topblog Ivoire blogs

lundi, 07 mars 2011

GRAVES MENACES SUR LA CI: 3 HELICOPTERES MI-24 DE L'ONUCI EN VOL DE RECONNAISSANCE AU-DESSUS DE YAMOUSSOUKRO

 

HELICOPTERE MI-24.jpg

Trois hélicoptères MI-24 de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (Onuci) ont effectué, hier samedi (05 mars 2011), des vols de reconnaissance sur la ville de Yamoussoukro et ses environs, a constaté l'AIP.


« Les trois appareils aux couleurs de l'ONU, partis probablement de Bouaké, ont survolé les corridors de la ville, le camp de la Garde républicaine (GR) et le palais présidentiel avant de regagner leur base.

Ces survols de la capitale administrative et politique ont provoqué la peur et la psychose au sein de la population qui croyait à une attaque aérienne, après des tentatives terrestres depuis Tiébissou.

« Pourquoi au moment où le panel va arriver pour donner les conclusions de ses travaux, l'Onuci peut-elle mener des vols de reconnaissance et de provocation qui non seulement apeurent les gens, mais les irritent ? », se sont interrogés certains habitants, à la vue des mastodontes militaires de l'air qui se sont éloignés par la suite pour regagner leur base, après des heures de survol de la cité des Lacs et ses périphéries ».

Ne s'agit-il pas d'une reconnaissance de terrain en vue d'une éventuelle attaque pour la prise de cette ville tant convoitée par le camp Ouattara ?

Des interrogations qui se justifient d'autant plus que l'UA, contre toute attente, invite le Président de la République Laurent Gbagbo à sortir du pays pour se rendre à Addis-Abeba en vue de connaître la position du panel. Qu'est-ce que cache une telle démarche ?

Les manœuvres militaires de l'Onuci, actuellement, demandent d'être vigilants.


Source: COTE D'IVOIRE LA VRAIE