hum !


Excellent week-end à tous !

19:26 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, blagues, blagues-sms, blagues ivoiriennes, décompresser, déstresser, détente, rire, sourire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 14 mai 2010

VOUS ALLEZ VOUS MARRER!

 

RHINOCEROS.jpg

 


1- Deux fous grimpent au même arbre. Au bout d’un moment, l’un se laisse tomber. L’autre lui demande ce qu’il y a. Tu es fatigué ? Il répond : Non, je suis mûr. Han !


2- Corridor de Gesco, à Yopougon, sur l’autoroute : Un policier arrête un gros camion chargé de moutons. Il demande au chauffeur : Que transportes-tu ? Le chauffeur répond : Des animaux. « Ah bon, c’est du bétail ! », dit le policier. Le chauffeur de rectifier : « Non dèh, chef ! C’est du moutail ! »


3- Un sénégalais, noir comme du charbon, arrive à l’aéroport avec un faux passeport. Le passeport est tellement faux que la photo est celle de l’acteur Leonardo Di Caprio du film Titanic. Surpris, le contrôleur le regarde et observe la photo, il le regarde à nouveau et observe encore la photo ; pendant dix bonnes minutes. Puis tout perplexe, il se tourne vers son supérieur et lui demande : « Dites, chef, vous qui êtes cultivé et qui avez plus de connaissances que moi : le Titanic, il a coulé ou brûlé ? »


4- Un homme assis près d’une table se met à tuer des mouches. Sa femme, très étonnée, lui demande : « Chérie que fais-tu ? ». L’homme lui répond : « Rien de bien grave ; je ne fais que tuer quelques mouches ! ». La femme lui demande à nouveau : « Combien en as-tu tué, comme ça t’amuse tant ? ». Le mari dit : « Cinq : trois mâles et deux femelles ! ». Elle l’interroge encore : « Comment sais-tu leur sexe ? ». Il répond : « Il y en avait trois sur ma bière ; eux, ce sont des mâles. Et il y en avait deux sur mon argent ; elles, se sont des femelles ».


5- Un américain, un belge et un ivoirien croisent un génie en bordure de mer. Il leur dit : « Jetez n’importe quoi dans l’eau. Si je le retrouve, vous mourrez. Dans le cas contraire, je meurs et la personne qui a triomphé de moi devient riche comme Crésus ». L’américain jette une minuscule bille métallique dans l’eau. Le génie la retrouve et il meurt. Le belge jette un petit bout de fil de nylon transparent. Le génie le retrouve ; il meurt. L’ivoirien jette quelque chose dans l’eau. Le génie cherche, cherche mais rien ; il ne voit pas l’objet. Epuisé, il lui demande : « Djo, qu’est-ce que tu as jeté dans l’eau ! ». Le gars répond : « Un bout d’Efferalgan (comprimé effervescent), mon vieux ! »


6- Séry visite Israël. Il veut faire un tour en bâteau. Le prix ? Deux mille piastres (un million de francs CFA). Séry crie : « Han ! Pour monter dans bâteau ! J’a comprend pourkoi Jésus il a marché sur l’eau !!! ».


7- Un vieux baoulé se retrouve hospitalisé au CHU, après un accident. Il regarde autour de lui et voit deux patients sous perfusion : l’un dont le sérum dans le ballon est jaune et l’autre, rouge. Curieux, il regarde son ballon et voit que le sérum est clair. Alors il appelle l’infirmier et lui dit : « Missié (monsieur), pourkoi vous donné bière le bébé-là et pi douvin (du vin) lo zéne-là (le jeune) et pi moi vié-là vous donne moi l’eau ? ».


AUTRES SMS INTERESSANTS


1- Senghor a été le premier africain membre de l’Académie française ; Cheick Modibo est le premier africain chercheur en chef à la Nasa ; George Weah est le seul africain à avoir remporté le Ballon d’or européen ; Nelson Mandela a été le premier noir président de l’Afrique du Sud ; Boutros Ghali a été le premier africain Secrétaire Général de l’Onu ; Barack Obama est le premier président afro-américain de l’Histoire… Et toi, que feras-tu pour valoriser le continent et la race noirs ?


2- Construisons sur du solide et non sur de la paille, frères et sœurs ! 2 Corinthiens 4 : 18 : « Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles passagères, et les invisibles sont éternelles ». 1 Jean 2 : 17 : « Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de DIEU demeure éternellement ». Dans ce siècle en pleine mutation et en pleine décomposition, aspirons-nous à construire notre existence sur du solide, en JESUS-CHRIST, ou sur ce monde illusoire, fondé sur des valeurs corrompues et qui court à sa perte ? Un choix décisif s’impose.


3- Quelle attitude, chrétien né de nouveau et craignant DIEU, dois-tu adopter face au méchant qui prospère tout en foulant au pied la Parole de DIEU ? Ou encore, face à quiconque a ce que tu n’as pas, est ce que tu n’es pas ou fait ce que tu ne peux faire ? Psaume 37 : 1-20 : Evite 1- de t’irriter ; 2- de le jalouser ou de l’envier ; 3- de t’aigrir contre DIEU. Que faire, en revanche ? 1- Confie-toi au DIEU des promesses tenues ; 2- Fais de l’ETERNEL tes délices, en tout temps, bon ou mauvais ; 3- Demeure calme et silencieux, et attends l’heure de DIEU.


Bon week-end à tous !



