topblog Ivoire blogs

mercredi, 05 janvier 2011

HOTEL DU GOLF : PLUS DE 500 PERSONNES AU BORD DU CHAOS SANITAIRE


HOTEL DU GOLF.jpg

Voilà plus d'un mois que le site de l'Hôtel du Golf est envahi par Alassane Ouattara et sa clique. Depuis que l'ex-Président de la Cei a tronqué la vérité sous la pression de la France et de ses alliés pour le déclarer vainqueur de la présidentielle 2010, le président du Rdr a élu domicile au Golf Hôtel. Malheureusement, ce putschiste a entraîné avec lui plus de 500 personnes dans sa bêtise. Civils, rebelles, soldats de l'Onuci et mercenaires se côtoient chaque jour dans ce lieu érigé en Quartier Général du candidat malheureux du Rdr. Si au début, l'ambiance était bon enfant, aujourd'hui, les visages des uns et des autres sont très crispés et anxieux.


Selon des informations dignes de foi en notre possession, les occupants de ce complexe hôtelier vivent dans des conditions exécrables. La vie là-bas est comparable à celle des bidonvilles et autres favelas du Brésil. Les repas quotidiens du jour ne sont plus réguliers. Si au début, chaque personne recevait un pain, ce n'est plus le cas actuellement. La nourriture est une denrée très rare à « la république hôtelière du golf ». C'est désormais, un pain qui est servi à quatre personnes, par jour. Fini les repas copieux des premiers jours. Très souvent, les habitants du royaume de Ouattara ont droit à des plats de riz accompagnés de « sauce claire ».

Ne vous y trompez pas, la sauce n'est pas le plus souvent garnie de condiments, de viande ou poisson, informe notre source. Le mets le plus riche en vitamines, au Golf Hôtel est le « tchèp » (mets sénégalais). Mais, il se prépare très rarement. A côté de cela, il faut également souligner que la gestion de l'eau est devenue méticuleuse au village du roitelet, Alassane Ouattara. Les bains quotidiens ont été réduits à un seul du matin jusqu'au soir. Il est interdit à tout occupant de faire la lessive à tout moment. Pis, les chambres sont devenues exigües. Une chambre est destinée à huit personnes par étage. Quelle misère! Plus de 500 hommes et femmes luttent pour survivre dans un cadre malsain. C'est un climat de suspicion, de grogne et de bagarres qui règne au Golf Hôtel. Sans compter que les maladies telles que le choléra, la fièvre typhoïde, menacent chaque jour les occupants. Ce qui est déplorable, c'est que de nouvelles personnes ne cessent d'arriver au Golf Hôtel.

Quel sera leur sort ? Les mercenaires recrutés par le mentor du Rdr sont gagnés par le désespoir au fil du temps. Eux à qui, il avait été promis à chacun selon sa catégorie, 800.000 Fcfa, 1 million de Fcfa et 1,5 million de Fcfa. Aucun d'eux n'a reçu un seul centime de l'argent promis. La colère enfle dans leurs rangs. Les émissaires de Ouattara leur font croire qu'ils recevront leurs dividendes dans les jours qui suivent. Et toujours rien. L'ambiance est donc implosive à la «république hôtelière du golf». Mensonges, suspicion, grogne, promiscuité, mauvaise hygiène, famine, maladies, sont le lot quotidien des habitants du royaume de Ouattara.

Cet homme a jeté son dévolu sur une attaque militaire contre l'Etat de Côte d'Ivoire. Notre informateur nous apprend que ce sont 345 Maliens et 238 Burkinabè qui ont été recrutés à Bouaké. Ils suivent actuellement une formation dans cette ville sous les ordres d'un milicien spécialisé en armement, nommé Mathurin. Ils doivent être transportés incessamment sur Abidjan par le biais de l'Onuci et de Licorne. Idem pour les 425 mercenaires recrutés à Man et de nombreux Guinéens engagés à Danané. Ces derniers sont en route pour la capitale économique. Il leur a été remis à chacun 50.000 Fcfa, en attendant qu'ils touchent individuellement 1 million, une fois à Abidjan. Ce recrutement de nouveaux combattants, est l'œuvre de Guillaume Soro. Parce qu'il ne compte plus sur ses hommes pour l'accompagner dans cette nouvelle aventure suicidaire. Car en face, ils auront une puissance de feu à nulle pareille de la part des Fanci.


Source: GBAGBO.CI