topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

lundi, 09 mai 2011

LA DERNIERE REVELATION DE KONE MALACHIE SUR LA SORTIE DE CRISE IVOIRIENNE

LA BIBLE.jpg

Un message du Pasteur Koné Malachie que je ne partage pas forcément mais que je voudrais partager avec vous, mes lecteurs, surtout avec ceux d'entre vous, nombreux, qui m'avez écrit ou sollicité pour l'avoir. Que chacun s'en fasse sa propre opinion. Bonne lecture et que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!


Envoyé le 2 Mai 2011 par le Pasteur Malachie Koné à l'un de ses fidèles


Ma tantie, si tu le peux, corrige et balance ce message sur le Net et offre-le à autant de personnes que possible, car le mal ne triomphera pas.


Chers frères et sœurs ivoiriens,

Dieu fasse que vous soyez consolés de toutes les peines et de tous les préjudices que votre foi ait pu subir en ces temps difficiles, de  l'histoire de notre nation.

-)  Comme vous, moi aussi j'ai pu constater que la fin, de la 5ème étape de la prophétie, a été complètement chamboulée.

-) Comme vous, moi aussi, j'ai pu voir mon président être saisi contre toute attente et même malmené par  des bourreaux.

-)  Comme vous, moi aussi, j'ai eu le cœur très meurtri  devant ces images insoutenables de la capture du couple présidentiel.

-) Comme vous, moi aussi j'ai pu constater, que le grand conseil, dit on, des églises évangéliques, ait pu arriver à excommunier  le couple  présidentiel du grand mouvement évangélique dans le monde, au moment même, ou ce couple présidentiel a le plus besoin de leurs prières et des intercessions de personnes, qui pourtant défilaient à longueur de journée, dans les locaux du palais présidentiel, pour soi disant, être venus  prier pour l'homme et la femme que Dieu avait choisis.

-) Comme vous, je suis aussi très profondément touché, par cette attitude irresponsable de ces dirigeants d'églises, qui confirme d'ailleurs une partie de la prophétie. Car, souvenez vous, que nous avons dit dans notre prophétie que :

« Certains chefs religieux, très politiquement partisans et très hypocritement patriotes, feront des déclarations anti-Gbagbo, et que cela pourrait provoquer la réaction d'autres congrégations spirituelles et que la guerre, prendrait une sorte de coloration religieuse. »

Comment comprendre, que l'église qui est sensée être une institution de compassion divine, puisse être la première organisation à produire une déclaration pareille, au moment même, où toute la Cote d'Ivoire pleure son président, et demeure dans la supplication céleste pour la délivrance de ce merveilleux couple présidentiel.

La bible déclare qu'un homme a quand même droit à la compassion, même s'il abandonnait la foi.

Comme vous donc frères, j'ai pu encore constater, que cette même organisation dite chrétienne évangélique, ait mit sous sanction disciplinaire, les plus éminents hommes de Dieu, de toute l'histoire de notre nation, et ce, pour le simple fait, que ces hommes de Dieu-là, aient accepté d'obéir contre vents et marrés, à la voix de Dieu, qui désire effectivement,  que l'église se range du coté de la justice constitutionnelle, c'est à dire, respecter les lois et les autorités légales qui les incarnent.

C'est donc, pour avoir fait cela et pour avoir manifesté dans la droiture légale, leur refus de continuer d'accepter le régime dictatorial de la colonisation française, sur un pays de droit, que ces courageux hommes de Dieu, ont été sanctionnés par d'autres individus, se réclamant plus de Dieu, que les autres.

Mais que ces hommes-là sachent, que j'ai moi aussi exposé très personnellement cette situation au Seigneur, qui m'a confirmé avoir pris acte de cette décision, et qui s'apprêterait à demander des comptes à cette organisation, sur cette façon de faire, qui n'honore pas du tout son grand NOM.

Que donc, tous les éminents hommes de Dieu, qui subissent en ce moment précis, tous les préjudices de cette décision endiablée, ne se fassent point vengeance. Mais qu'ils demeurent dans la prière et laissent agir en son temps, la colère de Dieu, qui déterminera réellement,  ceux qui le servent vraiment dans ce  pays.

-) Comme vous encore, je constate aussi, que de plus en plus, tout espoir semble perdu pour la cause de la justice et que tout semble céder la place à un régime de force, où les plus forts écrasent les plus faibles.

Mais écoutez  maintenant, la parole du Seigneur:

'' Moi l'Eternel, je veille sur ma parole pour l'accomplir, comme l'amandier qui veille sur le temps, pour prévenir le printemps. Je ne suis point un homme pour mentir, ni un fils d'homme pour me repentir. Tout ce que ma bouche déclare, j'ai le pouvoir de le réaliser.

Hommes de peu de foi, je vous ai pourtant donné des signes dans le ciel et des signes sur la terre. L'arc-en-ciel autour du soleil symbolisait ma nouvelle alliance avec vous, peuple de Cote d'Ivoire, et le nuage que je fis descendre du ciel sur une franche de votre armée, était le symbole de mon soutien à cette armée, quand elle serait totalement en défaillance et entièrement réduite.

La croix que je fis voir  dans le ciel à plusieurs d'entre vous, au milieu de la carte de votre pays, était le message, que moi l'Eternel, je restaurerai votre nation par ma puissance et  vos institutions, seront respectées par mon pouvoir.

Les deux pluies torrentielles, suivies de grondement de tonnerre sur toute l'étendue de votre territoire, était le langage de ma colère, contre tous vos ennemis et le symbole de la purification de votre nation, de toutes les souillures commises avant, pendant et après la guerre.

Hommes de peu de foi, vous montrerai-je toutes ces choses en vain et tous ces signes inutilement?

Maintenant, écoutez-moi, hommes de peu de foi. Je ferai flamboyer une épée de feu dans le ciel, et sur toute l'étendue de votre territoire, je ferrai  jaillir des grêles de feu de ma sainte colère, contre tous ceux qui vous oppriment aujourd'hui, et qui disent sans cesse, où est leur Dieu?

Je frapperai très durement tous les mauvais grains humains dans cette nation, y compris tous ceux qui m'abandonnent aujourd'hui, pour une raison ou pour une autre. Je ferai qu'ils ne voient point ma gloire s'ils persistent à me haïr.

Je suis Dieu et il n'y en a point d'autre. Avant moi, il n'y avait point de Dieu et il n'y en aura pas après moi. Je suis  Dieu d'éternité en éternité.

Tout ce que  je vous ai dit depuis longtemps par la voix de mes serviteurs, au sujet de la délivrance de votre nation, sera accompli  proprement, sans rien négliger, et ce, au détriment de tous vos adversaires  et au profit de la gloire de ce que je suis.

Hommes de peu de foi, sachez que celui qu'on appelle Dieu, accomplit toujours ses promesses en son temps et sans aucune contrainte. Dans quelques jours seulement, je délivrerai cette nation et je restaurerai mon serviteur Laurent Gbagbo, qui réapparaîtra dans la gloire, à la tête de cette nation. Car celui que l'Eternel n'a point élu, ne dirigera jamais la nation que Dieu a choisie.

Et tout ce que mon serviteur vous a rapporté au sujet des 7 décrets célestes, est une pure révélation de ma part, et dans un court instant, j'accomplirai toutes ces choses sur toutes les personnes concernées, et vous saurez que je suis l'Eternel, le Seul Eternel et qu'il n'y en a point d'autre.

Je frapperai très durement et sans aucune compassion, tous les éléments pourris de cette nation.

Je mettrai en fuite, tous les adversaires les plus coriaces de ce pays et je détruirai totalement et sans aucune forme de  pitié, tous les édifices religieux, dans lesquels, je ne me reconnais pas.

J'exterminerai entièrement,  tous les ennemis les plus enragés  contre ce territoire,  et J'anéantirai les haut lieux, de divination et de prostitution dans ce pays, que j'ai choisi pour faire éclater ma gloire, et résider mon NOM, en  ces temps de la fin.

Ce sera ainsi, afin que tous les grands dirigeants de ce monde sachent, que la terre, a un vrai propriétaire, et  que ce propriétaire-là,  contrôle entièrement, tous les évènements sur la planète et tous les autres mouvements autour du globe.

Vous me verrez  à l'œuvre, moi, celui que le monde entier appelle DIEU et vous saurez, que je suis le PLUS-PUISSANT des siècles. J'agis toujours en conformité de ma volonté et personne ne peut s'opposer à mes actions.

J'ai décidé donc de choisir la Côte d'ivoire pour glorifier mon NOM et pour manifester ma PUISSANCE, et personne ne pourra s'y opposer, ni dans le temps, ni dans l'espace.

Cette nation sera une très grande nation et ce pays, un très beau pays, avec les serviteurs politiques et religieux que moi même l'Eternel je me suis choisis.

Et toi, fils de l'homme, serviteur fidèle de ma maison, va, va et crie cela aux oreilles de ton peuple, que le Dieu de la Côte d'Ivoire agira, mais en son temps. Et reviens à moi pour te consacrer à défendre continuellement le dossier de ta nation en ma présence.'' Fin de citation.

Chers frères et sœurs en Christ et chers parents ivoiriens, voici telles que rapportées les paroles du Seigneur pour la Côte d'ivoire. Je voudrais donc, que plus personne ne se soucie au sujet de la Côte d'Ivoire, ni du président Laurent Gbagbo. Sa délivrance n'est qu'une affaire de temps dans le calendrier de Dieu.

Une  chose est sûre, le Seigneur m'a déjà montré très clairement qu'il va délivrer la Côte d'Ivoire par une pluie de feu. Il m'avait montré qu'il aurait deux pluies du genre torrentiel et qu'après cela ce serait l'étape de feu, raison pour laquelle je vous avais demandé de regarder le ciel le Samedi 23 Avril et de m'informer de ce que vous verrez.

Effectivement, sur toute l'étendue du territoire il y a eu des pluies torrentielles et des tonnerres divers. J'ai donc aussi compris, que l'étape du feu était réservée à une autre période.

Je suis présentement en train de « baratiner » le Seigneur pour qu'il me révèle de façon précise, une date définitive pour la fin de la crise.

Soutenez moi donc en prière, car je vais entrer à nouveau  en présence du Seigneur, avec le dossier le plus important de notre histoire. La libération de notre pays des mains de ces personnes aux pensées pourries et aux regards empoisonnés et aussi la restauration entière de notre Président, du Président, de tous les vrais ivoiriens. Je sais et je demeure convaincu, que cela ne saurait plus tarder.

Le Seigneur m'a même montre que le président  Gbagbo deviendra momentanément  irrécupérable par rapport à la santé, mais que cela viendrait de lui même le Seigneur, afin de se glorifier aux yeux du monde.

En effet, à un temps fixe par sa propre autorité et par la puissance de son Esprit, lui même le Seigneur, ramènera instantanément le président Gbagbo à une guérison de fer et à une santé d'airain. Dieu m'a dit qu'il ferra subir tout cela au président Gbagbo, afin que lorsqu'il le ramènera au pouvoir, que tout homme sache, que c'est lui Dieu, lui et rien que lui seul, qui a rétabli de force,  son serviteur et non des élections ni une liesse populaire.

C'est donc, lorsque le Seigneur lui même aura jugé bon, que le président Gbagbo ait suffisamment compris cette leçon, qu'il mettra donc fin à l'étape 5 de notre crise.

Il serait donc inutile de se lamenter ou de maudire  notre foi chrétienne, car Dieu n'est pas le genre d'autorité qu'on peut forcer  à agir pour signer un décret, ni le type de personnalité qui aime devancer son programme d'activité. Tant que son heure n'a pas encore sonné, il ne ferra rien pour nous ni pour le pays. N'a t-il pas dit lui même, qu'il y avait un temps pour chaque chose?

Que donc, tous les ivoiriens patientent et demeurent dans la prière, en tout cas,  pour ceux qui espèrent encore dans le secours de l'Eternel. Que les chrétiens qui ne tardent pas à perdre la foi et à ajouter à cela des comportements non inspirés du ciel, s'en abstiennent maintenant et qu'ils sachent que Dieu n'a de compte à rendre à personne, en ce qui concerne sa manière d'agir.

Et de surcroît, que tout homme, quelque soit son grade ou sa personnalité dans la société, sache que Dieu n'est pas vraiment serré de lui, mais plutôt lui, qui est serré  de Dieu. C'est nous qui avons besoin d'aller au ciel. C'est nous qui avons besoin d'une protection divine et c'est encore nous, qui avons besoin de  bénédictions célestes. Lui, il est déjà le Dieu TOUT SUFFISANT et rien qu'à ce titre, il n'a vraiment besoin de personne.

D'ailleurs, voici ce qu'il m'a personnellement dit au sujet des chrétiens qui murmurent et qui perdent si facilement  la foi.

« J'entends des personnes murmurer à longueur de journée, soi disant qu'ils m'abandonneraient si je n'agissais pas promptement. Dis leur que moi l'Eternel,  je suis Dieu et non homme. Je n'agirai jamais sous contrainte. D'ailleurs, si moi l'Eternel, je ne délivre pas votre président et votre nation, que pourraient-ils faire eux, à l'heure actuelle? Arrêtez donc et sachez que je suis Dieu, dit le Seigneur. »

Mes bien-aimés frères, je ne vous enverrai plus de messages et je ne répondrai plus à un seul mail, jusqu'à ce que je sois quitte de la présence de Dieu, avec une réponse concrète, au sujet de la fin de cette étape 5.



Soyez donc bénis!


Prophète Koné Mamadou Malachie, l'Esclave de Jésus et le Défenseur des droits de Dieu.

SOYEZ DISCRETS !!!

jeudi, 24 mars 2011

REVELATIONS DE L'APOTRE BOLLY GUY-ROGER ET DU GROUPE DE PRIERE «BUISSON ARDENT» SUR LA COTE D'IVOIRE

 

PHOTO BIBLE.jpg

A la faveur de la crise ivoirienne, de nombreuses révélations spirituelles ont été reçues par des hommes de DIEU et des groupes de prière, parmi lesquelles les célèbres prophéties du Pasteur Koné Mamadou Malachie et ces trois éloquentes révélations que je vous propose ce jour, chers lecteurs, de découvrir : deux de l'Apôtre Bolly Guy-Roger et une du Groupe d'intercession « Buisson Ardent ». La Bible ne dit-elle pas que « DIEU parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on ni prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil... Alors il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions »  Job 33: 14-16? Bonne lecture ! Que DIEU bénisse et délivre la Côte d'Ivoire !


Apôtre Bolly Guy-Roger, Fondateur de l'église El Shaddaï de Yopougon, Terminus 47.

Cel : 02 76 00 59


Songe 1 : Les insurgés

Date : Nuit du 18 au 19 septembre 2002


Je me trouvais dans les rues d'un village. Le chef de ce village était assis sur un trône élevé. Soudain apparurent des individus agités qui suscitèrent une bruyante émeute. Ils voulaient destituer le chef. Je me disais : « Mais qu'est-ce que ce roi a fait pour mériter que ceux-ci lui en veuillent tant ? ». Alors quelqu'un me parla. C'était un prophète d'une église, que je connaissais bien. Il était debout auprès de moi et me dit ceci : « Regarde bien ces insurgés. Tu verras ce qui leur arrivera ». Aussitôt, un vent violent survint de l'extrémité du village, le traversa avec fracas et emporta tous les agitateurs. Puis le village retrouva un calme des plus profonds.

A mon réveil, au milieu de la nuit, mon téléphone sonna. Une de mes filles, pleine d'alarme, m'appela pour me dire ceci : « Papa, tout va bien chez toi ? Chez nous ici, ça tire des coups de feu sans arrêt ». C'est ainsi que je fus mis au courant de la tentative de coup d'état qui se mua en rébellion armée.

 

Songe 2 : Retour à l'envoyeur

Date : 2004 (le jour précis ne m'a pas été indiqué par l'Homme de DIEU)


Je me trouvais à la plage. Pendant que je contemplais le paysage, je me retrouvai nez à nez avec un missile échoué sur la plage, l'extrémité ayant piquée sur le sable. Je m'écriai : « Mais c'est un missile ! ». Ce missile avait été lancé sur le pays mais n'avait pas explosé. Pendant que j'avais les yeux fixés sur ce spectacle, le missile s'éleva de terre, et s'en retourna en direction de la mer d'où il était venu. Je pris une fois encore la parole pour crier : « Le missile retourne à l'endroit d'où il est venu ! ».

Aussitôt après, je vis la carte de la Côte d'Ivoire et celle de l'Afrique du Sud se rapprocher pour ne former qu'un seul pays. La Côte d'Ivoire prit un élan de développement sans précédent : on y voyait le métro, le tramway, et d'autres grandes infrastructures fleurirent partout dans le pays.


-----------------------------------------------------

 

Groupe d'intercession « Buisson Ardent » :

 

« Paroles du Seigneur reçues le 22 novembre 2002, pendant la semaine de jeûne que nous avions décrétée pour la Côte d'Ivoire après l'attaque des rebelles » :


La révélation fut reçue par le frère KOUAKOU L. (aujourd'hui en DEA à l'Université de Cocody), pendant que nous élevions à DIEU des prières pour la Côte d'Ivoire et qu'il priait pour la délivrance des assaillants (on ne les appelait pas encore rebelles ou FAFN) de l'esprit de destruction qui les possédait :

Il vit dans une vision claire une main énorme dans laquelle se trouvait une très grande, une immense épée, une épée comme il n'en avait jamais imaginé. Alors, il se prosterna pour demander l'interprétation de cette vision forte au SEIGNEUR.

L'Esprit de DIEU lui dit alors : « La condamnation de ceux pour qui tu pries a été scellée depuis leur création. Ne prie donc plus pour eux. L'heure est arrivée pour moi de me lever pour les détruire avec ce glaive que tu vois. Je les exterminerai tous de cette nation ; personne ne pourra résister, aucun esprit ne pourra tenir devant ce glaive. Ils périront tous car mon glaive ne reviendra pas à moi sans avoir accompli mon œuvre. De cette nation, je détruirai tout ce qui n'est pas à ma gloire, je repousserai tout ceux et tout ce qui la crible ».

Puis le SEIGNEUR nous donna cette référence des Ecritures pour appuyer son décret : Esaïe 28 : 21 et 22 : « Car l'Eternel se lèvera comme à la montage de Peratsim, il s'irritera comme dans la vallée de Gabaon pour faire son œuvre, son œuvre étrange, pour exécuter son travail, son travail inouï. Maintenant, ne vous livrez point à la moquerie (assaillants) de peur que vos liens ne soient resserrés : Car la destruction (...) est résolue, je l'ai appris du Seigneur, de l'Eternel des Armées ».


Le Groupe d'Intercession « Buisson Ardent »

Novembre 2002


APPENDICE

Au cours des six années d'intercession ardente qui ont suivi, le SEIGNEUR a sans cesse confirmé ce décret dans notre groupe de prière (14 frères et sœurs, 8 années de chaîne ininterrompue de jeûne et de prière pour la Côte d'Ivoire après le coup d'Etat de Décembre 1999 [deux intercesseurs de permanence dans le jeûne par jour (24h bouclées), sept jours sur sept], avec 3 jours de jeûne ininterrompu, uniquement à eau, toutes les fins de mois, pendant lesquelles nous convoquions un rassemblement de prière (4 à 6h d'intercession par rassemblement), samedi et dimanche, après les cultes, pour porter le pays devant le Trône de DIEU. Et cela, de 2000 à 2008). Cette mobilisation exceptionnelle était notre réponse à cet appel direct que nous avait adressé le SEIGNEUR : « L'heure du combat est arrivé. Que les intercesseurs ne baissent pas les bras, qu'ils continuent de prier et qu'ils redoublent d'effort dans la prière ».

Pour nous donc, au sein de ce groupe de prière, il n'y a pas de crise postélectorale. Il n'y a qu'une crise ivoirienne en pleine continuité. C'est le combat de 2002 qui se poursuit, jusqu'à la victoire annoncée par le SEIGNEUR ETERNEL !!!

Heureux quiconque ne sera pas trouvé sur le chemin de ce glaive!


Le Responsable du groupe.

Encore et toujours sur la brèche pour la Côte d'Ivoire

 

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!