topblog Ivoire blogs

dimanche, 25 août 2013

SOUTIEN AU DEUXIEME TOUR DE LA PRESIDENTIELLE, OUATTARA FAIT DON DE 25 MILLIONS DE FCFA AUX CHEFS TRADITIONNELS BAOULE


 

côte d'ivoire,PDCI,Alassane Ouattara,Henri Konan Bédié,Yamoussoukro,FCFA,Augustin Thiam

Alassane Ouattara ici, le 6 aout dernier, avant son départ pour la France où il est jusqu'à cette heure.

 

Le 22 août 2013. KOACI.COM apprend ce jour que le chef d’Etat ivoirien aurait fait don de 25 millions de FCFA aux chefs traditionnels du centre de la Côte d’Ivoire.

Cette information que nous avons essayé de vérifier sans succès auprès de certains chefs traditionnels, aurait été rendue publique vendredi dernier par le gouverneur du district de Yamoussoukro.

Selon des indiscrétions, Augustin Thiam aurait évoqué ce sujet ce jour là, avec l’un de ses proches à la résidence du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Félix Houphouët Boigny au moment où le président du PDCI y échangeait avec les chefs traditionnels baoulé.

Le gouverneur du district de Yamoussoukro aurait expliqué à son interlocuteur que cette somme était la contribution du chef de l’Etat aux actions menées par les chefs traditionnels du centre dans sa campagne au deuxième tour de la présidentielle afin qu’il accède à la magistrature suprême.

Cette somme est-elle suffisante pour récompenser le nombre impressionnant de chefs traditionnels qui avaient répondu en son temps à l’appel du président du PDCI, tombé au premier tour ayant mobilisé ses parents du centre à voter massivement le candidat Ouattara au détriment de Gbagbo?

Selon d’autres informations en notre possession, les chefs traditionnels du centre n’auraient pas du tout apprécié ce geste présidentiel qui ne représenterait rien, vu le travail abattu auprès de leurs communautés afin qu’Alassane Ouattara accède au pouvoir.

Elles affirment que ceux qui ont été reçus vendredi dernier, par le président du PDCI à Yamoussoukro en marge du conclave des secrétaires généraux de section de sa formation politique auraient signifié leur mécontentement au sphinx de Daoukro.

Nous apprenions par ailleurs que, nombreux sont les chefs traditionnels qui n’auraient pas effectué le déplacement de Yamoussoukro vendredi. Enfin ces derniers souhaitent que réparation soit faite avant 2015.

Wassimagnon


Source: KOACI.COM

mardi, 10 avril 2012

LE FMI COMMENCE A DOUTER - LA PLUIE DE MILLIARDS AJOURNEE


CHARLES KOFFI DIBY.jpg

Charles Diby et Doris Ross, chef de mission du FMI, ici à Abidjan le 14 mars dernier.

 

Alors que du côté d'Abidjan on laisse miroiter l'approche du point d'achèvement de l'initiative PPTE comme pour rassurer les marchés et les investisseurs, du côté de New York et du Fmi, le dossier ivoirien ne susciterait guère l'enthousiasme.

En effet, selon une indiscrétion émanant d'un proche collaborateur de Christine Lagarde, revenu en France pour le week-end Pascal et rencontré ce lundi, le FMI commencerait à revoir à la baisse ses prévisions de croissance et de confiance sur la Côte d'Ivoire.


A l'en croire les obstacles seraient de plus en plus nombreux notamment au niveau de la relance économique toujours attendue, de la non transparence de la gestion des fonds publics, de la sécurité et de l'attractivité du pays en matière d'investissement-confiance.


Christine Lagarde serait elle même, apprend-on, très préoccupée de la forte montée du chômage et de l'immigration en Côte d'Ivoire.


Rappelons que le FMI prévoyait à l'arrivée du président Ouattara au pouvoir une croissance autour de 8% en 2012, en Côte d'Ivoire, ce qui semble selon bon nombre d'observateurs quasi irréaliste à cette heure.



Mahoudi Innoncent, KOACI.COM Paris, copyright © koaci.com


Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL