topblog Ivoire blogs

lundi, 20 février 2012

«QUE LES IVOIRIENS ARRETENT DE SE PLAINDRE SUR LEUR SORT, JE NE LES AI PAS ABANDONNES»


LAMENTATIONS.jpg

Cette brève révélation que je vous propose, aujourd'hui, a été reçue par la sœur Grâce. Pour rappel, elle avait reçu une première révélation, en août 2010 avant les élections, annonçant l'arrestation du Président Gbagbo. Elle en avait même prévenu la Présidence de la République. Sur les forums où elle avait porté l'information pendant l'élection présidentielle, elle avait été vilipendée et traitée de tous les noms d'oiseaux. Au final, ce n'est pas elle qui a eu tort. Bien au contraire !

Depuis quelques semaines, elle se signale par une nouvelle révélation qu'elle nous charge de porter à votre connaissance, chers Ivoiriens. En voici le contenu:

«Dans le message qu'il m'a donné en songe, dit-elle, le SEIGNEUR me dit : "Sache que Alassane Ouattara président, ce n'est pas une bénédiction pour lui-même mais plutôt une punition que je lui inflige; ce n'est pas du tout un cadeau". Et je lui ai demandé : "Mais pourquoi?"  Il m'a répondu : "Parce qu'il ne maîtrisera jamais son armée et un chef qui ne maîtrise pas son armée ne peut être un chef. C'est de là que viendra l'accomplissement de sa punition".  Je ne peux pas analyser ces paroles ; d'autres ont ce don mais pas moi. Ensuite, il me dit : "Laurent Gbagbo à La Haye, c'est aussi une punition. Chacun reçoit sa part de châtiment. Diffuse-le et que les ivoiriens arrêtent de se plaindre sur leur sort, je ne les ai pas abandonnés". La voix qui s'est adressée à moi dans le songe a insisté pour que ce soit Fernand Dindé qui publie cette révélation, je ne sais trop pourquoi. Je me suis donc adressé à lui parce que c'est la volonté de DIEU».

 

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!

 

DINDE Fernand AGBO