topblog Ivoire blogs

mercredi, 15 juin 2011

LE CACAO DESORMAIS ACHETE A 250 FCFA, AU LIEU DE 1000 FCFA SOUS GBAGBO


CACAO BRULE.jpg

Les planteurs de Côte d'Ivoire n'ont plus que leurs yeux pour pleurer. Particulièrement les planteurs djoulas et baoulés qui ont voté Alassane Ouattara à la présidence de la République, sur les conseils d'Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, le parti d'houphouët Boigny.

Laurent Gbagbo leur achetait le cacao à 1000 Fcfa. Au lieu de l'aider à continuer dans sa tâche ardue de donner le pouvoir aux planteurs de Côte d'Ivoire, ils ont préféré donner leurs voix à Alassane Ouattara, qui les remercie aujourd'hui en monnaie de singe en achetant leurs cacao à 250 Fcfa, pour les plus chanceux.

C'est le cas du vieux Aboulaye, riche planteur bien connu dans la forêt de l'Ouest qui n'a aujourd'hui que ses yeux pour pleurer. Les tonnes de cacao qu'il a produites ne valent plus rien. Car on lui a acheté le kilo de son produit au prix dérisoire de 150 Fcfa. Même pas à 250 Fcfa, le prix officiel. Alors qu'au même moment,  les multinationales font d'énormes profits. C'est aussi le cas du vieux Kouassi Kan, riche planteur baoulé à Issia dont la récolte de cacao a été achetée à 250 Fcfa le kilo et qui rumine déjà sa colère contre Ouattara et Bédié qu'il accuse de trahison.

Notre vieillard qui n'aimait pas Gbagbo, regrette déjà son époque où le kilo de cacao était acheté à 1000 Fcfa. Ce Président-là se faisait du souci pour le monde paysan. Gbagbo disait à l'envi que le temps était l'autre nom de Dieu. C'est justement ce qui se passe en ce moment.

Les paysans djoulas et baoulés ont compris, malheureusement un peu tardivement que leurs intérêts se trouvaient avec Laurent Gbagbo. Ce n'est que justice et reconnaissance pour ce dernier.


Eric Lassale, in IvoireBusiness.Net


Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL