topblog Ivoire blogs

jeudi, 03 mars 2011

PREPARATION D'UNE GUERRE CONTRE LE CAMP GBAGBO: UN SOLDAT BENINOIS DE L'ONUCI FAIT DES REVELATIONS



BAN KI MOON 2.jpg

In Le Nouveau Courrier N°217 du 02 Mars 2011 par Gilles Naismon


C'est un témoignage qui révèle la face cachée de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (Onuci) après le second tour du scrutin présidentiel. Et qui démontre clairement que Ban Ki-Moon et son compatriote Youn-Ji Choi sont décidés à mener une guerre contre les Ivoiriens pour installer Ouattara au pouvoir.


«Depuis le déclenchement de la crise post-électorale, notre hiérarchie nous motive à avoir un parti pris dans les affrontements entre les deux camps rivaux (Gbagbo et Ouattara). Les ordres que nous recevons de là-haut nous contraignent à collaborer avec des éléments de la rébellion qui sont pourtant un acteur dans la guerre. Dans le mois de janvier, certains de nos frères d'arme de l'Onuci ont reçu l'ordre de transporter des passagers étrangers dans nos engins, des zones occupées par les Forces nouvelles jusqu'à Yamoussoukro et Abidjan. Des kalachnikovs sont également remises à des unités pour des destinations précises (il refuse de les nommer). Je ne comprends pas que notre mission qui s'inscrit dans le cadre d'une interposition et de protection de l'intégrité physique des personnes soit dévoyée en mission de répression d'une partie au profit d'une autre», a révélé le sergent béninois sous le couvert de l'anonymat, espérant que ses frères d'arme africains au sein de l'Onuci ne se rendront pas coupable d'un génocide en Côte d'Ivoire après celui du Rwanda. Le militaire béninois a par ailleurs indiqué que son contingent rend régulièrement compte au gouvernement de son pays de l'évolution de la situation en Côte d'Ivoire.

Cette révélation du soldat béninois corrobore les révélations d'un diplomate nigérian à l'Onu, qui a affirmé à New-York, que c'est Choi et Ban Ki-Moon qui ont monté de toutes pièces la crise en Cote d'Ivoire. Pour lui, cette crise ne s'arrêtera que quand l'Onuci quittera la Côte d'Ivoire parce que c'est sur elle que compte le camp Ouattara pour lancer ses mots d'ordre d'insurrection. «Ban Ki-Moon et Sarkozy ont voulu se servir de notre président (Goodluck Jonathan) pour masquer leur échec dans la résolution de la crise ivoirienne. Nous l'avons décelé et notre position a évolué. C'est pourquoi nous exigeons désormais un feu vert de l'ONU avant d'aller mener une guerre contre quelqu'un qui n'est pas un seigneur de guerre comme l'Afrique en a connu, pour aller tuer des gens qui n'ont fait qu'obéir aux lois de leur pays. Ce serait une grande première dans l'histoire du monde et nous nous demandons comment ils écriront cette résolution», a-t-il déclaré. C'est aussi ce que veulent faire les deux coréens, en utilisant les Forces de l'Onuci déjà présentes en Côte d'Ivoire pour détruire ce pays.


Source: LE NOUVEAU COURRIER