DINDE Fernand AGBO

14:00 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour, blagues, blagues-sms, blagues ivoiriennes, décompresser, déstresser, détente, rire, sourire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 05 mars 2010

3 BONNES BLAGUES IVOIRIENNES POUR TERMINER LA SEMAINE

 
 
SOURIRE.jpg

1- Un jeune ivoirien, élève au Sénégal, participe pour la première fois à une interrogation écrite de Math. Le professeur sénégalais demande : Un wo wo cinquante mille francs CFA. Combien wal wi wo ? L’ivoirien n’y comprend rien. Il a zéro. Pendant la correction, un élève écrit au tableau : 1 veau vaut 50.000 francs. Combien valent 8 veaux ? L’ivoirien reste groggy : « Tchié ! ». Il n’en croit ni ses yeux ni ses oreilles. Il dit : « C’est bon, je rentre au pays. A cause d’accent wolof, j’ai eu zéro. Wolof va me tuer, ici ! »

 

2- Koffi doit faire une phrase avec le mot « sucre ». Il dit : « Chaque matin, je bois du café baoulé (ethnie du centre de la Côte d’Ivoire. Café baoulé : Eau et sucre, sans plus rien ; accompagné de pain, souvent de la veille) ! ». Le maître, énervé, furieux, crie : « Nullard ! Où est le mot « sucre » dans ta phrase ? ». Koffi dit : « Mais monsieur, ça yé dans café-là kè ! Faut goûter tu vas voir ! »

 

3- Nouveau ! Du nouveau ! La pommade Eléphantine, pour ne plus se fatiguer et pour ne plus transpirer. Avec Eléphantine, vous ne mouillerez jamais plus le maillot ! Pour vous épater, nous vous proposons la gamme complète : lotion Kolotine, savon Gnégnéryne, défrisant Drogbatine. C’est une gamme de la nouvelle parfumerie Vahidour, la marque du crève-cœur ! Distributeur agréé : FIF Cosmétique !

 

DINDE Fernand AGBO

lundi, 01 mars 2010

DE L'HUMOUR POUR COMMENCER LA SEMAINE!

 

SOURIRE. MAKE ME SMILE.jpg

1-    « Le voleur est tombé dans le filet de la police après une folle course poursuite à travers les rues de la ville » : Qui peut me dire où se trouve le sujet de cette phrase ?, demande l’instituteur aux enfants. Toto de répondre : Monsieur, il est en prison ! (Pas si bête que ça, Toto !).

 

2-    Un vieux bété palabreur et bagarreur, qui « ne laisse pas pour lui à l’étranger et qui ne voit pas palabre passer », gifle un petit chinois qui a fait pipi sur son mur. Le petit chinois réplique et commence à vraiment cogner le vieux. Les voisins et les riverains courent à son secours mais le petit chinois saute avec lui de l’autre côté du mur. Quand la foule fait le tour, il saute avec lui de l’autre côté. Les coups continuent de pleuvoir. Le vieux hurle, désespérément : « Oman oooh, gnian oh yééé ! Ouille, aïe ! Vous na ka fait deux groupes !!! »

 

3-     A un cours d’alphabétisation avec des adultes, le maître demande aux apprenants : « Ils ne veulent pas d’enfants mais ils ont beaucoup d’enfants ». A quel temps est cette phrase ? Digbeu, très chaud, lève le doigt : Moi monsieur, moi monsieur ! C’est au préservatif percé de l’indicatif !

 

4-    Une femme sort de la douche. Son mari y entre. On sonne, elle va donc ouvrir en serviette. C’est le voisin. Emerveillé de la voir ainsi, il lui propose 25.000 francs CFA si elle laisse tomber sa serviette. Elle accepte puis retourne, toute heureuse, avec sa petite fortune facilement gagnée. « C’était qui ? », demande l’époux. « Le voisin ! », dit-elle. « Super ! T’a-t-il remis les 25.000 francs qu’il me devait ? ». Han ! Drap !

 

DINDE Fernand AGBO

20:59 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blagues, humour, blagues ivoiriennes, sourire, rire, détente, déstresser, se marrer, bonne humeur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 12 février 2010

VOUS ALLEZ EN SOURIRE: LES FEMMES SONT IMPOSSIBLES A SATISFAIRE!

SOURIRE.jpg

 

A tous les hommes, pour qu'ils rigolent un peu, et à toutes les femmes qui aiment entendre la vérité!

 

Une boutique qui vend des maris vient juste d'ouvrir dans la ville de New York.
Les femmes peuvent y choisir le mari qu'elles désirent. Devant la boutique est affichée la liste des instructions qui expliquent comment marche la boutique :

1. Vous pouvez visiter la boutique juste UNE FOIS!

2. Vous pouvez choisir n'importe quel homme à des niveaux différents, ou choisir de monter à un niveau supérieur, mais sachez que vous ne pouvez pas retourner au niveau inférieur à part sortir du
building!
Une femme donc alla à la boutique des maris pour trouver un mari.

Au 1er étage il est écrit à la porte: 1er étage: Ces hommes ont du travail et aiment Dieu

Au 2ème étage: Ces hommes ont du travail, aiment Dieu et les enfants

Au 3ème étage: Ces hommes ont du travail, aiment Dieu et les enfants et sont extrêmement beaux.

'Waw !', dit-elle, mais elle voulait continuer de monter.

Elle alla au 4ème étage et il était écrit : Au 4ème étage: Ces hommes ont du travail, aiment Dieu et les enfants, sont extrêmement beaux et aident leurs épouses dans les travaux domestiques.

'Oh, mon Dieu !' elle se dit : 'Je ne peux pas y croire!' Mais voulut continuer au niveau supérieur où elle pouvait lire:
Au 5ème étage: Ces hommes ont du travail, aiment Dieu et les enfants, sont extrêmement beaux, aident leurs épouses dans les travaux domestiques et sont très romantiques.

Elle est trop tentée de s'arrêter mais alla au 6ème étage où elle pouvait lire:

Au 6ème étage: Vous êtes la 4.363.012-ème visiteuse. Il n'y a pas d'hommes à ce niveau. Cet étage existe pour prouver que les femmes sont impossibles à satisfaire. Merci de votre visite à la boutique des maris.
Faites attention aux marches en sortant et passez une agréable journée!

Source: Le blog d'Etty Macaire

19:23 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blagues, humour, blagues ivoiriennes, sourire, rire, détente, déstresser, se marrer, femmes impossibles à satisfaire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

dimanche, 07 février 2010

3 BLAGUES IVOIRIENNES POUR VOUS ARRACHER UN SOURIRE

UN SOURIRE.jpg

 

1-    Un ivoirien à son ami, de retour du Palais de la Culture où il a assisté, sur écran géant, au match Côte d’Ivoire – Algérie, comptant pour les quarts de finale de la CAN 2010 : S’il te plaît, tu n’aurais pas le numéro des rebelles angolais qui ont attaqué le bus des togolais, dans l’enclave de Cabinda ? C’est juste pour leur donner une nouvelle cible : l’avion des Eléphants de Côte d’Ivoire !

 

2-    Ivoiriens, Ivoiriennes, l’heure est grave. Ne buvez plus Drogba (la grosse bière), buvez Popito (la crème glacée ; et aussi, le surnom de l’attaquant ivoirien Kader Kéita). C’est bien pour votre santé et vos émotions. Vérifié et certifié CAN 2010 !

 

3-    Un benguiste (un ivoirien revenu de l’Occident) malade va au CHU de Yopougon. Le  médecin lui pose des questions auxquelles il répond : Quel est votre problème, monsieur ? « J’ai une toux de chien qui me fatigue », dit-il. Avez-vous l’appétit ? « Je mange comme un loup affamé ». Travaillez-vous ? « Comme un âne ». Dormez-vous bien ? « Comme un coq ». Marié ? « Comme deux pigeons ». Vous entendez-vous avec votre femme ? « Comme deux lapins ». Avez-vous la paix du cœur ? « Comme un agneau ». Alors, monsieur, je vous conseille de consulter rapidement un bon vétérinaire. Ici, nous soignons uniquement les hommes !

 

DINDE Fernand AGBO

21:58 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blagues, humour, blagues ivoiriennes, sourire, rire, détente, déstresser, se marrer | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

jeudi, 30 juillet 2009

HILARANT: L'APPEL DE LA SECRETAIRE DE GBAGBO POUR UN RENDEZ-VOUS AVEC OBAMA!

SOURIRE BANANE.jpg
Chers tous, ce qui suit est un vrai faux message téléphonique; c'est tout juste pour rire. Vous allez vous marrer! Bonne lecture et bon week-end à tous!

  
 

Dans son bureau, Gbagbo ordonne à sa secrétaire d'appeler la Maison Blanche pour qu'il puisse parler à Obama et le féliciter pour sa brillante élection.


 Kriiiinnng!!! (le téléphone sonne)


 -La secrétaire d'Obama: Hello! White House President Obama'office, how may I help you?


 -La secrétaire de Gbagbo: Bonsoir, heu, pardon! Good afternoon, this is the Codivoa presidence office. Mr Gbagbo wants to talk to president Obama.

 -La secrétaire d'Obama: Excuse me! What are you talking about?
 

-La secrétaire de Gbagbo: The president wants to talk to Mr Obama.

 -La secrétaire d'Obama: Which president?

 -La secrétaire de Gbagbo: President of Codivoa.

 -La secrétaire d'Obama: President of What?!
 

-La secrétaire de Gbagbo: President of the Republic of Codivoa! You connais codivoa, café, cacao, ananas, tout ça là?
 

-La secrétaire d'Obama: Never heard about that country! Must be a wrong number, lady. Sorry. We are busy now!
 

-La secrétaire de Gbagbo: The man who create the DIALOGUE DIRECT in the world, you don't know him?
 

-La secrétaire d'Obama : Dialogue what?! Which Direct?
 

-La secrétaire de Gbagbo: But madame, heu pardon, Lady. I mean Ivory Coast.
 President Gbagbo, you know our president, want to congratulate Obama.
 

-La secrétaire d'Obama: Ha? Ivory Coast! Isn't the country where there cannot go to the election for more than 4 years and still killing each other?
 

-La secrétaire de Gbagbo: Heu, mrs! We are not killing each other; please I am just a secretary and trying to connect to Obama so my president could talk with him!

 

-La secrétaire d'Obama: Your president name is what?
 

-La secrétaire de Gbagbo: Gbagbo, Koudou Gbagbo Laurent!


La secrétaire d'Obama regarde dans son ordinateur pour trouver le nom de gbagbo jusqu’ààààà......rien!
 

-La secrétaire d'Obama: Sorry, there is no Gbagbo name in the list of our friendly presidents. Are you sure about the name?
 

-La secrétaire de Gbagbo: Hey, madame! Faut pas me chercher palabre, hein? Mon président Gbagbo est très connu. Comment ça se fait que son nom ne figure pas dans votre ordinateur, hein ! Regarde-moi ça ! Codivoa encore ! Vous aller dire que vous ne connaissez pas notre pays, hum? Et le cacao? Café tout ça là, vous n’avez pas entendu parler de ça aussi? Tchroouuu...! Dis à Obama que Gbagbo veut lui parler, c’est quoi ça? Vous les américains-là, vous faites trop malin ! Okpôh! C'est pour ça que BEN LADEN vous tue-là !
 

-La secrétaire d'Obama: Excuse me, Lady, can’t you speak english, please? What garbish you are talking about?
 

-La secrétaire de Gbagbo (Très fâchée): Madame! Heu, Lady...! Je dis! Heu, I say my president Gbagbo of Ivory Coast want to talk to Obama to congratulate him. C'est tout! Heu, that is all...!
 

-La secrétaire d'Obama: Ok! I will put him on the waiting list; there are a lot of presidents who want to talk to Obama. But, honestly, he is busy. I am not sure you are going to be luck, today. Wait if you want, but I recommend your president to send Obama a telegram, instead. It is better, because Obama do not speak to any body. Only special head of state. Your Gbagbo is not on of our priority list sorry.
 

-La secrétaire de Gbagbo: Ok, gnamokodé, gninnin, kossia!

 

-La secrétaire d'Obama: Ok, you're welcome! 

21:03 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, blagues ivoiriennes, rire, détente, sourire, secrétaire gbagbo, rendez-vous obama | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 04 juillet 2009

LE WEEK-END, TOUT EN RIRE!

RIRE 1.jpg

Rien de tel qu'un peu de rire le week-end pour se détendre d'une semaine de dur labeur! Je vous propose quelques blagues-SMS reçues de mes amis, sur le réseau ORANGE, pour vous faire marrer, ou à tout le moins vous faire sourire, et quelques aphorismes pour vous faire réfléchir à la vie. Partagez cet instant de bonheur avec vos proches et connaissances. Je vous souhaite un week-end chantant et riant. Bonne lecture!

 

1-    Un couple va braquer une banque. Pendant que madame remplit le sac, elle se remplit aussi les poches. Son mari, l'ayant vue, dit: ''Je    n'aime pas ça, hein! Si j'ai horreur de quelque chose, c'est le vol!''

2-    Un homme rêve et crie: ''Thérèse! Thérèse!''. Au réveil, sa femme lui demande: ''Qui est cette Thérèse?''. Il répond: ''C'est un cheval sur lequel j'ai parié, hier, aux courses du PMU''. Le soir, il revient du travail; sa femme l'accueille en disant: ''Ton cheval a téléphoné, aujourd'hui!''

3-    Un fou s'arrête au milieu du village et crie à tue-tête: ''Eh, DIEU!!! Dans ma famille, ya trop de sorciers! Ya même pas quelqu'un qui travaille! Gendarmooo, rien! Docteurooo, rien! Maîtrooo, rien! Policiéooo, rien! Même fou-là, si je n'avais pas été dur, on n'allait pas avoir aussi!

4-    Bienvenus sur www.sommeil.com: Pour faire de beaux rêves, tapez 1. Pour une nuit paisible sans cauchemar, tapez 2. Pour un réveil en gaieté, tapez 3. Pour plus d'informations, tapez ''Je n'ai pas sommeil''.

5-    Un sujet de Français, ''Racontez la suite de l'histoire'', niveau 3ème dit: ''Les villageois se retrouvèrent face au bulldozer fumant...'' Terminez l'histoire. Voici le devoir Yohou: ''Gbagbadè, le guerrier s'avança et planta sa sagaie dans le flanc gauche de la bête. Elle tomba et mourut. Ce soir-là, tout le village mangea de la viande tendre et fraîche de bulldozer''. Han!

RIRE 2.jpg

6-    Voici venue l'aire des PPTE: Petites Poitrines Très Excitantes. Elles portent de petites culottes et se baladent en groupe. Si vous les suivez, vous serez aussi un... PPTE: Personne Pauvre Très Endettée! Attention, les gars! Eh dja, ma vieille!

7-    Un homme en veste se rend à la boutique. Il dit au boutiquier: ''Puis-je avoir 30 pains? Ok! Fendez-les, s'il vous plaît, puis mettez 2 boîtes de sardines dans chaque pain. Ensuite, décapsulez-moi 30 bouteilles de sucrerie''. Le boutiquier, tout heureux de faire une bonne affaire, s'exécute en quatrième vitesse. Arrivé à la 30ème bouteille de sucrerie, le décapsuleur tombe; il sort de sa boutique, ramasse le décapsuleur et qu'est-ce qu'il voit? Le monsieur en veste, sans pantalon ni slip. A ce moment précis, il se rend compte que c'est un fou. Gnian oh yé! Imagine! Faut pas rire, dèh, pense au pauvre boutiquier!

8-   Deux petits dioula, Yacou et Ali, sont à Paris, à la gare du métro. Yacou regarde le sac d'un blanc et dit à son frère: ''A ta ka bori (prends et fuis)!'' Le blanc les lorgne et répond, en Malinké (surprise), en disant: ''Ni ka ta kabori, me bori y ko ki djoufra, gnamogodé! (Si tu as pris, je vais te poursuivre, façon je vais te frapper, imbécile!)''. Ali de s'exclamer: ''Eh tchè! Adabla oh, toubabou tè, Salif Kéita lo! (mon frère, faut laisser, ce n'est blanc, c'est Salif Kéita!)''

9-   Si vous voulez ''tuer'' le coeur d'un ami ou d'une connaissance, comme on dit chez nous, envoyez-lui ce SMS. Effet assuré!: ''J'ai appris quelque chose, la dernière fois, te concernant mais j'avais oublié de te le dire. Cela restera un secret entre toi et moi. Mais pourquoi donc ne me l'as-tu jamais dit? S'il te plaît, ne révèle à personne que c'est moi qui t'ai mis(e) au courant. Pardon, attrappe ton coeur, Ok? Voilà: Les gens racontent, partout, que tu es le (la) bien-aimé(e), le(la) préféré(e) de DIEU, qu'il t'aime d'un amour infini et qu'il accomplira les désirs de ton coeur. Est-ce vrai, ce que racontent les gens? Moi, je leur donne raison!''

10-   Un jeune marié dicte ses règlements à sa femme: ''1- Je me lève quand je veux et je vais dormir quand je veux. 2- Quand j'arrive du boulot, la maison doit être impeccable et mon dîner, déjà prêt. 3- Le week-end, je sors avec mes amis et je décide de l'heure à laquelle je rentre à la maison car c'est moi le chef de famille. Des questions?''. La nouvelle mariée répond: ''Non, monsieur le chef!'', puis ajoute doucement, distinctement et audiblement: ''Moi, je n'ai qu'une seule règle: Ici, à la maison, on ''grè'' (on fait l'amour), tous les soirs, à 19 heures, que tu sois là ou pas!''. Là là, à ton avis, qui commande?

SOURIRE COUPLE.jpg
11-    Les ivoiriens et leurs trois postures financières dans le mois: Du 1er au 10 du mois: FPI - Financièrement Puissants et Intraitables. Du 10 au 20 du mois: RDR - Ressources Dangereusement Réduites. Du 20 au 30 du mois: PDCI - Pardon Donne-moi Crédit Immédiatement! (Tu n'as pas dit ti pé!).              
                                                                                                                                                                           
12-    Le petit Yao s'est fait vertement réprimander par le maître, à l'école. Il ne comprend pas l'obstination du maître à vouloir lui faire absolument mettre un accent au verbe ''repéter'', sur le premier ''e''. Pour le maître, il y a une grande différence de sens quand ce verbe ne porte pas l'accent au premier ''e''. Le petit Yao, têtu, va à la maison à midi et demande à son père: ''Papa, quelle différence y a t-il entre ''répéter'' et ''repéter''; tu en vois une, toi?''. ''Oui, mon petit, une très grosse différence!''. Mais il ne lui dit pas cette différence et le renvoie: ''Va jouer, petit coquin!''. Vous y voyez une différence, vous? Mais bien sûr! Répéter et re-péter (faire du vent à nouveau)! Cela fait bien deux choses bien différentes, non? Alors, attention à l'orthographe des mots; on pourrait ainsi s'éviter bien des désagréments! Ok? Bon week-end!

 

AUTRES SMS INTERESSANTS

1-    C'est bien grâce à Goliath que David a été célèbre. Alors, regardons nos vicissitudes existentielles comme un tremplin pour notre élévation vers la prospérité et non comme une barrière insurmontable. Sache que les marches de l'escalier ont beau être mauvaises, elles conduisent toujours vers un niveau supérieur. Avance, trébuche, mais ne cède jamais dans une course qui a pour issue le bonheur et le salut! Courage!

2-  De nos jours, chacun essaie de donner des  couleurs à sa vie du mieux qu'il peut. Certains, par contre, ne s'en soucient guère. Toutefois, sache que les plus belles couleurs sont: La crainte de DIEU, l'amour du prochain et la persévérance dans toutes nos entreprises. Ces couleurs si nobles t'aideront à briser des barrières et à donner du parfum à ta vie. Que toutes ces belles couleurs embellissent chaque instant de ta vie!

3-   Que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, tout ce qui est vertueux et digne de louange soit l'objet de tes pensées. Que DIEU se souvienne de toi et te bénisse!

4-   On dépense plus d'énergie à haïr qu'à aimer, à se renfrogner qu'à sourire, à déprimer qu'à se détendre, à s'abattre qu'à faire confiance à DIEU. Pourquoi donc choisir ce qui est le plus difficile à faire quand on a la possibilité de choisir ce qui est le plus facile? De même, on est plus épanoui en aimant sa conjointe, son conjoint, qu'en passant ses journées à récriminer à son encontre. Quelle paix, quel bonheur, quelle joie de vivre quand on aime sans rien attendre, en retour. Parce qu'on a décidé d'aimer. Sans en chercher une quelconque raison. C'est cela le vrai amour! En revanche, quelles ténèbres, quelles compromissions quand on s'y refuse! Aimer, quelle chose merveilleuse! Que DIEU bénisse votre amour!

5-    La beauté du corps séduit les hommes. Mais la beauté du coeur séduit DIEU et la pureté de l'âme le rend sensible à notre prière. Chaque jour est une nouvelle occasion que le SEIGNEUR nous donne de le séduire!

17:35 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : humour, blagues-sms, rire, bonne humeur, sourire, blagues ivoiriennes, week-end en rire, détente, déstresser, orange | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

vendredi, 27 février 2009

BLAGUES-SMS POUR LE WEEK-END

SOURIRE CHAT 2.jpg
Des amis m'ont encore envoyé des blagues-SMS sur le réseau ORANGE et je ne pouvais manquer de les partager avec vous. Gardez le sourire! Bonne détente à vous et, surtout, bon week-end!

1- Un enfant suit un corbillard, en pleurant à chaudes larmes. Des femmes du quartier, le voyant pleurer, se disent : « Oh, le pauvre ! Il doit être bien malheureux ! ». Et elles se mettent aussi à suivre le corbillard, en pleurant. Finalement, c’est une belle petite foule qui accompagne l’enfant et le cortège funèbre. Après l’enterrement, on demande au petit garçon lequel de ses parents est décédé. Il répond : « C’est mon papa qui est le chauffeur du corbillard. Il veut pas me donner l’argent de petit déjeuner ! ». « Bouhouuu ! Ouhinnn ! », continue t-il à pleurer.

2- Une future mariée était au salon de coiffure avec son amie. Son fiancé, à la mairie, impatient, la bipe. N’ayant plus d’unités, elle emprunte le téléphone de la coiffeuse pour l’appeler. Mais lorsqu’elle compose le numéro, il apparaît sur l’écran du portable de la coiffeuse : « Mon bébé ». Croyant s’être trompée, elle dit, cette fois-ci, à son amie venue l’accompagner : « Compose, sur ton téléphone à toi, le numéro de mon fiancé. Je suis tellement stressée que je l’ai oublié. Ou tu penses qu’il peut me faire ça ? ». Celle-ci répond : « Non, toi aussi ! Me faire ça à moi, une fois encore… ? Euh, qu’est-ce que je raconte ; je veux dire à toi, déjà ? Jamais ! ». Et elle compose le numéro du future marié. Rassurée, la fiancée prend le portable de son amie et dit : « Tu as raison », et lance le numéro de son fiancé. Alors apparaît sur l’écran du portable de son amie : Djandjou International… !

3- Savez-vous pourquoi le Père Noël a toujours le sourire ? Et bien, tout simplement parce que ce n’est pas lui qui règle les factures !

4- Un professeur demande à ses élèves : « C’est quoi le suspense ? ». Dago, le plus remuant de la classe, lève le doigt. Le professeur dit : « Oui, Dago ? ». Il se lève et répond, dans tout son sérieux : « Monsieur, c’est quand le film fait guinguin, guinguin !!! ».

DINDE Fernand AGBO

20:32 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blagues-sms, humour, blagues ivoiriennes, sourire, rire, orange | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

mercredi, 11 février 2009

VOUS NE POUVEZ MANQUER D’EN RIRE !

RIGOLO.jpg
Chers lecteurs, nous prenons notre rendez-vous habituel du rire à avec ces quelques nouvelles blagues-SMS que je vous propose. Elles sont typiquement ivoiriennes et vont vous faire franchement marrer. Elles m’ont été expédiées par des amis sur le réseau ORANGE. Je vous invite maintenant à les lire.

1- Une patiente se rend au CHU de Yopougon et dit, pendant la consultation : « Docteur, j’ai des courbatures et une forte migraine ». Le médecin lui demande : « Vous chauffez beaucoup ? ». Elle répond : « Hiii ! Docteur, si c’est chauffer-là, hum !, faut quitter ! Parfois, je chauffe à la Rue Princesse, au LG, parfois quand c’est mou, je chauffe Derrière-Rails ! ».

2- « Je ne comprends plus rien ! J’ai mis trois carreaux de sucre dans mon café et c’est pas sucré ! », se lamente le premier. Le second, très concentré sur l’affaire, lui répond : « Je ne crois pas que tu aies suffisamment mélangé ! Mélange encore ! Mais qu’est-ce que tu fais-là, mélange plus fort que ça ! ». Ce sont deux fous devant une barrique d’eau ! Quand mêmou, hein !

3- Un chat poursuit une souris qui se réfugie dans un trou. Le chat affamé l’attend, bien planqué, en position d’attaque. Après de longues minutes, de sa cachette, la souris entend des aboiements. Rassurée, elle sort du trou et le chat ne se fait pas prier pour lui bondir dessus. Etonnée, la souris lui demande, de dessous ses pattes : « Mais, tu es un chat et puis tu aboies ? ». Le chat lui répond : « Tu ne sais pas que la vie est dure, maintenant, et qu’Abidjan aussi, c’est technique ? Je suis devenu bilingue ! ».

4- Un gars perd un bras dans un accident d’usine. Complexé, il décide de se pendre, du haut de son balcon. Soudain, il voit dans l’appartement d’en face, un homme sans bras qui danse le « Kpangô ». Impressionné, il va chez lui et lui demande ce qui le motive tant à aimer la vie, malgré son handicap, au point de danser le « Kpangô ». L’autre de lui répondre : « Qui t’a dit c’est Kpangô ? Je cherche à me gratter les fesses ».

5- Il y a eu un accident très, très grave, près d’un village Guéré. Les pompiers sont arrivés en 5 minutes. Si bien que les Guéré ont été pris de court mais ils sont, quand même, contents. Ils attendent pour faire la fête. Les pompiers commencent par évacuer d’abord les blessés, ensuite les morts entiers et, enfin, les morts ayant la tête, le bras, ou la jambe broyés. Les Guéré sont dépassés. Ils n’en croient pas leurs yeux. Leur chef, ne comprenant rien, approche le commandant pompier et lui demande : « Chef, même gâté gâté-là, vous prenez aussi ? Et le commandant de répondre : « Tous les pompiers que tu vois-là, ils sont guéré ! ».

6- Une jeune fille de Yop, malade, va se faire ausculter par un médecin. Le médecin lui demande : « Est-ce que tu chauffes ? ». La fille répond : « Hayi, Docteur ! C’est quelle question ça ? Tous les week-end, je chauffe au Shangaï jusqu’à 6h ?! Ou bien ? Même au Jack Pot, au 225, au Jet Set et aux 1000 maquis, à Marcory, ils connaissent mon adresse ! Si toi-même tu ne crois pas, invite-moi, le 14 Février tout près ici-là, tu vas voir ! ». Ehéé, les mange-mil, changez un jour ?! Les gars, passez le message, ya danger ! On devient transparent comme l’air ; les mange-mil ne doivent nous voir qu’après le 14 Février ! Salut, la compagnie !


DINDE Fernand AGBO

09:38 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blagues ivoiriennes, humour, blagues-sms, rire, sourire, blagues 2009, orange | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 07 février 2009

QUELQUES BLAGUES-SMS IVOIRIENNES POUR NOUS DETENDRE

SOURIRE 2.jpg
Prendre un peu de bon temps, de temps à autre, rien de tel ! Voici, à cet effet, quelques bonnes blagues-SMS ivoiriennes, en circulation sur le réseau ORANGE, pour vous délier les traits du visage. Prenez du paisir !


1- Deux petits dioula, Yacou et Ali, sont à Paris en France, à la gare du métro. Yacou regarde le sac d’un blanc et dit à son compère Ali : « A ta ka bori ! ». Le blanc le lorgne et lui répond en disant : « Ni ka ta kabori, me bori y ko et puis si n’ka y mlan, mais n’be nan y bougô mal, mal quoi ! ». Han !

2- Un soldat en mission reçoit cette lettre de sa copine restée au pays : « Chéri, je ne peux plus continuer notre relation. La distance entre nous est trop grande. J’avoue que je t’ai déjà trompé, deux fois. Ce n’est pas juste pour toi ni pour moi. Je suis désolée. Retourne-moi la photo que je t’ai envoyée. Je t’aime ! ». Le soldat, très déçu, demande à ses amis toutes les photos de leurs copines, sœurs, anciennes copines, cousines, tantes, nièces, etc. A la photo de sa copine, il ajoute 57 photos de belles filles, plus une note qu’il lui envoie. En voici le contenu : « Très sincèrement, mademoiselle, je ne me souviens plus de vous. Récupérez votre photo de ce lot et ramenez-moi le reste en l’état, je vous prie ». Han ! Pah, pah, pah !

3- Un jour, à la leçon de calcul, le maître demande à Yao, 5+5 égal combien ? Yao répond : 10 ! Alors le maître dit : Bien ! 10 bonbons pour Yao ! Et toi Ali, 6+7 ? Ali répond : 13 ! Et le maître dit : Très bien ! 13 bonbons pour Ali ! A toi Grégoire, 1+1 ? Grégoire se dit intérieurement : Djahaa, il croit que je suis bête pour dire 2 et puis il va dire : Bien ! 2 bonbons pour Grégoire ! Alors Grégoire crie : Ça fait paquet, Monsieur, ça fait paquet de bonbons ! Le maître était de teint clair, il a viré au rouge sang. S’il n’a pas eu une crise cardiaque, c’est déjà pas mal !

4- Trois amis habitant à Abobo (commune la plus peuplée de Côte d’Ivoire), reviennent sans le moindre sou d’une virée, d’un show grave, à Yopougon (la plus grande commune de Côte d’Ivoire). Alors, ils décident de rentrer en taxi, espérant tromper le conducteur, en jouant les Atôtô (fantômes, revenants). A l’approche du cimetière du quartier, l’un d’eux dit : « Enfin, nous arrivons chez nous, laisse-nous à la 6ème tombe ». Et le conducteur de répondre : « Bizarre, j’habite la 4ème tombe depuis 16 ans et je ne vous connais pas ! Je ne vous ai même jamais vus, par ici ! ». « Je vous invite donc chez moi pour « mazé » ! (manger) », termine le conducteur, dans un de ces effroyables ricanements gutturaux dont seuls ont le secret les personnages de films d’horreur. Devinez la suite.



AUTRES SMS INTERESSANTS

1- 2009 sera pour toi : 1 an de Joie, 12 mois de Paix, 52 semaines de Succès, 365 jours de Santé, 21 915 heures d’Amour, 1 314 900 minutes de Bonheur, 78 897 000 secondes de réussite !

2- Les amis sont des anges qui nous remettent sur pied quand nos ailes ne savent plus voler. Rares sont les amis de cœur car ils le sont pour la vie. Ils nous défendent en public. Ils sont heureux de notre réussite. Ils nous consolent dans nos échecs. Ils sont toujours disponibles. Les amis comme toi sont une richesse inépuisable.

3- Sois attentif à la voix de ton DIEU, car il est plus proche de toi que le vêtement que tu portes. Souviens-toi de Lui, dans l’aisance et il se souviendra de toi, dans la souffrance. Sache que ce qui t’a manqué ne t’était pas destiné et que ce qui t’est destiné ne pourra te manquer. N’oublie pas que la victoire implique l’endurance, que le soulagement arrive après l’affliction, tout comme la facilité après la difficulté.

4- Que la paix soit dans ton cœur, la joie sur ton visage, la grâce à tes côtés, l’amour dans tes actes et tes pensées, en cette nouvelle année 2009 !

DINDE Fernand AGBO

20:57 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (110) | Tags : blagues ivoiriennes, humour, blagues-sms, rire, sourire, blagues 2009, orange | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

samedi, 22 novembre 2008

OFFREZ-VOUS UN INSTANT DE SOURIRE !

RIGOLO.jpg
Ne perdons pas le sourire, même si nous avons bien des raisons de ne plus en avoir ! Un détour dans nos blagues-SMS rituelles ne nous fera pas de mal. Bien au contraire ! Quelques nouveautés sélectionnées sur le réseau ORANGE pour votre plaisir !


1- Petit Kouadio vient de se faire prendre, par son père, en train de boire de la liqueur, un Gin bien serré. Le père décide de lui donner une leçon, pour la vie. Il l’emmène dans le jardin, plonge un ver de terre dans un verre contenant du Gin et un autre ver dans un verre contenant de l’eau. Le ver de terre reste vivant dans le verre d’eau, alors que celui du Gin se tortille violemment pendant quelques instants et meurt. « Quelle remarque fais-tu ? », demande le père à son fils. « Je remarque que l’alcool est un bon déparasitant, papa », dit Petit Kouadio. Ce n’est pas sa faute, c’est un bon Baoulé (ethnie du centre de la Côte d’Ivoire)!

2- Un professeur demande à son élève de lui donner la définition du mot « Désert », avec un exemple à l’appui. L’élève répond : « Un désert, c’est une surface naturelle sur laquelle rien ne pousse. Exemple, le désert du Sahara ». « Très bien, dit le professeur en allant écrire au tableau, aujourd’hui, nous allons étudier les déserts ». Au fond de la classe, une voix souterraine se fait entendre : « Deuxième exemple de désert, la tête du professeur ! ». La classe explose de rire : Le professeur est, en effet, un chauve absolu.

3- Deux fous se promènent ensemble. L’un remarque un miroir dans lequel il a vu passer son image. Il revient sur ses pas et se voyant dans la glace, il s’écrit : « Cette tête me dit quelque chose ! ». Le second prend le miroir, s’y mire et dit au premier : « Mais tu es bête, c’est moi que tu voyais dedans ! ».

4- Pendant la récréation, un petit Guéré (ethnie de l’Ouest de la Côte d’Ivoire) reste en classe. La maîtresse lui demande : « Pourquoi tu ne joues pas avec tes camarades ? ». Il répond : « Madame, mon père m’a dit de ne pas jouer avec la nourriture ! ». Han ! Donc, il nous voit en choukouya, quoi ! C’est pas lui, oh !

5- Le pays est vraiment dur, ya pas l’argent ! Un vieux baoulé, fraîchement débarqué du village, arrête un taxi. Le chauffeur fait marche arrière et se gare. Le vieux lui demande si marche arrière, c’est payant. Le chauffeur répond : « Non ! ». Alors, le vieux lui dit : « Emmène-moi au Plateau (centre des affaires abidjanais), en marche arrière. Baoulé vraimeeent !

6- Pendant le cours de mathématique, le maître pose une opération au tableau : 2 – 2 =. Il se tourne vers Toto et lui demande d’aller résoudre l’opération. Toto n’y voit rien. Alors, le maître, pour l’aider lui dit : « Tu as deux gbofloto (beignets) dans ta main. Tu les manges tous les deux. Que reste t-il dans ta main ? ». Toto répond : « Huile, monsieur ! »

7- Des articles de toilette discutent. Le mouchoir dit : « Les gars, si un jour vous apprenez que je suis mort, ce sont les odeurs de sueur, surtout celles des aisselles et les morves qui m’ont tué ». L’éponge dit : « Moi, je souffre trop avec la saleté et les mauvaises odeurs de corps ! ». La brosse à dent dit, à son tour : « Pour vous est petit. Et moi ? Mauvaise haleine, odeur de gueule avec des dents pourries. Je souffre trop ! ». Le papier hygiénique, resté calme jusque-là, explose : « Vous-là, vous êtes des plaisantins, quoi ! C’est ce que vous appelez souffrance ? Pardon, quand on parle de souffrance-là, taisez-vous ! Moi, je vais dire quoi, alors ? »

8- Trois fous (encore des fous ! Les faiseurs de blagues les aiment bien, finalement !) veulent s’évader d’un asile. L’un dit aux autres : « Si le gardien est à droite, on passe à gauche, s’il est à gauche, on se faufile à droite. Ok ? ». « Ok ! ». Ainsi, un d’entre eux va voir. Mais, il revient très abattu, en disant : « Impossible de s’échapper, les gars ! Le gardien n’est pas là ! »

9- Un vieux Bété se moque d’un vieux Baoulé qu’il traite d’analphabète. Le vieux Baoulé s’en défend, mordicus. Alors, le vieux Bété le défie : « Si tu dis tu connais papier, faut compter jusqu’à 20, on va voir ! ». Et le vieux Baoulé, qui n’entend pas passer pour un analphabète, de s’y mettre, avec un bon accent Baoulé : « In, dé, troua, quatri, cinqui, ....…, dix-septi, dix-huiti, dix-neufi, dou vin ! ». Vraiment, Baoulé ! Même si on dit (que vous aimez le vin) !

10- Un instituteur est en inspection. Son inspecteur est un bon Sénoufo (ethnie du Nord de la Côte d’Ivoire), bien balafré. Le maître fait son cours sur le mot « rayé ». Il donne des exemples: « Le carré est rayé-rayé (hachures). La chemise de Irié est rayé-rayé ». « Qui peut encore me donner un exemple ? », demande t-il. Les élèves donne plusieurs bons exemples. Moussa, au fond de la classe, très agité, donne de la voix : « Moi, monsieur ! Moi, monsieur ! Moi, monsieur ! ». Le sachant parfaitement cancre, le maître l’évite pour ne pas gâcher son inspection. Mais, l’inspecteur qui suit bien les choses demande au maître de bien vouloir interroger le petit Moussa. A son corps défendant donc, le maître l’interroge : « Oui, Moussa ! ». « Monsieur, la joue de l’inspecteur est rayé-rayée ! ». L’inspecteur l’aura cherché.


DINDE Fernand AGBO

19:15 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blagues-sms, humour, orange, sourire, rire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |