topblog Ivoire blogs

lundi, 09 mai 2011

UN PRO-OUATTARA SUR SON BLOG: «SI C'EST ÇA L'ERE OUATTARA, LES CHOSES COMMENCENT MAL!»



ADO SERMENT.jpg

Son entourage pose déjà problème, au-delà de celui de sa propre personne!

 

Je n'ai jamais été autant étonné de voir la Présidence Ivoirienne ! Pas étonné de voir le monde qui s'y trouvait à la prestation de serment du Président Alassane Ouattara mais étonné de la manière dont cette institution est malmenée aujourd'hui. Je dis bien malmenée ! Le symbole du pouvoir d'Etat Ivoirien s'est transformé le temps d'une cérémonie en village où la langue officielle est passée du français au dioula ! Le nom inscrit sur la carte d'identité était un sésame et deux mots bambaras bien placés valaient mieux qu'une accréditation en règle. Les copinages de partis politiques et de familles alliées par ici pendant que les invités poireautent au portail devant des nouveaux protocoles galvaudés d'un zèle hors norme. « Voici les nouveaux hommes forts du pays, impolitesse va les tuer » lance discrètement une femme exacerbée par le comportement quasi injurieux d'un excité d'à peine quarante ans face à des symboles de la monarchie coutumière de notre pays. Même les religieux n'ont pas eu droit à un traitement de faveur, eux dont l'accoutrement était un laissez-passer !

Je n'en veux pas à ces nouveaux arrivés, leur vrai problème c'est leur niveau intellectuel ! A les entendre parler français et ''pondre'' un vocabulaire à vous donner des céphalées, on comprend bien pourquoi ils ne parlent que leur patois même devant des diplomates. Et dans ce tohu-bohu quand les hommes en arme s'en mêlent c'est le comble ! Les pistoleros du frère Soro font parler plus aisément leurs armes que leurs méninges : j'en ai croisé certains qui savent à peine lire les inscriptions sur une carte de presse ! Quand ils ne jouent pas au muet, ils vous disent « allez voir le chef » et le chef vous dira aussi « allez voir le chef ». Si sur cette ligne vous ne croisez pas un Policier ou un Gendarme (eux lettrés et bien formés) qui a repris le service vous allez certainement cogner le prochain mur ! Imaginez-vous si la Présidence offre un spectacle aussi triste, à quoi ressemblent aujourd'hui nos rues, nos quartiers et notre administration. Si c'est ça l'ère Ouattara, les choses commencent mal et un nettoyage s'impose. Il y a tellement de personnes valables et instruites dans ce pays qu'il faut bien à l'avenir éviter de présenter une telle image de notre belle Côte d'Ivoire. Le pays à perdu beaucoup dans cette crise mais pas tous ces cerveaux ! Le clanisme, le tribalisme, le favoritisme ethnique sont des épines déjà visibles du mandat d'Alassane Ouattara. S'il veut que le peuple de Côte d'Ivoire lui fasse confiance, il va falloir très vite changer de méthode. C'est bien ces plaies qui ont occasionnées la chute des régimes qui l'ont précédé qu'il ne l'oublie pas.


Suy Kahofi


Source : EBURNIE TODAY