topblog Ivoire blogs

jeudi, 30 décembre 2010

QUESTION A UN MILLION DE DOLLARS : SUR QUOI COMPTE LAURENT GBAGBO POUR ETRE AUSSI FERME ET SEREIN ?

 
 
Mr ET Mme GBAGBO.jpg

Laurent GBAGBO étonne voire intrigue ses adversaires. Voici, apparemment, un homme seul contre le monde mais qui ne semble aucunement mal s'en porter. Son pays semble infime face à l'étendue, la richesse et la puissance de ceux qui se sont ligués contre lui. Son armée a l'air insignifiante devant les leurs. Il lui pèse dessus une menace de mort de tous les instants. Et pourtant, il ne lâche pas prise et ne se laisse pas compter. Il pose même avec récurrence une seule et unique question: «Les Ivoiriens ont été voter, le dimanche 28 novembre 2010. Qui a gagné?» et invite le monde entier à venir compter les voix et examiner les procès-verbaux des bureaux de vote pour trancher. Tous semblent reculer. Redoutent-ils de découvrir la vérité? Et pourtant, c'est elle qui fera retomber la tension en Côte d'Ivoire et ramènera la paix dans notre pays. On est donc franchement curieux de savoir ce qui fait la force et fonde le calme sidérant d'un homme seul contre la «communauté internationale». Nous pensons y avoir trouvé réponse, à travers cet article lu sur le Net et relatif à un prêche du Pasteur KORE Moïse sur le passage de Luc 8: 22-25. C'était lors du culte hebdomadaire du 19 décembre 2010, en la Résidence du chef de l'Etat. Extrait.


« Quand on regarde la crise ivoirienne avec des yeux charnels, on est convaincu que la Côte d'Ivoire ne peut pas compter sur sa petite armée pour prétendre en découdre avec toute la communauté internationale qui est dotée des armées les plus puissantes. Certains analystes n'hésitent pas à affirmer que le Président Gbagbo est un suicidaire et qu'il ne faudrait pas que les Ivoiriens l'accompagnent dans son suicide. Des dignitaires de La majorité Présidentielle évoquent même l'opportunité d'une alliance avec une puissance militaire comme la Russie qui semble avoir un penchant pour notre pays. Quand on vit dans un environnement qui favorise la rumeur, on n'est pas à l'abri de la tentation. Le Président de la République n'est donc pas à l'abri de la tentation qui pourrait éventuellement le conduire à signer un pacte avec le diable sans le vouloir et sans le savoir. Il doit placer sa confiance en l'Eternel et regarder dès lors la crise actuelle avec des yeux spirituels qui lui permettraient de voir l'Armée céleste en lieu et place des FANCI. Or toutes les armées terrestres réunies ne peuvent être aussi fortes que l'Armée céleste. Voilà le fondement de l'espoir qui est entretenu dans le camp présidentiel et qui dépasse tout entendement.

L'Apôtre Koré qui est interpellé face à une situation très sensible ne rate aucune occasion d'affermir la foi de sa brebis qui confesse même qu'il a découvert Dieu dans ses dimensions cachées, mais il n'en demeure pas moins vrai que la chair est faible et que ses besoins conduisent toujours au péché. En choisissant de méditer Luc 8: 22-25, le berger principal de Shekina Glory voulait montrer que rien n'est impossible à Jésus, car même la tempête lui est soumise. Pendant que ses disciples criaient de peur parce qu'ils voyaient leur barque prendre l'eau de toutes parts suite à une tempête, c'est lui qui a ordonné à la tempête de s'apaiser, pour que la barque redevienne stable. Jésus est le même hier, aujourd'hui et éternellement, et il accomplit toutes ses promesses. L'impact de ce message sur la sérénité du chef de l'Etat était visible. L'on pourrait affirmer sans se tromper que la foi en Jésus est le vrai secret de Laurent Gbagbo. S'il n'avait pas placé sa confiance en Jésus, il serait tenté d'opter pour l'exil, ce qui le mettrait à l'abri des nuits blanches consacrées à la recherche de solutions introuvables. [...] ».


Edouard Kacou


Source : LA COTE D'IVOIRE 2010