topblog Ivoire blogs

mardi, 26 octobre 2010

ELECTION PRESIDENTIELLE: RETOUR IN EXTREMIS AU COMPTAGE NUMERIQUE DES VOIX

 

MEITE SINDOU.jpg

Le Premier Ministre SORO Kigbafori Guillaume a récemment pris la décision courageuse de revenir au comptage informatique des voix, récusé par les candidats du RHDP pour des raisons totalement fallacieuses: la SILS Technology est une branche du BNETD, dirigé par M. Ahoua DON MELLO, un des directeurs de campagne du candidat GBAGBO. Et ils attendent d'être à quelques jours de l'élection présidentielle pour faire de telles récriminations. En réalité, le RHDP est prisonnier de ses propres peurs. Peur d'être étalés, aux yeux du monde et dans la plus grande transparence, dans une course où le candidat LMP les distance depuis de très longs mois voire années. Ils ne s'imaginent tout de même pas que les Ivoiriens porteront leur choix sur les quidams qui ont éventré et défiguré la mère-patrie! Rêvez toujours; au soir du 31 octobre 2010, le réveil sera très brutal! Pour l'heure, disons simplement que le Premier Ministre a réussi l'esquive, à merveille.


Cabinet du  Premier Ministre

Service du Porte-parole du Premier Ministre                 


COMMUNIQUE DU PREMIER MINISTRE
n°01/24102010/PP/PM


Le jeudi 21 octobre 2010, à l'issue d'une session extraordinaire, la Commission Electorale Indépendante décidait de recourir au comptage manuel pour la proclamation des résultats de l'élection présidentielle du 31 octobre 2010.

Une telle décision, prise à seulement dix jours du scrutin présidentiel, a suscité des inquiétudes dans certains états major. Aussi, le Premier Ministre, Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, a cru bon de se saisir de la question en vue de prévenir toute crispation et parvenir au meilleur compromis possible.

Après de multiples consultations avec le Représentant Spécial du Facilitateur du Dialogue Direct inter-ivoirien, le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l'Onu et la CEI elle-même le samedi 23 octobre, le Premier Ministre a fortement recommandé la mise en place d'un Comité d'experts indépendants composé de techniciens issus du Cabinet du Premier Ministre, de la Commission Electorale Indépendante, de la Facilitation, de la société informatique de droit suisse dénommée CRYPTO AG et d'observateurs issus de l'ONUCI.

Ce Comité d'experts, en collaboration avec la SILS Technology (Société Informatique de Localisation et de Sécurité), procédera en toute transparence à la transmission sécurisée des résultats du scrutin présidentiel et en garantira ainsi leur inviolabilité.

Le Premier Ministre informe les populations ivoiriennes que le Comité d'experts ainsi créé exercera ses missions sans préjudice de toutes les autres mesures prises par la Commission Electorale Indépendante, seule institution responsable de la proclamation des résultats provisoires de l'élection présidentielle de sortie de crise.

Le Premier Ministre tient à rassurer les populations ivoiriennes que l'élection présidentielle du 31 octobre 2010 sera transparente à tout point de vue. Aucune manipulation susceptible d'altérer la sincérité du vote des électeurs ne sera possible au regard du dispositif rigoureux mis en place. Le retour d'une paix durable dans notre pays est à ce prix.

Le Premier Ministre appelle les candidats à l'élection présidentielle à continuer la campagne dans la sérénité et invite les ivoiriens à aller massivement aux urnes le 31 octobre 2010, date de rigueur.


Fait à Abidjan, le 24 octobre 2010



Pour le Premier ministre

Le Porte-parole

20:26 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Sortie de crise ivoirienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : côte d'ivoire, élections présidentielles, comptage informatique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |