topblog Ivoire blogs

jeudi, 16 décembre 2010

QUE VALENT LES SANCTIONS DE L'UNION EUROPEENNE ?

LOGO UNION EUROPEENNE.jpg

Les sanctions de l'Union Européenne poussent à plusieurs interrogations dont les principales pourraient être les suivantes : pour qui se prend cette organisation pour distribuer, comme ça, des sanctions, à l'emporte-pièce, à des citoyens d'un pays indépendant depuis 1960 ? Qu'est-ce qui l'autorise à sanctionner les gens ? D'où tire-t-elle sa légitimité ?...

Et puis, franchement, avant d'être sanctionné, le bon sens demande qu'un être humain, si tant est qu'il est considéré comme tel, doit pouvoir avoir l'opportunité de répondre, devant un tribunal, des actes que l'on lui reproche, car selon la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, en son article 9, « Tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable », bien entendu devant les tribunaux...

Les sanctions de l'Union Européenne montrent combien on se fout royalement de nous les Africains. Et, bêtes que nous sommes, nous les Africains, nous applaudissons et claironnons fièrement ces « décisions » qui n'ont pas d'autre objet que de nous infantiliser, de nous instrumentaliser, de nous déshumaniser, comme à l'époque coloniale, cette époque glorieuse où l'on avait droit de vie et de mort sur ses « sujets ». A la seule différence que, ici, ce n'est plus la France seule, mais une « Union » regroupant plusieurs pays coloniaux d'hier. Ne sont-ce pas là le comble du complot contre l'Afrique et la preuve évidente de la pérennisation de la colonisation ?

Alors, je pose la question suivante : Quand est-ce que, nous les Africains, nous allons nous réveiller et apprécier à sa juste valeur ce genre de méprise ?

Par ailleurs, on pourrait légitimement se demander ce que valent ces sanctions pour les sanctionnés en question ?

Je réponds tout net : ces sanctions sont nulles et sans effet, quand on sait que les personnes concernées ne vivent pas en Europe, n'utilisent pas les services européens pour leurs besoins quotidiens et vitaux. Il faut le savoir.

De ce fait, les Africains qui considèrent et épinglent ces décisions et s'en enorgueillissent, font tout simplement preuve d'une naïveté déconcertante et d'une crédulité sans égal. Ces Africains-là oublient ou feignent d'ignorer que l'Union Européenne les utilise simplement comme des paillassons pour entrer chez nous et faire ce qu'elle veut sur nous et de nous. Ces individus sont des suppôts pour perpétuer la domination occidentale et l'esclavage permanent des Noirs, tel qu'édicté par le « Code noir » promulgué par Louis XIV en 1685. Le pire est que ces Africains-là ont vendu leurs âmes au diable, et sont prêts à tout et à n'importe quoi pour plaire à leurs maîtres, prêts à utiliser des rebellions et des mensonges, prêts à violer les lois de leurs pays, prêts à tuer leurs compatriotes..., juste pour avoir le sentiment d'être « quelqu'un » et pour obtenir des positions et des gains éphémères qui les rabaissent plutôt que de les élever. Ces Africains-là sont les vrais bourreaux des Africains et de l'Afrique. C'est la honte. En tout cas, j'ai mal, simplement mal.

 

Léandre Sahiri, Docteur ès Lettres, Professeur,  Ecrivain.