topblog Ivoire blogs

dimanche, 06 janvier 2013

UNE RADIO RUSSE JUGE LA CPI: «A QUAND UNE NOUVELLE COUR PENALE INTERNATIONALE?»

 

monde,russie,droits de l'homme,monde,société,cpi,cour pénale internationale,mikhail gamandiy-egorov,rédaction en ligne,radio la voix de la russie,le 14 décembre 2012

© Flickr.com/ekenitr/cc-by-nc

           
Cette question est récurrente depuis déjà un certain temps... Il est alarmant de voir la manière d’agir de la «Cour pénale internationale» (CPI), censée représenter la justice dans un monde où bien souvent les droits fondamentaux ne sont pas respectés, quand ils ne sont pas carrément violés.
 
 
Pourtant, au fil des ans, rien ne change. Au contraire, tout ne fait qu’empirer. Si l’on observe les différents procès mis en scène par la CPI, on ne peut que mettre en doute l’objectivité de cette institution et les valeurs qu’elle défend. La nationalité des détenus est un exemple éloquent de la partialité de la CPI. Selon ses juges, les seuls criminels du monde sont des Serbes et des Africains. Et leurs crimes? Souvent, ils sont accusés d’avoir défendu avec trop de «zèle» leurs propres peuples et d’avoir refusé de se soumettre aux puissances traditionnelles.
 
Le cas du président Ivoirien déchu, Laurent Gbagbo, en est une démonstration flagrante. Laurent Gbagbo est emprisonné à la CPI, pendant que les vrais criminels, responsables de massacres de milliers de civils non seulement se promènent librement, mais sont reçus en amis par les gouvernements occidentaux. Rejeter toute domination et revendiquer sa souveraineté est un crime suffisamment grave pour se retrouver un jour devant la CPI. Car la CPI ne reconnaît pas la souveraineté nationale des États (ou plutôt de certains États). C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la Chine est ouvertement hostile à la CPI. La Russie a quant à elle exprimé maintes fois ses inquiétudes quant à l’objectivité de ce tribunal.
 
Au-delà des apparences, que représente véritablement la Cour pénale internationale? Un tribunal aux ordres des puissances occidentales, rien de plus. En témoigne la vidéo d’une récente «conférence» à laquelle participaient MM. McCain et Bernard-Henri Lévy. Cette conférence traitait notamment de la nécessité d’une intervention militaire en Syrie et de la position dominante des Etats-Unis dans la région. BHL affirmait qu’une intervention militaire en Syrie était aujourd’hui plus indispensable que l’opération libyenne. Le «brave guerrier» McCain insistait sur le leadership américain «réclamé désespérément par toute la région du Moyen-Orient». Tout cela rappellerait un sketch joué par deux clowns, si derrière des dizaines de milliers de vies n’étaient pas en jeu. McCain et BHL font penser à deux parasites dont la soif de sang n’est jamais étanchée. Bush, McCain, Netanyahou, Cameron, Sarkozy et leur ami philosophe BHL sont-ils supérieurs aux autres? Sont-ils réellement des élus comme ils le pensent? Le temps n’est-il pas venu de juger tous ces criminels et leurs acolytes? La question est plus que pertinente.
 
Il est grand temps de remettre les choses en ordre. Tant que la «justice» mondiale sera rendue par cette clique, il ne faut pas espérer la paix. Les parasites buveurs de sang humain ne peuvent continuer éternellement de faire ce que bon leur semble, assurés qu’ils n’auront jamais de comptes à rendre. C’est pourquoi la création s’impose d’une nouvelle Cour pénale internationale. Plusieurs personnalités politiques du monde entier, y compris en Russie, ont déjà exprimé leur soutien à cette idée. Certes rien n’est facile. Et les obstacles si nombreux, comme le disait un ami. Mais avec de la volonté, ils peuvent être surmontés. A plus forte raison si un groupe de pays parvient à mettre en œuvre ce projet. Cela réglerait-il tous les problèmes de notre monde? Peut-être pas immédiatement. Mais cela y contribuerait grandement et confirmerait définitivement qu’un monde multipolaire a bel et bien émergé.
 
 
Mikhail Gamandiy-Egorov, Rédaction en ligne de Radio La Voix de la Russie, Moscou, le 14 décembre 2012.



mardi, 17 avril 2012

VIE CONJUGALE: LES 10 ENNEMIS DU COUPLE

VIE DU COUPLE. PLACE DE L'ARGENT.jpg

Certains éléments perturbateurs peuvent mettre KO un couple. Voici une liste (non) exhaustive des tue-l'amour rédhibitoires, et quelques astuces pour les neutraliser.


La jalousie maladive
«T'étais où?», «Avec qui?», «Je sens que tu me trompes!». La jalousie est souvent touchante au début d'une histoire, mais quand elle est excessive et maladive, elle devient nuisible à votre relation. Alors mettez fin aux interrogatoires épuisants et faites lui enfin confiance !

Les sujets politiques
A quelques semaines des élections présidentielles, les discussions politiques sont souvent enflammées. Et quand un couple ne partage pas les mêmes idées, ça peut vite virer au cauchemar. Un français sur 2 avoue même que la politique est une source de conflit au sein du couple. Alors un conseil : évitez le sujet!

Le laisser-aller
Il est essentiel de faire des efforts pour séduire votre partenaire au quotidien. Monsieur, évitez de laisser la porte des toilettes ouverte, ou encore de vous couper les ongles devant votre chérie. Quand à Madame, ne faites jamais l'impasse sur l'épilation.

Les enfants
Ils vous réveillent en pleine nuit, sont malades, réclament une attention permanente. Du coup, votre couple passe souvent au second plan! Un conseil: même si vous êtes dingos de votre progéniture, n'hésitez pas à déléguer. Confiez-les donc, le temps d'un week-end à vos parents afin de vous retrouver en tête à tête.

Le «no-sex»
Exit l'abstinence! On ne le répètera jamais assez : le sexe, c'est capital dans un couple. Faites donc preuve de fantaisie et d'imagination pour pimenter votre vie sexuelle. Une belle manière de raviver la flamme dans votre couple!

Le boulot
Le boulot vous rend nerveux, fatigué, alors le soir quand vous retrouvez votre chéri(e), vous ne parlez que de ça! Votre travail ne doit pas empiéter sur votre vie de couple. Quand vous rentrez chez vous, éteignez votre portable, et essayez de laisser vos problèmes professionnels derrière vous.

Les critiques
«Tes blagues ne font rire personne», «T'as pas pris quelques kilos?», «Encore un projet que tu ne réaliseras pas...». Evitez de juger trop durement votre partenaire. Vous ne vous en rendez pas forcément compte mais les critiques répétées et méprisantes peuvent anéantir votre amour. Alors, préférez plutôt le (la) mettre en valeur!


Les meilleurs potes
Monsieur, votre meilleur pote débarque chez vous à l'improviste? Madame, vous passez vos soirées au téléphone avec votre copine? Méfiez vous des meilleurs potes, ils peuvent vite devenir intrusifs et mettre la pagaille au sein de votre couple. Alors un conseil: prenez quelques distances avec eux et préservez votre intimité.

La télévision dans la chambre
C'est la briseuse de couple par excellence! Elle est néfaste pour votre relation et surtout pour votre libido. Les couples disposant d'un téléviseur dans leur chambre font deux fois moins l'amour que les autres. Alors vite, on la supprime!

Le manque d'attention
C'est quand la dernière fois que vous lui avez fait un compliment? Une surprise? Une déclaration d'amour? Le manque d'attention peut souvent conduire l'un des deux à aller voir ailleurs. Donc n'hésitez pas à dévoiler vos sentiments, à surprendre votre partenaire et à vous octroyer des moments à deux le plus souvent possible.

La belle famille
Le beau-père autoritaire, la belle-mère donneuse de leçons, la sœur dépressive, ça vous dit quelque chose? N'oubliez pas que dans 20% des cas, la belle-famille est responsable de la séparation d'un couple! Il est peut être temps de couper le cordon et de faire de votre couple une priorité!

L'ex
Méfiez-vous surtout de l'ex qui partage des tonnes de souvenirs avec votre amoureux(se) et vous fait bien comprendre qu'elle le (la) connaît mieux que personne. Son but: vous évincer. Alors un conseil: ne montrez jamais que vous vous sentez exclu(e), et optez pour l'indifférence.

L'ennui
Après quelques années, il arrive souvent qu'un couple n'ait plus grand-chose à se dire, au point même de ne plus échanger un seul mot au restaurant. Si vous voulez sauver votre histoire, il est important de vous recréer des envies communes, des projets. Ça vous donnera envie d'avancer ensemble.


Maya Choppin


Source: PLURIELLES.FR

-----------------------------------------------------

VIE DE COUPLE. PLACE DE LA TELE.jpg

"Les 10 ennemis du couple" vus sous un deuxième regard


Pour que votre couple marche, inutile de chercher des recettes miracles. En revanche, vous pouvez éviter certains pièges qui risquent à la longue d’affaiblir les liens qui vous unissent. Petit guide des mauvaises habitudes à fuir absolument!

 

Portrait-robot de quelques-uns des ennemis du couple…


La télévision

La télévision est un tue-l’amour, il n’y a aucun doute là-dessus! A proscrire: le dîner devant le 20 heures. Prendre son repas tous les soirs avec PPDA entre-vous, ne facilite pas la complicité… Et puis, à force de regarder le film puis d’aller vous coucher, vous ne prenez même plus le temps de vous parler et de vous préoccuper de l’autre. Une seule solution: jeter cet ennemi de la vie amoureuse! Moins radical, vous pouvez convenir de l’éteindre 4 soirs par semaine.

Les pantoufles

Conséquence ou non de la présence de la télé, vous ne sortez plus! Et ce petit resto que vous aimiez tant, aurait-il fermé ses portes? Et les soirées ciné qui se prolongeaient en débats passionnés? Maintenant, vous ne sortez qu’une fois par mois, et encore uniquement pour aller chez des amis ou éventuellement recevoir. Fini les sorties en couple et les soirées en amoureux! Il faut retrouver cette magie des escapades complices! Puisque-vous venez de jeter votre télé, profitez de l’argent économisé sur la redevance!

Les heures sup’

Arrêtez de rentrer tard du boulot! Non seulement vous n’avez plus de temps pour vous, mais en plus vous êtes fatigué et irascible, ce qui n’est pas franchement une sinécure pour votre partenaire! Pour peu que le travail ait complètement envahi votre vie, cela devient vite votre seul sujet de conversation… Stop! Commencez par passer aux 35 heures (et pas une de plus)! Essayez de rentrer suffisamment tôt pour avoir un peu de temps avant le dîner… Sans en profiter pour vous affaler devant la télé! Et surtout, oubliez le travail de temps en temps, pour accorder plus d’attention à l’autre.

La porte des WC

Ce n’est pas parce qu’on est en couple et qu’on se connaît depuis des années qu’il faut se laisser aller! Arrêtez de vous balader en jogging, les cheveux en bataille… et de laisser traîner vos affaires dans toute la maison; prenez soin de vous! Certes, votre conjoint(e) vous aime tel que vous êtes, mais pourquoi ne pas faire des efforts pour vous montrer sous votre meilleur jour? Vous lui montrez ainsi que vous attachez de l’importance à sa présence et à l’impression que vous lui laissez!

L’inattention

Un des autres grands ennemis du couple, c’est le manque d’attention. Et il ne s’agit pas ici d’offrir des fleurs ou des petits cadeaux, mais simplement de le (la) regarder. De remarquer quand il (elle) a été chez le coiffeur ou a acheté une nouvelle veste. Surtout n’hésitez pas à lui dire quand vous le (la) trouvez élégant(e) ou qu’il (elle) vous impressionne par ses remarques pertinentes. Car les compliments sont toujours agréables… Mais uniquement s’ils sont pensés!

La jalousie excessive

Arrêtez de le (la) surveiller ou de lui poser des questions à tout bout de champ. Car la base d’un couple, c’est la confiance réciproque. A force de le (la) soupçonner, vous aller finir par lasser votre partenaire et le (la) pousser dans les bras d’un(e) autre! Lire à ce propos notre article : Jaloux, moi?

L’abstinence!

La vie sexuelle est importante dans un couple. S’il est normal de s’assagir avec le temps, ce ne doit pas devenir la règle! Car il faut garder de la fantaisie et de l’imagination! Réservez-vous des périodes d’intimité, variez les lieux et les positions… Pour renouer avec le désir ou découvrir les conseils du Kama-Sutra, n’hésitez pas à consulter notre rubrique Sexualité.

 

Source: DOCTISSIMO.FR

--------------------------------------------

société,vie du couple,les 10 ennemis du couple,vie conjugale,plurielles.fr,maya choppin,portrait-robot des ennemis du coupledoctissimo.fr

"Les 10 ennemis du couple" vus sous un troisième regard


Pour vous, nous avons débusqué 10 ennemis qui pourrissent la vie d’un couple… Préparez-vous au combat !

 

1. La télé. Parce qu’elle a tendance à prendre toute la place une fois qu’on est à la maison, et que quand on mate la télé, on ne communique pas, il faut être super vigilant!! Règle de base: pas de dîner devant le JT, et pas 7 soirs par semaine devant le film!! Ou alors la passion va vite s’éteindre…

2. Le confort. Bah oui, on est si bien chez soi en robe de chambre… Sauf que la vie devient très chiante! Où sont passées les soirées en amoureux du début? Les plans à l’arrache avec les potes? Les projets extra-professionnels? Retrouvez la folie de vos jeunes années et sortez!

3. Le boulot. Une vie professionnelle, c’est bien, mais le forfait "soir et WE (week-end)" c’est un vrai tue-l’amour! Vous ne vous voyez plus, vous êtes crevés, vous ne parlez que de ça. Stop!! Résolution: être à 19h30 max chez soi pour le temps d’un bon repas et des instants délicieux avec votre chéri(e). Ne vous trompez pas: le bonheur, c’est l’amour, pas le boulot!

4. Le laisser-aller. Avec le temps, on ne fait plus trop gaffe: on traîne en jogging, on laisse la salle de bains en bordel, on ne range plus la vaisselle… On aime tellement que l’autre soit séduisant même dans la vie de tous les jours, alors pourquoi pas vous?

5. La négligence. Faites-vous attention à votre chéri(e)? Prenez-vous le temps de le (la) regarder, de l’écouter, de lui dire combien vous l’aimez? Lui faites-vous des cadeaux? Lui rendez-vous service? L’amour se nourrit de toutes ces attentions gratuites…

6. La jalousie. Faites confiance à votre partenaire, et ne cherchez pas toujours à savoir où et avec qui il (elle) était… L’amour grandit avec la confiance…

7. L’absence de… sexe! Eh oui, la vie sexuelle est importante dans la vie d’un couple: c’est un moyen très fort pour dire et vivre l’amour.  Alors, ce n’est pas parce que vous êtes mariés depuis longtemps que les nuits doivent être tranquilles! Un peu de fantaisie et d’imagination!

8. La belle-famille. Attention, les parents et beaux-parents ont parfois tendance à prendre beaucoup de place, et on n’ose pas toujours leur dire non pour ne pas les blesser. Seulement, c’est chacun sa vie, et vous avez besoin d‘air pour vous épanouir ensemble. Sachez dire non!

9. L’absence de projets. Ce qui vitalise l’amour, c’est de regarder ensemble dans la même direction. Que ce soient des petits projets (prochaines vacances, …) ou des grands (donner la vie à des enfants, s’engager ensemble dans des projets sociaux, humanitaires, …). Ayez des rêves et… réalisez-les!

 10. La non-communication. Parce qu’on a moins de temps, qu’on s’est déjà blessé tellement de fois, parce que… Pourtant l’amour ne peut pas se passer de dialogue! Ecoutez-vous et prenez-le temps de vous confier. Plus vous vous connaîtrez, plus vous vous aimerez…

 

Source: AMOUR DURABLE.COM

lundi, 06 juillet 2009

LES IVOIRIENNES SONT NUES HABILLEES. QUEL DRAME!

                                                Mode désabillé 1.jpg Mode désabillé 2.jpg          Et BOB TRAORE, l'Apôtre de la décence, des bonnes moeurs et de la pudeur remet ça avec cet autre article que j'ai bien aimé et dont je fais, une fois de plus, le relai sur mon blog. Merci à toi, cher frère TRAORE de clouer au pilori les travers moraux de notre Côte d'Ivoire. Bonne lecture à tous!

 Ah la mode, quand tu nous tiens ! Je me pose des questions, j’observe, je cogite… et je sais, chers lecteurs, que ce sujet, autant que moi vous préoccupe. Je suis inquiet de l’avenir, quand je vois, ces jeunes filles, dans ces accoutrements aux antipodes de la décence, offrant, dans les rues, au plaisir ou au dégoût des regards, les parties les plus secrètes de leur corps. Elles se promènent presque nues dans nos rues. Et elles disent que c’est la mode. « Chéri regarde mon dos », « Taille basse », « Ventre et dos dehors », « Ras de fesse », « mini jupe fendue », bref, la collection sexy est loin d’être exhaustive. Elles choquent, provoquent, distraient, dérangent, perturbent, bouleversent plus d’un esprit. Leur objectif principal : charmer, séduire, fasciner, attirer, épater, appâter des cœurs affamés. Mais surtout, avec un remarquable sens de la répartie, elles répondent à tous leurs détracteurs : « c’est la mode » ou encore « c’est la tendance ».

Avec ces styles vestimentaires dénudants, aussi extravagants que choquants, il m’arrive souvent de me demander ce que ces jeunes filles, mi-nues mi-couvertes, entendent par le vocable « mode ». Maladroite adaptation de modèles importés ? Mauvaises influences exogènes des télé-novellas latino américaines ? Ou encore, stupide ou naïf snobisme ? Une chose est sûre, nos filles s’habillent mal. Très mal. Alors là, très très mal. Si bien qu’en lançant un regarde lointain sur l’avenir de notre société, je m’inquiète pour la génération future. En effet, ne doit on pas croire qu’il arrivera un jour où le nudisme s’érigera, sous les tropiques, en tendance vestimentaire populaire, puisque nos ravissantes filles nous ramènent aux vêtements cache-sexe de l’époque de la pierre taillée?

J’ai souvent vu dans les rues d’Abidjan, des jeunes filles vêtues dans habits si transparents, qu’il est presque impossible de ne pas voir en filigrane tous leurs dessous (soutien gorge, slip, etc.) aussi poreux que les dessus. A quoi riment donc ces nouvelles modes qui déshabillent tant ? Et pourtant, ce ne sont pas des stylistes modélistes de renom qui manquent à l’Afrique ! Pathé O’, Ciss St Moïse, Angie belle, Miss Zahoui, Giles Touré, Alpha Di, Etc. Ces grandes figures de la haute couture internationale qui ont su avec, ingéniosité et créativité, imposer la mode africaine de nombreux occidentaux et personnes d’autres continents. Aujourd’hui en France, en Amérique, au Japon, en Inde, en Australie, des femmes s’habillent en pagne, en longue jupe maxi, en Bazin, en Kitta. Mais chez nous-mêmes en Afrique, nos sœurs ont préféré la mode de la nudité, du genre sensuo-sexy,  qu’elles ont importé de je ne sais où. Et tout ça se passe sous le regard silencieux de la communauté elle-même, qui les contemple avec une désinvolte indifférence. Hourrah, Vive la dépravation des mœurs!

A la prochaine!

Bob Traoré de Djess sur COGITO.IVOIRE-BLOG.COM