topblog Ivoire blogs

jeudi, 19 janvier 2012

MEDIAS IVOIRIENS: ELOI OULAÏ ET AWA EHOURA EN DANGER DE MORT!


AWA EHOURA.jpg

Awa Ehoura Tabitha sur le plateau du 20h


Le régime d'Alassane Dramane Ouattara veut-il laisser mourir Awa Ehoura et Eloi Oulaï. La journaliste Awa Ehoura Tabitha, présentatrice du 20h de la Rti est diabétique et fait des crises à répétition. Ses comptes bancaires sont gelés depuis le mois d'Avril 2011 et malgré toutes ses démarches entreprises au près du régime Ouattara pour obtenir dégel de ses avoirs ou au moins une prise en charge médicale, rien n'y fit.

AWA EHOURA 2.jpg

Awa Ehoura malade

A l'heure où nous écrivons ces lignes, elle est en train de plonger et ne sait plus à quel saint se vouer. Sans ressources, mise au chômage technique à la Rti, elle pourrait être la prochaine victime, après Paul-Antoine Bohoun Bouabré, de ce régime insensible aux causes humanitaires. Il en est de même pour le journaliste de renom Eloi Oulaï, ancien Directeur de Radio Côte d'Ivoire, un autre grand malade dont les comptes sont gelés depuis et qui est totalement ignoré par Ouattara.


La Rédaction

 

In le quotidien ivoirien "Le Temps" N° 2529 du mardi 17 janvier 2012.

mercredi, 16 novembre 2011

MISE EN CHOMAGE TECHNIQUE DES 322 AGENTS DE LA RTI - LE SG DU SYNINFO REAGIT: «CETTE DECISION N'A PAS RESPECTE LES PROCEDURES»

 

RTI COCODY.jpg

Depuis le vendredi le 11 novembre 2011, 322 agents de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) tous corps de métier confondus, ont été mis en chômage technique.

Même si dans le fond le bureau exécutif du Syndicat National des Agents des Organes des Secteurs Publics et Parapublic de l'Information (Syninfo), comprend le bienfondé de cette mesure, il dénonce toutefois la manière cavalière avec laquelle elle a été prise: « Nous avons été surpris par la décision de mise en chômage technique des 322 agents. Nous reprochons que la démarche n'ait pas été respectée. Pour nous, une décision aussi importante devrait être prise en respectant la procédure et les règles de l'art en la matière.», a dénoncé le Sg du Syninfo, Kouadio Amonzame.

Surtout que le directeur général de la RTI, Aka Sayé Lazare avait annoncé dans une note de service en date du 2 novembre 2011, dans l'optique de la réduction des effectifs de l'entreprise, deux possibilités. A savoir le départ à la retraite anticipée volontaire aux agents qui sont à 5 et moins de la retraite et des départs volontaires. Ils n'auront pas eu le temps de discuter des modalités de cette décision quand le jeudi 10 novembre, la direction brandit la mesure de mise en chômage technique quia été finalement rendue publique le vendredi 11 novembre 2011.

«Après 10 ans de souffrance et de travail dans des conditions aussi difficiles, les agents qui souffrent pour la plupart de l'hypertension et du diabète du fait de leurs conditions de travail, ne méritaient pas d'être remerciés de cette manière. Au regard de certains noms qu'on retrouve sur la liste notamment des femmes en congé de maternité, des agents qui vont à la retraite en décembre prochain etc, on peut dire que c'est une décision qui est inhumaine. C'est pourquoi nous leur demandons de rester sereins et de ne pas paniquer outre mesure. Nous allons rencontrer la direction pour avoir plus d'éclairage sur cette décision.

Dans cette RTI qui est notre maison commune, nous ne saurions accepter certaines situations inconvenantes. C'est pourquoi nous allons tout mettre en œuvre pour sauver cette maison au bénéfice de tous », a-t-il conclu.


Germain Dja K., in le quotidien ivoirien « L'Inter » N° 4036 du lundi 14 et mardi 15 novembre 2011.

samedi, 12 novembre 2011

DEGRAISSAGE A LA RTI: YO CLAUDE, CLAUDE FRANCK ABOUT, HERMANN ABOA VIRES

UNE 5145 SOIR INFO.jpg

Barthélemy Inabo, Tonton Bouba, Awa Ehoura, Innocent Foto..., en chômage technique

C`est une atmosphère de deuil, mêlée de révolte, qui enveloppait la direction générale de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti), sise à Cocody, toute la journée du vendredi 11 novembre 2011. S`il est vrai que tous les agents étaient informés, à l`issue d`une réunion tenue 48 heures auparavant, au stade de la haute fréquence, de la décision de ``dégraissage`` du personnel, il était pourtant difficile pour les uns et les autres de contenir l`angoisse du chômage. Lorsque vers la fin de l`après-midi, la liste tant redoutée, des agents concernés à été affichée, les personnes qui convergeaient vers le tableau d`affichage avaient bien du mal à contenir leur anxiété.

A l`issue de la consultation de ladite note de service, il a été constaté que sur près d`un millier d`employés que compte l`entreprise, 322 parmi eux, ont été mis en chômage techniques ``pour deux mois``, à compter de la date de publication de la mesure. Ensuite, il nous a été donné de remarquer la présence, sur cette liste, de plusieurs célébrités des médias ivoiriens parmi lesquelles l`on peut citer Barthélemy Inabo, Tonton Bouba, Awa Ehoura Wattara, Viviane Sahoua, Brou Félix Atché, Ballo Adama, Kané Sondé, Ami Gbané, Gilbert Gnagne, Brice Dagou Zouzoua, Guy-Serge, Eloi Picard Koré, Innocent Foto, Romy Roméo, Jacques Zadi, Laurence Sauthier, Kounta Mader, Eloi Oulaï, Adèle Djédjé, Issa Sangaré Yérésso, Victor Kpan. Après avoir pris connaissance de la mesure, nous avons tenté de rencontrer Aka Sayé Lazare, le Directeur général par intérim de la Rti, pour échanger sur la question mais, selon sa secrétaire, il avait quitté son bureau.

Dès lors, nous sommes entré en contact téléphonique avec Barthélemy Inabo, actuellement en France, également frappé par la mesure, qui a laissé éclater sa colère. «Franchement, je ne sais pas sur quels critères ils se sont basés (les responsables de la Rti: Ndlr) pour faire un tel tri. Je trouve que c`est une humiliation pour moi de me mettre en chômage technique et revenir travailler deux mois après. Je suis en train de réunir mes avocats pour me garantir de toutes les dispositions juridiques et rompre avec la Rti», a-t-il asséné. Parallèlement à cette décision de mise en chômage technique, une source proche de la direction générale de la Rti nous a également révélé le licenciement pour ``faute lourde`` de Serges Boguhet, Hermann Aboa...et le licenciement également de Yo Claude (super Ebony 2008), Claude Franck About (super Ebony 2006), ...pour ``abandon de poste``.


Source: SOIR INFO